Derniers sujets
» C'est quoi "être une femme" ?
par Iridacea Aujourd'hui à 17:09

» Fille / Homme
par Nurja Aujourd'hui à 16:18

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Aujourd'hui à 13:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par michekhen Aujourd'hui à 11:52

» Une fille au pays des garçons menus, ma bande-dessinée
par Dihya Hier à 19:48

» La porno féministe
par Tortue Mer 24 Mai 2017 - 1:20

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Alpheratz Mer 24 Mai 2017 - 0:11

» Revenu de base
par Tortue Lun 22 Mai 2017 - 16:22

» [Étude] Etat des lieux des connaissances, représentations et pratiques sexuelles des jeunes adolescents
par Iridacea Lun 22 Mai 2017 - 10:13

» L’horreur de la chasse aux sorcières demeure omniprésente dans la culture moderne.
par kekemore Dim 21 Mai 2017 - 20:38

» que pensez-vous de Steven Pinker
par Iridacea Sam 20 Mai 2017 - 12:01

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Nurja Ven 19 Mai 2017 - 19:07

» Youtube
par Aëlloon Ven 19 Mai 2017 - 0:57

» Vidéos et films féministes
par Aëlloon Jeu 18 Mai 2017 - 0:49

» Game Of Fraude, la vidéo qui ne ment pas...
par kekemore Mer 17 Mai 2017 - 22:24

» Inclusion de la question animale dans les revendications féministes
par Dihya Mer 17 Mai 2017 - 9:29

» Pour dissuader ses parents de voter fn, une lycéenne de 17 ans présente un exposé de 28 pages
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 3:51

» Des petites touches féministes dans la vie de tous les jours
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:52

» [Article] L’esclavage atlantique et son abolition : plus qu’un simple enjeu de mémoire, un enjeu contemporain de luttes
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:33

» Présentation - Fabien
par Aëlloon Dim 14 Mai 2017 - 23:06

» Court-métrage sur l'égalité femmes-hommes dans l'espace numérique.
par BenSet Dim 14 Mai 2017 - 13:55

» Parent par défaut, ou la charge mentale des mères
par Aëlloon Ven 12 Mai 2017 - 22:04

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Aëlloon Ven 5 Mai 2017 - 23:53

» La santé pour les garçons féminins
par Reiko Ven 5 Mai 2017 - 17:05

» Bonjour à tous
par onyx Jeu 4 Mai 2017 - 23:34

» [Article] La Russie vote la dépénalisation des violences domestiques
par Araignée Mer 3 Mai 2017 - 18:35

» [Article] La non-mixité de dominants, c'est caca
par Aëlloon Mer 3 Mai 2017 - 2:21

» Chansons féministes
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 23:51

» Les petites phrases sexistes cultes (suite)
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 15:38

» [Article] SexNegative ?
par Aëlloon Lun 1 Mai 2017 - 0:12

» Présentation de Skander
par onyx Ven 28 Avr 2017 - 18:10

» [Podcast] Où sont les Mascus ? Dans la Forêt !!
par onyx Jeu 27 Avr 2017 - 23:07


Chansons féministes

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par charybde_et_scylla le Ven 26 Aoû 2016 - 20:58

@Drärk a écrit:
Non c'est définitif de Sexy Sushi.
Style électroclash, je préviens parce que ça peut surprendre.

Paroles:
Si je te dis non
C'est définitif
A tort ou à raison
Toujours excessif
Quand j'ai décidé
C'est irrévocable
Je suis peut-être une enfoirée
Mais c'est non négociable
x2

Non Benoît, Non Benoît
Tu n'auras pas le petit chat

Non Thierry, Non Thierry
Je n'serai pas là vendredi

Non Sabine, Non Sabine,
Pas la peine de jouer la victime

Non c'est non
Et c'est très con
Mais je n'changerai pas d'opinion
x2

Si je te dis non
C'est définitif
A tort ou à raison
Toujours excessif
Quand j'ai décidé
C'est irrévocable
Je suis peut-être une enfoirée
Mais c'est non négociable
x2

Non Francky, Non Francky
C'est pas si bon quand tu dis "vas-y"

Non Christine, Non Christine,
Y'a pas qu'les femmes qui aiment les films

Non Daniel, Non Daniel,
Pas de mariage sans lune de miel

Non c'est non
Et c'est très con
Mais je n'changerai pas d'opinion
x2

Si je te dis non
C'est définitif
A tort ou à raison
Toujours excessif
Quand j'ai décidé
C'est irrévocable
Je suis peut-être une enfoirée
Mais c'est non négociable
x3

lien vers youtube

J'adore cette chanson, elle donne la pêche !  :poire:

Par contre je pense qu'il faut entendre :

Non Christine, Non Christine,
Y'a pas qu'les femmes qui aiment les pines


rapport à Christine Boutin et son positionnement tout en finesse par rapport aux homosexuels.

et non pas

Non Christine, Non Christine,
Y'a pas qu'les femmes qui aiment les films


qui ne veut pas dire grand chose, enfin il me semble.

Je pense qu'y a pas mal d'allusions dans les paroles mais je n'arrive pas à les décoder toutes, à part "Non Francky, Non Francky / C'est pas si bon quand tu dis "vas-y"" qui est assez limpide.


Anne Sylvestre a été plusieurs fois citée dans ce topic, et pour cause ! En plus des chansons déjà mentionnées, il y a celle intitulée Frangines :



dont les paroles sont si justes et belles :

Ce fut à l'école, déjà,
Qu'on fit de nous des concurrentes
On se regardait chien et chat
On détestait les redoublantes
Souffre-douleur ou bien fayotes
On se poussait toujours plus haut
On s'arrachait les bonnes notes
On pleurait devant le tableau

On aurait pu rester frangines
Ça nous aurait gagné du temps
Au coude à coude, j'imagine
Qu'il n'aurait pas fallu longtemps
Pour qu'on soit toutes aussi bonnes
Malgré les pionnes
Et les parents

Ensuite, en face des garçons
Commença la grande offensive
On se fabriquait des façons

Des rendez-vous sur l'autre rive
Et grande bringue ou Blanche-Neige
C'était à qui amènerait
Tous les boutonneux du collège
À l'accompagner sur le quai

On aurait pu rester frangines
Ça nous aurait gagné du temps
Bras dessus-dessous, j'imagine
Qu'on aurait, de ces débutants
Avant que la vie les assomme,
Pu faire des hommes,
Pas des enfants

Un peu plus tard, c'est la beauté
Qu'on nous érigea en barrière
On se retrouvait insultée
Si on n'était pas la première
Nos amitiés faisaient sourire
Fallait nous crêper le chignon
Et tout ce qu'on pouvait se dire
N'était que fadaises ou chiffons

On aurait pu rester frangines
Ça nous aurait gagné du temps
Main sur l'épaule, j'imagine
Qu'on aurait pu, se regardant,
Voir qu'on était toutes assez belles
Et même celles
Qui ont pas le temps

C'est tout pareil dans nos métiers
On nous oppose et on nous monte
En épingle, pour mieux montrer
Qu'on se trouve en dehors du compte
Pour peu qu'on dépasse la tête
On est toujours une exception
Chacune sur notre planète,
Ce qu'on a pu tourner en rond !

Si on se retrouvait frangines
On n'aurait pas perdu son temps
Unissant nos voix, j'imagine
Qu'on en dirait vingt fois autant
Et qu'on ferait changer les choses
Et je suppose, aussi, les gens

Et qu'on ferait changer les choses
Allez ! On ose
Il est grand temps !

charybde_et_scylla
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 16
Date d'inscription : 11/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par Zuul le Sam 27 Aoû 2016 - 8:40

Je pense qu'y a pas mal d'allusions dans les paroles mais je n'arrive pas à les décoder toutes, à part "Non Francky, Non Francky / C'est pas si bon quand tu dis "vas-y"" qui est assez limpide.
Cette référence m'échappe, est ce que tu peu précisé stp @charybde_et_scylla
avatar
Zuul
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 233
Date d'inscription : 08/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par charybde_et_scylla le Sam 27 Aoû 2016 - 9:23

Yep, ça fait référence à la chanson de Francky Vincent, Fruit de la passion, dont Sexy Suchi retourne le fameux refrain "Vas-y Francky c'est bon" : (cf paroles ci-dessous). Je suppose que Sexy Suchi avec " C'est pas si bon quand tu dis "vas-y" " veut dire que non, ce qui est bon pour l'un en terme de sexe est pas forcément bon pour l'autre, même et surtout s'il insiste, enfin je le comprends comme ça. Du coup, je suis sûre que Benoit et le petit chat ou Thierry et vendredi, c'est pas juste des allusions en l'air pour la rime, mais que ça fait référence à un truc précis, mais je vois pas quoi. Notamment je comprends pas du tout le "Non Daniel, Non Daniel/Pas de mariage sans lune de miel", je comprends même pas le sens littéral.

Spoiler:
[Couplet 1]
I ja sinké cé lindi
I lé pou nous aye travail
Ou pa vié léve ou amouré
An nous fé malélivé
Parait-il leur matinal
Apré on week end ki infernal
Sé oh bitin fondamental (Marie Chantal)
En ka senti vous toutouni
Et moin minme en toutouni
Caresse ar ka tranpoté moin
On mannié transpo en kommin
Ti boug la i bien coincé
Ke aye content i malelivé
A dan on sélé lése allé (kontinié)

[Couplet 2]
Chérie tu me donnes ta passion
Et je trouve ça fabuleux
Je n'suis pas branché sentiments
J'suis plutôt super amant
Aujourd'hui tu vas oublier
Tous les tocards qui n'ont pas assuré
Y a pas que la fesse dans la vie
Y a le sex aussi
[Refrain]
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon

[Couplet 3]
Pour caresser tes p'tits seins
Pas besoin de me faire un dessin
A pleines mains je prends tes hanches
Et tu cesses de faire la planche
Tiens voilà ton étalon
Qui enlève son pantalon
Et c'est avec émotion
Que je touche au fruit de la passion

[Refrain]
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon


[Couplet 4]
Fruit de la passion
J'aime quand tu touches
Fruit de la passion
Ah ! c'est super
Fruit de la passion
Francky c'est génial
Fruit de la passion
Ton dessert mon amour
Fruit de la passion
Décidément c'est dément
Fruit de la passion
Quelle aventure
Fruit de la passion
Ça me fait soupirer
Fruit de la passion


[Refrain]
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon
Vas-y Francky c'est bon
Vas-y Francky c'est bon bon bon

charybde_et_scylla
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 16
Date d'inscription : 11/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par shun le Dim 13 Nov 2016 - 19:10

Je fais une petite proposition musicale, je sais pas si ça rentre dans les chansons féministes, pour moi oui, pour les autres je ne sais pas.
C'est du rap, le sujet : les sorcières (au sens propre), et la religion (notamment l'Inquision).

avatar
shun
Hystérique
Hystérique

Messages : 618
Date d'inscription : 10/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par Iridacea le Mer 23 Nov 2016 - 16:34

Voici un article qui présente des groupes et chanteuses punks et féministes de ces 40 dernières années. Very Happy

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2735
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par shun le Mer 4 Jan 2017 - 17:36

Une chanson féministe qui vient d'Arabie Saoudite :
avatar
shun
Hystérique
Hystérique

Messages : 618
Date d'inscription : 10/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par Iridacea le Mer 11 Jan 2017 - 23:23

Un classique irlandais, interprété par The Dubliners, qui enjoint les femmes à ne pas se marier, au risque de devenir la bonniche de Monsieur…

Paroles:
Don't get married girls
You'll sign away your life
You may start off as a woman
But you'll end up as the wife
You could be a vestal virgin
Take the veil and be a nun
But don't get married girls
For marriage isn't fun

Oh it's fine when you're romancing
And he plays the lover's part
You're the roses in his garden
You're the flame that warms his heart
And his love will last forever
And he'll promise you the moon
But just wait until you're wedded
Then he'll sing a different tune

You're his tapioca pudding
You're the dumplings in his stew
But he'll soon begin to wonder
What he ever saw in you
Still he takes without complaining
All the dishes you provide
For you see he's got to have
His bit of jam tart on the side

So don't get married girls
It's very badly paid
You may start off as the mistress
But you'll end up as the maid
Be a daring deep sea diver
Be a polished polyglot
But don't get married girls
For marriage is a plot

Have you seen him in the morning
With a face that looks like death
With dandruff on his pillow
And tobacco on his breath
And he needs some reassurance
With his cup of tea in bed
For he's worried by the mortgage
And the bald patch on his head

And he's sure that you're his mother
Lays his head upon your breast
So you try to boost his ego
Iron his shirt and warm his vest
Then you get him off to work
The mighty hunter is restored
And he leaves you there with nothing
But the dreams you can't afford

So don't get married girls
Men are all the same
They just use you when you need you
You'd do better on the game
Be a call girl, be a stripper
Be a hostess, be a whore
But don't get married girls
For marriage is a bore

When he comes home in the morning
He can hardly spare a look
All he says is "What's for dinner?"
After all you're just the cook
But when he takes you to a party
Well he eyes you with a frown
For you know you've got to look your best
You mustn't let him down

All he'll clutch you with that
"Look what I've got" twinkle in his eyes
Like he's entered for a raffle
And he's won you for the prize
Oh but when the party's over
You'll be slogging through the sludge
Half the time a decoration
And the other half a drudge

So don't get married
It'll drive you round the bend
It's the lane without a turning
It's the end without an end
Take a lover every Friday
Take up tennis, be a nurse
But don't get married girls
For marriage is a curse

Then you get him off to work
The mighty hunter is restored
And he leaves you there with nothing
But the dreams you can't afford

https://www.youtube.com/watch?v=bi_mSrvy52Q

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2735
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par Arizonafruitpunch le Jeu 30 Mar 2017 - 19:51

Je voulais partager ce collectif de rapeuse Islandaise : "Reykjavíkurdætur" ( Les filles de Reykjavík).

Les textes de Reykjavíkurdætur évoquent différents thèmes de la vie en Islande, et plus particulièrement des femmes islandaises.
Dans une interview en 2016, le groupe indique parler dans ses chansons de « la politique, les abus sexuels, l'approche maternelle face aux politiciens corrompus, le féminisme, la sodomie, les poils, le body shaming (en), l'empowerment des femmes, la culture du viol, les ruptures amoureuses ».

https://www.youtube.com/watch?v=TX6gS5uROQ4


_________________
Réflexes de chat, rapidité de la mangouste.
avatar
Arizonafruitpunch
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 7
Date d'inscription : 03/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par Iridacea le Mar 2 Mai 2017 - 23:51

Je ne voulais pas laisser Anne Sylvestre à Jean-Pierre « lay fâmes si teeeeendres si dévouées », alors voilà. Ici la narratrice s'adresse aux hommes et fait le compte de tous les rôles qu'on lui a fait prendre. Elle rappelle que c'est une chose commune à toutes les femmes (c'est elle ou moi, et c'est ma mère ou la vôtre, une sorcière comme les autres ). Elle les supplie de la regarder vraiment, puis prenant conscience de son rôle de pilier pour les hommes (j'étais le sol sous vos pas), montre sa volonté de se révolter contre cette condition féminine (mais un jour la terre s'ouvre et le volcan n'en peut plus).


Paroles, Paroles:
S'il vous plaît
Soyez comme le duvet
Soyez comme la plume d'oie
Des oreillers d'autrefois
J'aimerais
Ne pas être portefaix
S'il vous plaît
Faites-vous léger
Moi je ne peux plus bouger

Je vous ai portés vivants
Je vous ai portés enfants
Dieu comme vous étiez lourds
Pesant votre poids d'amour
Je vous ai portés encore
A l'heure de votre mort
Je vous ai porté des fleurs
Vous ai morcelé mon coeur

Quand vous jouiez à la guerre
Moi je gardais la maison
J'ai usé de mes prières
Les barreaux de vos prisons
Quand vous mouriez sous les bombes
Je vous cherchais en hurlant
Me voilà comme une tombe
Et tout le malheur dedans

Ce n'est que moi
C'est elle ou moi
Celle qui parle
Ou qui se tait
Celle qui pleure
Ou qui est gaie
C'est Jeanne d'Arc
Ou bien Margot
Fille de vague
Ou de ruisseau

Et c'est mon cœur
Ou bien le leur
Et c'est la soeur
Ou l'inconnue
Celle qui n'est
Jamais venue
Celle qui est
Venue trop tard
Fille de rêve
Ou de hasard

Et c'est ma mère
Ou la vôtre
Une sorcière
Comme les autres

Il vous faut
Être comme le ruisseau
Comme l'eau claire de l'étang
Qui reflète et qui attend
S'il vous plaît
Regardez-moi je suis vraie
Je vous prie
Ne m'inventez pas
Vous l'avez tant fait déjà
Vous m'avez aimée servante
M'avez voulue ignorante
Forte vous me combattiez
Faible vous me méprisiez
Vous m'avez aimée putain
Et couverte de satin
Vous m'avez faite statue
Et toujours je me suis tue

Quand j'étais vieille et trop laide
Vous me jetiez au rebut
Vous me refusiez votre aide
Quand je ne vous servais plus
Quand j'étais belle et soumise
Vous m'adoriez à genoux
Me voilà comme une église
Toute la honte dessous

Ce n'est que moi
C'est elle ou moi
Celle qui aime
Ou n'aime pas
Celle qui règne
Ou se débat
C'est Joséphine
Ou la Dupont
Fille de nacre
Ou de coton

Et c'est mon cœur
Ou bien le leur
Celle qui attend
Sur le port
Celle des monuments
Aux morts
Celle qui danse
Et qui en meurt
Fille bitume
Ou fille fleur

Et c'est ma mère
Ou la vôtre
Une sorcière
Comme les autres

S'il vous plaît
Soyez comme je vous ai
Vous ai rêvés depuis longtemps
Libres et forts comme le vent
Libre aussi
Regardez je suis ainsi
Apprenez-moi n'ayez pas peur
Pour moi je vous sais par cœur

J'étais celle qui attend
Mais je peux marcher devant
J'étais la bûche et le feu
L'incendie aussi je peux
J'étais la déesse mère
Mais je n'étais que poussière
J'étais le sol sous vos pas
Et je ne le savais pas

Mais un jour la terre s'ouvre
Et le volcan n'en peut plus
Le sol se rompt
On découvre des richesses inconnues
La mer à son tour divague
De violence inemployée
Me voilà comme une vague
Vous ne serez pas noyés

Ce n'est que moi
C'est elle ou moi
Et c'est l'ancêtre
Ou c'est l'enfant
Celle qui cède
Ou se défend
C'est Gabrielle
Ou bien Eva
Fille d'amour
Ou de combat

Et c'est mon cœur
Ou bien le leur
Celle qui est
Dans son printemps
Celle que personne
N'attend
Et c'est la moche
Ou c'est la belle
Fille de brume
Ou de plein ciel

Et c'est ma mère
Ou la vôtre
Une sorcière
Comme les autres

S'il vous plaît
Faites-vous léger
Moi je ne peux plus bouger
https://www.youtube.com/watch?v=TQLlIgj_LFQ

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2735
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons féministes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum