Derniers sujets
Le 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Sam 23 Juin 2018 - 21:22Black SwanFéminisme et antiféminismeSam 23 Juin 2018 - 21:19Black SwanVidéos et films féministesLun 18 Juin 2018 - 10:441977Publication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Mar 12 Juin 2018 - 0:04NokinheiTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Lun 11 Juin 2018 - 23:56NokinheiLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Sam 9 Juin 2018 - 20:04erulelyaL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonLa santé pour les garçons fémininsLun 4 Juin 2018 - 0:11ReikoAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29Christine De PisanSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44Christine De PisanClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00Christine De PisanPrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09AëlloonLe Punk au fémininSam 3 Mar 2018 - 13:42AëlloonThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58Christine De PisanThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23ReikoLa Nuit rêvée de... Geneviève FraisseSam 10 Fév 2018 - 20:56Christine De Pisan

Partagez
Aller en bas
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 25 Aoû 2015 - 19:38
Mustang, je voulais le voir, mais je l'ai raté.

Ce soir je vais voir Aférim, pas féministe à ma connaissance, mais au sujet du racisme anti-Roms en Roumanie...


EDIT : ah oui, j'oubliais, un petit message pour @pierregr : dans La Belle saison, elles ont des poils aux aisselles, et sur le pubis (pas sur les jambes, faut pas rêver non plus).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 30 Aoû 2015 - 1:00
je sors de la belle saison et il y a quand même beaucoup de choses qui m'ont fait tiquer...

Déjà c'était du gros white feminism. Le groupe de féministes est constitué de femmes blanches seulement, et l'hymne des femmes (qu'elles chantent) me paraît de plus en plus problématique : "nous sommes le continent noir", "levons-nous, femmes esclaves"...Et du coup, les vraies femmes esclaves, on les appelle comment dans tout cela ? je trouve que ça écrase pas mal l'afroféminisme (ainsi que la lutte antiraciste).

À propos d'invisibilisation j'ai trouvé que les bi.e.s et les asexuel.le.s (entre autres) n'étaient pas évoqué.e.s du tout. Il y a plusieurs phrases qui sous-entendent qu'on peut être soit hétéro soit lesbienne...

Après j'ai trouvé la relation représentée violente. Ça commence par une agression sexuelle. Puis chantages affectifs, pression et culpabilisation, coming-out forcé...au bout d'un moment ce n'est pas "avoir du mal à comprendre", mais se comporter de manière indécente.

J'ai pas trop aimé l'opposition ville/campagne qui cache une opposition de classe avec les universitaires éclairés de la ville versus les paysans ploucs réacs. Et d'ailleurs c'est la femme prof de la ville qui fait un peu l'éducation de l'autre...bof quoi :/

Sinon j'ai facepalmé également lors d'un dialogue où elles décrivent les mauvais traitements en hôpital psychiatrique (moi : youpi, trop cool !) pour dire "mais c'est horrible d'y enfermer un homo". Comprendre : dénonciation de l'homophobie considérée comme une maladie mentale, mais que les fous/folles soient traité.e.s de manière aussi violente ne semble pas particulièrement dénoncé.

Et puis même les scènes féministes, je les ai trouvées un peu étranges. J'ai trouvé la représentation assez "naïve", avec le groupe de femmes tout excité, limite misogyne comme représentation (cris aigus, elles parlent les unes sur les autres...).

J'ai bien aimé les poils aux aisselles mais j'ai trouvé que la caméra s'y arrêtait un peu trop ("regardez !!"), et le pubis est soigneusement tondu (elles ont des poils sur le pubis mais assez peu, enfin ça se voit que c'est soigneusement travaillé).

Bref, assez déçue pour ma part. Sorry ^^
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique
Messages : 674
Date d'inscription : 23/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Ven 4 Sep 2015 - 19:59
Je vous avez parlé de Steven universe, un super dessin animé. Mais je n'avais aucune idée de comment en parler tellement il y a de choses à dire. Et bien, j'ai trouvé un super blog qui résume très bien tout l’intérêt de la série d'un point de vue féministe (avec quelque spoiler mais rien de trop grave, surtout si ça vous donne envie de le voir)

http://www.mirionmalle.com/2015/08/steven-universe-avec-sophie-bedard.html

C'est chiant qu'il soit pratiquement introuvable en français, à croire qu'on chercherait à ne pas le mettre en avant (ben tient grrrrrr)

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 9 Sep 2015 - 16:37
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je suis étonnée du post de Grussie. Il me semble que le fait que le groupe de féministes soit essentiellement composé de personnes blanches et logique et cohérent par rapport à l'époque et au lieu, non?
Idem pour le chant, il est "d'époque".
Il y a plein de choses où je n'ai pas du tout le même ressenti, par exemple
Grussie a écrit:c'est la femme prof de la ville qui fait un peu l'éducation de l'autre.
J'ai, au contraire, trouvé que les apprentissages étaient réciproques.

Pareil pour la référence à l'hôpital psychiatrique, pour moi, il n'est nulle part sous-entendu que les traitements soient OK pour quelqu'un qui est malade

Grussie a écrit:Sinon j'ai facepalmé également lors d'un dialogue où elles décrivent les mauvais traitements en hôpital psychiatrique (moi : youpi, trop cool !) pour dire "mais c'est horrible d'y enfermer un homo". Comprendre : dénonciation de l'homophobie considérée comme une maladie mentale, mais que les fous/folles soient traité.e.s de manière aussi violente ne semble pas particulièrement dénoncé.
Ca ne me semble juste pas possible de faire un film qui soit parfait à tout point de vue. Il me semble juste logique que tous les soucis ne soient pas dénoncés : un film n'y suffirait pas.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 10 Sep 2015 - 21:08
@Nurja a écrit:Je suis étonnée du post de Grussie. Il me semble que le fait que le groupe de féministes soit essentiellement composé de personnes blanches et logique et cohérent par rapport à l'époque et au lieu, non?
Idem pour le chant, il est "d'époque".
Je ne suis pas sûre qu'il y avait réellement aussi peu de noir.e.s dans les groupes féministes parisiens des années 70, mais admettons. Mon problème, c'est surtout le choix de ne représenter que des milieux blancs, justement ! Il y a peu de films sur les mouvements féministes, il y en a encore moins sur les mouvements des féministes racisées et/ou ouvrières (par exemple). Par exemple le film "Suffragettes" qui va sortir; je suis en train de lire un livre qui pointe le racisme de ces féministes, c'est hyper choquant; et c'est raciste/classiste d'ériger ces femmes en héroïnes plutôt que les femmes qui se battaient à côté à la fois contre le patriarcat et la domination blanche et/ou l'oppression de classes. Et puis c'est super invisibilisant, après on croit que le féminisme a vraiment été le fait de femmes blanches et bourgeoises, alors on cherche des explications qu'on croit antiracistes ou anticlassistes ("c'est logique, elles avaient plus de moyens pour faire ça..."); en fait, ça fait presque deux siècles qu'il y a plein d'autres mouvements qui sont écrasés par le féminisme blanc puis beaucoup plus rarement mentionnés !


Pareil pour la référence à l'hôpital psychiatrique, pour moi, il n'est nulle part sous-entendu que les traitements soient OK pour quelqu'un qui est malade
Grussie a écrit:Sinon j'ai facepalmé également lors d'un dialogue où elles décrivent les mauvais traitements en hôpital psychiatrique (moi : youpi, trop cool !) pour dire "mais c'est horrible d'y enfermer un homo". Comprendre : dénonciation de l'homophobie considérée comme une maladie mentale, mais que les fous/folles soient traité.e.s de manière aussi violente ne semble pas particulièrement dénoncé.
Ca ne me semble juste pas possible de faire un film qui soit parfait à tout point de vue. Il me semble juste logique que tous les soucis ne soient pas dénoncés : un film n'y suffirait pas.
J'attendais pas particulièrement de l'antipsychophobie de ce film, hein. C'est juste le moment "wha comment c'est trop choquant, [description de traitements d'hôpitaux psychiatriques], on ne devrait pas pouvoir infliger ça à des homosexuels !" qui m'a fait un peu grimacer, parce qu'on ne devrait pas infliger ça à personne, quoi. C'est très bref dans le film mais ça m'a marquée.
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 27 Sep 2015 - 11:22
Y'a pas longtemps j'ai (re)vu naissance des pieuvres, que j'ai trouvé vachement intéressant d'un point de vue féministe, en plus d'être super bien écrit, joué et filmé.

Bon, déjà les trois personnages principaux sont des filles (ados), et c'est toujours à travers leurs yeux qu'on voit l'histoire, les garçons sont donc des « autres » et les adultes presque totalement absents, rien que ça ça fait du bien.

(J'ai lu plusieurs critiques et y'en a qui disent « ah est-ce que ça va pas être encore un n-ième film vu et revu sur l'adolescence ? et bah pas du tout, on a un point de vue nouveau, le point de vue des filles » et il avait pas du tout l'air de percuter à quel point c'est grave d'un point de vue politique que ça aussi soit nouveau, de prendre un point de vue de filles.)

Le film est assez « descriptif » dans le sens où il montre des situations et fait passer des émotions, mais sans vraiment nous proposer d'interprétations, donc je sais pas si on peut dire qu'il dénonce, mais je trouve qu'il montre vachement bien pas mal de trucs : les différents rôles sociaux (la « salope » qui « l'a déjà fait » et qui « aime ça », la « garçon manqué », la « grosse »), le harcèlement, l'injonction a la sexualité hétéro (à un moment y'a un dialogue très triste « tu sais t'es pas obligée si t'as pas envie - bah si Marie, on a pas le choix, faut y passer »), une sexualité visiblement pas du tout épanouissante ni même plaisante pour les femmes...

Par contre là aussi les critiques que j'ai lues semblent passer complètement de ces éléments, et ne garder qu'une vision complètement dépolitisée de « c'est un film sur les ados et le début de la sexualité ».

J'ai l'impression que le film avait pas encore été cité sur ce fil, alors voilà.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 27 Sep 2015 - 13:38
Ca a l'air intéressant, en effet.
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 7 Jan 2016 - 12:44
@philibert : j'ai bien aimé Millenium, et j'ai trouvé (les films en tous cas car je n'ai pas lu les livres) ce film vraiment féministe: une héroïne qui a été et reste confrontée à des violences sexistes (dont la réalité n'est pas édulcorée), qui n'attend rien de personne pour mener à bien sa mission (et sûrement pas d'un mec), que sa sexualité n'inféode pas à son partenaire, qui a une forte personnalité et maîtrise brillamment et toute seule des domaines techniques comme la moto, l'informatique... domaines dont les femmes sont "traditionnellement" exclues et dans lesquels nous avons si peu de modèles pour pouvoir nous projeter.

Sinon, nous avons vu "Jacky au royaume des filles" de Riad Sattouf avec mon chéri... J'avoue avoir observé ses réactions avec un certain plaisir !

Bon, ça reste une comédie légère qui est loin d'inverser tous les schémas (ce qui a donné lieu a une chouette discussion avec mon chéri: analyse d'à quel point l'inversion est poussée, qu'est-ce qui ne correspond pas à la réalité des schémas intégrés ect), mais ça va dans la bonne direction et puis au passage ça critique l'autoritarisme et son absurdité sous plusieurs de ses formes, toujours une bonne chose.

Anémone est bluffante, méconnaissable, et puis j'aime beaucoup Charlotte Gainsbourg dans ce rôle (et pas que, j'avoue ! :dents )

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 7 Jan 2016 - 15:38
Au sujet de Riad Sattouf, vous avez vu qu'il a refusé d'être représenté au festival d'Angoulême parce qu'il y a zéro femme et qu'il souhaite donc être remplacé par une femme ?

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 7 Jan 2016 - 16:26
Oui, j'ai vu ! C'est triste qu'il faille encore en passer par un homme pour que ce problème soit entendu, cela dit ça fait plaisir de voir un homme artiste reconnu prendre clairement position en faveur des femmes.

Riad Sattouf a également une réflexion intéressante sur nombre d'autres sujets comme l'homophobie, et j'aimerais beaucoup lire ses bd "L'Arabe du futur", il remet en question nombre de clichés sur les arabes et c'est classe, ça aussi. Un peu de chauvinisme: il vient de la même ville que moi, Rennes ! Razz

Il s'est fait connaître par la bd "Pascal Brutal" où il tape joyeusement sur les clichés sexistes (notamment celui du gros macho ultra égocentrique qui se la pète), je vous recommande chaudement sa lecture !

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 7 Jan 2016 - 19:51
"Les suffragettes" vu au cinéma. J'ai trouvé cela assez violent. Je reste choquée de comment les choses se sont passées (pas le film en lui-même, la réalité historique qu'il retrace).
C'était interpellant de constater que l'homme présent dans le groupe trouvait le film "pas du tout violent" alors que l'autre femme et moi nous l'avons trouvé violent. Sans doute parce que cela n'a pas évoqué la même réalité.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 7 Jan 2016 - 20:09
Oui, Pascal Brutal, c'est génial. Sinon de lui j'ai Retour au collège qui est très drôle (faudrait que je le relise, ça fait longtemps).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Tortue
Hystérique
Hystérique
Messages : 462
Date d'inscription : 28/06/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Ven 8 Jan 2016 - 14:02
La lecon de piano est l'illustration meme de la culture du viol, il a remporte 3 Oscar et la palme d'or, je pense que le jury est constitue d'homme.

http://www.lecinemaestpolitique.fr/la-lecon-de-piano-comment-tomber-amoureuse-de-son-agresseur-sexuel/
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 14 Jan 2016 - 11:36
Réputation du message : 100% (1 vote)
Vu hier soir La Lapidation de Soraya M. de Cyrus Nowrasteh , tiré du livre La femme lapidée de l'écrivain franco-iranien Freidoune Sahebjam, consignant une histoire vraie : les dernières heures de la vie de Soraya Manutchehri, iranienne lapidée dans les années 80 suite à un complot fomenté par 4 hommes de son village contre elle, afin que son mari puisse de débarrasser d'elle pour épouser une femme plus jeune (euphémisme : il voulait épouser une gamine).
C'est terriblement choquant : la violence du mari, la prise de décision collective, et surtout la scène finale, lente, où Soraya est tuée, pierre après pierre, que ses proches et tout le village lancent sur son visage, y compris ses propres fils. C'est un film qui met en scène la violence masculine, leur légitimité à écraser les femmes, leur lâcheté, leur folie, leur solidarité en tant que classe, et l'impuissance des femmes dans ce monde d'hommes.
Ce qui est frappant aussi, ce sont les commentaires de ce film un peu partout sur le net : les gens y voient la manifestation d'une barbarie immonde bien éloignée de notre quotidien et de nos démocraties, moi j'y vois une des manifestations les plus outrancières de la violence et du mépris universel envers les femmes. Entre la pierre et la violence "ordinaire" qu'on subit ici, il n'y a qu'une différence de degré, car les hommes ici aussi sont solidaires, et ceux qui ne dominent pas sont pour la plupart lâches et muets. Et je crois qu'on sait toute qu'il suffit de peu pour que la violence masculine se déchaîne et que nos droits les plus élémentaires soient bafoués.
Je suis encore sous l'emprise de ce film avec la boule au ventre. Il est disponible en entier sur youtube si certain(e)s veulent le voir.

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 23 Jan 2016 - 20:19
Réputation du message : 100% (2 votes)
@Araignée a écrit:Mustang, je voulais le voir, mais je l'ai raté.

Du coup, avec le festival Telerama, je suis allée le voir hier soir, et je regrette pas !

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Usagi
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1976
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 24 Jan 2016 - 22:12
Moi aussi je l'ai vu vendredi soir grâce au festival Telerama et j'ai vraiment adoré. Je crois que c'est l'un des meilleurs films que j'ai vu.

Hier j'ai vu Carol et c'était vraiment bien aussi, juste un peu long à démarrer.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 24 Jan 2016 - 23:36
Oui, j'ai vu Carol aussi, qui peut lui aussi aisément porter le titre de film féministe.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 25 Jan 2016 - 17:43
Pas un film féministe, mais une étude sur le sexisme présent dans les films, étude intéressante que j'ai découverte via un autre forum, alors je partage.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1839
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 27 Fév 2016 - 5:23
J'ai découvert en retard "Les dissociés" le premier film de Suricate (golden moustache), dispo sur youtube et passé à sa sortie sur une chaîne de TV.

Synospis : Après s’être fait voler leur corps, Lily et Ben vont explorer un monde où le corps ne compte plus et dans lequel leur âme sera mise à l’épreuve. Ils seront aidés par Magalie, une enfant de 5 ans dans le corps d’un homme barbu de 30ans. Bienvenue dans le monde des Dissociés.


On suit les aventures de Lily et Ben un jeune couple qui se réveille un matin dans des corps complètement différents. Ils apprennent rapidement qu'ils sont devenus des Dissociés, des personnes capable de transférer leurs âmes dans n'importe quel corps par simple contact physique.

J'ai adoré ce film en premier lieu à cause du jeu d'acteur.e.s, rien n'est genré. Lily, personnage principal du film est jouée par Raphael Descraques et à aucun moment il n'utilise de stéréotypes féminin comme la voie suraïgue, une démarche maladroite ou autre cliché. Lily dans son corps originel est une jeune femme forte, pleine de questionnement et de doutes sur sa vie, cherchant sa place, et Lily dans son corps d'homme occupe exactement la même place.

Il en va de même pour tous les acteurs incarnant des femmes, ou actrices incarnant des hommes, les gens swapent tout au long du film, des hommes transfèrent leurs âmes dans des corps de femme et vice versa sans jamais tomber dans l'humour sexiste. Les stéréoptypes ne sont ni présents, ni surjoués, et franchement ça fait du bien.

Un des dissociés est un homme trans noir dans un corps d'homme blanc, et c'est traité sans tabou. Je vous livre le dialogue entre lui et Lily (qui découvre le monde des Dissociés, tente de comprendre qui est qui).
Spoiler:

"Et vous à l'intérieur vous êtes quoi ? un homme, une femme, un vieux...
-Non moi en vrai je suis une femme à l'intérieur, mais depuis toute petite je me suis toujours senti beaucoup plus homme. Heu donc maintenant je prend un corps d'homme, donc maintenant je suis une âme d'homme, qui est coincée dans un corps de femme, qui est actuellement est dans un corps d'homme.
-Ok donc en fait vous êtes un homme dans un corps d'homme ?
-Oui dit comme ça en fait c'est carrément plus simple ! Oh et avant j'étais noir aussi, ça, ça me manque un peu...

Mais ce qui m'a complètement fait craquer c'est Magalie, une enfante de 5 ans coincée dans le corps d'un homme adulte de 30 ans. On pouvait s'attendre à ce que l'acteur utilise une voie aiguë, s'habille en rose...Et c'est exactement ce qu'il ne fait pas ! La petite Magalie crie avec une bonne grosse voix, ronfle, s'habille comme un homme de 30 ans, porte des colliers en bonbons et se maquille en chat. C'est toute l'exubérance et les émotions d'une petite fille ressortant par la voie et les yeux d'un adulte. Vincent Tirel est juste excellent dans ce rôle.

Et je note avec joie que la petite magali joue avec toute sortes de jouets : légos, voitures, poupées, robot télécommandé...Jamais on ne tombe sans le cliché de la petite fille qui joue aux barbies et uniquement aux barbies


Il est difficile de dire si le film est féministe, en tout cas je le trouve relativement safe. Et il est à peu près impossible de dire s'il passe le test de Bechdel à cause de la particularité du scénario.

Dans tous les cas, il vaut le coup d'oeil ! https://www.youtube.com/watch?v=5lUBlW72qBQ

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 27 Fév 2016 - 6:59
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je n'avais jamais entendu parler de ce film, mais ce que tu en dis donne envie, je vais donc regarder ça !

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1417
Date d'inscription : 03/11/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 27 Fév 2016 - 13:06
Merci Erulelya, je viens de regarder le 1er épisode, c'est vrai que ça fait du bien, et j'ai ri beaucoup.
Juste je regrette qu'il n'y ait pas plus d'occupation du temps par des corps de femmes (pour dire plus de rôle de femme quoi) mais je n'ai vu qu'un épisode donc…
En tout cas merci, belle découverte Smile
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 27 Fév 2016 - 15:05
@Erulelya: j'aime beaucoup Suricate aussi, et d'une manière générale Golden Moustache: leurs équipes sont très diversifiées et détourner les clichés pour mieux taper dessus est un de leurs péchés mignons préférés...

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 27 Fév 2016 - 18:35
Ah mais il y a plusieurs épisodes ? Je croyais que c'était un seul film. Génial alors, si j'ai bien compris, ça veut dire qu'il y a une suite !? Je vais pouvoir mater ça cool !

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1839
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 27 Fév 2016 - 23:38
Non ça c'est un seul film d'1h15, mais ils font plein de courts-métrages à part ça.
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 28 Fév 2016 - 0:50
Ils ont aussi commis une vidéo plus courte sur "La vie sexuelle des jeux vidéos" qui m'a fait rire et encore j'avais pas toutes les références.

Je ne la garantis pas 100% safe question féminisme (a priori de mémoire rien de choquant, j'ai plus tout en tête), mais rien de hardcore non plus question sexe: les acteurs sont habillés, ce n'est pas du porn du tout. Du Suricate pur jus, dans l'esprit des enfants qui jouent à "On dirait que...": la vie sexuelle des jeux vidéos vue par Suricate.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Contenu sponsorisé

Re: Vos films (vraiment) féministes

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum