Derniers sujets
» C'est quoi "être une femme" ?
par Iridacea Aujourd'hui à 17:09

» Fille / Homme
par Nurja Aujourd'hui à 16:18

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Aujourd'hui à 13:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par michekhen Aujourd'hui à 11:52

» Une fille au pays des garçons menus, ma bande-dessinée
par Dihya Hier à 19:48

» La porno féministe
par Tortue Mer 24 Mai 2017 - 1:20

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Alpheratz Mer 24 Mai 2017 - 0:11

» Revenu de base
par Tortue Lun 22 Mai 2017 - 16:22

» [Étude] Etat des lieux des connaissances, représentations et pratiques sexuelles des jeunes adolescents
par Iridacea Lun 22 Mai 2017 - 10:13

» L’horreur de la chasse aux sorcières demeure omniprésente dans la culture moderne.
par kekemore Dim 21 Mai 2017 - 20:38

» que pensez-vous de Steven Pinker
par Iridacea Sam 20 Mai 2017 - 12:01

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Nurja Ven 19 Mai 2017 - 19:07

» Youtube
par Aëlloon Ven 19 Mai 2017 - 0:57

» Vidéos et films féministes
par Aëlloon Jeu 18 Mai 2017 - 0:49

» Game Of Fraude, la vidéo qui ne ment pas...
par kekemore Mer 17 Mai 2017 - 22:24

» Inclusion de la question animale dans les revendications féministes
par Dihya Mer 17 Mai 2017 - 9:29

» Pour dissuader ses parents de voter fn, une lycéenne de 17 ans présente un exposé de 28 pages
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 3:51

» Des petites touches féministes dans la vie de tous les jours
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:52

» [Article] L’esclavage atlantique et son abolition : plus qu’un simple enjeu de mémoire, un enjeu contemporain de luttes
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:33

» Présentation - Fabien
par Aëlloon Dim 14 Mai 2017 - 23:06

» Court-métrage sur l'égalité femmes-hommes dans l'espace numérique.
par BenSet Dim 14 Mai 2017 - 13:55

» Parent par défaut, ou la charge mentale des mères
par Aëlloon Ven 12 Mai 2017 - 22:04

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Aëlloon Ven 5 Mai 2017 - 23:53

» La santé pour les garçons féminins
par Reiko Ven 5 Mai 2017 - 17:05

» Bonjour à tous
par onyx Jeu 4 Mai 2017 - 23:34

» [Article] La Russie vote la dépénalisation des violences domestiques
par Araignée Mer 3 Mai 2017 - 18:35

» [Article] La non-mixité de dominants, c'est caca
par Aëlloon Mer 3 Mai 2017 - 2:21

» Chansons féministes
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 23:51

» Les petites phrases sexistes cultes (suite)
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 15:38

» [Article] SexNegative ?
par Aëlloon Lun 1 Mai 2017 - 0:12

» Présentation de Skander
par onyx Ven 28 Avr 2017 - 18:10

» [Podcast] Où sont les Mascus ? Dans la Forêt !!
par onyx Jeu 27 Avr 2017 - 23:07


Un éternel Treblinka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un éternel Treblinka

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 17:44

J'en ai entendu parler ce twitter, et je trouve que ça a l'air très intéressant

Présentation de l'éditeur :
La souffrance des animaux, leur sensibilité d'êtres vivants, est un des plus vieux tabous de l'homme. Dans ce livre iconoclaste - que certains considéreront même comme scandaleux -, mais courageux et novateur, l'historien américain Charles Patterson s'intéresse au douloureux rapport entre l'homme et l'animal depuis la création du monde. Il soutient la thèse selon laquelle l'oppression des animaux sert de modèle à toute forme d'oppression et la "bestialisation" de l'opprimé obligée sur le chemin de son anéantissement.

Après avoir décrit l'adoption du travail à la chaîne dans les abattoirs de Chicago, il note que Henry Ford s'en inspira pour la fabrication de ses automobiles. Ce dernier, antisémite virulent et gros contributeur au parti nazi dans les années 30, fut même remercié par Hitler dans Mein Kampf. Quelques années plus tard, on devait retrouver cette organisation du "travail" dans les camps d'extermination nazis, où des méthodes étrangement similaires furent mises en œuvre pour tétaniser les victimes, leur faire perdre leurs repères et découper en tâches simples et répétitives le meurtre de masse de façon à banaliser le geste des assassins. Un tel rapprochement est lui-même tabou, étant entendu une fois pour toutes que la Shoah est unique. Pourtant, l'auteur yiddish et prix Nobel de littérature Isaac Bashevis Singer (qui a écrit, dans une nouvelle dont le titre de ce livre est tiré, "pour ces créatures, tous les humains sont des nazis") fut le premier à oser la comparaison entre le sort réservé aux animaux d'élevage et celui que les hommes ont fait subir à leurs semblables pendant la Shoah.

S'inspirant de son combat, Patterson dénonce la façon dont l'homme s'est imposé comme "l'espèce des seigneurs", s'arrogeant le droit d'exterminer ou de réduire à l'esclavage les autres espèces, et conclut son essai par un hommage aux défenseurs de la cause animale, dont Isaac Bashevis Singer lui-même.

Un extrait que j'ai lu sur Twitter
Pour Elizabeth Fisher, la violence qu'impliquent la soumission et l'exploitation des animaux a tracé la voie de la domination sexuelle des hommes sur les femmes, et a créé le haut niveau de contrôle oppressif inhérent aux société patriarcales. Les hommes ont appris quel était leur rôle dans la procréation en observant des animaux domestiqués et l'accouplement forcé des animaux a insinué dans leur esprit l'idée du viol des femmes.

Est-ce quelqu'un l'a lu ?

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éternel Treblinka

Message par Usagi le Mer 5 Déc 2012 - 17:57

Je l'ai lu l'an dernier. Ce livre est bouleversant. Il faut avoir les tripes bien accrochées.
Les Cahiers Antispécistes en ont fait un excellent résumé.

Je peux le prêter si ça intéresse quelqu'un.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éternel Treblinka

Message par Invité le Jeu 6 Déc 2012 - 9:01

Complètement d'accord avec Usagi. J'ai sauté quelques passages parce que ça me prenait à la gorge, mais je le conseille vivement.

J'ai trouvé que, un peu comme Earthlings d'ailleurs (pareil, je n'ai pu voir que des bouts), même s'il décrit des conditions de vie abominables et qu'on pourrait penser qu'il est un appel au welfarisme, l'abolitionnisme semble une évidence à la lecture de ces horreurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éternel Treblinka

Message par Invité le Ven 7 Déc 2012 - 10:01

Cool !!

ben, Usagi, j'ai bien envie que tu me le prêtes du coup !! Smile

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éternel Treblinka

Message par Usagi le Ven 7 Déc 2012 - 19:06

Avec plaisir. Je te le passerai quand tu sera sur Paris pendant les vacances de Noël. Wink

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éternel Treblinka

Message par l'elfe le Mar 18 Déc 2012 - 0:45

Je l'ai lu aussi et il est très bien en effet. Si jamais tu peux pas le récupérer à Paris, je te le prêterai, mais pour l'instant je l'ai prêté à quelqu'un d'autre.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1739
Date d'inscription : 10/12/2012

http://lesquestionscomposent.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éternel Treblinka

Message par Invité le Mar 18 Déc 2012 - 7:32

Merci Wink

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éternel Treblinka

Message par Invité le Sam 12 Jan 2013 - 20:14

Juste pour dire que je suis en train de le lire et que je le trouve vraiment très intéressant, rien que d'un point de vue historique (j'en ai appris des choses, sur l'eugénisme aux USA !)

Parfois, il fait un peu "catalogue" et ces passages peuvent être (un peu) ennuyeux. Mais dans le fond, je le trouve très convaincant !

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éternel Treblinka

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum