Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhen(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"11.09.18 21:10VénusQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? 07.09.18 3:38Black SwanLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfants30.08.18 15:58VénusLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusA votre avis, comment créer une action effective ? 20.08.18 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !13.08.18 13:12VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"11.06.18 23:56NokinheiL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black Swan

Partagez
Aller en bas
avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le 01.06.13 11:18
Tu peux poster un peu plus sur tes productions? (avec images si possible?)

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
colcat
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 894
Date d'inscription : 05/06/2012

Re: BD de femmes

le 02.06.13 8:56
@Jezebel a écrit:Du coup, je crois que c'est Slo mais impossible de me souvenir si c'est un homme ou une femme... (je suis bêêêête!!!)

C'est bien Slo, et c'est un mec!
http://slothello.canalblog.com/

C'est notamment le dessinateur de Metal Maniax, dont est tiré le personnage de Nina dont tu parles plus haut Jezebel.
http://www.metalmaniax.fr/
avatar
Flower Power
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 101
Date d'inscription : 13/01/2013
https://www.facebook.com/florebalthazarbd

Re: BD de femmes

le 02.06.13 12:25
sardine a écrit:Tu peux poster un peu plus sur tes productions? (avec images si possible?)

Yes ! Pas grand'chose à voir avec le féminisme, though. Ah, si, j'avais fait un petit reportage BD sur l'IVG, mais faut que je remette la main dessus !

Mes premières histoires dans Spirou : Jack le Sanguinaire, une gamine au Moyen-Âge qui veut devenir chevalier (elle s'appelle Jacquelotte, à la base, mais Jack le Sanguinaire ça le fait mieux).



Mes deux albums parus, "Miss Annie" : l'histoire d'un petit chat qui découvre la vie, l'univers et tout ça.



http://www.dupuis.com/catalogue/FR/al/25737/miss_annie_2.html#.UascW-vUObN

Et un projet en cours sur Frida Kahlo :


Voilà voilà. Sinon, j'ai une page facebook.
Si, le lien que je vois avec le féminisme, c'est que jusqu'ici, je mets un point d'honneur à ce que mes héroïnes soient des femmes. D'abord, tout simplement parce que pour moi, c'est plus facile à bien maîtriser (graphiquement parlant, hin) et puis, tant qu'à faire, on n'est pas beaucoup-beaucoup dans le métier, autant parler des femmes de notre point de vue...
avatar
Invité
Invité

Re: BD de femmes

le 02.06.13 12:29
...


Dernière édition par Parleur* le 31.07.13 14:48, édité 1 fois
avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le 02.06.13 12:34
J'ai entendu des copains (avec qui je faisais un fanzine de BD) dire l'inverse; en discutant avec eux j'ai compris une chose, on se "projette" dans ce qu'on dessine, par exemple quand on dessine un personnage qui sourit on sourit, on "mime" les expressions qu'on dessine. Je pense que c'est le même phénomène avec les traits féminins ou masculins: on "projette" son propre visage sur les personnages qu'on dessine. (Je ne sais pas si Flore le ressent de la même façon?)

Sinon je suis super bluffée par tes dessins Flore.

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Flower Power
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 101
Date d'inscription : 13/01/2013
https://www.facebook.com/florebalthazarbd

Re: BD de femmes

le 02.06.13 12:44
Tiens, j'avais fait toute une tartine qui s'est perdue !
En gros, oui : on dessine plus facilement ce qu'on est, vu qu'on sent bien les mouvements, les attitudes, la corpulence...

Là sur mon projet sur Frida Kahlo, je dois dessiner évidemment beaucoup de personnages mexicains, donc avec pas mal de traits indiens, et je m'aperçois que je suis hyper formatée à dessiner des Blancs ! Des Blacks, ça va aussi, j'ai travaillé pour un journal pour enfants africains, des Arabes, etc, enfin, ce que je vois autour de moi, quoi... Mais je connais pour ainsi dire pas de Latinos...

Donc, petit à petit, je me fais un répertoire de nez, de structure de visages, yeux, etc, et ça va finir par aller au fil des pages, mais c'est pas évident au début !
Maco
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 13
Date d'inscription : 01/06/2013

Re: BD de femmes

le 02.06.13 22:36
Dans le monde du manga, il y a Thermae Romae. Cela dit, le style graphique de ses dessins s'éloigne de la griffe des seinens. C'est dessiné par Mari Yamazaki, une femme donc. En tout cas, c'est une très belle série qui mélange un choc culturel entre l'Occident et le Japon. Le personnage, Lucius Modestus, architecte romains de thermes, voyage dans le temps et se retrouve dans des bains nippons contemporains, en revient rapportant ainsi de nouvelles idées de constructions aux romains.
avatar
Invité
Invité

Re: BD de femmes

le 13.06.13 3:34
Bonsoir !

Une autrice qui je crois n'a pas été citée. Il s'agit de Roberta Gregory et son (anti ?!)-héroïne Bitchy Bitch, dont plusieurs albums ont été traduits en français...
 
                          

http://www.du9.org/chronique/bitchy-bitch/
avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le 13.06.13 10:07
Je connaissais pas, je la trouve carrément géniaaaaaaaaaaale! En plus le fond rejoint la forme (ça parle de thème féministes...)Very Happy

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Invité
Invité

Re: BD de femmes

le 13.06.13 17:40
Oui, tout à fait ! Je vous conseille vivement les trois premiers tomes, ils sont excellents. Very Happy
avatar
Philibert

—
Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Re: BD de femmes

le 13.06.13 20:13
Si ça baise, ce sera la prochaine Palme d'Or à Cannes...


_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
EnrouteSimone
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 13
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: BD de femmes

le 14.06.13 10:31
La projet sur Frida Kahlo, , je trouve ça super génial.
j'ai lu il y a pas longtemps un livre sur elle, et très intéressant, elle a eu une vie exceptionnelle dans le bon sens et dans le mauvais sens. A la fin de ce livre, il y avait toute une analyse psychologique à laquelle elle avait répondu d'après des dessins je crois, et c'était passionnant de lire le rapport entre ce qu'elle voyait et les liens qui lui faisait voir ça plutôt qu'autre chose par rapport à ce qu'elle avait vécu.
Je trouve ça bien de mettre en avant des personnages féminins, c'est trop rare encore.
avatar
Zendo
Banni·e
Messages : 123
Date d'inscription : 11/08/2012

Re: BD de femmes

le 24.06.13 14:49
Oh  bien ça... faudra que je m'en prenne merci de l'info.

Une question me perturbe... on parle des gros geek... des gars qui programment etc... mais y a-t-il aussi des femmes qui aiment ça, qui le font etc?

Perso je tente (à mon échelle et mon niveau très bas) de développer une puce mémoire, elle doit remplacer ssd et hdd, deux supports de stockage qui ont des inconvénients. Le but est donc de réunir les points forts et de supprimer les points faibles.

hdd : données indéfiniment réinscriptibles mais avec un procédé mécanique et donc s'use et fragile.

ssd: très rapide et performant mais les "cellules" qui stockent les données s'usent (on le paie 100 environ, pour 100 GO et on le jette au bout de 3 ans...)

Donc voilà.

On parle des hommes dans tels ou tels domaines, pourtant je serait curieux de voir les femmes dans les mêmes domaines (je n'en n'ai pas entendu parler, mais ça existe certainement!)

Donc voilà!

Proposition: si j'ouvrai un topic pour le développement de ma puce, quelqu'un (de sexe féminin) serait capable d'essayer de m'aider etc, pour le développement de cette technologie libre (comme le logiciel libre, même principe.) => ce n'est pas un teste, c'est juste que j'en ai marre d'avoir affair à des mecs etc, de ce stéréotype ou je ne sais quoi, j'aimerais travailler avec des femmes sur ce système! Je suis même sûr que le travail serait meilleurs, plus subtile etc et donc plus qualitatif!

Donc voilà...

Sinon pour les BD j'aimerais bien voir aussi quelles sont les oeuvre féministes traitant sur la contraception ou l'avortement (en tous domaines, mais mon pêché mignon c'est la science fiction et l'héroic fantasy.^^)

Donc voilà voilou...^^
avatar
Jezebel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Re: BD de femmes

le 24.06.13 15:00
Qu'est-ce que les puces mémoires ont à faire avec la BD faite par des femmes? Suspect

Quant aux femmes qui programment et qui aiment ça, d'après toi?
avatar
Zendo
Banni·e
Messages : 123
Date d'inscription : 11/08/2012

Re: BD de femmes

le 24.06.13 15:04
Eeeu oui dsl rien à voir dans un sens mais, en fait, on parle souvent des hommes pour plein de choses comme pour les bd ou la technologie, mais on efface les femmes, du moins, j'en ai l'impression, ce pourquoi je parlais de ça aussi... mais j'ai du mal m'exprimer, ce qui est un réel problème pour moi parce que des fois je suis pas clair et je sais pas où, sur quoi et comment etc... dur dur!

Tout ça pour dire que, j'aimerais bien voir aussi des femmes en technologie, car je n'en n'ai jamais vu, mais je suis sûr qu'il y en a! (et sont-elles peut-être même meilleures que les hommes, à voir! mais après, je me fiche qu'elles soient meilleures, l'important c'est le résultat!^^)

Donc voilà...
Nos désirs font désordre

—
Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2013

Re: BD de femmes

le 24.06.13 18:56
HS:

@Zendo a écrit:Une question me perturbe... on parle des gros geek... des gars qui programment etc... mais y a-t-il aussi des femmes qui aiment ça, qui le font etc?
Je pythonne et je fortranne tous les jours de ma vie. Et j'aime ça. Mais c'est pas de la BD donc on s'en fout !

_________________
NDFD
avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le 29.06.13 11:00
Un site de BD spécialement dédié au "sexisme ordinaire" (avec récits d'histoires vécues en BD, commentaires de femmes féministes, infos...):

L’aGitation dans la BoîTe à outIls est un site consacré à des textes féministes et à une série de planches de bande dessinée qui met en images des situations dégradantes et agressions quotidiennes vécues par des femmes, autrement dit le sexisme ordinaire. Un thème sérieux mais trop peu visibilisé. Beaucoup de femmes se reconnaitront surement dans ces situations ; il s’agit d’un vaste problème qui n’a ni âge, ni classe sociale, ni couleur de peau.

N’oubliez pas : vous pouvez témoigner pour voir votre histoire traduite en BD. Cliquez ici

http://lgbti.un-e.org/

avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le 05.07.13 13:39
Spéciale dédicace à l'elfe:
Dodo (scénariste de la série Max et Nina) est une femme.
Dans les derniers épisodes le couple a un bébé, Nina se coltine tout le boulot, Max, pas le mauvais bougre, se comporte quand même en gros feignant et gros macho; et puis il y a les grand-mères envahissantes, les "mamans du parc" qui font la course à celle qui a la meilleure mère et tous les petits tracas du quotidien...




_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Invité
Invité

Re: BD de femmes

le 05.07.13 13:54
hmm l'image est trop petite même agrandie... elle y est au lien que t'as indiqué?
avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le 05.07.13 14:16
Non, je suis désolée, et je sais pas comment on fait pour agrandir les images...


_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
mhysterie
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: BD de femmes

le 21.07.13 13:13
Du coup, sur le topic http://feminisme.fr-bb.com/t1691-humour-et-blagues-feministes
je m'interrogeais sur Claire Bretécher : la connaissez-vous ? aimez-vous ?
quelqu'un m'en a parlé hier soir me disant qu'elle était plutôt féministe…
avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le 21.07.13 13:38
Je ne la connais pas personnellement mais oui, elle s'est toujours présentée comme féministe et a fait de nombreuses BD sur ce thème, notamment dans "les Frustrés" ou "Les Mères".
Transfuge de Pilote (où elle publiait les aventures de Cellulite, une princesse obsédée sexuelle), elle a co-fondé (avec Gotlib et Mandryka) l'Echo des savanes, premier journal de BD destiné à des adultes. A l'époque c'était la première auteure de BD un peu connue. Je me rappelle que beaucoup de commentaires sur ses BD tournaient autour de sa beauté. Bizarre, des auteurs de BD très beaux (comme Vuillemin) n'ont jamais eu ce genre de commentaires...

avatar
once
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: BD de femmes

le 21.07.13 15:35
J'aime beaucoup cette planche.
L'auteure a vraiment bien capturé le ton des personnes défendant les idées patriarcales, et les idées pro-domination/discrimination plus généralement, mélange de confiance absolue en la parole de la majorité, de préjugés absurdes considérés comme vérité absolue, et d'un certain arrière-goût de défensif, comme si la personne cherchait tout autant à se convaincre elle-même, pour éviter d'admettre la réalité et de changer sa vision du monde pour une nettement moins confortable.
avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: BD de femmes

le 03.09.13 21:42
Je viens de lire une BD super géniale, faite par des femmes et sur des femmes (des comiques chacune dans leur genre):

Drôles de femmes

Yolande Moreau, Sylvie Joly, Florence Cestac, Michèle Bernier, Amélie Nothomb, Tsilla Chelton, Maria Pacôme... Des femmes qui nous font rire se racontent en des portraits tendres et sans concession. Acéré et touchant.

En neuf entretiens astucieusement mis en scène, Julie Birmant et Catherine Meurisse nous ouvrent les portes d’artistes féminines qui ont en commun humour et fantaisie. Au regard du casting proposé, on s’attend à priori à affuter nos zygomatiques pour quelques 90 pages d’humour décapant. Il n’en n’est rien, cependant, mais c’est bien loin de constituer une entrave à notre intérêt. En effet, Julie Brimant semble maitriser haut la main l’art de la rencontre, le tirage de vers du nez avec douceur et psychologie, la maïeutique l’air de rien et sans prétention. Ainsi, sans poser leur popotin sur un divan, mais plutôt en ouvrant conjointement leur cœur, leur chez elle, leur frigo et une bouteille ou deux, elles se livrent de façon touchante à un retour en arrière : l’excitation de la reconnaissance de leur talent, les dégringolades, les accrocs, le « ce qui les a amené là »… Rien de jamais surprenant, néanmoins (juste quelques anecdotes ici ou là), et même plutôt souvent très raccord avec l’image qu’on s’est forgé d’elles, en suivant de près ou de loin leurs parcours d’artistes. Le plus intéressant reste incontestablement la manière de faire : cette affection ou cet amour à peine masqué des auteurs pour les artistes et qui fait de leurs parcours, leurs faiblesses et même leurs excentricités, des moments infiniment touchants. Le trait vif et semi caricatural de Catherine Meurisse, toujours aussi habile à prolonger l’écrit ou à le mettre en avant, renforce la démonstration : derrière ce talent à faire rire (souvent inné et parfois assumé comme une fatalité), il y a une sensibilité touchante et un infini besoin de se sentir aimé.

http://www.planetebd.com/bd/dargaud/droles-de-femmes/-/9263.html








_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Cyb

—
Messages : 431
Date d'inscription : 10/09/2013

Manga de femmes

le 12.09.13 14:02
Je lis de nombreux manga écrits par des femmes et je voudrais partager un peu de mes lectures. Toutes ne sont pas forcément féministes, mais toutes sont écrites et dessinées par des femmes. Les manga à destination d'un public féminin sont souvent vus comme hyper gnan-gnan avec seulement des histoires de coeur à deux balles du genre: mon premier petit copain, avec une héroïne cruche et plutôt passive. Ce sont les titres qui marchent, mais pas vraiment ceux que j'apprécie. Les titres cités sont trouvables en bibliothèque municipale, surtout à Paris.

Sinon, je plussoie pour Thermae Romae de Mari Yamazaki Smile(dernier volume en fin octobre!). Elle sort actuellement Giacomo Foscari chez Rue de Sèvres, mais pas encore acheté (c'est tentant).


Basara de Yumi Tamura, édité par Kana. Série terminée en 28 volumes mais plus commercialisée par l'éditeur (donc occasion).

Un shôjo des années 90, avec le style de dessin très chargé et des yeux qui peuvent parfois insupporter. Passé le cap, quand on s'y habitue, on peut même trouver les dessins beaux (si,si). L'histoire se place dans un univers désertique, on ne sait pas vraiment quand (passé, futur?). On suit une tribu dont le chef du village est le père de jumeaux: une fille et un garçon. Le garçon, Tatara, est promis à un grand avenir, soit renverser le pouvoir tyrannique en place du Roi rouge. Tous les regards et espoirs sont donc tournés vers lui. Sasara vit dans l'ombre de son frère, et en souffre. Pourtant, elle aussi a des capacités, mais rien n'y fait, les regards ne sont pas tournés vers elle. Jusqu'au jour où le Roi rouge, par peur de voir Tatara triompher, envoie ses troupes vers le village et l'assassine. Sasara se déguise, prend l'apparence de son frère, et se rebelle. Dans le même temps, elle rencontre un inconnu avec lequel elle a une histoire, mais ignore sa véritable identité.

C'est un shôjo d'aventure mainstream, mais il y a quelque chose, un souffle d'aventure qui fait qu'on ne lâche pas le récit une fois qu'on a réussi à passer le cap des 2 premiers volumes. C'est un récit avec de nombreux personnages, hommes comme femmes, et celles-ci ne sont pas juste des cruches, que ce soit l'héroïne surtout, ou une aventurière femme pirate avec des hommes à ses ordres. L'histoire d'amour peut sembler bateau, mais je l'ai trouvée bien menée. Et surtout, l'héroïne sait ce qu'elle veut. Dans certains couples, ce n'est pas la femme qui comme d'habitude suit son homme, mais le contraire. C'est un des rares shôjo d'aventures où l'héroïne est aussi forte et ne s'appuie pas du tout sur son mec, mais sur ses alliés, hommes ou femmes.


All my darling daughters de Fumi Yoshinaga, édité par Casterman (Sakka Auteurs). One-shot.

Fumi Yoshinaga fait partie de mes auteures préférées. Elle écrit également un autre manga, dont je vais parler ci-dessous: Le pavillon des hommes. All my darling daughters est un recueil d'histoires courtes entremêlées car tous les personnages sont en lien direct ou lointain avec l'héroïne. Le point de départ de l'histoire est le suivant: l'héroïne, adulte, voit sa mère veuve se remarier avec un homme plus jeune (la vingtaine), ancien host. Elle a du mal à accepter la situation. A côté de ça, on a des histoires d'amour embarrassantes ou non, vécues par les amies de l'héroïne, ou encore des discussions de collégienne sur le monde sexiste et les tâches ménagères. La relation à la mère est également abordée de manière intelligente.


Le pavillon des hommes de Fumi Yoshinaga, édité par Kana. Série en cours en 8 volumes (9 au Japon).

C'est le manga le plus ambitieux de Yoshinaga à mes yeux. Dans Le pavillon des hommes, elle reprend l'histoire du Japon de l'ère Edo d'un point de vue féminin. Il s'agit d'une uchronie dans laquelle, suite à une maladie ne touchant que les membres de sexe masculin, ceux-ci sont décimés à 80%. Dés lors, la société se transforme pour palier le manque de garçons. Les femmes endossent les rôles traditionnellement masculins, jusqu'à la politique en passant par le shôgun qui est désormais... une femme. Les hommes ne sont plus que des choses précieuses pour enfanter ou se retrouvent, pour certains, dans les quartiers de prostitution. Mais en même temps, Yoshinaga montre à quel point la société reste patriarcale dans ses habitudes, faisant écho à notre réalité. Les femmes ont beau avoir le pouvoir, aucune politique n'existe pour leur alléger les distances: en plus du travail traditionnellement accompli par les hommes, elles font encore du travail à la maison: les enfants, les tâches ménagères, etc... Enfin, même si la société a changé, les noms des héritières restent par exemple masculin. Le tout suit l'histoire du Japon, avec les successions de shôgun et certains événements historiques (comme la fermeture des frontières sauf sur l'île de Dejima, mais ici, c'est pour cacher l'absence d'hommes du pays aux autres pays du monde).

to be continued...
Contenu sponsorisé

Re: BD de femmes

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum