Derniers sujets
» [Article] Ruptures : pourquoi on reste avec eux ?
par Nurja Aujourd'hui à 8:29

» [Article] Une justice qui protege les violents
par Nurja Aujourd'hui à 8:01

» Les femmes autochtones du Quebec brisent le silence...
par Araignée Aujourd'hui à 2:40

» BA(F)FE - Base de données féministes
par Black Swan Aujourd'hui à 1:54

» Peggy Sastre
par Claire G. Hier à 21:05

» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par michekhen Hier à 12:59

» Chansons féministes
par Iridacea Hier à 12:24

» Le voile
par Iridacea Lun 21 Aoû 2017 - 0:50

» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par Araignée Dim 20 Aoû 2017 - 17:14

» Une nouvelle arrivée
par Aëlloon Sam 19 Aoû 2017 - 22:23

» Nouvelle parmi vous
par Aëlloon Sam 19 Aoû 2017 - 22:17

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19


Répondre aux insultes?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Répondre aux insultes?

Message par Crocuta le Sam 10 Nov 2012 - 13:00

Bonjour à tous.
Voilà ce qu'il m'est arrivé ce matin : comme tous les jours, je vais travailler en rollers. Sur le chemin, je croise un homme qui me dit "salope". Je me retourne et lui dis "connard". Outré, il me crie à nouveau "salope!!!". Je freine, vais à sa rencontre, et lui demande de répéter. D'un ton franchement agressif, il me dit "je t'ai dit bonjour, et toi, qu'est ce que tu viens de me dire?". Je reste une seconde interloquée, et je réponds "je vous ai aussi dit bonjour". Et je suis partie. C'est tout.
En fait c'est la première fois que ça m'arrive. On m'a déjà traitée de pute ou de salope, mais jusque là c'étaient toujours des gens qui passaient en voiture, donc aucune possibilité pour moi de réagir. Mais cet épisode m'a fait cogiter toute la matinée. Je suis de nature tout à fait pacifique, et ma réaction a été purement nerveuse, c'est bien la première fois que je traite quelqu'un de connard.
Et plus je réfléchis, plus je crois que ma réaction a été innapropriée. Je suis convaincue que l'on ne "combat pas le mal par le mal", qu'insulter quelqu'un qui nous insulte est contre-productif, et je me sens tout d'un coup complètement démunie.
Ma question est donc la suivante: que faut-il faire? Existe-t-il une réaction "pédagogue" à ce genre de comportement? Connaissez-vous la réplique qui tue, l'attitude la plus intelligente, pas pour l'envoyer paître, mais pour, éventuellement, allumer une petite lumière de reflexion? Faut-t-il jouer l'ignorance? Faut-t-il insulter en retour? Que faut-t-il faire?
avatar
Crocuta
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 17
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Omniia le Sam 10 Nov 2012 - 13:31

Pff, y a vraiment des cons... Evil or Very Mad

Franchement je sais pas comment on doit réagir à ça.

Je pense que c'est pas idiot de se demander quelle réactions il attendait.
À mon avis les possibilités selon lui sont :
- elle va m'ignorer
- elle va m'insulter en retour en continuant sa route
- elle va venir vers moi et m'insulter ou demander une explication

Et je pense que ce qui était le plus probable est que tu ignores son insulte, donc je pense déjà que ton comportement l'a énormément surpris.

Et à mon avis c'est dans ce sens là qu'il faut aller : vers un comportement auquel il ne s'attend pas du tout et qui du coup lui enlève son intérêt à insulter les gens. Et je pense que c'est pas forcément en lui disant explicitement que ce qu'il fait est de la merde que ça changera quelque chose. Je peux me planter hein, mais je pense que la plupart des mecs qui font ça ont déjà entendu des discours là-dessus et que ça n'a pas été efficace.

Bon là j'ai pas vraiment d'idée concrète... Mais je crois que ce genre de mecs se dit que les nanas sont toutes les mêmes, qu'elles vont toutes réagir pareil. Et l'expérience lui prouve. Du coup avoir un comportement totalement inattendu, totalement à côté de la plaque, délirant, peut peut-être le faire douter sur son impression de connaître les nanas. Et peut-être le faire se remettre en question quant à son impression que les nanas sont des "joujous", conditionnables, etc. Bref peut-être qu'il peut s'apercevoir qu'en fait on est des individus quoi, avec une subjectivité tout ça.

Bon c'est très théorique tout ça... Et je suis sûrement mal placée pour donner des conseils (j'ai une grosse tendance à ignorer les cons et les relous dans la rue).

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Elfvy le Sam 10 Nov 2012 - 14:04

Je pense comme Omniia sur le fait que la meilleure des réponses est celle qui surprend.
On nous habitue à baisser les yeux et continuer sa route, alors si tu réagis, ça va le déstabiliser.
Une amie m'a dit que ce qui était conseillé dans le self-défense (féministe) était de faire quelque chose d'inattendue qui déstabiliserait l'agresseur (d'ailleurs un soir je m'étais dit que si ça arrivait, je courrai vers le type en hurlant comme une tarée geek )
eh bien là je pense que c'est un peu pareil.
Ton côté pacifiste te dit que tu n'aurais pas dû l'insulter, mais ne te sens pas coupable pour autant. Tu te défendais. Je pense pas qu'on puisse compter sur la pédagogie avec ce genre de type. Ce qu'ils veulent c'est te rabaisser. L'insulter c'est aussi leur dire, "je vous méprise totalement" ; d'où le fait qu'il t'ait insultée en retour pour répondre à ce mépris (disons que la 1ere fois, c'était une agression de sa part, la 2e fois c'était pour te répondre/pour se défendre face à ton mépris). Donc tu l'as touché Smile

Je n'ai insulté qu'une seule fois un mec dans la rue pour répondre à son "harcèlement". Et bien je recommencerai sans hésiter ! (après évidemment, c'est suivant mon humeur et surtout le contexte, parce qu'on réfléchit aussi au danger potentiel). Ce type avait fait une réflexion du genre "elle est bonne" (en pleine journée dans un magasin), j'ai émis un "connard" distinctement, et il a mis un temps (10m plus loin) avant de répondre "va te faire foutre connasse". Ce qui me fait dire qu'il ne s'attendait pas du tout à ce que je réagisse, vu son temps de réaction Very Happy J'étais fière de moi sur ce coup-là (même si j'avais un peu peur qu'il me "bouscule" si je devais le recroiser)

Après, si tu veux trouver des répliques intelligentes, je pense que tu peux en trouver sur le net. Pendant "l'affaire" du harcèlement de rue, il y avait des bloggueuses qui donnaient des idées. Mais c'était surtout des réponses face à des expressions types, pas forcément face à des insultes.
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique

Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012

http://parlerpourexister.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Arrakis le Sam 10 Nov 2012 - 14:10

Je crois qu'il y en a beaucoup qui s'attendent à la fois aux 3 réactions, et d'autres qui deviennent vraiment agressifs quand ils ne s'attendent pas/ne comprennent pas la réaction par contre...
Un pote en jupe qui faisait du vélo s'est un jour fait traiter de "sale pédé". Il a rétorqué "sale hétéro!", et l'autre mec a complétement pété un câble, s'est mis à hurler "quoi?tu m'insultes?tu me traites?" et lui a couru après (comme il était à pied et mon pote à vélo, c'est pas allé plus loin, mais bon c'était une réaction bizarre de la part d'un type qui semblait défendre vigoureusement l'hétérosexualité :p)

Sinon, dur de trouver une réaction vraiment imprévisible et percutante (quoique, j'ai des idées, mais les jets de projectiles et coups de genoux risquent de faire dégénérer la situation je crois, mieux vaut éviter :p)... Bref, si quelqu'un a une recette miracle, je prends!
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Elfvy le Sam 10 Nov 2012 - 14:18

@Arrakis a écrit:(quoique, j'ai des idées, mais les jets de projectiles et coups de genoux risquent de faire dégénérer la situation je crois, mieux vaut éviter :p)
puisqu'on en parle Razz , est-ce que si on répond pas un bon coup de poing, ça compte comme de l'auto-défense, juridiquement ? vu que l'agression n'est "que" verbale, mais vu que ça peut compter comme du harcèlement
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique

Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012

http://parlerpourexister.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par mhysterie le Sam 10 Nov 2012 - 14:32

puisqu'on en parle , est-ce que si on répond pas un bon coup de poing, ça compte comme de l'auto-défense, juridiquement ? vu que l'agression n'est "que" verbale, mais vu que ça peut compter comme du harcèlement
Juridiquement, il faut que la défense soit proportionnelle à l'agression...Mais bon, je ne sais pas bien ce que ça veut dire...
Attaque verbale => défense verbale ?
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1586
Date d'inscription : 08/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Invité le Sam 10 Nov 2012 - 14:36

Alors j'ai lu récemment Non c'est non !, manuel d'autodéfense féministe que tu peux lire gratuitement en ligne. (d'ailleurs je l'ai pas tout à fait fini !! arg)

Euh... pour autant, j'ai pas l'impression d'avoir de réponses claires à te donner. Cela dit, l'auteur donne des conseils qui ne me paraissent pas bêtes :
- une chose importante est de préserver sa sécurité : insulter peut entraîner une cascade de violences... (Personnellement, je le fais, et ça défoule, seulement quand je suis à mon vélo, et mon agresseur à pied Wink )
- pour autant, la politique de l'autruche n'est pas non plus recommandée... Prétendre que ce qui nous fait du mal ne nous en fait pas, ne nous aide pas à poser nos limites.
- ne pas essayer de faire de pédagogie. Nous, les femmes, nous faisons déjà beaucoup de travail gratuit invisible. On ne pas perdre de temps et de l'énergie pour éduquer nos agresseurs. L'important est de faire respecter nos limites.
- l'auteure nous invite à exprimer nos émotions et à dire, clairement, que le comportement de l'agresseur nous dérange. (sans sourire, sans prendre une petite voix gentil en disant "excusez moi monsieur, mais là je crois que vous êtes un peu méchant. Pourriez-vous, si ça ne vous dérange pas trop, vous arrêtez ?")
- ne pas attendre d'excuses.


Bon, du coup, au vu de tous ces conseils, je crois que la meilleure stratégie à adopter est de dire quelque chose comme "Vous avez eu le culot de m'insulter gratuitement. Ca me met franchement en colère. Laissez-moi tranquille maintenant" en le regardant droit dans les yeux, sans sourire, sans rien.

(décrire la situation, décrire ce que ça nous fait (émotion), donner un ordre)

Je pense que ça le surprendrait aussi... car les femmes n'ont pas l'habitude de poser leur limites clairement. C'est un comportement inhabituel. Very Happy

Et tu ne l'as pas insulté !

Après, c'est à chacun d'élaborer la stratégie qui lui convient le mieux !

L'auteure conseille aussi de s'entraîner à la maison, de s'imaginer des situations et comment on va réagir, pour éviter de se retrouver "sans voix" quand ça nous arrive Wink

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par sandrine le Sam 10 Nov 2012 - 14:53

Perso, nulle en sport (donc pas question de faire un sport de combat...), pas costaude, ma "réponse" à des tentatives de drague (même agressives, limite menace de viol, la nuit dans un endroit désert...) dans la rue, ou des insultes sexistes, a toujours été efficace jusqu'à présent:
je me mets à hurler comme un putois.
jusqu'ici ça a toujours fait fuir mes agresseurs (je touche du bois). évidemment la plupart s'écrient "elle est dingue celle là" mais ça vaut mieux que se faire agresser, non?
sinon je pense que nous sommes toutes capables d'évaluer dans quels cas il vaut mieux faire profil bas (mec craignos, pas de témoins, etc.)
Pour rentrer tard seule en traversant des quartiers déserts j'ai également un plan qui a toujours bien fonctionné: "la femme enceinte". j'ai un gros sac banane que je dispose devant sous mon pull, manteau. la quasi totalité des mecs qui en veulent à ton fric et ou à ta vertu ont quand même cette limite morale...
c'est vrai que c'est désolant de devoir raser les murs, mais en attendant que les mentalités changent (et bien sûr il faut tout faire pour qu'elles changent, en profondeur!), le danger est bien réel et il faut bien en tenir compte. On n'aurait pas idée de se promener avec des billets à la main dans un quartier désert... No

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Invité le Sam 10 Nov 2012 - 14:55

@Crocuta a écrit:Voilà ce qu'il m'est arrivé ce matin : comme tous les jours, je vais travailler en rollers. Sur le chemin, je croise un homme qui me dit "salope".
Quelle était la cause de cette insulte ?
-Es-tu passée à côté de lui et s'est-il écarté pour ne pas que tu le fasses tomber ?
-Traite-il de salope les femmes dont la tenue vestimentaire lui déplaît ?
-Est-ce pour une autre raison ?

@Crocuta a écrit:En fait c'est la première fois que ça m'arrive. On m'a déjà traitée de pute ou de salope, mais jusque là c'étaient toujours des gens qui passaient en voiture, donc aucune possibilité pour moi de réagir.
Même question. Pourquoi les automobilistes t'insultent-ils ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par sandrine le Sam 10 Nov 2012 - 14:59

On peut se poser la question de manière générale (pourquoi certains hommes insultent-ils des inconnues?), mais comme dans tous les cas d'oppression et d'agression, l'essentiel est de se protéger: difficile de faire la psychanalyse de parfaits inconnus, il y a tant de réponses possibles (sa femme vient de le quitter, ou il vient d'essuyer un rateau, on lui rappelle sa mère, est-ce que je sais encore?). Crying or Very sad

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Croups le Sam 10 Nov 2012 - 16:17

Oui il y a également des types qui font sans sans aucunes raisons, des machos sans matières dans le cerveau et avec qui un dialogue est tout à fait impossible étant donné qu'ils sont butés! Révoltant!
avatar
Croups
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 2
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Araignée le Sam 10 Nov 2012 - 17:11

Ben moi je trouve que l'insulter en retour c'est déjà pas mal, car pour moi, ça représente un progrès par rapport à comment je réagissais avant (je perdais tous mes moyens, n'osais pas répondre, ou alors timidement et gentiment).

Du coup, je suis assez contente de me rendre compte que j'apprends petit à petit à me protéger. L'autre jour, un mec dans la rue m'a demandé "tu suces ?" et au lieu de répondre gentiment "non", je lui ai demandé sur le même ton très sérieux "tu me lèches la chatte pour 20 euros ?" et je suis partie. Il n'a même pas répliqué.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4521
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Epinie le Sam 10 Nov 2012 - 20:18

J'avais pour habitude de les ignorer, mais il y a un ou deux mois, alors que je sortais tout juste de chez moi, un mec derrière moi m'a dit "sexy". Contrairement à mon habitude je m'arrête, me retourne: "Qu'est-ce que ça peut foutre?". Ca l'a stoppé net il m'a regardée comme si j'étais une extraterrestre, mais il n'a rien dit. Donc je repars et là j'entends, dit tout doucement: "Salope". Alors rebelote, je me retourne, et marche vers lui (limite sur lui):
"C'est possible de faire deux mètres sans se faire emmerder
???"
"Oh mais t'as un problème toi!"
"C'est ça ouais, pauv'mec!"
Il a changé de trottoir en répétant "t'as un problème toi". Je crois que je lui ai fait peur. Il courait presque.

Donc oui je pense que parfois (les mecs bourrés ou qui font 2m de haut j'évite) la meilleure défense c'est l'attaque.

_________________
Apprentie féministe
avatar
Epinie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 240
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Crocuta le Sam 10 Nov 2012 - 20:21

Et bien merci pour ces réponses, même si ce que je retiens, c'est que la pédagogie, et bien il faut oublier! Je félicite au passage celles qui ont l'insulte facile, en ce qui me concerne, insulter quelqu'un c'est s'exposer à un risque trop grand de violence physique. En partant ce matin, je venais d'écouter une des chansons du topic "chansons féministes", et je pense que mon inconscient était en train de chanter "levons nous femmes esclaaaaveuh, et brisons nos entraaaveuh..." pendant que j'avançais pour lui faire face....

@ Polyvalentour. Pourquoi il m'a insultée? Pour contextualiser, c'est un chemin que j'emprunte pluri-quotidiennement depuis trois ans, et qui longe un quartier qui craint un peu. Je croise régulièrement les mêmes personnes, et j'ai souvent droit à du "bonjour mademoiselle", "oulala qu'elle est belle", "salut miss", "bonjour ma chérie", etc... J'aime pas du tout evidement, mais je réponds habituellement par un petit signe de tête ou un demi sourire, pour avoir l'air ni trop méchant, ni trop disponible.
Il n'a pas eu à s'écarter de mon chemin, et question vestimentaire, il pleuvait aujourd'hui, alors c'était gros sweet et jean. Absolument pas provoquant. Alors pourquoi? Mystère.... D'autant que c'est une des personnes que je croise souvent (et que donc fatalement je vais finir par revoir de nouveau.....) et qu'en été, alors que je suis franchement déshabillée, j'ai jamais eu de problème.

Et pourquoi les gens en voiture m'insultent? Parce que je suis en jupe, que je porte des talons, et que c'est facile. Mais toutes les filles ont connu ça, non? Pour moi c'est de l'ordre du banal, ça me choque toujours, mais ne me surprend plus...

Mais ta question doit être : quelle était, dans sa bouche, la signification du terme "salope"? Il y a plusieurs significations. Femme qui aime le sexe, femme trop sexuée, ou tout simplement équivalent féminin de "connard". Encore une fois, mystère. Je me reconnais dans la première définition, dans ce cas cela ne m'insulte pas. La deuxième est trop subjective pour me sentir atteinte, et pour la troisième, ben je crie à l'injustice, je suis pas une connasse.

Mais comme dit plus haut, qu'est-ce qui pousse les gens à en injurier d'autres gratuitement? Allez savoir.... Conclusion, la prochaine fois que ça m'arrive... Je tenterais le coup de la déstabilisation (peut-être en utilisant le cri du putois comme conseillé) ou la phrase construite fait/ressenti/ordre, mais plus probablement, je ravalerais mon indignation... C'est pas juste scrongneugneu...
avatar
Crocuta
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 17
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par pierregr le Sam 10 Nov 2012 - 20:29

"salope" -> "enchantée, moi c'est crocuta"

Voir aussi Bérengère Krief

http://www.youtube.com/watch?v=N04STnLLkCk (cours de répartie anti-relous)

http://www.berengerekrief.com/
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Epinie le Sam 10 Nov 2012 - 20:39

@Crocuta a écrit:Et pourquoi les gens en voiture m'insultent? Parce que je suis en jupe, que je porte des talons, et que c'est facile. Mais toutes les filles ont connu ça, non? Pour moi c'est de l'ordre du banal, ça me choque toujours, mais ne me surprend plus...

Quand on m'insulte (je mets aussi dedans les "simples" remarques), ce n'est pas parce que je suis en jupes/talons, puisqu'on le fait aussi quand je viens de me lever, que j'ai des poches sous les yeux, les cheveux gras pas coiffés, et habillée à l'arrache. J'en suis donc arrivée à la conclusion que si on m'insulte c'est juste parce que je suis une femme. Et du coup je me sens plus libre de m'habiller comme je veux, puisque peu importe ce que je mettrai, j'en prendrai plein la tête Smile

_________________
Apprentie féministe
avatar
Epinie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 240
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par babeil le Sam 10 Nov 2012 - 20:49

Le mieux est toujours de porter plainte et se battre pour qu'il soit condamné. Mais enfin c'est un peu peine perdu, car il faut des témoins qui acceptent de témoigner, des policiers non machos qui ne rechignent pas à prendre votre dépôt de plainte, que le procureur de la république ne classe pas votre affaire sans suite, tout un ensemble de conditions qui sont rarement réunies. Ceci dit, je vous encourage tout de même à le faire. C'est la solution la plus compliquée, la plus épuisante, la plus couteuse car il faut payer un bon avocat, probablement le parcours du combattant, mais c'est la réponse la plus juste à ce genre d'acte. N'oublions pas que les insultes sont punies par la loi, et avec la circonstance aggravante de sexisme, c'est à mon avis encore plus interdit.

Sinon, vous avez la possibilité de répondre à son insulte par l'insulte, mais à ce moment là, adieu la plainte car vous vous rendez à votre tour coupable d'agression. Si vous faites ce choix, ne vous contentez pas d'une insulte banale. Il faut une insulte à la hauteur de ce qu'il vous a envoyée, cad une insulte sexiste. Vous pouvez lui dire : "t'as un problème grosse saucisse écervelée? Vas donc faire sucer ce qui te sert de cervelle par un hippopotame".
Il faut attaquer la sexualité des hommes, c'est probablement ce qui leur fait le plus mal. Mais évidemment, en retour, attention aux cinglés qui pourraient riposter par la violence physique voire par le viol.

En revanche, et c'est mon expérience qui me le dit, se taire ne sert strictement à rien. Faites semblant de l'ignorer, et il se montrera plus insistant. Vous ne pourrez pas feindre de l'ignorer quand il va se répéter, et détourner le regard ou faire comme si vous pensez aux petits oiseaux lui donnera l'impression que vous avez peur de lui et c'est exactement ce qu'il attend.

Enfin, tout ça, c'est toujours plus facile à dire qu'à faire. Donc c'est à vous de voir !!

babeil
Banni·e

Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Invité le Sam 10 Nov 2012 - 22:05

@Crocuta a écrit:Et pourquoi les gens en voiture m'insultent? Parce que je suis en jupe, que je porte des talons, et que c'est facile. Mais toutes les filles ont connu ça, non? Pour moi c'est de l'ordre du banal, ça me choque toujours, mais ne me surprend plus...
Tu m'apprends quelque chose. Comme je n'ai pas besoin de traverser les quartiers qui craignent dans mes déplacements quotidiens, je n'ai pas encore vu ce genre de coutume.

(D'ailleurs, pour la même raison, avant de naviguer sur ce forum, je ne savais pas que la drague de rue était courante dans certains quartier, car je ne l'ai jamais vu IRL.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Epinie le Sam 10 Nov 2012 - 22:35

Polyvalentour a écrit:Tu m'apprends quelque chose. Comme je n'ai pas besoin de traverser les quartiers qui craignent dans mes déplacements quotidiens, je n'ai pas encore vu ce genre de coutume.

Ce n'est pas uniquement dans les quartiers qui craignent Smile

_________________
Apprentie féministe
avatar
Epinie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 240
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Arrakis le Dim 11 Nov 2012 - 2:44

Pour répondre concernant la légitime défense : proportionnée à l'agression signifie effectivement qu'on peut seulement répondre verbalement à une agression verbale, et que la légitime défense physique est réservée aux agressions physiques. (Il me semble avoir lu dans un post de Me Eolas qu'on ne pouvait normalement être "chargé" pour une injure ou insulte proférée en réponse à une agression verbale, mais je ne retrouve plus ce passage.)
Ce qui n'est pas si mal... Le contraire serait une porte ouvertes aux justifications du type "je lui ai tapé dessus mais tu vois sa violence verbale et psychologique elle était trop méchante, c'est elle la vraie violente dans notre couple", et joyeusetés du même genre...

Un truc qui marche bien, de mon côté, avec les types qui tentent de m'expliquer comment je suis mignonne mademoiselle et autres "salut comment tu t'appelles blablabla charmante", c'est de répondre "ah.", l'air complétement blasé, le regard mort d'ennui, en passant son chemin. Ca évite qu'ils insistent. Je me demande si ça "clouerait le bec" aux types qui insultent, je vous dirai si je teste...
(je confirme que c'est partout, c'est juste réservé aux meufs et à mes potes-mecs-malchanceux qui se font aborder par des vieux qui leurs proposent du pognon pour coucher avec eux -je me demande si c'est fréquent comme "expérience de mec", au passage, j'ouvrirai un topic si j'ai le courage).

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Epinie le Dim 11 Nov 2012 - 3:05

@Arrakis a écrit:Un truc qui marche bien, de mon côté, avec les types qui tentent de m'expliquer comment je suis mignonne mademoiselle et autres "salut comment tu t'appelles blablabla charmante", c'est de répondre "ah.", l'air complétement blasé, le regard mort d'ennui, en passant son chemin. Ca évite qu'ils insistent. Je me demande si ça "clouerait le bec" aux types qui insultent, je vous dirai si je teste...

Je ne réponds "ah" qu'à ceux qui m'obligent à m'arrêter pour les écouter. Exemple: il me fait m'arrêter, et me demande: "C'est quoi votre signe astrologique?" "Cancer" "Oh c'est marrant moi aussi je suis cancer!" "Ah."

Pauvre type Neutral

_________________
Apprentie féministe
avatar
Epinie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 240
Date d'inscription : 18/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par pierregr le Dim 11 Nov 2012 - 7:35

Vous avez pensé aux écouteurs dans les quartiers où vous savez qu'on vous abordera ? Même si vous n'écoutez pas de musique, vous pouvez faire celles qui n'ont rien entendu cat
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par mhysterie le Dim 11 Nov 2012 - 10:09

Je me demande si faire celle qui n'a rien entendu, n'est pas équivalent à celle qui baisse les yeux : c'est la solution de facilité qui ne nous satisfait que moyennement dans certains cas.
Parfois, on n'a même pas besoin de paroles pour que des gars dans la rue nous mettent mal à l'aise volontairement : il suffit d'un regard "tiens, j'en ferais bien mon quatre heure"...
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1586
Date d'inscription : 08/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Nurja le Dim 11 Nov 2012 - 12:57

@polyvalentour : ta question suppose une responsabilité de la personne insultée. pour moi, il n'y a jamais aucune raison d'insulter qq'un. Je me baladerais même plus nue qu'habillée, cela ne donne pas une excuse aux gens que je croise de m'insulter (ou de me violer).

Quand je me fais insulter, ma réaction (ou absence de réaction) dépend de la situation et du danger qu'il y a potentiellement à répondre. S'il y a danger, j'ignore. S'il n'y a pas danger (par exemple, l'insulteur est à pieds et moi à vélo), soit je réponds "enchantée, moi c'est..." comme s'il venait de se présenter et il prend ainsi son insulte dans les dents. soit je demande "tu as un problème?" ...

Mais bon, je me rends bien compte que je fais de l'éducation, c'est pas pour rien que j'ai choisi d'enseigner...

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9524
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Invité le Dim 11 Nov 2012 - 15:22

@Nurja a écrit:pour moi, il n'y a jamais aucune raison d'insulter qq'un.
Je pense que si. Par exemple, si un cycliste a failli renverser un piéton, je trouve normal que le piéton insulte le cycliste.

Avant, je ne savais pas que, dans certains quartiers, des automobilistes insultaient gratuitement des piétons et des cyclistes à cause de leur tenue vestimentaire. Sur ce forum, j'avais juste entendu parler de la drague de rue et de l'exemple d'un policier qui a emmerdé une cycliste en jupe.

Là où je suis, dans le bus, dans le métro et dans la rue, deux personnes qui ne se connaissent pas ne s'adressent pas la parole, sauf parfois pour demander leur chemin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Répondre aux insultes?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum