Derniers sujets
La santé pour les garçons fémininsLun 16 Juil 2018 - 6:32ReikoLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Sam 14 Juil 2018 - 0:11Black SwanTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58Christine De PisanSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 7 Juil 2018 - 12:56Christine De PisanVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52Christine De PisanFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49Christine De PisanFéminisme culturel vs. féminisme radicalSam 7 Juil 2018 - 12:44Christine De PisanPublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Sam 9 Juin 2018 - 20:04erulelyaL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29Christine De PisanSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44Christine De PisanClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00Christine De PisanPrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09AëlloonLe Punk au fémininSam 3 Mar 2018 - 13:42AëlloonThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58Christine De PisanThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

"Savoir concrétement si on a été violé-e ou pas"

le Mar 20 Nov 2012 - 21:41
Bonsoir à tou-te-s !

Y'a quelqu'un qui m'a laissé un commentaire sur mon blog. Un commentaire qui m'a un peu troublée. J'ai trouvé que ce n'était pas facile de répondre. :s Le voici :
Un grand merci pour cet article !
Ils nous rappelle que certaines choses ne sont pas normales, et qu’il n’y a pas besoin d’une arme pour faire violence.
Je ne sais pas si toutes les femmes sont fortes et intelligentes, mais moi en tout cas, j’ai longtemps cru au mythe du viol : un homme inconnu avec une arme.
Ce n’est certainement pas l’endroit pour le faire, mais savez-vous comment faire pour déterminer, très concrètement, si on a été violée ou pas? Comment faire la différence entre la réalité et ce que tout le monde en dit, sur ce que les hommes en ont dit? Sur les excuses, sur notre hystérie?
Je suis un peu perdue… à qui s’adresser? Un homme me dira sans doute que j’en fais trop, une femme me dira certainement que je n’en fais pas assez. Comment faire pour décoder le réel, et trouver une réponse?

Je n'ai pas voulu laisser cette personne sans réponse, alors je lui ai dit ça :
Bonjour Faustine et merci pour le commentaire !

Vous ne me posez pas une question facile ! A priori le viol implique soit la contrainte (violences physiques, mais aussi psychologiques : chantage, menace ou harcèlement), soit la surprise ou encore en ayant un rapport sexuel avec quelqu’un ne pouvant pas donner son consentement (mineur, personne handicapée mentale, mais aussi personne endormie, droguée, non consciente) etc.

Je reconnais cependant qu’il y a des cas « limites » où ce n’est pas toujours évident de savoir… :s Par exemple, si dans un couple, il y a un homme assez âgé qui sort avec une jeune fille, et que cette jeune fille est timide et n’ose pas trop refuser un rapport, ce n’est pas pénalement un viol, mais je trouve que le différentiel de pouvoirs pose problème.

Par contre, je sais qu’il faut toujours se fier à ses émotions et son ressenti, et ne pas se laisser berner par ceux qui nous disent hystériques ! Si vous pensez que quelque chose n’allait pas, c’est alors qu’il y avait quelque chose de pas normal, même si juridiquement l’acte ne peut pas être qualifié de viol.

J’espère vous avoir aidé
Est-ce que vous trouvez que ça va comme réponse ?
DIsons que je me dis que c'est quelqu'un qui est peut-être en souffrance, en tout cas, qui a l'air de s'interroger, alors j'ai pas envie de lui faire une réponse pourrie...
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: "Savoir concrétement si on a été violé-e ou pas"

le Mar 20 Nov 2012 - 21:58
Pas évident effectivement :/ ...

Je trouve que ta réponse est très bien. C'est vraiment bien je pense de différencier les deux aspects : d'une part le viol d'un point de vue juridique et d'autre part son ressenti à elle.

Je ne sais pas trop ce que tu peux dire de plus à part peut-être lui conseiller d'en discuter avec quelqu'un de "neutre" qui n'est pas dans son entourage : un psy, un médecin, etc.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: "Savoir concrétement si on a été violé-e ou pas"

le Mar 20 Nov 2012 - 22:11
Je sais pas si tu avais rappelé la définition d'un viol dans ton article, si ce n'est pas le cas, c'est toujours bon de rappeler que n'importe quel type de pénétration sexuelle non consentie constitue un viol (doigts, objet dans vagin/anus, fellation etc...). Des fois, on peut avoir tendance à dire que parce que c'est pas un "coït", c'est pas un viol...
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: "Savoir concrétement si on a été violé-e ou pas"

le Mar 20 Nov 2012 - 23:45
C'est violent comme question, n'empêche.. Si on se demande "ai-je été violé-e ?" c'est en tout cas le signe qu'il y a au minimum un problème dans le comportement de l'autre, non ?
avatar
Epinie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 240
Date d'inscription : 18/10/2012

Re: "Savoir concrétement si on a été violé-e ou pas"

le Mer 21 Nov 2012 - 0:57
Et les mecs (ok par forcément mais la majorité) qui draguent les mineur-es (ou même pas d'ailleurs) sur le net et les forcent (psychologiquement évidemment) à se faire des choses à eux/elles-même, devant la webcam ou non, c'est une sorte de viol non? Ca pourrait être pareil dans la réalité, sans ordinateur interposé, est-ce que ça serait perçu de la même façon? Il n'y a aucun contact physique mais ils/elles peuvent forcer une pénétration même si la victime se le fait elle-même.

_________________
Apprentie féministe
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011
http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Re: "Savoir concrétement si on a été violé-e ou pas"

le Mer 21 Nov 2012 - 6:45
Et le mec qui drague une fille en pleine détresse personnelle et qui lui fait croire que tout le monde fait "ça" et que si elle ne le fait pas il ne voit aucun intérêt à passer du temps avec elle ? Pas de violence, elle a même dit oui. Pourtant...

Il y a une définition pénale, sans doute perfectible. Il faut bien une définition, après tout. Mais tout le monde ne collera pas à la définition.
Par ailleurs, il y a les préjugés. Si c'est pas un mec avec un couteau dans une ruelle, on ne pense pas au viol.
Enfin, il y a plusieurs manières de le vivre. Si on n'est pas totalement détruite avec un PTS, on se dit qu'on n'a pas été violée, puisque le viol est une chose terrible.

Bref, un viol, c'est impossible à définir avec nos outils conventionnels.
J'ai tendance à dire que s'il n'y a pas eu consentement donné explicitement sans manipulation, il y a viol. Evidemment, les conséquences sur la victime varient, certaines ne ressentiront pas le besoin de porter plainte. Mais ça me parait plus honnête.

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
Contenu sponsorisé

Re: "Savoir concrétement si on a été violé-e ou pas"

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum