Derniers sujets
Tribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Aujourd'hui à 20:34michekhenC'est quoi "être une femme" ?Sam 6 Jan 2018 - 20:37TortueChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminismeVen 5 Jan 2018 - 3:49Black SwanLa santé pour les garçons fémininsLun 25 Déc 2017 - 7:18ReikoPrésentation de RatedRTeslaJeu 21 Déc 2017 - 14:05RatedRTeslaCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 2017Mer 20 Déc 2017 - 18:24Claire G.Vidéos et films féministesMar 19 Déc 2017 - 6:23DihyaPouvez-vous m'aider svpLun 18 Déc 2017 - 22:30shredeuse123Présentation de ma situationLun 18 Déc 2017 - 19:04IridaceaSalut à tou.te.sDim 17 Déc 2017 - 18:51LucePrésentation de MickaëlAuroraDim 17 Déc 2017 - 6:51ReikoPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "Sam 16 Déc 2017 - 22:17Irjaréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Jeu 14 Déc 2017 - 13:53Tortuebonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 14 Aoû 2014 - 20:57
Je n'ai pas suivi ce fil jusqu'ici, donc j'espère ne pas dire quelque chose dit précédemment.

Oh my god ! Visible ici me semble intéressant d'un point de vue féministe (même s'il y a des choses à redire).

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1831
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Ven 15 Aoû 2014 - 3:20
Je viens de le regarder (ça fait longtemps que je voulais le voir merci d'avoir mis le lien^^).

Le film véhicule clairement des idées féministes, mais il y a toujours ce prince charmant qui sauve la princesse à la fin...Et je regrette que le film n'ai pas exploré en profondeur toute l'ampleur du diagnostic de l'hystérie, les mutilations sont à peine abordées sous l'angle d'une gentille opération et on est en Angleterre, le seul pays où l'hystérie était soignée à coup d'orgasmes, c'est sympa comme approche. Ailleurs c'était plutôt des ablation du clitoris entier à vif, brûlure de la vulve au fer rouge, internement, corsets...

L'hystérie dans le film est décrite comme un diagnostic fourre-tout...C'était bien pire que ça, c’était avec les "maux du lait", une maladie appliquée aux femmes pour le seul crime d'être des femmes, ils ont assassiné des milliers d'humaines avec ce simple mot.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
LuxLisbon
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 304
Date d'inscription : 19/05/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Ven 15 Aoû 2014 - 12:38
Ce que j'ai trouvé problématique, c'est la conclusion au tribunal, où le personnage de Maggie Gyllenhall nous dit en quelque sorte : "mais toutes les femmes sont des hystériques qui ont des sautes d'humeur". Alors certes, le film montre bien que l'hystérie n'existe pas, mais on reste quand même sur une image de la femme un peu fantasque, un peu fofolle, qu'on ne peut quand même pas trop prendre au sérieux. Et ça, ça m'a gâché le plaisir.
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Ven 15 Aoû 2014 - 16:44
Je viens de regarder le film, mercu Nurja pour ce partage Smile 

J'avoue que ce film m'a fait mal, de voir ces femmes sans aucun droits ... Sad 
Mais je l'ai aimé quand même. 


Et je regrette que le film n'ai pas exploré en profondeur toute l'ampleur du diagnostic de l'hystérie, les mutilations sont à peine abordées sous l'angle d'une gentille opération et on est en Angleterre, le seul pays où l'hystérie était soignée à coup d'orgasmes, c'est sympa comme approche. Ailleurs c'était plutôt des ablation du clitoris entier à vif, brûlure de la vulve au fer rouge, internement, corsets...

D'accord avec ça.
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4542
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Ven 15 Aoû 2014 - 23:39
"L'hystérie n'existe pas" : ben heu, en fait, si. Les patientes de Freud, qui s'évanouissaient, convulsaient, se paralysaient, perdaient la vue, la mémoire, la parole... elles existaient, et elles étaient vraiment malades, malades de la névrose hystérique. Elles ne simulaient pas (contrairement à ce qu'on a longtemps dit : "pas de lésions organiques, donc elles simulent").

Ce qui n'existe pas, c'est l'origine de l'hystérie qu'on a longtemps placée dans l'utérus (ça remonte à l'Antiquité), ce qui n'existe pas, c'est le caractère strictement féminin de cette névrose (même si plus de femmes sont atteintes que d'hommes). Mais nier l'existence d'une maladie dont on a si longtemps nié l'existence en tant que véritable maladie, je trouve ça dangereux.

D'ailleurs même la psychiatrie officielle, malgré tout ses défauts, reconnaît cette névrose, même si elle ne reconnaît plus le fait que c'est une névrose et même si elle l'a coupée en deux : d'un côté, personnalité histrionnique, de l'autre, troubles de conversion. Sauf que le tableau clinique qui associe personnalité histrionnique et troubles de conversion, ben ça s'appelle hystérie, en fait.



Pour ma part, quand j'avais plus internet, on m'a filé des films pour pas que je m'ennuie. Et y en a un que je ne connaissais pas du tout, et qui m'a très agréablement surprise niveau féminisme. Ca s'appelle "Arrêtez-moi", de Jean-Paul Lilienfield. C'est un huis-clos entre une ex femme battue qui vient se dénoncer pour le meurtre de son mari 10 ans plus tôt, et la femme policière qui la reçoit. Non seulement ça passe le test de Bechdel, ça traite de violence conjugale, mais la plus grosse surprise, c'est le passage où il est question de viol conjugal : c'est clairement défini (la femme anciennement victime nie avoir été violée parce que ça ne collait pas aux mythes sur le viol, la femme flic lui explique que si, c'étaient bien des viols). Y a aussi les scènes de violences qui sont vues de façon subjective, ce qui nous met dans la peau de la victime et non de voyeurs...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
LuxLisbon
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 304
Date d'inscription : 19/05/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 17 Aoû 2014 - 17:19
@Araignée a écrit:"L'hystérie n'existe pas" : ben heu, en fait, si. Les patientes de Freud, qui s'évanouissaient, convulsaient, se paralysaient, perdaient la vue, la mémoire, la parole... elles existaient, et elles étaient vraiment malades, malades de la névrose hystérique. Elles ne simulaient pas (contrairement à ce qu'on a longtemps dit : "pas de lésions organiques, donc elles simulent").

Ce qui n'existe pas, c'est l'origine de l'hystérie qu'on a longtemps placée dans l'utérus (ça remonte à l'Antiquité), ce qui n'existe pas, c'est le caractère strictement féminin de cette névrose (même si plus de femmes sont atteintes que d'hommes). Mais nier l'existence d'une maladie dont on a si longtemps nié l'existence en tant que véritable maladie, je trouve ça dangereux.

D'ailleurs même la psychiatrie officielle, malgré tout ses défauts, reconnaît cette névrose, même si elle ne reconnaît plus le fait que c'est une névrose et même si elle l'a coupée en deux : d'un côté, personnalité histrionnique, de l'autre, troubles de conversion. Sauf que le tableau clinique qui associe personnalité histrionnique et troubles de conversion, ben ça s'appelle hystérie, en fait.

Disons que ce qui n'existe pas, c'est la pathologie féminine qui viendrait de l'utérus. C'est ce que je voulais dire et c'est ce que montre le film. Il n'est pas question de poser la question de l'hystérie en tant que névrose réelle et qui pourrait exister chez les deux sexes dans le film.
Mais c'est bien de le préciser, en tout cas ; je ne savais pas que l'hystérie existait réellement. N'aurait-il pas été pertinent de changer le nom de cette névrose pour bien la dissocier du fantasme commun qui voudrait qu'une femme qui s'énerve est une "hystérique" ? Aujourd'hui encore on entend ça trop souvent.
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4542
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Dim 17 Aoû 2014 - 18:03
Les maladies psychiques sont souvent détournées de leur sens premier pour passer dans le langage courant, souvent de manière péjorative, et toujours de façon erronée. Ainsi : "schizophrène" (pour quelqu'un qui se sent dédoublé-e), "autiste" (pour quelqu'un qui n'arrive pas à communiquer), "mongolien" (pour désigner un-e imbécile)... et aussi "hystérique", donc.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 18 Aoû 2014 - 10:28
Oui mais hystérique vient d'utérus, les autres détournements ne sont pas liés à la sexualité ou l'anatomie des femmes. Ce mot devrait disparaître complètement AMHA.
Sebmouth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 1:30
Dans le rayon "Geek" ces films, bien que d'un genre grand publique et pas ouvertement militant. Ils ne le sont pas moins en second plan. Je sais pas ce que vous en pensez mais je trouve qu'ils déconstruisent plutôt pas mal moi et parfait pour préparer la nouvelle génération :

Science fiction > Starship trooper (aspects féministe contestable) Evil or Very Mad
Société totalement mixte... même les douches

Super Héros > Kick-Ass Exclamation
le 1 seulement, le 2 part en quenouille complète en ce qui nous concerne. Inspiré d'un comix qui est beaucoup plus "engagé" que les film

Animation Pixar > Rebelle (aspects féministe très contestable) Twisted Evil
ce long métrage, déguisé en film de princesse se joue de tous les clichés du genre

Med-fan > Trône de Fer ((aspects féministe à débattre) Question
On dira c'qu'on voudra sur cette série. Mais tous les travers de la société machiste y apparaissent au grand jour et les rôles féminins valorisant sont légions et variés


Dernière édition par Sebmouth le Mer 1 Oct 2014 - 23:51, édité 2 fois
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 2:49
Je sais que suis en pause forum et que Sebmouth : tu viens juste d'arriver. Cependant je te demande de ne pas employer d'expressions se basant sur des jeux de mots sur le pénis (les organes sexuels en général, femelle et mâle), je me doute bien que c'est de l'humour (?) et pas fait pour mettre mal à l'aise, mais il y a des des personnes que ça peut retourner en une seconde, genre moi et mes diverses phobies sexuelles.

C'est peut-être très exigeant de ma part mais ce forum est le seul lieu virtuel où je me sens "safe" en ce qui concerne l'intervention des gentes et je tiens à ce qu'il le reste.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 2:53
Starship Troopers féministe Shocked

On y trouve deux personnages féminin importants mais :

-Carmen a beau être douée en math (domaine traditionnellement masculin), elle n'est là qu'en temps trophée que se dispute Johnny et Zander. A la fin du film, elle ne doit sa survie qu'au sacrifice de Zander et Watkins et à l'intervention de Johnny et Carl.

-Dizzy est intelligente elle aussi mais elle sacrifie tout dans l'espoir de conquérir Johnny. Au moment de mourir, la seule chose qui l’intéresse est de savoir s'il l'a aimée.
Elle est présentée comme une peste qui dénigre systématiquement Carmen pour s'attirer les bonnes grâce de Johnny :
pendant le cours de science elle ridiculise "ses nerfs d'aciers" .
quand Johnny tourne une vidéo pour Carmen elle incite les autres à montrer leurs fesses.
après la bagarre entre Johnny et Zander ( je devrais plutôt dire le combat de coqs ^^).
C'est grâce à elle que Johnny a sa première promotion mais, quand il a de l'avancement, c'est d'abord à son pote qu'il propose de reprendre son poste, elle ne l’obtient que parce qu'Ace n'en veut pas.
Elle a quand même une scène que je trouve jouissive : Quand elle se bat contre Zim, elle parvient à lui mettre un coup de poing alors que le troufion qui l'a précédée n'arrive pas à le toucher.

Il y a aussi deux personnages secondaires qui m'ont marquée :

-La femme racisée qui veut faire de la politique. Elle tue un troufion à l'entrainement et fini par quitter le camp d'entrainement par le "couloir des ratés".

-La femme rousse qui risque sa vie contre les arachnides (faudra que quelqu'un explique a Verhoeven que les arachnides ont 8 pattes pas 4 ^^) uniquement parce qu'elle "veut un bébé" (prononcé avec un ton bien mièvre). Elle fini d'ailleurs par mourir alors qu'elle tentait de fuir la bataille.

Starship Troopers est un film que j'adore mais que je ne classerais certainement pas dans mes films vraiment féministe Smile

Pour Rebelle, d'autres en parle bien mieux que moi, je leur laisse la parole http://www.lecinemaestpolitique.fr/rebelle-2012-mater-la-rousse/


Dernière édition par Michonne le Mer 1 Oct 2014 - 22:39, édité 1 fois (Raison : ortho)
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 8:09
J'espère qu'on n'en a pas déjà parlé, j'ai la flemme de vérifier les 11 pages de fil Embarassed
Mais Made in Dagenham (titre original), ou We want sex equality (titre français), est très chouette.


C'est une histoire vraie, l'histoire des ouvrières qui ont fait grève à la fin des années 60 en Angleterre pour obtenir l'égalité salariale.
J'ai trouvé que beaucoup de choses étaient très bien vues (dans un film, c'est rare !) :
- le film est super féministe mais aussi bien anti-classiste, ce qui fait plaisir et qui va bien ensemble : ce n'est pas le combat d'Une femme qui a se distingue des femmes qui fait l'histoire, c'est un mouvement général, une grève d'ouvrières, qui fait bouger les choses
- le sexisme et le classisme de tout le monde à l'égard de ces ouvrières est bien représenté, je trouve (ton méprisant, croyance que ça va être facile de briser leur grève, manque total de prise au sérieux)
- on a le personnage du faux-cul qui prétend être un grand défenseur de la cause des femmes et qui leur conseille de se la boucler et d'hocher la tête quand il parle, et il ne défend bien sûr pas du tout leur cause Very Happy
- on voit le sexisme également au sein de la famille
- on voit le sexisme également au sein du ministère, envers la ministre, et au sein de la famille d'un patron, envers sa femme, du coup ça évite que le seul sexisme représenté soit celui des plus pauvres
- on a des beaux exemples de sororité Very Happy je vous spoile pas

Bref, j'ai kiffé !
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1111
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 9:21
@Sebmouth a écrit:

Med-fan > Trône de Fer (on dira c'qu'on voudra sur cette série. Mais tous les travers de la société machiste y apparaissent au grand jour et les rôles féminins valorisant sont légions et variés)

J'aime la série,mais clairement,elle a trop d'aspects anti féministes. Déjà le nombre ahurissant de femmes montrées nues,et toujours hyper normées physiquement ( toutes minces,seins parfaits,blanches,jeunes,pilosité bien réduite voire inexistante ),on ne voit jamais de lesbiennes sauf pour exciter un mâle hétéro,le sexe montré n'a rien de féministe ( viols,prostitution,entre autres )... et encore,j'ai pas mis tout ce qui me dérange...

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique
Messages : 674
Date d'inscription : 23/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 10:27
D'accord avec toi Lenalou, malgré l'amour que je porte à la série Wink

It's not pron, its hbo ^^


_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1831
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 11:12
J'ai vu Maléfique il y a peu, et je crois qu'on peut le classer dans les films féministes. Ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais, j'ai vraiment vraiment adoré du début à la fin Very Happy

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1111
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 11:29
@erulelya a écrit:J'ai vu Maléfique il y a peu, et je crois qu'on peut le classer dans les films féministes. Ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais, j'ai vraiment vraiment adoré du début à la fin Very Happy

C'est clair,je l'ai vu aussi,j'ai adoré. C'est à mes yeux vraiment féministe Very Happy

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
Sebmouth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 13:44
Embarassed  D'accord avec vous sur ma sélection Geek (sauf sur le Trone de fer. j'y reviendrais plus tard peut-être)... j'ai édité mon message à ce sujet  Idea

Dans le rayon jeunesse cette fois (papa oblige) :

Fantaisie > Le secret de Terabithia
Une Héroïne indépendante, créative, pas hypersexué/stéréothypé (ou j'y entrave rien)  (Le kaid de l'école se trouve être "une kaid"...plutôt bon signe non ?) Seul bémol à mes yeux. La protagoniste meurt à la fin. Ce qui peut être interpréter comme un contre-message... vous confirmer ? Sad


Dernière édition par Sebmouth le Jeu 2 Oct 2014 - 17:03, édité 1 fois
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1111
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mer 1 Oct 2014 - 14:10
Ah mais sebmouth je suis d'accord à 100% avec toi par rapport aux femmes dans la série : Asha Greyjoy,Cathelyn stark,etc sont loin d'être des potiches..

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Jeu 2 Oct 2014 - 16:19
Du même auteur que le Secret de Therabithia
Spoiler:
qui est magnifique, mais a réussi à me faire fondre en larmes, parce qu'il aborde, mine de rien, des choses très dures
, il y a Le Secret de Moonacre,
Spoiler:
qui est plus "high fantasy", là où le Secret de Therabithia est ouvertement un film sur l'écrasement par un quotidien difficile, et la transformation magique de ce même quotidien, la lutte entre les deux. Ces deux films sont aussi bien d'autres choses, vraiment très riches, denses, beaux.
relations entre les protagonistes dans les films:
"Détail" que j'apprécie énormément dans les deux films : les deux personnages principaux sont, dans les deux, un garçon et une fille, mais leur relation ne tourne jamais à l'amour. Conflits, amitié, mais pas d'"implication romantique" ou d'ambiguïté de ce point de vue. Ce qui est mine de rien très rare, dans les films que j'ai pu voir (j'ai pas mal de contre exemples, intéressants du points de vue féministe souvent d'ailleurs, mais généralement avec des persos lesbiens, bi, gays, trans, asexuels, ou un subtil mélange de tout ça.)

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1794
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Lun 19 Jan 2015 - 19:26
J'ai bien envie de proposer " Lucy " de Luc Besson (si ce n'est déjà fait), qui nous offre un film avec une héroïne qui Ô Bonheur a d'autres ambitions que fonder une famille mononucléaire ou remettre de la laque, oh yeah...Very Happy

Je ne spoile pas, mais comment dire... ça fait rêver(enfin moi en tous cas  :dents )...  

Edit: Ah, et puis au cas-où, je ne sais pas si vous les trouvez féministes, mais je trouve ces films représentatifs de "mon" (bouh le gros égo) féminisme en tous cas, des films que j' I love you  bien:
" Kill Bill " de Tarantino, " Million Dollar Baby " de Clint Eastwood, " Femmes au Bord de la Crise de Nerfs " de Pedro Almodovar, " Nikita " de Luc Besson. " Hunger Games " dont j'ai vu " La Révolte " il n'y a pas longtemps que j'ai trouvé pas mal non plus de ce point de vue. Je rééditerais sûrement, pardon d'avance...

Réédit: " Even Cow Girls Get the Blues " de Gus Van Sant, j'adore (ben voilà, rééditage c'est parti...)
Ah, et en documentaire, à voir absolument: " Who's counting ", avec (et de si je ne m'abuse) Marylin Waring.
Dans le genre féminisme d'utilité (et de pertinence) universelle, ça se pose là... cheers

Réréédit: " Vier Minuten " de Chris Kraus. Ça, c'est jouer du piano. Twisted Evil

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4542
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 20 Jan 2015 - 1:38
Tarantino je l'aime bien pour ça : il fait des films de gangsters, le genre de films où d'habitude les mecs sont toujours de gros machos et les femmes des potiches objets sexuels nunuches... mais dans les films de Tarantino, les femmes sont généralement intelligentes, douées et ne servent pas que de faire valoir. Même dans Reservoir Dogs où il n'y a que des mecs, un des braqueurs parle d'une femme avec qui il était associé et qui "travaillait" bien. Franchement dans ce genre de films, c'est assez rare pour mériter d'être souligné quoi.

Et puis mention spéciale à Boulevard de la mort (Tarantino toujours), avec une cascadeuse trop forte et
Spoiler:
un pervers tueur de femmes qui finit par se faire tuer à son propre jeu par une bande de filles qui ont pas besoin d'être aidées par un mec pour ça.
Bon, y a certains dialogues qui sont féministement dérangeants ("c'est un mec, il a besoin de se dégorger le poireau") mais globalement, c'est quand même un film qui fait du bien de se côté-là (et qui défoule).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1794
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 20 Jan 2015 - 12:52
@Araignée: cool, je vais le reregarder (j'ai dû le voir il y a longtemps).
Je suis d'accord avec ton analyse sur ses films, je trouve qu'il représente des réalités plus justes que beaucoup d'autres réalisateurices.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 20 Jan 2015 - 18:45
Je ne crois pas qu'il ait été cité, donc my two cents : Girl Fight, de Karyn Kusama. Une histoire de fille (adolescente) qui boxe... Je ne spoile pas plus, mais je le trouve très bon sur beaucoup de plans.
Michèle Rodriguez, qui incarne l'héroïne, a un jeu que je trouve excellent, et les autres acteurs sont généralement justes aussi je trouve, ce qui ne gâche rien.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Invité
Invité

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 20 Jan 2015 - 18:54
Vu récemment "Baby Balloon"
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=228014.html


Un bon petit film modeste qui raconte l'histoire d'une jeune femme aux physique non conforme aux canons actuels. Un teen-movie belge sympa et à mon avis assez féministe mais qui manque de profondeur.
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1794
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vos films (vraiment) féministes

le Mar 20 Jan 2015 - 23:47
@Arrakis: Oui oui, " Girlfight " j'ai beaucoup aimé aussi ! Very Happy

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Contenu sponsorisé

Re: Vos films (vraiment) féministes

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum