Derniers sujets
Tribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Aujourd'hui à 20:34michekhenC'est quoi "être une femme" ?Sam 6 Jan 2018 - 20:37TortueChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminismeVen 5 Jan 2018 - 3:49Black SwanLa santé pour les garçons fémininsLun 25 Déc 2017 - 7:18ReikoPrésentation de RatedRTeslaJeu 21 Déc 2017 - 14:05RatedRTeslaCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 2017Mer 20 Déc 2017 - 18:24Claire G.Vidéos et films féministesMar 19 Déc 2017 - 6:23DihyaPouvez-vous m'aider svpLun 18 Déc 2017 - 22:30shredeuse123Présentation de ma situationLun 18 Déc 2017 - 19:04IridaceaSalut à tou.te.sDim 17 Déc 2017 - 18:51LucePrésentation de MickaëlAuroraDim 17 Déc 2017 - 6:51ReikoPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "Sam 16 Déc 2017 - 22:17Irjaréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Jeu 14 Déc 2017 - 13:53Tortuebonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 21 Jan 2015 - 11:06
L'interview de Kusama à propos de ce film (et des autres) est vraiment très intéressante en plus ; voir ici, en anglais.
Je suis très fan de ses autres films aussi au passage (Aeon's Flux, de la science-fiction joliment barrée, et Jennifer's Body. En voyant le synopsis,
se spoiler c'est mal, mais avertissement quant au film :
une adolescente, transformée en succube, dévore littéralement ses partenaires sexuels
 je m'attendais à un truc voyeuriste, sexiste et paresseux. Je me trompais : la scénariste et la réalisatrice ont fait un travail très intelligent autour du synopsis en question - sur les plans esthétique, narratif, mais aussi "thématique" : l'histoire est utilisée pour aborder divers sujets, sans que ça nuise à la "fluidité" du film.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 21 Jan 2015 - 22:26
J'ai vu récemment Sous les jupes des filles d'Audrey Dana, présenté par certaines critiques comme un film féministe, ici par exemple.
J'étais curieuse, du coup (surtout que le casting est bien surprenant : Isabelle Adjani, Sylvie Testud, Vanessa Paradis, Laetitia Casta…) mais c'est bien simple : si ce film est féministe, moi j'ai deux testicules. Sans compter le nombre de clichés sidérants qu'il véhicule : éloge de la fidélité dans le couple, tromper c'est mal (être la maîtresse, c'est être une salope), la fâme chercher l'amour, la seule lesbienne du film papillonne de relation en relation (ben oui, seul le couple hétéro est stable, saviez pas ?). Il y avait pourtant des idées intéressantes (une femme de pouvoir cheffe d'entreprise, la question de l'homosexualité, l'amitié entre femmes, le conditionnement du corps). Mais tout est exploité de travers, c'est gnangnan, convenu, et pas révolutionnaire pour un sous.
En fait, le seul truc féministe, c'est quand des mecs se font retourner leur misogynie dans la tronche (au moins un point positif). Pour le reste, les messages véhiculés ne vont pas bien loin : une femme peut avoir une carrière, être forte, n'avoir pas besoin de mec, mais bon, rien de bien nouveau sous le soleil.
Si la majorité considère qu'un film féministe, c'est ça, ça me fait assez peur...
Quelqu'un l'a vu ?
(J'avoue quand même qu'il est assez distrayant, mais creux, et bonjour le dressage de poils quand on est une féministe "confirmée" !)


_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Cyb
Hystérique
Hystérique
Messages : 431
Date d'inscription : 10/09/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Ven 23 Jan 2015 - 11:01
@La Chatte: Je n'ai pas vu ce film, mais de ce que j'en ai lu, ça ne m'a pas du tout donné envie.
http://www.lecinemaestpolitique.fr/sous-les-jupes-des-filles-2014-des-cliches-pour-les-femmes-et-par-des-femmes/
avatar
BillieBob
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 29
Date d'inscription : 03/02/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 3 Fév 2015 - 10:11
Wild - excellent film en salles encore en ce moment
Nos pires voisins
Men women children
.....
avatar
Pantoufle
Banni·e
Messages : 18
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 8 Fév 2015 - 22:26
J'ai adoré Parker (avec Jason Statham et Jennifer Lopez)
Vraiment superbe l'actrice à 45 ans passés.
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1051
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 8 Fév 2015 - 22:30
@Pantoufle a écrit:Vraiment superbe l'actrice à 45 ans passés.

je pense que tu devrais retourner à tes saines lectures de ce week end au lieu d essayer d être drôle.

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 4 Avr 2015 - 13:58
J'ai vu Wild hier soir et j'ai adoré ! Super chouette niveau féminisme.



C'est une femme qui fait 1100 miles à pied parce qu'elle en ressent le besoin à un moment, dans sa vie.

J'ai pas trop le temps de rédiger plus mais je conseille. (Par contre, par ailleurs c'est assez blanc, et je n'étais pas trop sûre de moi mais je crois qu'il y avait des éléments toxicophobes.)
avatar
RoRo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Ven 10 Avr 2015 - 8:36
Foxfire, confessions d'un gang de filles
Je vous conseille ce film. L'histoire se situe dans les années 50 aux USA.
J'ai adoré.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=201045.html

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 11 Avr 2015 - 13:02
Ah, merci pour cet avis RoRo ! Je l'ai depuis des lustres ce film et je n'ose pas le regarder. La violence envers les femmes me rend encore malade (physiquement avec vomissements, maux de crâne etc.). J'aimerais savoir si il y a beaucoup de scènes dures ?
avatar
RoRo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 13 Avr 2015 - 15:19
Une scène au début ou une jeune fille se fait emmener dans une vieille ruine par des garçons. On voit rien mais les cris ne laissent aucuns doutes. Et vers le milieux du film y a une scène d'une tentative de viol(qui n'aboutit pas)

Sinon je crois pas qu'il y aie d'autre scène explicitement violente envers les femmes(violences physiques). Violence morale, ben c'est les années 50 alors voilà, les femmes en prennent plein la g...le.
Après, même en essayant de voir ce film d'un côté féministe, j'ai surement pas tout vu. Embarassed
Je trouve que ça reste un très bon film sur un groupe de fille qui se mettent ensemble pour se défendre contre les hommes.

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
Antithesis
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 291
Date d'inscription : 29/11/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 27 Juil 2015 - 14:22
"Traquée " ou "haywire" en anglais
Avec Gia Carano , championne de mma!

Un film "hyper féministe" voir carrément misandre mais on s'en fout parce que c'est un film de bagarre! Smile

Alors oui tous les hommes sont minables, lâches et imbus d'eux mêmes et Gia est la seule reglo, alors oui j'ai pas fait trop gaffe a l'histoire...

Mais bon sang il en faut de ces films, c'est l'équivalent féministe du film d'action macho classique.

L'important la c'est la baston! Et la dessus on peut compter sur Gia pour livrer le bottage de cul épique.

Elle a vraiment une performance physique digne des plus grandes actrices de kung fu chinois, avec des scènes d'actions filmées en longs plans séquence .
Perso je trouve que c'est a voir parce que ça montre a quelle point une femme entraînée peut être redoutable, pas" d'élégance mortelle" de "grâce de combat" ou chaispaskoi. Elle est juste super brutale! A base de coups de coudes , coups de genoux et étranglements.

Le genre de film a mater avec du pop Corn en disant
" aie! Ça doit vraiment faire très mal , ça!"
avatar
shun
Hystérique
Hystérique
Messages : 636
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 27 Juil 2015 - 14:47
@Grussie : Wild, j'ai trouvé très beau, j'ai pas trouvé d'élément toxicophobe, effectivement la personnage principal s'est droguée en IV à un moment de sa vie, et on revoit certaines scènes de cette période à travers ses flash back, mais il n'y a pas de jugement par rapport à ça, ni même par rapport à sa prostitution.

Très très beau film, effectivement. Classé féministe absolument !

Dans un registre très différent, et sans doute un peu moins lourd, j'ai beaucoup apprécié " les saveurs du palais " qui retrace l'histoire d'une cheffe cuisinière qui est recrutée pour cuisiner dans les cuisines présidentielles.
Son combat pour la reconnaissance de son talent de cheffe gastronomique, et surtout son combat contre le despotisme masculin qui règne dans ce milieu. Très bien interprétée par Catherine Frot, qui est magistrale dans le rôle, et qui botte le cul à la cuisine française et à ses chefs étoilés !!

C'est bien féministe, plein d'humour féministe, ça donne beaucoup envie de manger (pour les non végans), et c'est vraiment très chouette (surtout que non contente d'avoir squatté les cuisines du palais, elle poursuit sa carrière parmi une équipe de scientifiques parti en antarctique !).
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 27 Juil 2015 - 14:57
@shun a écrit:Wild, j'ai trouvé très beau, j'ai pas trouvé d'élément toxicophobe, effectivement la personnage principal s'est droguée en IV à un moment de sa vie, et on revoit certaines scènes de cette période à travers ses flash back, mais il n'y a pas de jugement par rapport à ça, ni même par rapport à sa prostitution.
Je me demandais s'il n'y avait vraiment pas de jugement, ou de cliché dans la représentation de la droguée...(parce qu'il peut y avoir un discours qui veut être non stigmatisant mais qui se manque, c'est surtout à ça que je pensais). Quand est-ce qu'elle se prostitue ? J'ai dû passer complètement à côté, me rappelle plus du tout !

J'ai pas vu les saveurs du palais Smile

Ya Norma Rae aussi, qui est un super film ! Ça parle de sexisme et de lutte des classes (Norma Rae est une mère célibataire ouvrière en usine), ça aborde aussi la ségrégation raciale et l'antisémitisme...c'est pas parfait politiquement mais chouette quand même  

Gambara
Banni·e
Messages : 170
Date d'inscription : 24/07/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 27 Juil 2015 - 15:22
Quelqu'un a vu "orphée" ? Jai envie de le regarder mais je sais pas si c'est trop androcentré ou quoi pour que ça vaille la peine scratch

Wild, m'avait l'air féministe quand j'ai vu la bande annonce oui, mais j'ai peur que ça me déprime trop Sad

_________________
Le travail du candidat manque de rigueur technique, méthodologique, et déontologique. Il pèche par pensée, par action, par omission et par distorsion. L’ensemble est à interpréter comme un refus de laisser place à la confrontation entre différentes analyses, ce qui donne à sa thèse un statut d’assertion et non de démonstration.
avatar
shun
Hystérique
Hystérique
Messages : 636
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 27 Juil 2015 - 15:51
@Grussie
Je mets ma réponse en spoil pour ceux qui n'ont pas vu Wild
spoiler Wild:
En fait, quand elle fait un flash back au moment ou elle était serveuse dans un snack, à un moment elle fait un espèce de signe à 2 clients, qui la retrouvent ensuite derrière le snack à coté des poubelles, et bon bref même si on ne voit pas l'argent transiter d'une main à une autre, on voit qu'elle vient de finir avec le premier et qu'elle enchaine avec le deuxième... Peu après cette scène on la voit avec un homme qui lui tape en fix au niveau du pied ou de la cheville (je sais plus exactement), et ou elle est simplement stone, après on la voit sortir du squat et se faire agresser et voler par un homme. Pour moi y a pas de " jugement " dans ce qui a été filmé, ni dans sa toxicomanie, ni dans sa problématique sur sa grossesse, ce sont juste des " images " qui montrent ce qui s'est passé, sans pour autant orienter la pensée du spectateur vers une morale, ou un truc de ce genre, en tout cas c'est comme ça que moi je l'ai perçu, mais peut-être que je me trompe, ou que d'autres personnes ont une lecture différente de ce film. En tout cas, en tant qu'UD (pas d’héroïne en ce qui me concerne, donc peut être l'avis d'Araignée serait plus adéquat sur le sujet), j'ai pas été choquée par la manière dont le sujet a été traité.

@Oile : Sinon, j'ai pas vu Orphée.

Wild, il est dur, mais il est aussi incroyablement beau, et puis on assiste à la reconstruction d'une femme tout au long de son parcours, et ça ça fait du bien, ce qui est encourageant parce qu'on voit ce qu'elle a enduré, et à quel point il lui reste encore de la force, pour aller au bout des choses, affronter son passé, et surtout le dépasser pour enfin réussir à vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 27 Juil 2015 - 18:16
Wild - spoilers:
Je me rappelle très bien de ces scènes, mais je ne les ai pas interprétées comme de la prostitution. Je crois que c'est une période de sa vie où elle utilise la sexualité de cette façon, d'une manière "autodestructrice" (je mets des guillemets parce que je n'aime pas trop ce mot qui est un peu fourre-tout pour des trucs très différents), au sens où clairement, les mecs ne font pas du tout attention à elle pendant le sexe quoi. Mais je crois pas qu'il y ait de transfert d'argent, je le vois plus comme sa manière de vivre son deuil. (J'ai l'impression de m'exprimer de manière super maladroite, j'espère que c'est clair.)
Je pense que si ç'avait été de la prostitution on nous aurait montré de l'argent passer, ou alors elle l'aurait dit à un moment (une phrase en "je me suis vendue/prostituée/etc"). Il y a beaucoup de monologues intérieurs et elle a un langage très direct, cru. Des phrases comme "what if I wanted to fuck everyone of these men ?", ou le connard de psy qui lui dit "you sleep with whoever asks", je pense qu'elles auraient été formulées différemment si on voulait nous faire penser qu'elle se prostituait, non ?

avatar
shun
Hystérique
Hystérique
Messages : 636
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 27 Juil 2015 - 18:46
spoiler Wild:
Ah ben oui remarque, c'est aussi une interprétation qui se tient. Moi j'avais associé prostitution et autodestruction (mais ça doit être un truc projectif), dans le sens ou pour moi c'était une occasionnelle en mode autodestruction.
Mais ton interprétation me semble plus juste, je viens de demander à mon copain comment lui il avait vu les choses (vu qu'on l'a regardé ensemble), et il me dit comme toi.
takamine
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 111
Date d'inscription : 12/07/2015

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 27 Juil 2015 - 23:09
...


Dernière édition par takamine le Dim 30 Aoû 2015 - 0:51, édité 1 fois

_________________
..je suis un monde ignoré illuminé par d'éclatantes aurores ! ..
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 1 Aoû 2015 - 9:46
"La promesse d'une mère". (télé-)film de 1998.

Je trouve que ce film décrit de manière réaliste le cycle de violence dans un couple.

Bon, on nage en plein "hétéroland", mais sinon, le film me semble intéressant. Attention par contre : c'est un film dur à voir (violences).

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Sam 1 Aoû 2015 - 12:00
Réputation du message : 100% (1 vote)
@takamine a écrit:il a surement deja été cité .. "La lecon de Piano de Jane  Campion avec la magnifique Holly Hunter .. ca reste pour moi  une très belle leçon de féminisme

http://www.dailymotion.com/video/xfhc3w_la-lecon-de-piano_creation
Je l'ai vu (ou plutôt essayé) de voir et je l'ai trouvé... très misogyne, justement ! D'ailleurs, ça m'a tellement hérissé les poils que je ne l'ai pas regardé en entier. J'ai trouvé l'histoire "d'amour" ultra glauque.
Je m'attendais à un film féministe justement (car réalisé par Jane Campion) et c'est tout l'inverse que j'ai trouvé.  No

En fait je trouve que c'est une glamourisation/érotisation de la violence. Voici le résumé de l'histoire (par Wikipédia) :
La Leçon de piano raconte l’histoire au xixe siècle d'une jeune femme écossaise , Ada MacGrath (Holly Hunter) que son père envoie avec sa fille de neuf ans, Flora (Anna Paquin) en Nouvelle-Zélande pour y épouser un colon, Alistair Stewart (Sam Neill), qu’elle ne connaît pas.
[Ada est muette et a pour passion de jouer du piano]. Le piano et la musique de ce film représentent Ada, ses émotions, ce qu'elle exprime.

Alistair, le nouveau mari d'Ada, vient chercher la jeune femme et sa fille sur la plage sauvage où elles ont été débarquées sans cérémonie du bateau qui les a transportées depuis l'Écosse. Il ne comprend pas l'intérêt vital du piano pour sa femme, et abandonne l'instrument sur le rivage désolé. Baines (Harvey Keitel), un voisin et ami de Stewart, acquiert le piano en échange de terres dont le colon est avide et le fait remonter depuis la plage. Ada, totalement froide face à Alistair (ils ne consomment pas leur mariage), tient absolument à récupérer son piano, seul moyen par lequel elle arrive à exprimer ce qui vibre en elle.

Baines, illettré et proche de la nature, est en contact étroit avec les Māori dont il comprend les coutumes et la langue. Il est de plus sensible et intuitif et est attiré par Ada, par son physique voluptueux sous une apparence austère, son silence, sa capacité à exprimer ses sentiments à travers la musique. Pour tenter de créer une relation, il lui propose d'échanger petit à petit l'instrument (touche par touche), en échange d'exigences auxquelles Ada devra répondre. Par ce moyen, Baines apprivoise la jeune femme et exige progressivement des attouchements de plus en plus poussés. Progressivement, Ada s'ouvre à la sensualité; mais le mari jaloux, qui a observé les amants à travers les parois de la cabane, décide alors de séquestrer sa femme.

Inutile de dire qu'au début, Ada, ne semble pas beaucoup apprécié d'être ainsi agressée sexuellement. Mais comme toute femme, elle finit par aimer ça ! Suffit d'un peu insister. Puis bon, je crois qu'à la fin, elle finit par tomber amoureuse, donc tout va bien. C'est plus une histoire de violence, mais d'amour Suspect

En revanche (et je me rappelle plus si j'en ai parlé sur ce fil ou sur ce forum), Jane Campion a réalisé une série que j'ai beaucoup aimé et qui me semble féministe (héroine femme, dénonciation des violences sexuelles) : Top of the Lake. Il va y avoir d'ailleurs une deuxième saison
La série raconte l'enquête d'une jeune inspectrice sur la disparition d'une fillette de douze ans, enceinte, dans une petite ville lacustre du Sud de la Nouvelle-Zélande. Elle aborde la question des violences faites aux femmes et la lutte entre le bien et le mal dans un « Paradis du bout du monde ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Top_of_the_Lake
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 3 Aoû 2015 - 20:01
La Leçon de piano est un film violent.
Spoiler sur le film (mutilation) et la fin:
Quand le mari surprend Ada, il la mutile en lui coupant une phalange de mémoire, et c'est un double punition, autant physique (mutilation) et psychologique car elle ne peut plus jouer de piano. C'est d'ailleurs la fille qui la dénonce au mari de mémoire. Mais j'ai vu ce film il y des années.

Bon elle finit par apprendre à parler je crois et son compagnon Baines lui fabrique une prothèse afin qu'elle puisse jouer à nouveau.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 9 Aoû 2015 - 12:35
"Lulu femme nue". Film de 2014, actuellement sur .
Je trouve qu'il pose pas mal de questions.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 25 Aoû 2015 - 11:52
Réputation du message : 100% (1 vote)
J'ai vu tout récemment La belle saison :

Un film qui raconte une histoire d'amour entre lesbiennes, et qui évoquent donc forcément l'homophobie. Mais qui traite d'autres thèmes très intéressants : le féminisme, la différence de culture entre milieux progressistes et réacs (j'ai trouvé intéressant la tension entre les deux héroïnes : celle qui vient d'un milieu progressiste a du mal à comprendre que celle qui vient d'un milieu réac n'arrive pas à s'assumer... et pourtant, on comprend à quel point ça peut être lourd de conséquences d'être homosexuelle dans ce village), la place des femmes dans l'agriculture, la dépendance et la maladie...

Je recommande !
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4542
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 25 Aoû 2015 - 11:54
Oui, je l'ai vu et je recommande aussi !

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 25 Aoû 2015 - 19:20
Mustang
Synopsis et détails

C'est le début de l'été.
Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.
La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger.
Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées
Lale est mon héroïne. I love you

edit : je sens que je vais aller voir "la belle saison".
J'espère aller voir le film avec S. I love you

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Contenu sponsorisé

Re: Vos films (vraiment) féministes

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum