Derniers sujets
chanson : VII capturées de bonne heureMer 18 Oct 2017 - 18:47AraignéeBonjourMar 17 Oct 2017 - 22:10IridaceaComment réagir face à l'antiféminisme ?Mar 17 Oct 2017 - 13:20NokinheiSéjour en FranceDim 15 Oct 2017 - 13:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18TortueBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813Témoignage des hommes féministes ou proMer 4 Oct 2017 - 20:46Lycane[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 15:36
Concernant le danger possible encore une fois je crois qu'on est toutes conscientes qu'il faut voir ça au cas par cas; mais la réaction aux insultes est le plus souvent spontanée et viscérale. Ne rien répondre signifierait ruminer l'agression pendant des semaines...
Le pire sentiment d'agression que j'aie vécu (heureusement je n'ai jamais été violée!), c'était dans les WC d'un café. Toutes on se méfie des trous creusés dans les portes (il y a de ces tarés quand même!!!). Mais là c'est carrément dans l'espace en bas de la porte (quinze centimètres environ) qu'à ma grande horreur j'ai vu apparaître un visage de mec (c'étaient des WC à la turque...). Je crie, le mec s'en va, mais j'avais eu le temps de voir sa tête, et je l'ai reconnu qui buvait tranquillement son café au zinc... alors là, folle de rage (y a de quoi, non???), j'ai fait un mégascandale: "ce dégueulasse vous savez ce qu'il fait? il se couche carrément par terre pour regarder les filles pisser! ce qu'il faut être minable pour s'abaisser - dans tous les sens du terme... - à des saloperies pareilles! etc." Le mec a bredouillé "mais qu'est ce qu'elle raconte, elle est folle..." n'empêche il était pas fier, la patronne a bien vu que je disais la vérité et lui a dit de s'en aller et de ne jamais revenir. (j'ai quand même suggéré de boucher l'espace sous la porte pour éviter les tentations à ce genre de dégueulasse...) Evil or Very Mad

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Calamité
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 46
Date d'inscription : 04/11/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 16:07
La technique du daron caché. Se faire insulter dans un quartier où le relou a de la famille, attendre 5 secondes, le voir se faire courser, attraper par le col puis engueuler devant tout le monde par un vieux monsieur. Bah oui ça s'appelle un coup de bol, mais ce fut tellement bon !

Sinon j'ai tendance à répondre, et il m'arrive même d'avoir de la répartie. Very Happy

Je ne peux pas supporter l'idée que ces mecs tiennent le mur toute la journée en insultant des gens et ne se fassent jamais reprendre par qui que ce soit. Jveux dire rien que les riverains, à bout de nerfs, devraient finir par jeter de l'huile bouillante de leurs fenêtres, t'imagine habiter dans une rue pleine de relou à insultes ? C'est comme la télé allumée sur "Confessions Intimes" toute la journée !

Ce qui est ultra gonflant ce sont ceux qui se mettent à te suiiiiiiiiiivre en te parlant et en essayant d'expliquer par A+B pourquoi il est impensable que tu refuses de les suivre ou de les laisser venir chez toi. Je ne sais plus quoi faire pour qu'ils partent enfin, y en a pas un pareil.
Récemment j'ai essayé en répétant juste "non" jusqu'à ce qu'il en ai marre. C'est long quand même…
Dire que t'as pas envie, que t'as quelqu'un, que tu ne cherches personne, que tu veux être seule, ça ne suffit pas, ils se mettent alors à monologuer sur combien eux c'est différent, et se prennent pour de grands féministes car ils font les cunni.
Y a aussi leur renvoyer l'image qu'on a d'eux qui a bien marché pour moi. En disant "heu… pourquoi tu me suis ?" "tu te rends compte que tu me suis depuis trois rues ?" "pourquoi tu me colles, pourquoi tu me touches ?"

Récemment j'ai rencontré Super-Macho en personne en pleine Part-Dieu pendant ma pause déjeuner. Je marchais… Je vous jure que c'est tout ce que je faisais, je marchais. Vêtue comme souvent d'un jean ample, d'un Tshirt et d'un sweat à capuche avec les mains dans la poche ventrale. Alors un mec trappu s'approche, il m'aborde et me sort "Pourquoi tu te prends pour un homme ?" et répéta plusieurs fois sa question car, abasourdie, je ne pigeais pas trop. Près de nous la distributrice de flyers était pliée en deux. Je ne sais plus trop ce que j'ai répondu juste après, j'essayais de comprendre. D'après ce que j'en ai obtenu, il trouvait ma démarche trop assurée et ma tête trop haute. Et oué ! Il pouvait pas supporter les nanas qui ne rasent pas les murs ! Après il m'a dit que j'étais un travelo et que j'étais moche etc… Ça s'est finit avec lui, désespéré, s'éloignant et moi en train d'hurler devant le centre commercial "HEY ALORS TU VEUX PAS LA SUCER MA BITE CONNARD ?"

J'me suis bien amusée finalement. Razz
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 16:37
Récemment un mec m'a accosté dans la rue "pour parler" et a insisté. J'ai répété 3 fois la même phrase en continuant de marcher et sans même le regarder, sur un ton plat et morne ("je ne suis pas intéressée") et j'ai réussi à m'en débarrasser assez vite au final Very Happy

Répéter la même chose ("non", "ça ne m'intéresse pas") jusqu'à ce qu'il comprenne, me semble assez efficace Smile
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 16:48
Polyvalentour a écrit:
Nurja a écrit:pour moi, il n'y a jamais aucune raison d'insulter qq'un.
Je pense que si. Par exemple, si un cycliste a failli renverser un piéton, je trouve normal que le piéton insulte le cycliste..
Un piéton a une fois failli me faire me casser la gueule parce qu'il traversait (au rouge pour lui, au vert pour moi). Il ne me serait pas venu à l'idée de l'insulter pour autant. Juste crier un "attention", me semblait plus efficace.

Polyvalentour a écrit:Avant, je ne savais pas que, dans certains quartiers, des automobilistes insultaient gratuitement des piétons et des cyclistes à cause de leur tenue vestimentaire.
Les insultes ou autres paroles stupides pleuvent (pour moi, c'est toujours gratuit, pas envie d'essayer de deviner une raison et donc une excuse). Parce que tu les dépasses, parce que tu ne roules pas assez à droite à leur goût, parce que tu es habillée comme ci ou comme ça, parce que...

Antisexisme a écrit:Répéter la même chose ("non", "ça ne m'intéresse pas") jusqu'à ce qu'il comprenne, me semble assez efficace Smile
C'est effectivement souvent très efficace et c'est d'ailleurs une technique de défense verbale enseignée dans des cours d'auto-défense.


Dernière édition par Usagi le Dim 11 Nov 2012 - 17:22, édité 1 fois (Raison : Problème balises de citations)

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 16:55
J'ai pendant longtemps déplorée ne pas être aux "normes" de beauté actuelles et ne pas être "digne" de l'attention de ces messieurs (c'était avant mon éveil féministe). Maintenant je me dis que j'ai sacrément de la chance. Je me prend des réflexions en pleine rue de temps en temps (puisque j'ai le "malheur" de na pas répondre aux gouts de certain-es) mais au moins je ne me fais pas accoster de manière inoportune, et ça c'est cool! Very Happy (même si j'aimerais que le corps des gens, hommes comme femmes, cessent d'être une propriété publique sur laquelle tout le monde pense qu'ille est autorisé à commenter).

Sinon, je serais d'avis (dans le mesure du possible) de répondre poliment mais fermement, plutôt que d'ignorer. Comme cela a déjà été dit, le silence n'est pas forcément notre alié dans ces situations (hors mise en danger, bien sûr)
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 17:48
Jezebel a écrit:Sinon, je serais d'avis (dans le mesure du possible) de répondre poliment mais fermement, plutôt que d'ignorer
Mais on est d'accord qu'on n'est pas obligée non plus de faire l'effort de rester polie, non ?

Même, Antisexisme disait qu'il était préférable d'éviter plutôt toute courtoisie qui nous rabaisserait...ou qui ne rendrait pas suffisamment clair notre message
=> plutôt privilégier ce type de réponse, exclusivement ferme :
Antisexisme a écrit:Vous avez eu le culot de m'insulter gratuitement. Ca me met franchement en colère. Laissez-moi tranquille maintenant" en le regardant droit dans les yeux, sans sourire, sans rien.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 18:07
Après ça dépend ce qu'on appelle politesse :
- si politesse signifie "être gentille, souriante, utilisez des formules comme "excusez-moi", etc... --> NON dans le cas d'une agression
- si politesse signifie ne pas insulter ou humilier l'agresseur... --> là moi je dirais plutôt OUI... question de sécurité et peut-être aussi d'efficacité, le but étant de stopper l'agression et de poser nos limites, pas de "gagner" un combat Wink
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 18:29
Antisexisme a écrit:Après ça dépend ce qu'on appelle politesse :
- si politesse signifie "être gentille, souriante, utilisez des formules comme "excusez-moi", etc... --> NON dans le cas d'une agression
- si politesse signifie ne pas insulter ou humilier l'agresseur... --> là moi je dirais plutôt OUI... question de sécurité et peut-être aussi d'efficacité, le but étant de stopper l'agression et de poser nos limites, pas de "gagner" un combat Wink

Voilà, exactement! Smile Après, j'ai balancé mon lot de "connard!" par le passé et ma mère continue de le faire au volant, je sais à quel point ça peut être libérateur. En même temps, je ne "crois" pas vraiment en l'utilisation des armes de l'ennemi (oui, ça fait très martial tout ça... What a Face ), donc je ne sais pas si répondre à l'insulte par l'insulte est vraiment efficace.
Tourner quelqu'un subtilement en ridicule, si je savais m'y prendre, je n'y manquerais peut-être pas en revanche, histoire de remettre les idées en place (ou au moins essayer).
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 20:07
Sinon, en cas d'absence de danger, il y a le mépris en parole sur le ton de la rigolade... Étant taxie, j'ai vraiment l'habitude des insultes de la part d'à peu près n'importe qui (à 99% des hommes quand même), et la dernière "réponse" que j'ai expérimentée (j'ai pas le droit de proférer des insultes trop fortes devant mes client-e-s), c'est de dire bien fort à ma cliente (avoir un-e complice est donc important), comme quoi, "ah oui madame, vraiment il y en a qui ont oublié leur cerveau aux toilettes, et faut pas s'énerver comme ça mon bonhomme, vraiment, il y a des gens un peu bébêtes etc...") C'était super jouissif, parce que ma cliente et moi étions calmes, et que l'autre excité entendait tout ce que nous disions. A ne faire bien entendu que si l'on est en sécurité et avec quelqu'un.
J'ai remarqué de manière générale, que prendre à la rigolade en se moquant un peu une insulte rend l'autre personne folle de rage (car elle ne suscite pas la réaction espérée). Ça peut-être dangereux, des fois, mais c'est tellement agréable quand ça marche!
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 20:26
J'opte pour un "Hummm ? Qu'est ce que tu essaies de communiquer là? Cest une tentative pour rentrer en contact? Ou autre chose?" et si je suis de mauvaise humeur, j'ajouterai sans doute un "t'as les couilles qui débordent et tu sais pas te branler? Ou c'est juste un grand cri d'amour?"
Un truc dans ce genre disons..

Le dernier mec qui a eu l'étrange idée de me montrer son zob en pleine rue a pas été déçu non plus (habitude de mettre des vents sur les forums de cul...) je l'ai regardé d'un œil curieux et dit " y'a un truc que je rate là? Elle clignote? Elle fait de la musique? Non ? Bon rien d'exceptionnel donc, c'est décevant"...
Le type l'a vite rangée, penaud.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 20:31
Le type l'a vite rangée, penaud.
Laughing
avatar
Epinie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 240
Date d'inscription : 18/10/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 22:40
cleindo a écrit:" y'a un truc que je rate là? Elle clignote? Elle fait de la musique? Non ? Bon rien d'exceptionnel donc, c'est décevant"...
Le type l'a vite rangée, penaud.

Je suis morte de rire

_________________
Apprentie féministe
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 22:59
Répondre "poliment", alors qu'un mec vous manque carrément de respect? (vous oubliez de citer les mecs qui font un bruit avec la bouche, le même qu'on fait aux clebs pour leur dire "au pied"!).
Je me demande si on n'est pas plus souvent qu'on ne le pense victimes de notre éducation: une femme reste pondérée, douce, agréable, quoi qu'on lui dise ou fasse?

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Epinie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 240
Date d'inscription : 18/10/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 23:25
sardine a écrit:Répondre "poliment", alors qu'un mec vous manque carrément de respect? (vous oubliez de citer les mecs qui font un bruit avec la bouche, le même qu'on fait aux clebs pour leur dire "au pied"!).

Pour ce genre de bruit mon chien est top: il est sourd. Il leur met des vents à ma place Very Happy

_________________
Apprentie féministe
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Dim 11 Nov 2012 - 23:35
tu as raison , dans l'esprit antispéciste (je suis devenue végétarienne depuis peu... What a Face ) les chiens n'ont pas plus que les humains (femelles ou mâles) le devoir d'obéir aux ordres!!!

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Répondre aux insultes?

le Lun 12 Nov 2012 - 7:48
sardine a écrit:Répondre "poliment", alors qu'un mec vous manque carrément de respect? (vous oubliez de citer les mecs qui font un bruit avec la bouche, le même qu'on fait aux clebs pour leur dire "au pied"!).
Je me demande si on n'est pas plus souvent qu'on ne le pense victimes de notre éducation: une femme reste pondérée, douce, agréable, quoi qu'on lui dise ou fasse?
Je ne dis pas qu'il faut être douce, pondérée et agréable, surtout pas !! Attention !! Surtout pas !!

En fait, je crois que j'ai du mal à m'exprimer, mais je vais essayer Wink Quand quelqu'un nous agresse, je pense qu'il ne faut pas oublier le but essentiel : poser nos limites et faire cesser l'agression.

Or, on est toujours tentées de vouloir se venger, de lui infliger à lui aussi une bonne leçon, de l'humilier... Personnellement, moi ça ne me gêne pas, mais comme je l'ai dit 1. ça peut être dangereux (mais ça, ça dépend du contexte) 2. c'est rentrer dans le jeu de l'agresseur et ça bouffe de l'énergie.

En fait, ça, je l'ai lu de nouveau dans le livre d'Irène Zeilinger, et je dois dire que, quelque part, ça a changé ma perspective. Avant, j'étais persuadée que pour mettre fin à une agression verbale, il fallait que je trouve les bons mots, la bonne insulte bien cassante, bien humiliante, etc.
Or c'est pas forcément bien de viser cela, car :
1. ca nécessite vraiment de la répartie pour qu'on "casse" l'autre et qu'il arrête. En cas d'agression, on peut être choquée, surprise, fragilisée.... C'est pas forcément le meilleur moment pour avoir une répartie d'enfer
2. on a donc peu de chance de lui clouer le bec. Du coup l'autre va à son tour recommencer à nous insulter et l'agression ne cesse pas, au contraire, ça entraîne une escalade.

Ce que sort cleindo et ko sont très drôles, car ça nous parait super bien, et personnellement, j'ai beaucoup ri . Mais on a pas forcément toutes la même répartie et ou les mêmes ressources psychologiques qu'elles. On se retrouvera peut-être dans des situations on a pas l'occasion de sortir nos bons mots.

Je pense aussi, que c'est se focaliser sur l'agresseur que de vouloir lui faire la leçon, le casser, l'humilier... C'est dépenser de l'énergie pour quelqu'un d'autre que nous. L'agresseur va aussi voir qu'on se fatigue pour lui, je ne suis pas sûre que ce soit un bon signe

Bref, du coup, je trouve que les stratégies proposées par I. Zeilinger, qui ont pour objectif immédiat l'arrêt de l'agression, me paraissent plus accessibles (c'est plus simple de poser simplement ses limites que de se creuser la tête à trouver le bon mot ou l'insulte bien cassante).

Ca ne veut pas dire être polie et gentille : Zeilinger propose de parler fort (pour que tout le monde entende), sans sourire, sans fioriture en regardant droit dans les yeux, et de donner un ordre clair. Je pense qu'il y a des nuances entre "insulter, humilier" et "être gentil et poli", qui permettent de se faire respecter sans entrer d'escalades.

(elle propose en fait plusieurs méthodes, mais celle qu'elle considère comme la plus simple, et la plus applicable partout, c'est celle-ci CONSTAT "Vous avez sorti votre bite", RESSENTI "Ca me dégoûte" ORDRE "Rentrez la immédiatement !" (+ disque rayé si ça marche pas !). En général l'agresseur est surpris dès la phrase de CONSTAT car les femmes ont peu l'habitude d'oser réagir simplement et fermement en mettant les mots)

(après, la méthode de cleindo est très bien aussi, voire mieux et plus drôle lol! lol! mais comme je l'ai dit, il faut de l'imagination. Donc, voilà, dans ce cas là, on a une phrase toute faite que nous a enseigné cleindo, mais dans des situations inconnues, ben voilà )

Disons aussi qu'en plus, personnellement, la méthode des insultes, je l'ai testée et je ne l'ai pas trouvée satisfaisante, parce que ça a toujours fini en "connard - salope - connard - salope". Bref, je ne me suis pas sentie super "bien" après, parce que j'ai quand même pas réussie à me faire respecter (cela dit, je me suis quand même sentie mieux que si je n'avais rien dit !!)

vous oubliez de citer les mecs qui font un bruit avec la bouche
Je pense que lui dire simplement "tu fais un bruit avec ta bouche" peut déjà suffir à lui faire comprendre qu'il est ridicule... (et si ça suffit pas, ressenti, ordre et disque rayé). Je pense même que c'est plus "cassant" que de l'insulter, car il ne s'y attend pas... Il s'attend soit à ce qu'on l'ignore, soit à la limite, à ce qu'on dépense une énergie folle pour l'humilier

Bref, mon simple avis flower
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Répondre aux insultes?

le Lun 12 Nov 2012 - 9:18
Ah moi j'entends un bruit "pour chien" je pense que spontanément je me mettrais a aboyer façon roquet pénible ^^. Et encore plus s'il me parle ensuite...

Mais en effet tout ça n'est valable que dans certaines conditions...
Contenu sponsorisé

Re: Répondre aux insultes?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum