Derniers sujets
Comment réagir face à l'antiféminisme ?Hier à 19:54IridaceaSéjour en FranceDim 15 Oct 2017 - 13:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18Tortuechanson : VII capturées de bonne heureSam 14 Oct 2017 - 17:12ObraBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813Témoignage des hommes féministes ou proMer 4 Oct 2017 - 20:46Lycane[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09AraignéePeggy SastreVen 8 Sep 2017 - 1:11Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 17:17
Mais un bébé qui existe et continuera à exister, même si on l'a abandonné, ça ne pose vraiment pas le problème dans les mêmes termes... (surtout sachant que les enfants adoptés sont susceptibles de rechercher un jour leur mère biologique).
Disons qu'il est possible de préserver l'anonymat des femmes qui accouchent sur X, mais effectivement notre belle société remet régulièrement en question cet anonymat, et a produire de grands discours sur l'importance des vraies racines biologiques, histoire que les adopté(e)s ressentent le besoin d'aller chercher leur génitrice (et éventuellement géniteur).

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 17:24
Je m'insère rapidement juste sur ce point: y a un truc qui me chiffonne (mais j'ai pas d'idée arrêtée sur la question hein) . Je comprends bien qu'une femme veuille accoucher sous x (même si ça me troue le cul d'imaginer que ça soit absolument anodin pour elles, j'en crois pas un mot, donc anonymat ou pas, c'est pas rien , clairement, bref).
Mais je comprends également le besoin de l'enfant, du futur adulte, et pour avoir une amie proche ayant été adoptée, je sais quelle souffrance ça peut être, sans qu'il soit d'ailleurs question de vraies racines, mais bien plus de compréhension, d'histoire de désir et de rejet etc....

Les femmes sont libres d'accoucher sous x en effet, et anonymement. Quid du droit de l'enfant en devenir là? Spa une plante verte, et j'ai du mal avec cette conséquence douloureuse pas désirée du tout qu'on impose à cause du désir de quelqu'un d'autre. Je trouve ça hyper violent.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 17:32
Mais je comprends également le besoin de l'enfant, du futur adulte, et pour avoir une amie proche ayant été adoptée, je sais quelle souffrance ça peut être, sans qu'il soit d'ailleurs question de vraies racines, mais bien plus de compréhension, d'histoire de désir et de rejet etc....
J'avais un peu la même pensée que toi, concernant aussi une connaissance de la DDASS. Le truc d'avoir été abandonné-e/rejeté-e, ou aussi d'avoir été conçu potentiellement d'un viol comme cette personne que je connais, peut effectivement ronger.
Après, je sais pas si c'est une norme, ou pas, mais de toute façon, ça peut être lourd à vivre pour les enfants... Mais des fois, l'accouchement sous X, ça peut-être aussi la moins mauvaise des solutions, je suppose...
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 18:39
C'est sur. Mais contrairement a l'ivg, y aura je pense toujours au moins un des deux qui en souffrira (et plus souvent les deux)
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 18:43
Je ne vois pas trop en quoi ça arrangerait la situation de l'enfant comme de la génitrice si celle-ci n'a aucune envie de le connaitre. A part trifouiller les vieilles blessures des deux côtés. Et ça me gênerait beaucoup de sacrifier le droit à l'accouchement sous X.
Pour moi, c'est à la génitrice de décider si elle laisse des coordonnées dans son dossier (je ne sais pas s'il y a actuellement un système qui permette de "désanonymiser" son accouchement sous X par contre, si 10 ou 20 ans après la personne se sent prête à le faire).

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 18:48
Et bien si tu ne le vois pas, a priori ceux et celles qui le vivent voient très bien...

Je comprends ta défense au droit de la génitrice, il n'empêche que ce droit entre en totale violation des droits du futur individu a connaître son histoire. Y a pas moyen de faire autrement... Elle choisit de rester anonyme, et l'enfant subit, point final, que ça lui plaise ou non.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 19:26
arrakis: Bien sûr.


Dernière édition par ko le Mar 4 Déc 2012 - 19:33, édité 1 fois
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 19:28
Conformité de la loi sur l'accouchement sous X

Le 21/05/2012, par la Rédaction de Net-iris, dans Santé / Bioéthique.

Les limites à l'accès aux origines personnelles d'un enfant né sous X respectent les principes et valeurs portés par la Constitution.

Dans sa décision du 16 mai 2012 (QPC n°2012-248), le Conseil constitutionnel a déclaré conformes aux droits et libertés que la Constitution garantit, les articles L147-6 et L222-6 du Code de l'action sociale et des familles relatifs à l'accouchement sous X et à l'accès de l'enfant aux informations sur ses origines, issus de la loi du 22 janvier 2002.

Actuellement, la loi reconnaît à toute femme le droit de demander, lors de l'accouchement, la préservation du secret de son identité et de son admission (que l'on appelle procédure d'accouchement sous X). L'intéressée est informée des conséquences juridiques de sa décision pour l'enfant (ce dernier pourra être adopté) ainsi que de l'importance, pour ce dernier, de connaître ses origines.
Toutefois, le corps médical, après lui avoir délivré une information complète et sincère, l'incite à laisser des renseignements sur sa santé, celle du père, les origines de l'enfant et les circonstances de sa naissance.

La loi encadre par ailleurs les conditions dans lesquelles le secret de cette identité peut être levé, sous réserve de l'accord de la mère de naissance. C'est le Conseil national pour l'accès aux origines personnelles qui est chargé de rechercher la mère de naissance, à la requête de l'enfant, et de recueillir, le cas échéant, le consentement de celle-ci à ce que son identité soit révélée ou, dans l'hypothèse où elle est décédée, de vérifier qu'elle n'a pas exprimé de volonté contraire lors d'une précédente demande.

Pour le Conseil constitutionnel, en adoptant de telles dispositions, le législateur a entendu, d'une part "éviter le déroulement de grossesses et d'accouchements dans des conditions susceptibles de mettre en danger la santé tant de la mère que de l'enfant et prévenir les infanticides ou des abandons d'enfants. Il a ainsi poursuivi l'objectif de valeur constitutionnelle de protection de la santé", et d'autre part, "faciliter la connaissance par l'enfant de ses origines personnelles".

Les Sages estiment qu'en "permettant à la mère de s'opposer à la révélation de son identité même après son décès, les dispositions contestées visent à assurer le respect, de manière effective, à des fins de protection de la santé, de la volonté exprimée par celle-ci de préserver le secret de son admission et de son identité lors de l'accouchement tout en ménageant, dans la mesure du possible, par des mesures appropriées, l'accès de l'enfant à la connaissance de ses origines personnelles".

Et comme ils ne leurs appartient pas de substituer leur appréciation à celle du législateur "sur l'équilibre ainsi défini entre les intérêts de la mère de naissance et ceux de l'enfant, (...) et que les dispositions contestées n'ont pas privé de garanties légales les exigences constitutionnelles de protection de la santé et n'ont pas davantage porté atteinte au respect dû à la vie privée et au droit de mener une vie familiale normale", elles sont déclarées conformes à la Constitution.

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 19:32
... Donc apparemment les mères ont toujours le droit au secret. Ce qui devrait limiter le nombre de bébés abandonnés devant une église, un hôpital ou même (ça arrive... Crying or Very sad ) jetés dans une poubelle, tués et enterrés...
C'est vrai que les enfants subissent aussi cette situation, mais de toute façon, les enfants ne choisissent pas leur situation, ni de naître, ni d'avoir des parents misérables, mal aimants, alcooliques, etc. Crying or Very sad

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mer 5 Déc 2012 - 13:24
@ cleindo > D'une part je tiens effectivement aux droits de la génitrice, d'autre part, je pense que si celle-ci ne veut pas que l'enfant la retrouve, ça a toutes les chances d'occasionner des dégâts supplémentaires (aux deux) si l'enfant concerné entre en contact avec sa génitrice contre le gré de cette dernière. (Je parle bien sûr de contact direct et pas des infos laissées dans le dossier)

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
anarchie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 311
Date d'inscription : 21/12/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 15:01
Je vais essayer de rester très calme. Bien que les Pro-IVG soit tellement virulent qu'ils arrivent à faire gober des énormeries (genre après fécondation, voilà tu as un homme-miniature dans ton corps)

Il y a des féministes sur le forum?


Ils sont pas gentils ceux qui m'ont faite croire qu'à 5 semaines, on voit déjà les yeux du foetus, c'est déjà la vie, ce miracle de cellules qui pullules (parce qu'à 5 semaines, ce n'est pas un foetus, ce n'est pas embryon, pas plus que ça ne l'est à 12 semaines, le délai légal, sinon on pourrait accoucher à 6 semaines or tout ce qui sort avant 7 mois, c'est une fausse couche!).

Ah, c'est vrai, ils ont signé le serment d'Hypocrate, l'un d'eux m'a dit qu'ils devaient se battre pour la vie, là on comprend alors que le viol ne soit pas sanctionné, ça créé la vie.
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 15:20
Toutes celles qui on accouché très prématurément seront ravies d'apprendre que leurs bébés sont des résidus de fausses couches...
Je peux comprendre ton agacement mais ce n'est pas une raison pour dire n'importe quoi non plus...
anarchie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 311
Date d'inscription : 21/12/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 15:41
t'as trouvé des prématurés à 14semaines?
avatar
Usagi
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1977
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 16:00
anarchie a écrit: tout ce qui sort avant 7 mois, c'est une fausse couche!

Non, un foetus est viable à partir de 5 mois et demi de grossesse. Il devra certes passer plusieurs semaines en couveuse mais la majorité d'entre eux survit.

De plus anarchie, le rouge est la couleur utilisée pour les messages de modération donc je te pris de l'éviter comme le stipule la charte du forum.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
anarchie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 311
Date d'inscription : 21/12/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 16:15
Usagi a écrit:
anarchie a écrit: tout ce qui sort avant 7 mois, c'est une fausse couche!
Non, un foetus est viable à partir de 5 mois et demi de grossesse. Il devra certes passer plusieurs semaines en couveuse mais la majorité d'entre eux survit.
De plus anarchie, le rouge est la couleur utilisée pour les messages de modération donc je te pris de l'éviter comme le stipule la charte du forum.

Alors 5 mois et 15 jours, c'est pas 6 semaines comme on me l'a dit, et si j'en veux pas m'en fout qu'il aille sous couveuse!!
Et si le rouge est réservé à la modération, ben l'utilise pas à chaque fois que tu veux parle plus fort!

Apparemment les ANTI-IVG sévissent partout même sur les forums féministes, on est tellement bafouées quand on est féministe qu'on ne nous laisse qu'à grandes peines la paroles, pour nous la noyer.

A 15 semaines c'est quoi? Un agglomérat de cellules.


Et les militante pour l'IVG ne veulent pas l'imposer, elles veulent qu'on puisse l'utiliser. Car c'est un droit en France d'avorter mais on ne peut le faire que dans 2 centres en France et je le rappelle pour celle qui le veulent dépêchez-vous il y a du monde qui veut, c'est difficile après il faut aller à l'étranger, c'est encore plus contraignant.
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 18:13
Anarchie, tu parlais de 7 mois, ce qui n'est pas rarissime comme terme de grossesse. Que toi tu n'ais pas voulu de ton "agglomérat de cellules" ok, mais c'est pas une raison je le répète pour dire n'importe quoi. Et c'est pas parce qu'on n'a pas les mêmes idées que toi que tu peux nous traiter d'anti IVG.
(Et usagi écrit en rouge parce qu'elle est modératrice)
anarchie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 311
Date d'inscription : 21/12/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 18:18
Dire n'importe quoi?
C'est le médecin que j'ai vu qui a raconté n'importe quoi, pour ne pas m'avorter et m'empêcher de le faire ailleurs en plus!!!

C'est les anti-IVG qui forcent à accoucher, qui empêchent d'avorter, qui empêchent l'information, c'est pas les militants pour l'IVG qui empêchent ou forcent à avorter.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 18:53
Anarchie,

J'ai lu ton histoire d'IVG sur un autre fil, et en effet, elle est horriblement choquante et bouleversante. Et je pense que personne ici ne dira le contraire. Le gynéco qui t'a prise en charge est juste un odieux personnage.

Par contre, ce n'est pas parce que tu as vécu cette situation ultra-dure que cela te permet d'être irrespectueuse envers nous. (en engueulant Usagi, en nous disant pro-vie, etc.)

Tu as déjà eu des avertissements à ce sujet. Donc s'il te plait, fais attention. Merci.


parce qu'à 5 semaines, ce n'est pas un foetus, ce n'est pas embryon, pas plus que ça ne l'est à 12 semaines
Dès qu'un zygote (ovule fécondé par un spermatozoïde) est au stade 2 cellules, c'est un embryon... Ca devient un foetus quand les organes et tissus sont formés, c'est-à-dire à la fin de la 8ème semaine de grossesse.
anarchie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 311
Date d'inscription : 21/12/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Dim 30 Déc 2012 - 19:00
Merci pour le soutien.
Contenu sponsorisé

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum