Derniers sujets
Salut à tou.te.sHier à 18:51LucePrésentation de MickaëlAuroraHier à 6:51ReikoC'est quoi "être une femme" ?Hier à 6:40ReikoVidéos et films féministesHier à 5:34DihyaPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "Sam 16 Déc 2017 - 22:17Irjaréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Jeu 14 Déc 2017 - 13:53Tortuebonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30Iridacea

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 10:01
Bonjour à tou-te-s,

Je m'adresse aux personnes qui ne sont pas abolitionnistes : que pensez-vous de la légalisation du proxénétisme ?

Peut-être que vous allez vous dire "la légalisation du proxénétisme ? elle se fout de notre gueule !"

Ben... non.

En fait, je vois de plus en plus une porte-parole du STRASS (qui se dit féministe) dire sur Twitter, mais aussi sur des forums, des choses comme :

  • Il n'y a pas de différence entre le proxénétisme et le patronat.
  • Le proxénétisme permet une protection des prostitué-e-s.
  • Les Eros Center (= "supermarché du sexe"=gros bordels) en Allemagne, c'est pas si mal (alors qu'une prostituée qui y a "travaillé" pendant 1 semaine, m'a dit que c'était juste abominable)
  • En bref : le proxénétisme c'est pas si affreux, et elle est personnellement pour qu'on l'autorise


Evidemment, moi quand je lis ça, je suis comme ça --> Shocked Shocked pale

Je n'ai pas encore réagi quand je lis ce genre de choses sur Twitter, mais je ne vais pas laisser passer ça la prochaine fois. Personnellement je trouve ça vraiment grave.

Ne pas oublier qu'un "patron" en prostitution, c'est un mec qui vous impose des actes sexuels. C'est pour moi rien d'autres que du viol rémunéré. Prétendre qu'obliger à des actes sexuels, c'est comme obliger quelqu'un à travailler à la chaîne, ou dans des bureaux, etc., c'est nier toute la gravité du viol. Désolée, mais j'hallucine de lire des choses pareilles !

Personnellement je suis pour la suppression du travail salarial. Et je trouve que les propos comme "le patronat c'est déjà de la merde, donc autant l'étendre à la prostitution", euh comment dire ?... bizarre. Si on trouve que la patronat c'est de l'exploitation, on cherche à l'abolir, pas à l'étendre. Suspect

Mais encore une fois, ce qui me choque le plus, c'est le manque de réactions des gens. Au contraire, plusieurs féministes sont d'accord avec elle et acquiescent. Shocked Ca me rappelle le cas "Chester Brown" : où est l'esprit critique ? On gobe n'importe quoi ?

Du coup, je vous demande à vous ce que vous en pensez ? Est-ce que c'est moi qui suis folle de trouver le projet de légaliser le proxénétisme, et la comparaison avec le patronat, complètement ahurissantes ? Shocked

Autant j'admets que des personnes qui proposent une légalisation de la prostitution dans le but d'améliorer la condition des prostituées soient absolument sincères (même si je ne suis pas d'accord avec elles), autant, je ne peux que m'interroger sur les motivations de personnes minimisant à ce point la violence du proxénétisme. Quel est donc ce syndicat de "travailleur-se-s" qui défend leurs exploiteurs ?
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 14:24
En un sens oui, c'est un patron. Il y a des patrons qui sont vraiment des gros c**nards, d'autres qui sont plutôt cool.
Dire qu'ils imposent des actes sexuels... En soit, pour celleux qui choisissent d'être dans la prostitution, forcément qu'illes ne vont pas devoir juste se contenter de faire l'étoile. Je pense que quand tu entres dans ce domaine, tu t'attends forcément à tomber parfois sur des pratiques dont tu n'es pas trop familière, mais c'est ça aussi. C'est comme dans d'autres jobs, tu as toujours des surprises plus ou moins agréables. La différence c'est que là ça touche au corps.

Enfin là, pas trop le temps, je vais manger, mais en gros mon avis est très partagé. Ca dépend du ou de la proxénète je pense.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 14:25
Je rajouterais que si on va au bout de la logique et qu'on en fait un «métier», il faut prévoir des études, des diplômes mais aussi un service après-vente, ce serait alors un métier comme un autre, qu'une femme ne pourrait refuser si Pôle emploi lui propose un "job".
Et que faire par exemple si un client n'est pas satisfait d'un rapport ? Il peut revenir gratuitement la fois suivante ? Il peut aller au tribunal pour tromperie sur la marchandise ? Est-ce que la prostituée peut aussi porter plainte si le client l'insulte, tente de lui imposer des pratiques qu'elle ne désire pas ou qu'il tente sans préservatifs ?
Bref, on voit bien que c'est totalement impossible à encadrer, aucun proxo n'a intérêt par exemple à ce qu'un client soit traîné en justice par une prostituée, ça ferait de la mauvaise pub.

En Nouvelle-Zélande, une proxo veut qu'on interdise les prostituées " libres " car elles font baisser son chiffre d'affaire, le cynisme est poussé au paroxysme. A d'autres endroits, certain-e-s proxos marquent les prostituées au fer rouge, comme du bétail. Je ne connais pas d'autres activités ou des patrons font la même chose. C'est décidément une activité totalement différente des autres.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 14:36
@Poussin Machin a écrit:
Dire qu'ils imposent des actes sexuels... En soit, pour celleux qui choisissent d'être dans la prostitution, forcément qu'illes ne vont pas devoir juste se contenter de faire l'étoile. Je pense que quand tu entres dans ce domaine, tu t'attends forcément à tomber parfois sur des pratiques dont tu n'es pas trop familière, mais c'est ça aussi. C'est comme dans d'autres jobs, tu as toujours des surprises plus ou moins agréables. La différence c'est que là ça touche au corps.
Ben oui, mais justement... n'est ce pas du viol ? Imposer des pratiques sexuelles ou un certain nombre de passes ?

Si ça c'est normal normal, du coup un viol aussi est normal... Neutral

Je rejoins aussi Pierre. Si vraiment c'est un métier comme les autres (tellement comme les autres qu'on peut permettre le patronat), on peut te le proposer à Pôle Emploi et proposer des formations.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 14:39
Je crois que connaissant le pouvoir qu'un-e patron peut avoir sur ses employé-e-s, ce n'est pas seulement question de sympa-pas-sympa (c'est même mineur, comme question, je trouve), mais le fait que le rapport patron/employé est une relation de soumission codifiée et contractuelle, mais une relation de soumission quand même.
Ça veut dire que mon patron peut m'imposer des heures sup', des changements d'horaires hyper fatiguant, sans que la loi l'en empêche bcp, par exemple. Ça veut dire, donc, se retrouver souvent confronté à l'arbitraire d'une personne, qui a dans le faits et dans la loi bien plus de pouvoir que toi.
Légaliser le proxénétisme, c'est aussi dire que c'est acceptable d'appliquer cela à des actions impliquant l'intimité corporelle (je ne dis pas que ça me soit acceptable en tant que salariée, ces trucs arbitraires de ma patronne, mais ça me paraît encore plus limite en cas de rapports sexuels).
Ça devient du même coup difficile, par exemple, de parler de viol, puisque un patron peut te forcer à travailler même lorsque tu n'en as pas envie (alors que pour moi, ce serait clairement un viol). Sans parler des agressions sexuelles.
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 15:00
Une fois de plus je trouve que le débat va super vite tourner en rond, car il est biaisé à la base: soit on part de l'idéal et on reste dans une optique idéale, soit on mélange l'idéal et l'existant, ce qui n'est plus du tout du tout la même chose, et ceci est, je trouve, valable pour les deux "camps" .

Dans l'idéal, la prostitution n'est pas un pb, elle ne l'est que parce qu'elle est hyper rarement choisie, désirée, libre. Sauf que dans la réalité l'idéal on en est mega mega loin, donc les propositions qui découlent de cet "idéal" sont fatalement tordues ipso facto.
A l'inverse, la position abo part de la réalité (la non liberté et l'affreuseté de la chose) pour proposer un truc idéal (plus de prostitution non libre, donc plus de prostitution du tout quasi) ce qui de fait n'arrivera sans doute jamais et implique ipso facto que les quelques droits et protections dont pourraient bénéficier les prostituées ne sont même pas proposés.

Maintenant, dans l'idéal, après tout pkoi pas faire une formation, un syndicat, des lois, des contrats, des clauses, des droits et des limites etc?
Les réponses "horrifiées" partent de l'existant (qui en est loin, les proxo sont pas des philantropes) mais dans l'idéal, avec des personnes qui souhaiteraient faire ce travail dans de bonnes conditions pkoi pas?

Sauf que l'idéal n'est pas de ce monde, dans aucun des deux cas....

Et pour reprendre ce que la nenette disait sur le blog viedepute, je trouve dommage (consternant?) de se bagarrer , de s'opposer de manière si théorique. Passez moi l'expression mais ça fait très bobo tout ça, parske la pute qui continuera à en chier aussi bien avec les clients qu'avec la justice, elle en a surement pas grand chose à faire de toutes ces théories. Et pendant ce temps, elle continuera à en chier.


(mais bon c'est ma minute pessimiste je suppose, mais je ne pense pas qu'il y ait de bonne solution -ça se saurait...)
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 15:11
Si le proxénétisme était légalisé, pas sûr que la "pute" s'en ficherait tant que ça...

Et là c'est pas un débat abolition/non abolition, c'est de proxénétisme que je parle...



avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 15:17
c'est pareil (au sens où à partir du moment où y a tout plein d'idéal dedans, pour la "pratiquante", ça lui fait une belle jambe quoi)


Le proxénétisme idéal c'est comme la prostitution idéale: de la branlette intellectuelle (tout comme l'idée à mon avis qu'on pourrait supprimer réellement et concrètement la prostitution)


pas tapé, je sors! Very Happy
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 18:15
@pierregr a écrit:Je rajouterais que si on va au bout de la logique et qu'on en fait un «métier», il faut prévoir des études, des diplômes mais aussi un service après-vente, ce serait alors un métier comme un autre, qu'une femme ne pourrait refuser si Pôle emploi lui propose un "job".
Je ne vois pas pourquoi on proposerait plus à des femmes qu'à des hommes ? les "profils de postes" l'exigeraient (on a droit de demander un employé d'un sexe en particulier ? déjà, ça, ça ne me semble pas "normal") ? Et c'est quoi cette histoire que Pole Emploi peut nous proposer n'importe quel boulot de merde qu'on n'aurait pas un minimum choisi ? C'est là-dessus qu'il faut être critique, non ? Que ce soit de la prostitution ou un autre boulot pourri, personnellement, je ne souhaite pas qu'on m'impose n'importe quoi !

Sinon, pour te répondre Antisexisme, pas de patronat...c'est pas de patronat. Donc, si on écrivait une sorte de code du travail de la prostitution ce serait seulement dans le cadre d'une "profession libérale". (Il y a un code du travail pour les professions libérales ? cleindo ?)
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 18:34
Non, y a pas... Si tu veux travailler que 20 heures ou au contraire 70 heures par semaine, c'est ton problème (et éventuellement celui de ton banquier ^^)
Idem si tu veux prendre 90 jours de vacances , t'arrêter quand tu es malade, te former, faire du bon boulot ou du mauvais. Et y a pas de CE non plus lol.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 19:31
Je ne vois pas pourquoi on proposerait plus à des femmes qu'à des hommes ? les "profils de postes" l'exigeraient?

Il existe déja des boulots ou on a le droit de ne demander qu'un type de personne en fonction de son sexe. Je ne connais pas la liste des boulots, mais on a le droit de le faire (je n'ai par exemple pas beaucoup vu d'hôtes en train de s'asseoir langoureusement sur les voitures au salon de l'automobile).
Sinon, je vois très bien pourquoi on proposerait plus aux femmes que aux hommes; mais c'est comme ce que dit cleindo, penser réaliste, ou penser idéaliste, je suppose...
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 19:40
@ko a écrit:je vois très bien pourquoi on proposerait plus aux femmes que aux hommes
(j'ai mal formulé : l'idée c'était juste "tiens, on a le droit de créer des fiches de postes qui mentionnent le sexe/genre de la personne => de discriminer en fonction du sexe")
babeil
Banni·e
Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 20:29
Antisexisme a écrit:

Autant j'admets que des personnes qui proposent une légalisation de la prostitution dans le but d'améliorer la condition des prostituées soient absolument sincères


Ce n'est pas très clair ce que vous dites. Comment peut on proposer une légalisation de la prostitution en france, alors qu'elle est déjà légale? Si vous voulez plutôt dire professionnalisation de la prostitution, qui prend une autre dimension de reconnaissance en tant que commerce sexuel, ça va de paire avec la légalisation du proxénétisme, car je ne vois pas comment ce commerce peut être organisé sans un "gérant" d'établissements privés ou publics, qui serait le propriétaire ou l'état, mais dans tous les cas un maquereau désigné officiellement comme tel ou non.
Au contraire moi j'ai des doutes sur la sincérité de ces personnes.

Antisexisme a écrit:autant, je ne peux que m'interroger sur les motivations de personnes minimisant à ce point la violence du proxénétisme. Quel est donc ce syndicat de "travailleur-se-s" qui défend leurs exploiteurs ?

Un syndicat de fantomettes, qui porte des masques lors des manifestations et composé d'une majorité d'hommes ou de transexuels/travestis. Que des gens déguisés, le carnaval quoi ! C'est à se demander si ce syndicat est un vrai syndicat de prostitués ou de proxénètes ou de clients. Après tout, on n'a pas vu leur fiche de paie Twisted Evil
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 20:36
@m_hysterie, c’est sûr qu’il y a la parité pour presque tous les boulots, on peut donc imaginer que des hommes aussi se verraient proposer des jobs de prostitués. Mais là se pose un autre problème : si un proxo cherche un prostitué pour hommes et qu’on n’est pas gay, on fait quoi ?

Sinon, les gens devraient se précipiter sur ce genre de jobs, étant donné qu’il y a tellement de fric à se faire, à croire le Strass. Il paraît que l'argent fait le bonheur Twisted Evil

Il y a qq mois, on a eu un cas où une femme au chômage devait se présenter dans un bar à hôtesses (qq part dans le Sud), c’était clairement pour être prostituée et il y a eu bcp de réactions négatives suite à cette situation. Pareil en Allemagne, il y a régulièrement des petites annonces pour des "serveuses".
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 21:35
@babeil a écrit:Au contraire moi j'ai des doutes sur la sincérité de ces personnes.
ça me donne une petite pulsion de dire quelques gros mots, mais je me retiens....

Le mépris, ou à tout le moins la (plus que) suspicion, dont certain-es (y a pas que toi dans ce cas) abo font preuve envers ceux qui ne partagent pas leurs idées donnent vraiment pas envie de continuer à débattre intelligemment, ni de débattre tout court d'ailleurs.
J'aime pas parler aux sourds, encore moins quand ils sont agressifs.

Tputes manières globalement c'est rarement possible de discuter sereinement sur le sujet, ça part aussi sec en accusation et en caricatures ridicules.

Certains devraient relire le blog dont je parle plus haut, ça leur remettrait pê les idées en place.

Cleindo, contrariée
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 22:47
Tputes
ça me donne une petite pulsion de dire quelques gros mots, mais je me retiens....
C'est raté, on dirait... Laughing
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mar 4 Déc 2012 - 23:13
looool j'ai des gros doigts et des petites touches, et quand je suis agacée j'écris trop vite (et trop fort ^^)
avatar
Invité
Invité

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mer 5 Déc 2012 - 3:22
...


Dernière édition par Parleur* le Mer 31 Juil 2013 - 13:31, édité 1 fois
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4542
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mer 5 Déc 2012 - 3:40
Oh, y en a plus d'un (tout comme il y a des lesbiennes qui se prostituent pour le compte d'hommes).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mer 5 Déc 2012 - 5:47
@cleindo a écrit:
Certains devraient relire le blog dont je parle plus haut, ça leur remettrait pê les idées en place.

Quel blog? Désolée, j'ai aps trouvé de quoi tu parlais (mais étant un peu à la bourre, j'ai relu tes posts en diagonale, j'avoue)
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mer 5 Déc 2012 - 8:04
Oui, je n’ai pas dit que ça n’existait pas mais c’est largement minoritaire. Ce que je veux dire, c’est que j’ai du mal à voir un placeur convoquer un homme pour un job de prostitué pour hommes et lui dire « vous devez accepter ce job ». Quid des sanctions si l’on refuse ? Peut-on invoquer son orientation sexuelle pour refuser ? Ça aussi, c’est un problème à soulever, vu que cette orientation ne regarde pas l’employeur normalement.
Notez que je reste dans l'hypothèse "pratique" de la légalisation avec proxénétisme, il faut donc essayer d'envisager toute les situations ubuesques qui vont se produire.
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mer 5 Déc 2012 - 8:33
Pkoi n'envisagez vous le pb que sous l'angle du salariat ? (Parce qu'on parle proxénétisme ok, mais bon, en dehors de ça). Y a plein de boulot qu'on ne fait qu'à son compte , donc je vois pas le souci. Ni la dessus ni sur le fait d'avoir des "exigences", des attentes , pour l'employeur et l'employé ...
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mer 5 Déc 2012 - 9:44
Ben c'est en rapport avec le fil, quoi. Il suffit de créer un nouveau fil pour envisager le truc de manière indépendante (Ce qui me fait me poser la question; dès lors qu'un travail est "reconnu", qu'est-ce-qui empêche le salariat? Quels sont ces métiers exercés uniquement que à son compte qui n'existent pas sous forme salariée, cleindo?)...
avatar
Invité
Invité

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mer 5 Déc 2012 - 10:02
@pierregr a écrit:Oui, je n’ai pas dit que ça n’existait pas mais c’est largement minoritaire. Ce que je veux dire, c’est que j’ai du mal à voir un placeur convoquer un homme pour un job de prostitué pour hommes et lui dire « vous devez accepter ce job ». Quid des sanctions si l’on refuse ? Peut-on invoquer son orientation sexuelle pour refuser ? Ça aussi, c’est un problème à soulever, vu que cette orientation ne regarde pas l’employeur normalement.
En fait je trouve ça un peu bizarre de lier comme ça orientation sexuelle et choix du sexe des client-e-s : on est bien d'accord que les prostitué-e-s ne font pas ça par désir mais pour d'autres motivations, non ? Donc j'avoue que le rapport me paraît ténu.

Sinon, j'en profite pour revenir sur l'argument du « placement » et du « quid si l'on refuse ». Il me semble qu'il y a déjà des métiers qui ne sont pas proposés/forcés à l'ANPE, typiquement l'engagement dans l'armée. Pourtant l'armée recrute, non ? Donc il doit bien y avoir moyen d'avoir un truc similaire pour la prostitution. Je trouve que c'est pousser le bouchon un peu loin que de supposer que si c'est reconnu comme un métier, l'ANPE va tout de suite forcer des gens à le faire.

(À part ça, même si ça contredit un peu le sujet du fil comme dit ko, je rejoins 100% cleindo sur le fait que la salariat n'est pas la seule forme d'activité professionnelle, et clairement je pense que la prostitution devrait être exercée seulement en indépendant-e ou en coop.)
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Légalisation du proxénétisme

le Mer 5 Déc 2012 - 10:24
Ce qui me fait me poser la question; dès lors qu'un travail est
"reconnu", qu'est-ce-qui empêche le salariat? Quels sont ces métiers
exercés uniquement que à son compte qui n'existent pas sous forme
salariée, cleindo?

tous les métiers artistiques déja pour commencer (chanteur salarié? acteur ?)
Notaire
Après, en fait y en a qui sont salariés mais uniquement pour l'état par exemple . (flic, juge, toute la médecine et paramédecine)
Une ortho n'a pas le droit d'en salarier une autre, c'est chacun pour soi ou dans le public, point, pour qu'il n'y ait pas de subordination je crois justement.... (en tous cas pas hors public Very Happy)
Contenu sponsorisé

Re: Légalisation du proxénétisme

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum