Derniers sujets
Témoignage des hommes féministes ou proHier à 21:53DihyaSéjour en FranceHier à 21:01DihyaComment réagir face à l'antiféminisme ?Hier à 20:55Dihyachanson : VII capturées de bonne heureMer 18 Oct 2017 - 18:47AraignéeBonjourMar 17 Oct 2017 - 22:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18TortueBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le Dim 21 Juil 2013 - 13:38
Je ne la connais pas personnellement mais oui, elle s'est toujours présentée comme féministe et a fait de nombreuses BD sur ce thème, notamment dans "les Frustrés" ou "Les Mères".
Transfuge de Pilote (où elle publiait les aventures de Cellulite, une princesse obsédée sexuelle), elle a co-fondé (avec Gotlib et Mandryka) l'Echo des savanes, premier journal de BD destiné à des adultes. A l'époque c'était la première auteure de BD un peu connue. Je me rappelle que beaucoup de commentaires sur ses BD tournaient autour de sa beauté. Bizarre, des auteurs de BD très beaux (comme Vuillemin) n'ont jamais eu ce genre de commentaires...

avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: BD de femmes

le Dim 21 Juil 2013 - 15:35
J'aime beaucoup cette planche.
L'auteure a vraiment bien capturé le ton des personnes défendant les idées patriarcales, et les idées pro-domination/discrimination plus généralement, mélange de confiance absolue en la parole de la majorité, de préjugés absurdes considérés comme vérité absolue, et d'un certain arrière-goût de défensif, comme si la personne cherchait tout autant à se convaincre elle-même, pour éviter d'admettre la réalité et de changer sa vision du monde pour une nettement moins confortable.
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le Mar 3 Sep 2013 - 21:42
Je viens de lire une BD super géniale, faite par des femmes et sur des femmes (des comiques chacune dans leur genre):

Drôles de femmes

Yolande Moreau, Sylvie Joly, Florence Cestac, Michèle Bernier, Amélie Nothomb, Tsilla Chelton, Maria Pacôme... Des femmes qui nous font rire se racontent en des portraits tendres et sans concession. Acéré et touchant.

En neuf entretiens astucieusement mis en scène, Julie Birmant et Catherine Meurisse nous ouvrent les portes d’artistes féminines qui ont en commun humour et fantaisie. Au regard du casting proposé, on s’attend à priori à affuter nos zygomatiques pour quelques 90 pages d’humour décapant. Il n’en n’est rien, cependant, mais c’est bien loin de constituer une entrave à notre intérêt. En effet, Julie Brimant semble maitriser haut la main l’art de la rencontre, le tirage de vers du nez avec douceur et psychologie, la maïeutique l’air de rien et sans prétention. Ainsi, sans poser leur popotin sur un divan, mais plutôt en ouvrant conjointement leur cœur, leur chez elle, leur frigo et une bouteille ou deux, elles se livrent de façon touchante à un retour en arrière : l’excitation de la reconnaissance de leur talent, les dégringolades, les accrocs, le « ce qui les a amené là »… Rien de jamais surprenant, néanmoins (juste quelques anecdotes ici ou là), et même plutôt souvent très raccord avec l’image qu’on s’est forgé d’elles, en suivant de près ou de loin leurs parcours d’artistes. Le plus intéressant reste incontestablement la manière de faire : cette affection ou cet amour à peine masqué des auteurs pour les artistes et qui fait de leurs parcours, leurs faiblesses et même leurs excentricités, des moments infiniment touchants. Le trait vif et semi caricatural de Catherine Meurisse, toujours aussi habile à prolonger l’écrit ou à le mettre en avant, renforce la démonstration : derrière ce talent à faire rire (souvent inné et parfois assumé comme une fatalité), il y a une sensibilité touchante et un infini besoin de se sentir aimé.

http://www.planetebd.com/bd/dargaud/droles-de-femmes/-/9263.html








_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Cyb
Hystérique
Hystérique
Messages : 431
Date d'inscription : 10/09/2013

Manga de femmes

le Jeu 12 Sep 2013 - 14:02
Je lis de nombreux manga écrits par des femmes et je voudrais partager un peu de mes lectures. Toutes ne sont pas forcément féministes, mais toutes sont écrites et dessinées par des femmes. Les manga à destination d'un public féminin sont souvent vus comme hyper gnan-gnan avec seulement des histoires de coeur à deux balles du genre: mon premier petit copain, avec une héroïne cruche et plutôt passive. Ce sont les titres qui marchent, mais pas vraiment ceux que j'apprécie. Les titres cités sont trouvables en bibliothèque municipale, surtout à Paris.

Sinon, je plussoie pour Thermae Romae de Mari Yamazaki Smile(dernier volume en fin octobre!). Elle sort actuellement Giacomo Foscari chez Rue de Sèvres, mais pas encore acheté (c'est tentant).


Basara de Yumi Tamura, édité par Kana. Série terminée en 28 volumes mais plus commercialisée par l'éditeur (donc occasion).

Un shôjo des années 90, avec le style de dessin très chargé et des yeux qui peuvent parfois insupporter. Passé le cap, quand on s'y habitue, on peut même trouver les dessins beaux (si,si). L'histoire se place dans un univers désertique, on ne sait pas vraiment quand (passé, futur?). On suit une tribu dont le chef du village est le père de jumeaux: une fille et un garçon. Le garçon, Tatara, est promis à un grand avenir, soit renverser le pouvoir tyrannique en place du Roi rouge. Tous les regards et espoirs sont donc tournés vers lui. Sasara vit dans l'ombre de son frère, et en souffre. Pourtant, elle aussi a des capacités, mais rien n'y fait, les regards ne sont pas tournés vers elle. Jusqu'au jour où le Roi rouge, par peur de voir Tatara triompher, envoie ses troupes vers le village et l'assassine. Sasara se déguise, prend l'apparence de son frère, et se rebelle. Dans le même temps, elle rencontre un inconnu avec lequel elle a une histoire, mais ignore sa véritable identité.

C'est un shôjo d'aventure mainstream, mais il y a quelque chose, un souffle d'aventure qui fait qu'on ne lâche pas le récit une fois qu'on a réussi à passer le cap des 2 premiers volumes. C'est un récit avec de nombreux personnages, hommes comme femmes, et celles-ci ne sont pas juste des cruches, que ce soit l'héroïne surtout, ou une aventurière femme pirate avec des hommes à ses ordres. L'histoire d'amour peut sembler bateau, mais je l'ai trouvée bien menée. Et surtout, l'héroïne sait ce qu'elle veut. Dans certains couples, ce n'est pas la femme qui comme d'habitude suit son homme, mais le contraire. C'est un des rares shôjo d'aventures où l'héroïne est aussi forte et ne s'appuie pas du tout sur son mec, mais sur ses alliés, hommes ou femmes.


All my darling daughters de Fumi Yoshinaga, édité par Casterman (Sakka Auteurs). One-shot.

Fumi Yoshinaga fait partie de mes auteures préférées. Elle écrit également un autre manga, dont je vais parler ci-dessous: Le pavillon des hommes. All my darling daughters est un recueil d'histoires courtes entremêlées car tous les personnages sont en lien direct ou lointain avec l'héroïne. Le point de départ de l'histoire est le suivant: l'héroïne, adulte, voit sa mère veuve se remarier avec un homme plus jeune (la vingtaine), ancien host. Elle a du mal à accepter la situation. A côté de ça, on a des histoires d'amour embarrassantes ou non, vécues par les amies de l'héroïne, ou encore des discussions de collégienne sur le monde sexiste et les tâches ménagères. La relation à la mère est également abordée de manière intelligente.


Le pavillon des hommes de Fumi Yoshinaga, édité par Kana. Série en cours en 8 volumes (9 au Japon).

C'est le manga le plus ambitieux de Yoshinaga à mes yeux. Dans Le pavillon des hommes, elle reprend l'histoire du Japon de l'ère Edo d'un point de vue féminin. Il s'agit d'une uchronie dans laquelle, suite à une maladie ne touchant que les membres de sexe masculin, ceux-ci sont décimés à 80%. Dés lors, la société se transforme pour palier le manque de garçons. Les femmes endossent les rôles traditionnellement masculins, jusqu'à la politique en passant par le shôgun qui est désormais... une femme. Les hommes ne sont plus que des choses précieuses pour enfanter ou se retrouvent, pour certains, dans les quartiers de prostitution. Mais en même temps, Yoshinaga montre à quel point la société reste patriarcale dans ses habitudes, faisant écho à notre réalité. Les femmes ont beau avoir le pouvoir, aucune politique n'existe pour leur alléger les distances: en plus du travail traditionnellement accompli par les hommes, elles font encore du travail à la maison: les enfants, les tâches ménagères, etc... Enfin, même si la société a changé, les noms des héritières restent par exemple masculin. Le tout suit l'histoire du Japon, avec les successions de shôgun et certains événements historiques (comme la fermeture des frontières sauf sur l'île de Dejima, mais ici, c'est pour cacher l'absence d'hommes du pays aux autres pays du monde).

to be continued...
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 309
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: BD de femmes

le Lun 2 Déc 2013 - 1:05
Il y a une auteure qui est très peu connue, j'adore son travail, il s'agit de Peggy Adam, une français e qui vit en Suisse et qui est éditée chez Atrabile (édition indépendante).
J'ai découvert son travail avec Plus ou moins le printemps, puis la suite Plus ou moins l'été, puis Plus ou moins l'automne (pas d'hiver!)


(extrait de Plus ou moins l'été)

Elle a fait aussi une BD sur les meurtres de femmes à Ciudad Juarez au Mexique, la BD s'appelle Luchadoras. J'ai moins aimé, mais c'est tout de même de qualité, peut être plus pour des ados.
Sa dernière BD, parue en 2012, La Gröcha, est une sorte d'histoire de science fiction/anticipation, avec une histoire de virus, de société de contrôle... J'ai bien aimé, mais en réalité, c'est vraiment les Plus ou moins... que je préfère!

A propos de BD d'anticipation, j'avais beaucoup aimé Chronique d'une chair grillée de Fabien Bertrand (scénario) et Aude Massot (dessin), aux éditions Les Enfants Rouges, que je vous recommande vivement!

CWD
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 108
Date d'inscription : 10/04/2013

Re: BD de femmes

le Lun 2 Déc 2013 - 11:06
Je viens de terminer la BD "Mauvais genre", de Chloé Cruchaudet. Je ne connaissais pas du tout cette auteure, mais j'ai été agréablement surprise. Le dessin est beau, les mouvements gracieux, et les couleurs sobres : des tons de gris et quelques touches de rouge.
Elle raconte l'histoire -basée sur des faits réels- de Louise Landy et Paul Grappe, au début du XXe siècle. Paul fuit les tranchées et en tant que déserteur, pour éviter d'être arrêté, va se glisser dans la peau d'une femme...





Sinon je ne connais pas encore, mais j'ai bien envie de découvrir Alison Bechdel et Catel. Si vous avez un avis sur leurs ouvrages...

avatar
Invité
Invité

Re: BD de femmes

le Lun 2 Déc 2013 - 12:26
J'ai lu Kiki de Montparnasse de Catel, j'avais bien aimé même si c'est pas mal centré sur sa vie amoureuse je trouve, et notamment tous les mecs connus avec qui elle a été. Je pense qu'elle a eu une vie assez intéressante par elle-même pour ne pas avoir à se centrer sur ses mecs. Ceci dit, j'avais trouvé ça bien, et ça m'avait permis de découvrir cette femme, que je ne connaissais pas. Le dessin est bien je trouve.
Antithesis
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 291
Date d'inscription : 29/11/2013

Re: BD de femmes

le Lun 2 Déc 2013 - 16:12
Hey! pour les anglophones, je vient de trouver ce site, que je trouve très cool...Avec des petites bd sur tout un tas de sujets "de gauche"
je trouve ces petites bd très bien faites, surtout leur aspect illustratif
une exemple:



Ca peut valloir la peine d'aller y faire un tour!
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 309
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: BD de femmes

le Sam 29 Mar 2014 - 23:19
Réputation du message : 100% (1 vote)
une courte bd trouvée sur un blog, celui de Timtimsia aka Lætitia Butyn


_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 309
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: BD de femmes

le Ven 23 Mai 2014 - 13:56
Une BD que j'ai lue au moment de sa sortie en France en 2011 : Trop n'est pas assez (Heute ist der Letzte Tag vom rest deines lebens) de Ulli Lust

Prix Artémisia 2011



Une "road-bédé" qui fait penser à Virginie Despentes, et qui nous fait partir en stop de Vienne à la Sicile avec Ulli, 17 ans, sur 464 pages terribles.

C'est une bd autobiographique vraiment classe et prenante mais très dure.

Ulli Lust anime aussi un portail de bd indé : http://www.electrocomics.com

_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 309
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: BD de femmes

le Jeu 23 Oct 2014 - 3:00
Pour faire remonter ce sujet :

le lien vers un blog vraiment chouette, celui de Mirion Malle (je ne sais pas si elle avait déjà été évoqué dans le forum) Commando Culotte
C'est drôle et féministe et ça parle à fond de séries télé, et films débiles (et aussi des bons films)...
Prévoir une bonne aprème pour aller le regarder, ça rend un peu accro Wink

Là c'est Mirion et une autre dessinatrice (Tarmasz) qui parlent de Game of Thrones

Mirion c'est les dessins à partir de "pourquoi parler du genre dans GoT?", et Tarmasz c'est celle qui fait les dessins plus anguleux

_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)
avatar
shun
Hystérique
Hystérique
Messages : 629
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: BD de femmes

le Sam 3 Sep 2016 - 20:14
J'ai adoré " mauvais genre ", et " Kiki de Montparnasse " et je viens d'acheter Olympe de Gouge.

Sinon il y a la série " Communardes " qui traite du rôle des femmes pendant la période révolutionnaire de la Commune de Paris (un régal).

Communardes tome 1

Communardes ! Tome 2

Communardes ! Tome 3

Quelques planches :







avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2911
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: BD de femmes

le Dim 4 Sep 2016 - 14:54
Je ne sais pas si on avait parlé sur le forum du nouveau blog de Pénélope Bagieux, Les culottées. Il s'agit de courtes BDs mettant en scène la vie de femmes réelles ayant eu une importance dans la culture, le sport, la science.

J'ai bien envie de lire Bitch Planet, scénarisé par une femme, Kelly Sue DeConnick, qui est une dystopie féministe sur des femmes non-conformes déportées sur une planète-prison.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 309
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: BD de femmes

le Dim 4 Sep 2016 - 16:21
J'ai beaucoup aimé Virus Tropical de Power Paola, une auteure équatorienne d'origine colombienne. Cette BD raconte l'histoire de sa vie.
J'ai aussi lu sa BD qp : éramos nosotros, disponible seulement en espagnol, qui raconte sa relation de 2006 à 2012 avec son compagnon.
Je trouve que le style autobiographique peut être périlleux, ça peut vite tourner à un truc assez égocentrique, mais je ne saurais pas dire pourquoi, pas avec Power Paola Wink

_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)
Contenu sponsorisé

Re: BD de femmes

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum