Derniers sujets
chanson : VII capturées de bonne heureMer 18 Oct 2017 - 18:47AraignéeBonjourMar 17 Oct 2017 - 22:10IridaceaComment réagir face à l'antiféminisme ?Mar 17 Oct 2017 - 13:20NokinheiSéjour en FranceDim 15 Oct 2017 - 13:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18TortueBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813Témoignage des hommes féministes ou proMer 4 Oct 2017 - 20:46Lycane[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Zendo
Banni·e
Messages : 123
Date d'inscription : 11/08/2012

Comment débattre avec les anti-IVG

le Mer 21 Nov 2012 - 17:24
Hum... je ne peux hélas pas venir mais je pouvais...

Ces cathos on leur dit rien, pas de sanctions rien que dalle (sales fachos sexistes!)

Moi ça me fout les boules! Y fait quoi ce Hollande là?! Qu'il vote une loi antifasciste merde quoi il est social ou pas ce mec?!

On leur fait payer de bonnes amandes, on les fou en taule en les faisant travailler pour des entreprises qui ne paient que: nourriture (pas de la daube quand même restons humain!) eau et matériel! (bon faut leur apprendre un peu c'est normal mais sur un ou deux ans!) On les fait bosser et hop! Tout bénef pour le pays qui a besoin d'activité et d'argent!

Plus le temps passe plus j'ai l'impression que les forces sataniques sont en train de l'emporter sur la liberté, en commençant par celle des femmes, puis on brulera des athées et des livres d'imaginaire en places publiques!

Pour moi, toute action de ces monstres est une preuve que nous vivons dans un pays répugnant (pas le pire, voir le moins pire, mais dégueux quand même!)

Je sais pas pour vous mais: ce serait bien une bonne grosse pétition et des manif pour que la france qui prétend être un grand pays (soit disant!) fasse ouvertement, publiquement, sur le net, aux médias, partout, des excuses quand au fait d'avoir écrasé les femmes qui furent alors traitées comme moins que rien par des lois digne des lois hitler (sauf qu'au lieu d'interdire de vivre aux juifs on interdisait aux femmes d'êtres libres et de choisir!)

Ce serait bien que l'état qui se la pète grave et qui "pète plus haut que son cul" qui a "une grande gueule mais qui fait rien" fasse une telle chose (et qu'ils agissent pour de bon contre les cathos en faisant péter les sites douteux comme: Viens Seigneur Jésus (des fanatiques) Gloria TV (ù on trouve des trucs louches) et surtout: SOS Tout Petit! Et que la loi réprimande les pro life sur le net!

Là au moins on pourra se venter d'être vraiment justes et humains en france etc! Enfin bref, ce serait bien de faire ces choses là! Je suis pour une liberté d'expression mais pas pour une liberté de destruction (comme les pro life font avec leur culture de viol, d'humiliation, des destruction et de soumission de la femme, à leur culture patriarcale répugnante!)

Donc voilà.

Moi ça me fout les boules d'apprendre ces trucs là... ce qui me motive d'avantage à écrire contre ces bêtes immondes sorties de l'enfer! (non je ne suis pas croyant!^^)
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Jeu 22 Nov 2012 - 13:34
Je suis totalement pour le droit à l'avortement mais ton post Zendo franchement... ça m'écoeure juste.

Si on remplace dans tes propos cathos par féministes et femmes par enfants on obtient exactement l'attitude que tu dénonces :

Ces féministes on leur dit rien, pas de sanctions rien que dalle (sales fachos tueurs d'enfant!)

Moi ça me fout les boules! Y fait quoi ce Hollande là?! Qu'il vote une loi antifasciste merde quoi il est social ou pas ce mec?!

On leur fait payer de bonnes amandes, on les fou en taule en les faisant travailler pour des entreprises qui ne paient que: nourriture (pas de la daube quand même restons humain!) eau et matériel! (bon faut leur apprendre un peu c'est normal mais sur un ou deux ans!) On les fait bosser et hop! Tout bénef pour le pays qui a besoin d'activité et d'argent!

Plus le temps passe plus j'ai l'impression que les forces sataniques sont en train de l'emporter sur la liberté, en commençant par celle des enfants.

Je suis nouvelle ici donc j'ai pas forcément mon mot à dire concernant la modération et les règles du forum mais mon impression est que si ce même discours avait été tenu par un pro-life il aurait été banni direct. Et je suis pas du tout pour le bannissement donc personnellement je ne souhaiterais pas que Zendo soit banni, mais ça m'étonne un peu de voir que certains participants ont été bannis alors que leur propos étaient carrément moins haineux. La violence des propos me semble plus gênante que la divergence de point de vue. En gros je préfère discuter avec des pro-life ("ces bêtes immondes sortis de l'enfer" comme Zendo les appelle) calmes et qui argumentent plutôt qu'avec des féministes haineux.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Usagi
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1977
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Jeu 22 Nov 2012 - 13:47
Il me semble que tu as reçu plusieurs avertissements de la modération en raison de ton langage Zendo. Il serait temps que tu les prenne en considération. Je te rappelle que les propos haineux et les insultes ne sont pas tolérées sur le forum. Ceci est le dernier avertissement avant les sanctions.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Jeu 22 Nov 2012 - 15:05
En gros je préfère discuter avec des pro-life ("ces bêtes immondes sortis de l'enfer" comme Zendo les appelle) calmes et qui argumentent plutôt qu'avec des féministes haineux.
je ne vois pas pourquoi il faudrait choisir dans ces termes? Question
OK on peut s'en tenir aux arguments et éviter les insultes gratuites...
je rappelle quand même que les pro life et les fachos en général ne se contentent pas de paroles (aimables en apparence ou non).
leur objectif, ne l'oublions pas, est d'imposer des lois liberticides, interdire l'avortement par exemple aboutirait à un grave retour en arrière, encore des femmes qui mourraient d'avortements clandestins, de vies brisées pour cause d'enfants non désirés...

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Jeu 22 Nov 2012 - 15:46
Là encore tout dépend si on considère les activistes militants des asso pro life ou des individus qui ne sont pas pour l'avortement, mais ne le pensent que pour eux personnellement et n'essaient pas d'imposer leur point de vue à tout le monde. J'en connais, ça existe, et ils sont bien différents des asso "officielles" pro life.
(et perso moi aussi je préfère discuter avec eux qu'avec des haineux, de quelque bord qu'il soit)
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Jeu 22 Nov 2012 - 16:14
sardine a écrit:OK on peut s'en tenir aux arguments et éviter les insultes gratuites...
Bah ouais c'est ce qui me semble le plus intelligent à faire. Pas faire de généralités sur les cathos, pas déverser sa haine sur un forum, tout ça. J'en vois juste aucun intérêt. Sauf peut-être rendre le sujet tabou. C'est ça le but ?

Je suis pour le droit à l'IVG à 100% et je soutiens les actions qui vont dans ce sens ainsi que les critiques faites envers les "pro-vie" et envers leurs actions.

Mais je crois que les propos de Zendo et les tiens vont plus loin que ça. Il s'agit d'interdire la parole de ceux qui ne pensent pas comme nous, de ceux qui ne sont pas d'accord avec les lois actuelles, de les mépriser et de les insulter.

Y a plein de gens je pense qui se posent des questions concernant l'avortement. Ils ne font pas d'actions anti IVG, ils ne se considèrent pas comme "pro-vie", mais ils n'ont juste pas un point de vue tranché. Il n'appartiennent pas à un "camp", ils se questionnent simplement. Ces personnes là, si elles viennent ici, elles se disent quoi ? Simplement qu'on les insulte, qu'elles n'ont pas le droit de se poser des questions sans qu'on les insulte de la même manière qu'on les insulterait si elles allaient sur un forum pro-vie en disant qu'elles se posent des questions concernant les souffrances engendrées par des grossesses non voulues, le droit des femmes de choisir ce qu'elles font de leur corps, etc.

Donc quel est votre but : que les mentalités de ceux qui se posent des questions concernant le droit à l'avortement changent réellement ? Ou bien qu'elles restent les mêmes mais qu'elles ne soient juste plus assumées ?

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Jeu 22 Nov 2012 - 19:12
quant à moi mon but est de combattre à tout prix les pro life militants, ceux et celles qui se proposent d'attenter aux libertés fondamentales des femmes.

c'est bien sur ces pro life militants me semble-t-il que zendo "déversait sa haine", et non sur de calmes et gentils interlocuteurs de salon avec qui on papoterait en prenant le thé, sans conséquences concrètes à la clé.

ce sont ces militants parfaitement déterminés à atteindre leur objectif que nous irons, j'espère nombreuses, combattre samedi matin, comme l'ont fait nos mères avant nous pour leurs droits et pour les droits de toutes les femmes:



d'accord, sur un forum il vaut mieux garder pour soi les sentiments qu'inspirent des gens prêts à tout pour culpabiliser des femmes déjà vulnérables, avec un grand sourire parfois, une "voix calme", un langage chatié, mais qui cachent des intentions beaucoup moins "aimables"...*
des gens prêts à toutes les manoeuvres, y compris lobby politique... pour que soit abrogée la loi autorisant la contraception et l'avortement, avec toutes les conséquences dramatiques qui en découleraient forcément!
alors ne pas les insulter, d'accord (même quand elles agressent des femmes qui viennent avorter...) mais discuter gentiment avec eux, elles, n'exagérons pas, je préfère quant à moi passer du temps à rassurer et remonter le moral des femmes qu'ils viennent d'agresser, et non donner à ces femmes le spectacle de quelqu'un qui devise aimablement avec leurs agresseurs!

la haine est avant tout du côté de ces militants anti IVG, ne l'oublions pas, ne nous trompons pas d'ennemis, ne soyons pas dupes de leur hypocrisie!
rappel (dans la partie agenda militant):
http://feminisme.fr-bb.com/t815-manifestation-samedi-24-11-10h-devant-l-hopital-tenon-pour-contrer-un-rassemblement-de-sos-tout-petits#17900

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Ven 23 Nov 2012 - 7:09
Oui enfin ici sur ce forum y en a pas, il est donc moins nécessaire de vociférer et insulter vu qu'il n'y a que nous pour le lire...
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Ven 23 Nov 2012 - 10:11
on est d'accord c'est pas nécessaire de toute façon, les arguments objectifs (et purement descriptifs) sont déjà assez insultants... What a Face
cela dit, ça m'étonnerait que sur un forum féministe on n'ait jamais tenu de propos outrageants sur des machos violeurs, violents, etc. qui pourtant (je l'espère) ne sont pas là pour les lire?

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Ven 23 Nov 2012 - 18:48
sardine a écrit:on est d'accord c'est pas nécessaire de toute façon, les arguments objectifs (et purement descriptifs) sont déjà assez insultants... What a Face
cela dit, ça m'étonnerait que sur un forum féministe on n'ait jamais tenu de propos outrageants sur des machos violeurs, violents, etc. qui pourtant (je l'espère) ne sont pas là pour les lire?
Ouais c'est sûr. Mais y a une différence entre insulter des machos violeurs, violents, etc. et insulter tous les gens qui se posent des questions sur le féminisme, ou insulter tous les hommes parce qu'on les considère tous comme machos, etc.
Et là c'est pareil, y a une différence entre insulter des "pro-life" activistes qui agressent des gens et insulter tous les gens qui se posent des questions sur le droit à l'avortement, ou tous les cathos.

Et je peux me planter hein, enfin je vois qu'on n'a pas le même avis là-dessus, mais j'ai l'impression que Zendo insultent tous les gens qui ne pensent pas comme lui et qu'il fait des généralités (je parle de différents posts qu'il a écrit sur ce forum, pas que celui-ci). Et puis y a pas que les insultes (qui sont d'ailleurs assez fortes, enfin il me semble que c'est différent de traiter quelqu'un de "gros con" par exemple que de "monstre" ou de "bêtes immondes sorties de l'enfer")... Il fait en plus des propositions pour ces "fachos" : les enfermer et les forcer à bosser sans les payer. Euh... Je trouve juste que ça va beaucoup trop loin et que ça dessert la cause.

Et désolée de m'acharner sur toi Zendo mais c'est juste que tes propos ne seraient jamais passés je pense sur ce forum si tu avais eu un autre point de vue sur l'avortement.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Epinie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 240
Date d'inscription : 18/10/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Ven 23 Nov 2012 - 21:13
Fais comme moi, arrête de lire ses posts, il dit toujours pareil, il suffirait qu'il écrive "bis".

_________________
Apprentie féministe
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Ven 23 Nov 2012 - 23:49
Il fait en plus des propositions pour ces "fachos" : les enfermer et les forcer à bosser sans les payer. Euh... Je trouve juste que ça va beaucoup trop loin et que ça dessert la cause.
ouais ça je reconnais c'est ce qui m'a vraiment choquée. (je suis libertaire donc anti répression de façon générale...)
pour les gens qui "se posent des questions au sujet de l'avortement", ça ne me gêne pas du tout du moment qu'il n'est pas question d'imposer son point de vue aux autres.
Contrairement aux anti IVG, les féministes qui défendent le DROIT à l'avortement n'ont jamais défendu l'idée D'IMPOSER l'avortement à des femmes qui ne le souhaiteraient pas!

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Sam 24 Nov 2012 - 17:48
sardine a écrit:Contrairement aux anti IVG, les féministes qui défendent le DROIT à l'avortement n'ont jamais défendu l'idée D'IMPOSER l'avortement à des femmes qui ne le souhaiteraient pas!
Hum... Bah tu vois je lutterai toujours contre les anti IVG par contre je trouve ça cohérent qu'ils souhaitent imposer leur point de vue aux autres. Enfin on n'a pas à leur reprocher ça je pense. Si j'avais le même point de vue qu'eux et que je considérais l'avortement comme un crime bah je voudrais qu'il soit interdit pour tout le monde.

Ce que tu leur reproches là c'est la même chose que ce qu'on reproche aux végés qui sont pour l'abolition de la consommation d'animaux via une interdiction légale. Je suis personnellement pour cette interdiction et à chaque fois que j'en parle on me rétorque que je n'ai pas à imposer mes principes aux autres, que chacun fait ce qu'il veut et que eux (les omnivores pro viande) ils ne m'imposent rien et me laissent être végé dans mon coin. Ouais... sauf que je ne peux pas me contenter de la liberté de choix. Si je trouve révoltant de consommer des animaux je ne peux pas me satisfaire du fait que moi je puisse ne pas en consommer. Ce que je veux c'est que personne ne puisse en consommer.

Bah c'est pareil je pense pour les pro-life, ils ne peuvent pas se satisfaire du fait d'avoir personnellement le choix d'avorter ou non. Ce qu'ils souhaitent c'est que personne ne puisse le faire.

Bon ça me fait chier de les "défendre" hein, je crois que c'est la première fois que ça m'arrive, mais je trouve juste que certains discours de personnes qui luttent (peu importe la lutte) sont parfois assez hypocrites. On ne se rend pas compte que si on avait le même point de vue qu'eux, on lutterait plus ou moins de la même manière.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Sam 24 Nov 2012 - 18:05
Sauf que pour bcp d'anti IVG, la question de soi disant "tuer un foetus" n'est qu'un prétexte. Parce que si l'on continue avec leur logique, il faut aussi interdire toute masturbation (le sperme c'est vivant et ça peut faire un enfant), et aussi les menstruations (un ovule, c'est une partie potentielle d'enfant).
C'est juste qu'ils ont pas trouvé d'autres arguments, et c'est pour cela qu'on ne peut vraiment à mon avis pas mettre les deux sur la même planche. Ce qui les intéresse, c'est pas la vie de l'embryon, c'est le contrôle des corps des femmes (ou bien pourquoi tant de ces gens sont-ils aussi contre l'accès à la contraception pour toutes, alors?).
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Sam 24 Nov 2012 - 18:19
ko a écrit:Sauf que pour bcp d'anti IVG, la question de soi disant "tuer un foetus" n'est qu'un prétexte. Parce que si l'on continue avec leur logique, il faut aussi interdire toute masturbation (le sperme c'est vivant et ça peut faire un enfant), et aussi les menstruations (un ovule, c'est une partie potentielle d'enfant).
Bah on me le dit aussi cet argument... "Si on continue avec ta logique tu fais tout pour tuer le moins d'êtres vivants possibles, tu sors pas de chez toi pour pas écraser des insectes, tu fais le moins d'activités possibles, si tu es envahie de souris ou de cafards chez toi tu les laisses vivre avec toi, etc." Enfin je pense qu'on trouve des failles dans tous les modes de vie qui sont sensés suivre certains principes. Je crois qu'on ne peut jamais suivre une logique jusqu'au bout.
ko a écrit:Ce qui les intéresse, c'est pas la vie de l'embryon, c'est le contrôle des corps des femmes.
Ouais c'est carrément possible que ce soit juste un prétexte. Je t'avoue que je ne connais pas suffisamment les principes et discours des anti IVG sur le reste.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
akkana
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 344
Date d'inscription : 29/08/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Sam 24 Nov 2012 - 20:20
Omniia a écrit:
sardine a écrit:Contrairement aux anti IVG, les féministes qui défendent le DROIT à l'avortement n'ont jamais défendu l'idée D'IMPOSER l'avortement à des femmes qui ne le souhaiteraient pas!
Hum... Bah tu vois je lutterai toujours contre les anti IVG par contre je trouve ça cohérent qu'ils souhaitent imposer leur point de vue aux autres. Enfin on n'a pas à leur reprocher ça je pense. Si j'avais le même point de vue qu'eux et que je considérais l'avortement comme un crime bah je voudrais qu'il soit interdit pour tout le monde.

Ce que tu leur reproches là c'est la même chose que ce qu'on reproche aux végés qui sont pour l'abolition de la consommation d'animaux via une interdiction légale. Je suis personnellement pour cette interdiction et à chaque fois que j'en parle on me rétorque que je n'ai pas à imposer mes principes aux autres, que chacun fait ce qu'il veut et que eux (les omnivores pro viande) ils ne m'imposent rien et me laissent être végé dans mon coin. Ouais... sauf que je ne peux pas me contenter de la liberté de choix. Si je trouve révoltant de consommer des animaux je ne peux pas me satisfaire du fait que moi je puisse ne pas en consommer. Ce que je veux c'est que personne ne puisse en consommer.

Bah c'est pareil je pense pour les pro-life, ils ne peuvent pas se satisfaire du fait d'avoir personnellement le choix d'avorter ou non. Ce qu'ils souhaitent c'est que personne ne puisse le faire.

Bon ça me fait chier de les "défendre" hein, je crois que c'est la première fois que ça m'arrive, mais je trouve juste que certains discours de personnes qui luttent (peu importe la lutte) sont parfois assez hypocrites. On ne se rend pas compte que si on avait le même point de vue qu'eux, on lutterait plus ou moins de la même manière.


+1

D'où le fait que je suis vachement plus choquée par ceux qui sortent "je suis contre l'IVG personnellement car je pense que c'est un bébé qu'on tue, mais je respecte les choix des autres" (càd que le choix d'un meurtre relève d'un choix personnel auquel on ne doit rien dire); ou "je suis contre l'IVG car je pense que c'est un bébé qu'on tue, sauf en cas de viol" (genre le fait d'avoir été victime d'un crime te donne le droit d'en commettre un). Bref, soit c'est vraiment pas cohérent soit ça me fait vraiment peur ce raisonnement... Et pourtant c'est super courant.

Donc oui, les gens qui pensent vraiment qu'un foetus est un bébé à part entière, ça me semble normal qu'ils luttent contre l'ivg. (Et comparer ça avec un spermatozoide pour discréditer la chose je trouve que c'est vraiment de la mauvaise foi ko, désolée. La logique n'est pas difficile à comprendre).

Par contre là où je suis totalement d'accord, c'est qu'en effet souvent ceci n'est qu'un prétexte alors que la vraie raison est le contrôle du corps des femmes. Il suffit de voir dans quel milieux on retrouve les anti-ivg, quelles sont leurs positions sur d'autres sujets annexes, etc...
avatar
Invité
Invité

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Lun 26 Nov 2012 - 11:36
...


Dernière édition par Parleur* le Mer 31 Juil 2013 - 13:44, édité 1 fois
avatar
Carmilla
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 335
Date d'inscription : 22/11/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Lun 26 Nov 2012 - 18:44
Je rejoins ce qui a été dit plus tôt par akkana et Omniia : le problème c'est que pour un pro-vie, tout avortement est meurtrier.

Du coup, en effet il ne faut peut-être pas essayer de les convaincre à coup de "mais imagine pour une fille qui aurait été violée!". Ca peut à la rigueur être une pris comme une "excuse" une "circonstance atténuante", mais pas une vraie justification.

En fait, le cœur du problème, pour ceux qui sont contre l'IVG pour des raisons autres que d'empêcher les femmes de disposer de leur corps, c'est qu'ils se placent d'un point de vue générale sur le bien fondé d'avorter, alors que les féministes se centrent plus sur le fait que cette possibilité doit rester un droit.

Là interviennent je pense les systèmes de croyances ou philosophiques : par exemple, si on croit en une âme de l'enfant, ça sera certainement non.

Bref, j'ignore si je suis très claire ^^ , mais dans le cas de gens qui sont contre l'IVG pour des raisons de croyances ou d'éthiques, il faut leur répondre avec le même type d'arguments.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Lun 26 Nov 2012 - 18:54
mais dans le cas de gens qui sont contre l'IVG pour des raisons de croyances ou d'éthiques, il faut leur répondre avec le même type d'arguments.
On peut très bien penser que philosophiquement, gnagnagna...penser, sans nuire aux autres...mais lutter contre l'IVG, c'est forcément lutter contre les droits des femmes à disposer de leur corps.
avatar
Carmilla
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 335
Date d'inscription : 22/11/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Lun 26 Nov 2012 - 19:05
M_hysterie : En effet!
Si on lutte activement contre (aller à des manifestations et tout), on est contre ce droit.
Mais je pensais plutôt à ceux et celles qui sont contre l'IVG pour eux-mêmes ou le réprouve de manière plus générale, sans volonté pour autant de l'interdire ou de culpabiliser à mort celles qui veulent en faire le choix.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 13:13
Un très bel article de "discussion" avec des anti-ivg (celleux qui osent se nommer "pro-vie"), en reliant le sujet avec les avortements de filles. Avec cette citation de Delphy que j'avais oublié...
http://aliceswonderverden.blogspot.fr/2012/12/uterus-sur-pattes.html

"Nous savons que vous ne voulez pas 'sauver des foetus' mais forcer des centaines de milliers de femmes à risquer leur vie, et en faire mourir quelques milliers, afin de terrifier toutes les autres. Pour qu'elles comprennent. Dans quel monde elles vivent. Qui commande. Où est leur place. Nous savons que vous voulez nous faire reculer sur tous les fronts, et d'abord mobiliser toutes nos énergies sur le front de l'avortement, pour nous empêcher d'avancer, pour nous immobiliser."
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 14:54
Carmilla a écrit:M_hysterie : En effet!
Si on lutte activement contre (aller à des manifestations et tout), on est contre ce droit.
Mais je pensais plutôt à ceux et celles qui sont contre l'IVG pour eux-mêmes ou le réprouve de manière plus générale, sans volonté pour autant de l'interdire ou de culpabiliser à mort celles qui veulent en faire le choix.

En effet je fais moi aussi la différence entre un point de vue personnel anti IVG (pour soi même, donc) et le militantisme anti IVG, qui par définition cherche à imposer ce point de vue.
Et je suis également d'accord avec les vegans: je suis d'ailleurs devenue végétarienne suite à l'action des végans à St Imier, dont l'argumentation anti-tolérance m'a fait réfléchir, comme beaucoup d'autres d'ailleurs qui sont devenus végétariens à cette occasion...

Par ailleurs, je tiens à préciser que je ne cherche en aucun cas à discuter avec les anti IVG, fachos, flics, etc., (pas plus qu'avec l'horloge parlante...). Quand on argumente, c'est en direction de gens qu'on a une chance de convaincre: ceux et celles qui se posent des questions au sujet du "droit à la vie" d'un embryon, par exemple.
Pour commencer, je tiens à rappeler qu'un embryon contrairement à un animal même petit et "sommaire", est dépendant de notre corps (n'aurait pas existé et ne pourrait survivre en dehors de notre corps),
et en principe restera dépendant de ses parents pendant de nombreuses années (à moins qu'on se foute pas mal de son gosse une fois né ce qui est quand même plus difficile que de se foutre d'un embryon...).
On est donc loin de la problématique végan qui est essentiellement: "pourquoi faire souffrir des êtres vivants, polluer la planète, se rendre malade, uniquement pour le plaisir?"
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 15:24
[...] et en principe restera dépendant de ses parents pendant de nombreuses années (à moins qu'on se foute pas mal de son gosse une fois né ce qui est quand même plus difficile que de se foutre d'un embryon...).
C'est un argument qui me gêne toujours... "une fois né" peut être mis à l'adoption (via l'accouchement sous X ou même plus tard). Bref, le bébé est un "problème de société" là où l'embryon ou foetus constitue un pur problème de droit à disposer de son corps.
(Après, il n'est pas forcément facile "d'abandonner" l'enfant, même non désiré... Tout dépend de son vécu).

le problème c'est que pour un pro-vie, tout avortement est meurtrier.
Je connais des personnes "contre l'IVG mais sans juger les femmes qui avortent", qui ne considèrent pas pour autant que l'IVG constitue un "vrai" meurtre (soit ce n'est pas souhaitable mais ça n'a rien à voir avec un meurtre, soit c'est "un peu un meurtre" mais pas pareil...). J'avoue ne pas m'être penchée en détails sur leurs raisons, mais il y a sans doute 36000 façons de considérer que le développement d'un embryon/foetus est "souhaitable" sans pour autant considérer que l'interrompre soit un crime abominable.
Si je recroise une des personnes concernées, je la questionnerai plus avant.

Sinon, j'avoue que je frémis un peu chaque fois que je lis "pro-vie" plutôt qu'"anti-IVG", mais c'est peut-être que je rêve de voir ça un jour :p.
Plus sérieusement, les gens ont le droit de se définir eux même etc, mais je ne suis pas "anti-vie" ni même "anti-pro-vie", la vie c'est chouette... (bisounours inside)
Je trouve ça définitivement hypocrite comme expression.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 15:34
J'avoue ne pas m'être penchée en détails sur leurs raisons, mais il y a sans doute 36000 façons de considérer que le développement d'un embryon/foetus est "souhaitable" sans pour autant considérer que l'interrompre soit un crime abominable.
J'avais une cliente, qui n'aurait au moment ou elle me parlait, jamais avorté en raison de sa religion, mais qui par le passé l'avait fait, parce que peut-être à ce moment elle n'était pas autant croyante et plus dans la mouise, et qui m'avait dit qu'elle ne pouvait pas se permettre de juger des personnes qui allaient avorter, parce que elle ne connaissait rien de leur vécu, et qu'elle sentait qu'elle n'avait pas le droit de décider de cela à la place des personnes concernées sur ce sujet. Je crois que le "pas vrai meurtre" dont parle arrakis n'y était pas étranger. Enfin bref, j'avais pas trouvé sa position si contradictoire que cela à l'époque.
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

le Mar 4 Déc 2012 - 15:52
C'est un argument qui me gêne toujours... "une fois né" peut être mis à l'adoption (via l'accouchement sous X ou même plus tard).
le fait est qu'un embryon et un bébé, ça fait une très grosse différence et pas seulement subjective... l'embryon n'existerait pas sans le corps qui "l'héberge" et qui l'a fait naître, il ne peut exister en dehors de ce corps.

Mais un bébé qui existe et continuera à exister, même si on l'a abandonné, ça ne pose vraiment pas le problème dans les mêmes termes... (surtout sachant que les enfants adoptés sont susceptibles de rechercher un jour leur mère biologique).

En ce qui concerne le sort réservé à un embryon par celle qui l'héberge dans son corps, personne d'autre que cette femme ne devrait avoir à se prononcer à ce sujet, c'est elle qui devra décider de l'abandonner (ce qui n'est pas une décision anodine, l'abandon est un vrai traumatisme pour l'enfant, je suis bien placée pour le savoir...) ou de l'élever le temps nécessaire, elle qui devra décider si oui ou non elle garde cet "intrus" à l'intérieur de son corps.

J'ai connu plusieurs femmes qui ont toujours refusé d'avoir des enfants, qui ressentaient même la présence de cet embryon comme celle d'un "parasite". L'une d'elle, écrivaine, raconte dans un de ses romans autobiographiques comment enceinte (avant la pilule...) elle doit s'avorter elle même, et jette l'embryon dans les WC avec cette oraison funèbre: "Adieu Moïse, je t'aimais pas".

Toutes les femmes n'éprouvent pas un tel rejet de la maternité... mais tout le monde sait que les femmes avortaient et avorteront que ce soit légal ou pas, parce que c'est elles, leur corps qui est concerné, et que personne n'a le droit de prendre à leur place des décisions aussi lourdes de conséquences.


_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
Contenu sponsorisé

Re: Comment débattre avec les anti-IVG

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum