Derniers sujets
Présentation de MickaëlAuroraAujourd'hui à 6:51ReikoC'est quoi "être une femme" ?Aujourd'hui à 6:40ReikoVidéos et films féministesAujourd'hui à 5:34DihyaPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "Hier à 22:17Irjaréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Jeu 14 Déc 2017 - 13:53TortueSalut à tou.te.sMar 12 Déc 2017 - 17:18Ale.bonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30Iridacea

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 17:42
Ben je pense que les blancs en général (et pas seulement l'élite) oppriment les autres peuples ; tout comme les hommes en général oppriment les femmes, et pas seulement les supers riches.

La plupart des blancs :
- ont des stéréotypes racistes, voire sont clairement racistes (je pense surtout à l'islamophobie, qui est à mon avis une forme "nouvelle" de racisme)
- ont des privilèges (logement, travail...) et les maintiennent (en dénigrant par exemple les associations anti-racistes ou en pratiquant de la discrimination)
- font partie de pays qui exploitent l'Afrique et les pays du sud.

Même si on ne les maintient pas volontairement, on a des privilèges.

C'est comme le patriarcat, il y a tout un système qui maintient les personnes non-blanches à un statut social inférieur. Exemple, les normes de beauté sont celles des occidentaux. Encore quelqu'un de "progressiste" m'a dit il y a quelques années que les noirs avaient des visages "rigolos" avec leur "grosses lèvres" et leur "nez épaté".
Regarde, les méchants dans les dessins animés (je pense à Disney) sont toujours plus racialisés, et les gentils, occidentalisés. Après, il y a aussi des liens complexes avec le capitalisme.. qui maintient aussi les pays pauvres dans leur pauvreté.

Bref, je maintiens qu'il y a un système, la suprématie blanche, qui fait que les blancs sont privilégiés par rapport aux noirs et aux autres peuples. Après, il y a l'intersectionnalité avec les autres rapports de domination. On ne peut pas dire par exemple qu'un un noir riche est forcément dominé par un homme blanc car si l'homme blanc en question est pauvre, ben il y a le système de domination classisite qui contre-balance.

Idem avec le sexiste. Une femme riche peut-être privilégiée par rapport à un homme pauvre, car sa richesse "compense" son sexe si je puis dire...

Je pense que cette suprématie blanche est quasi-universelle. J'ai été en Inde, et les blancs sont traités comme des privilégiés, et je pense pas que les Indiens fassent la différence entre français, Ukrainiens ou Italiens. Non, un-e blanc-he, c'est la classe quelque soit son pays d'origine

Ensuite, quand tu dis que les blancs oppriment les noirs depuis des décennies et ont main mise sur les pays, il y a une autre erreur.
Mais comment tu expliques alors la discrimination pour le logement, le travail, les contrôle au faciès et le fait que les personnes racialisées sont souvent pauvres ?...

Mais je ne vois pas en quoi le peuple devrait subir des actes de violence racistes en vertu du fait que les 'élites blanches' sont des égoistes abrutis imbuvables!
J'ai jamais dit que quiconque devait subir des actes de violence (même si je considère que l'ensemble de la population est raciste) ! jamais jamais jamais. J'ai l'impression que mes propos ont été mal compris et ça me fait vraiment chier, car j'aimerais surtout pas qu'on croit que je minimise l'agression de mon amie par exemple. Jamais jamais. What a Face What a Face What a Face

Je pense que les actes de violence sont inexcusable. Par contre l'évitement, la méfiance, bref le simple fait de ne pas trop aimer les blancs, une rancoeur qui ne s'exprime pas en actes violents... Je comprends. Tout comme je comprends que certaines femmes n'aiment pas trop les hommes.

En Inde, on m'a expliqué qu'il y a certaines personnes (surtout les personnes âgées qui ont connu l'horreur de la colonisation), qui n'aimaient pas les Occidentaux. En général, pas d'actes de violence, juste de l'évitement et la méfiance. Personnellement, ça m'embêterait qu'un-e Indien-ne ne m'apprécie pas juste parce que je lui rappelle la suprématie blanche dont je ne me sens pas personnellement responsable... mais ça se comprend aussi, non ? Surtout vu ce qu'ils ont subi.
Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 20:03
Antisexisme a écrit:

La plupart des blancs :
- ont des stéréotypes racistes, voire sont clairement racistes (je pense surtout à l'islamophobie, qui est à mon avis une forme "nouvelle" de .

Et ça ça n'est pas raciste comme réflexion ?
avatar
Usagi
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1976
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 20:13
@Pitou a écrit:
Antisexisme a écrit:

La plupart des blancs :
- ont des stéréotypes racistes, voire sont clairement racistes (je pense surtout à l'islamophobie, qui est à mon avis une forme "nouvelle" de .

Et ça ça n'est pas raciste comme réflexion ?

Je ne vois pas en quoi. De la même façon que dire "la plupart des hommes ont intégré le patriarcat" n'est pas sexiste. C'est simplement constater les résultats d'un système.

Ceci dit, j'aurai trouvé plus juste de dire : "la plupart des humains ont des stéréotypes racistes", de même pour le patriarcat.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 20:28
@Usagi a écrit:

Ceci dit, j'aurai trouvé plus juste de dire : "la plupart des humains ont des stéréotypes racistes", de même pour le patriarcat.

Oui mais elle a préféré choisir le terme "blanc" ce qui en dit long.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 20:49
Mais oui, bien sûr, je suis raciste contre les Blancs...What a Face

Je crois qu'Usagi a bien compris ce que je voulais dire...

Oui, j'ai dit "blancs" car je voulais faire un paragraphes avec des tirets et rassembler de manière concise stéréotypes/privilèges, etc...
mais, oui, les noirs aussi ont des stéréotypes négatifs envers... les noirs (haine de soit toussa)

Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 20:53
Je connais cette vidéo je l'ai vu elle est choquante et franchement elle me donne envie de pleurer.


Mais je te rassure, je pense aussi être raciste comme toi.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 20:57
Mais je te rassure, je pense aussi être raciste comme toi.
Qu'est ce que tu veux dire ? Raciste comment ?

Je crois qu'on ne peut qu'avoir des stéréotypes racistes en tête, malheureusement, vu comment sont représentés les blancs et les "autres" dans les médias... cela dit, je ne me revendique pas raciste et je n'approuve pas la suprématie blanche Evil or Very Mad

EDIT : peut-être qu'on dérive ? si on continue sur le racisme, je pense qu'il faudra diviser le sujet en deux.
avatar
Invité
Invité

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 20:59
@Pitou a écrit:Oui mais elle a préféré choisir le terme "blanc" ce qui en dit long.
En même temps, c'est souvent utile de nommer le groupe dominant. On a certes tous des stéréotypes racistes et sexistes en tête, c'est quand même les stéréotypes dont sont imprégnés les dominants qui font le plus de mal, vu que ce sont eux qui ont le pouvoir.
avatar
Fricasse
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 219
Date d'inscription : 29/03/2012

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 21:11
Tant qu'on fera une séparation entre les humains de par la couleur de leur peau, on aura une réflexion raciste.
Etre raciste c'est de 1 considérer qu'il y a des races chez les humains et de 2, considérer qu'il y a des particularités typiques a ces races.

Ex: les noirs dansent très bien, les magrébins volent, les blancs sont raciste etc etc

_________________
Suspect
Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 21:15
Antisexisme a écrit:
Mais je te rassure, je pense aussi être raciste comme toi.
Qu'est ce que tu veux dire ? Raciste comment ?

Je crois qu'on ne peut qu'avoir des stéréotypes racistes en tête, malheureusement, vu comment sont représentés les blancs et les "autres" dans les médias... cela dit, je ne me revendique pas raciste et je n'approuve pas la suprématie blanche Evil or Very Mad


Ce que je veux dire c'est que comme toi (du moins je le pense je n'aime pas faire semblant que ou faire du politiquement correct) dans le sens où il faut le dire, il y a des différences raciales (du moins dans les fait, dans le concrêt) et on pourrait dire "l'occident" au lieu de blanc mais je trouve le raccourci finalement pas si mauvais.

D'autre part en tant qu'humaniste concevant qu'il y a des différences de traitement en fonction des races ou du sexe et ayant réfléchi sur la question du racisme et du sexisme (d'où ma présence ici car ce sont les deux faces d'un même mal) je fais la différence (sensible ceci dit) entre racisme et "stéréotype" ou "à priori". Ce que je veux dire par là q'est qu'il est normal d'avoir des stéréotypes, ce qui différencie un "stéréotypeur" assumé comme moi d'un raciste c'est que le raciste est enfermé dans son stéréotype et qu'il rejéte tout ce qui ne coïncide pas avec sa vision stéréotypée.

J'admets, j'accepte avoir des stéréotypes, j'admets projeter sur des gens que je ne connais pas l'image (apprise, inculquée) que j'ai d'eux à cause de leur sexe de leur apparence physique ou de leur culture mais en même temps étant ouvert d'esprit je sais et c'est ce qui e distingue du raciste me détacher assez vite de ces stéréotypes que je sais grossiers et caricaturaux.



Numa a écrit:
@Pitou a écrit:Oui mais elle a préféré choisir le terme "blanc" ce qui en dit long.
En même temps, c'est souvent utile de nommer le groupe dominant. On a certes tous des stéréotypes racistes et sexistes en tête, c'est quand même les stéréotypes dont sont imprégnés les dominants qui font le plus de mal, vu que ce sont eux qui ont le pouvoir.

Ok, c'est mignon mais je vais reformulé d'une autre façon pour que tu comprènes comment moi je peu réagir à tes propos. je reprends juste tes mots je change la couleur et la qualification et tu me dis ce que tu en penses :

On est supposé parler des noirs par exemple :

"En même temps, c'est souvent utile de nommer le groupe dominés. On a certes tous des stéréotypes racistes et sexistes en tête, c'est quand même les stéréotypes dont sont imprégnés les dominés qui font le plus de bien vu que ce sont eux qui sont faibles.

ça ne te choque pas ?

La logique est identique, le discours est le même, juste j'ai inversé les couleurs et les adjectifs.


Dernière édition par Usagi le Ven 24 Aoû 2012 - 22:41, édité 1 fois (Raison : Fusion de deux posts à la suite)
avatar
Invité
Invité

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 21:51
@Pitou a écrit:Ok, c'est mignon mais je vais reformulé d'une autre façon pour que tu comprènes
J'ai l'impression de sentir une légère agressivité, là, je me trompe ? Sinon, peux-tu m'expliquer ce qui la motive ?

La logique est identique, le discours est le même, juste j'ai inversé les couleurs et les adjectifs.
En même temps, une des caractéristiques fondamentale d'une relation d'oppression est d'être asymétrique, donc je ne suis pas sûr que ça ait du sens d'inverser les deux. (Et il n'y avait pas de couleurs dans la phrase en question.)
Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Re: "Drague" de rue

le Ven 24 Aoû 2012 - 22:23
Numa a écrit:
@Pitou a écrit:Ok, c'est mignon mais je vais reformulé d'une autre façon pour que tu comprènes
J'ai l'impression de sentir une légère agressivité, là, je me trompe ? Sinon, peux-tu m'expliquer ce qui la motive ?


Non aucune forme d'agressivité, je t'assure de ça, effectivement je suis intéressé, passionné, mais ne me prête pas de fausses intentions.

ça entre dans ce que j'appelle le débat, confrontation d'idée et d'opinions, donc forcément ça peut sembler agressif mais non. C'est juste une opposition d'idées donc ça semble agressif.


Numa a écrit:

La logique est identique, le discours est le même, juste j'ai inversé les couleurs et les adjectifs.
En même temps, une des caractéristiques fondamentale d'une relation d'oppression est d'être asymétrique, donc je ne suis pas sûr que ça ait du sens d'inverser les deux. (Et il n'y avait pas de couleurs dans la phrase en question.)

Oui l'oppression est asymétrique. J'ai juste voulu montrer qu'en inversant la symétrie tout en gardant le sens la discours change de sa beauté. Autrement dit le sens, le sens profond est le même, inverses les couleurs, le sens est le même, mais il y en a un qui choque plus que l'autre. C'est pareil pour le sexe.

Si on est comme moi pour l'égalité des sexes, assumons cette égalité jusqu'au bout (égalité au sens républicain, les hommes/femmes naissent égaux en droit) créons un monde parfait bien qu'utopique et évitons de confronter les races.


Pour la lisibilité du forum, merci d'éviter de poster plusieurs messages à la suite. Utiliser la fonction Editer.


Dernière édition par Usagi le Ven 24 Aoû 2012 - 22:43, édité 1 fois (Raison : Fusion de deux posts à la suite)
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: "Drague" de rue

le Sam 25 Aoû 2012 - 0:17
@Pitou a écrit:
Ce que je veux dire c'est que comme toi (du moins je le pense je n'aime pas faire semblant que ou faire du politiquement correct) dans le sens où il faut le dire, il y a des différences raciales (du moins dans les fait, dans le concrêt) et on pourrait dire "l'occident" au lieu de blanc mais je trouve le raccourci finalement pas si mauvais.
Je comprends pas exactement ce que tu veux dire par différences raciales, en fait...
Je considère que les "races" sont des catégories complètement arbitraires, qui n'ont absolument aucun sens en soi, mais qui structure notre société... et qui ont donc en fait un "sens sociétal".
Je sais pas trop si je suis claire...
Ca ne veut pas dire que je considère qu'il existe des races d'un point de vue génétique, par exemple ! Il y a juste des races "sociétales" qui correspondent à des classes sociales mais pas à une réalité biologique ou génétique, par exemple.

C'est comme les sexes. Je ne crois pas que diviser l'humanité en deux en fonction des organes génitaux soit pertinent. Par contre, socialement, c'est ce qui se passe. Donc si on veut étudier le sexisme, il faut tenir compte de ces deux catégories.

@Pitou a écrit:
"En même temps, c'est souvent utile de nommer le groupe dominés. On a certes tous des stéréotypes racistes et sexistes en tête, c'est quand même les stéréotypes dont sont imprégnés les dominés qui font le plus de bien vu que ce sont eux qui sont faibles.

ça ne te choque pas ?

La logique est identique, le discours est le même, juste j'ai inversé les couleurs et les adjectifs.
Ben surtout, ça ne veut plus rien dire scratch
Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Re: "Drague" de rue

le Sam 25 Aoû 2012 - 0:30
Antisexisme a écrit:
@Pitou a écrit:
Ce que je veux dire c'est que comme toi (du moins je le pense je n'aime pas faire semblant que ou faire du politiquement correct) dans le sens où il faut le dire, il y a des différences raciales (du moins dans les fait, dans le concrêt) et on pourrait dire "l'occident" au lieu de blanc mais je trouve le raccourci finalement pas si mauvais.
Je comprends pas exactement ce que tu veux dire par différences raciales, en fait...
Je considère que les "races" sont des catégories complètement arbitraires, qui n'ont absolument aucun sens en soi, mais qui structure notre société... et qui ont donc en fait un "sens sociétal".
Je sais pas trop si je suis claire...
Ca ne veut pas dire que je considère qu'il existe des races d'un point de vue génétique, par exemple ! Il y a juste des races "sociétales" qui correspondent à des classes sociales mais pas à une réalité biologique ou génétique, par exemple.

C'est comme les sexes. Je ne crois pas que diviser l'humanité en deux en fonction des organes génitaux soit pertinent. Par contre, socialement, c'est ce qui se passe. Donc si on veut étudier le sexisme, il faut tenir compte de ces deux catégories.

@Pitou a écrit:
"En même temps, c'est souvent utile de nommer le groupe dominés. On a certes tous des stéréotypes racistes et sexistes en tête, c'est quand même les stéréotypes dont sont imprégnés les dominés qui font le plus de bien vu que ce sont eux qui sont faibles.

ça ne te choque pas ?

La logique est identique, le discours est le même, juste j'ai inversé les couleurs et les adjectifs.
Ben surtout, ça ne veut plus rien dire scratch

"Je comprends pas exactement ce que tu veux dire par différences raciales, en fait..." Alors pourquoi en fais-tu usage ? en parlant de 'blancs" ?!

Bon ok je t'ai cherché un peu mais c'est juste que je n'aime pas quand on parle blancs ou noirs ou de lesbiennes ou what ever même si c'est à bon escient.

"en surtout, ça ne veut plus rien dire scratch"

ça n'a aucun sens dans le contexte actuel mais la logique est identique. Ce que je voulais dire modestement sans vouloir en faire un large débat c'est qu'on peut utiliser une même logique (mauvaise selon moi) et en faire ce que l'on veut. La cause ne justifie pas les moyens.
avatar
Invité
Invité

Re: "Drague" de rue

le Sam 25 Aoû 2012 - 0:44
@Pitou a écrit:Non aucune forme d'agressivité, je t'assure de ça, effectivement je suis intéressé, passionné, mais ne me prête pas de fausses intentions.
Ok, mon impression était donc fausse, merci d'avoir clarifié ça.

Oui l'oppression est asymétrique. J'ai juste voulu montrer qu'en inversant la symétrie tout en gardant le sens la discours change de sa beauté. Autrement dit le sens, le sens profond est le même, inverses les couleurs, le sens est le même, mais il y en a un qui choque plus que l'autre. C'est pareil pour le sexe.
Je ne vois pas trop de quelle « beauté » tu parles, je n'ai pas l'impression qu'un sens choque plus et, encore une fois, il n'y avait aucune couleur ou sexe à inverser dans ma phrase : j'utilisais dominants/dominés justement pour bien montrer que je faisais référence à la position sociale et pas à tel ou tel critère arbitraire (couleur de peau, sexe, etc).
avatar
Invité
Invité

Re: "Drague" de rue

le Sam 25 Aoû 2012 - 1:05
Numa a écrit:
@Pitou a écrit:Oui mais elle a préféré choisir le terme "blanc" ce qui en dit long.
En même temps, c'est souvent utile de nommer le groupe dominant. On a certes tous des stéréotypes racistes et sexistes en tête, c'est quand même les stéréotypes dont sont imprégnés les dominants qui font le plus de mal, vu que ce sont eux qui ont le pouvoir.
@Pitou a écrit:En même temps, c'est souvent utile de nommer le groupe dominés. On a certes tous des stéréotypes racistes et sexistes en tête, c'est quand même les stéréotypes dont sont imprégnés les dominés qui font le plus de bien vu que ce sont eux qui sont faibles.

ça ne te choque pas ?

La logique est identique, le discours est le même, juste j'ai inversé les couleurs et les adjectifs.
Si je comprends bien l'argumentation de Numa, il est utile de donner un nom à l'ensemble des personnes à la fois blanches et dominantes, car elles ont une caractéristique qui leur est spécifique : quand elles sont racistes envers un Noir, ça fait très mal.

Dans ce cas, la démarche identique pour dire qu'il est utile de donner un nom générique à l'ensemble des personnes à la fois noires et dominées serait celle-là : il est utile de les nommer, car elles ont une caractéristique qui leur est spécifique : quand elles sont racistes envers un Blanc, ça fait moins mal que si elles étaient dominantes.

En reprenant les tournures de phrases de Numa, cela donne donc plutôt ceci :
"En même temps, c'est souvent utile de nommer le groupe dominé. On a certes tous des stéréotypes racistes et sexistes en tête, c'est quand même les stéréotypes dont sont imprégnés les dominés qui font le moins de mal vu que ce ne sont pas eux qui ont le pouvoir."

PS : Ce mois-ci, j'ai du mal à me connecter à internet. Je ne suis pas sûr d'être présent sur ce forum les 7 jours qui suivent.
Yorghur
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 33
Date d'inscription : 19/12/2012

Comment et où draguer alors ?

le Mer 19 Déc 2012 - 23:35
Bonjour mesdames,

Pour que vous puissiez comprendre le reste de mon message je vous explique déjà qui je suis :
Je suis un homme de 26 ans, habitant l'Alsace.
1m85, 110kg, lunettes, look : chemise et jeans principalement, pull en hiver, pas de parfum, cheveux non coiffés et coupés tous les 3 mois
Geek, passionné de jeux de rôles, de science-fiction, de fantasy, de jeux vidéos, écoute tout type de musique sauf rap et R'N'B.
Je ne sorts pas en boîte, ne fume pas, je ne bois pas ou si peu que cela ne compte pas, je roule prudemment sur la route.
Je viens de faire l'acquisition d'un appartement, j'essaie autant que possible d'être courtois, respectueux, honnête et sympathique avec tous et toutes.

Vous l'aurez compris, je suis ... célibataire.


Donc je me permets les commentaires suivants :
Si vous draguer dans la rue est assimilé à du harcèlement sexuel punissable d'amendes et autres, si vous draguer dans votre club de loisir est assimilé à du harcèlement sexuel punissable d'amendes et autres, si vous draguer sur votre lieu de travail est assimilé à du harcèlement sexuel punissable d'amendes et autres. Et bien mesdames il ne faudra plus vous étonner qu'il n'y ait plus que des abrutis qui vous draguent.

En tenant compte de ce qui est dit plus haut, où un homme timide et peu sûr de lui (en plus des défauts listés ci-dessus), peut-il espérer draguer sans risquer autre chose qu'un non ?


Mes expériences personnelles :
Au lycée, j'avais 15 ans, je demande à une fille avec qui je m'entendais bien de sortir avec moi un samedi matin, nous nous connaissions depuis quelques mois déjà. Elle me dit non, le lundi suivant elle sort avec un gars d'au moins 6 ans de plus qu'elle et qu'elle ne connaissait pas avant.

Aillant étudié dans un lycée technique où très peu de présence féminine, mes tentatives de drague ont commencées à partir de mes 20 ans où je suis rentré dans la vie active.

Premier rendez-vous notable : j'ai 21 ans, je me mets sur mon 31, cheveux coiffés, un peu de parfum, une tenue correcte, un bon restaurant (je suis vieux jeu) , nous passons une bonne soirée, mais ça n'ira pas plus loin.
Deuxième rendez-vous notable : j'ai 22 ans, idem que 1er rendez-vous
Troisième rendez-vous notable : j'ai 23 ans, idem que 1er rendez-vous
Quatrième rendez-vous notable : j'ai 24 ans, idem que 1er rendez-vous, sauf que l'on se reverra deux fois, mais nous n'irons pas plus loin, car comme nous travaillions dans la même entreprise il ne fallait surtout pas que nos relations puissent nuire à notre travail dixit la demoiselle.
Cinquième rendez-vous notable : j'ai 25 ans, idem que quatrième rendez-vous, sauf qu'au terme de la troisième soirée, je tente d'embrasser la demoiselle, elle hurle un NON et s'enfuie à toutes jambes, elle ne travaillait pas dans la même entreprise que moi.

Donc en tenant compte des rendez-vous notable de ma vie (notable = prise de contact qui se concrétise), de mon caractère que j'estime être plutôt intéressant, je me dis que les femmes sont des salopes.
Pourquoi ?

Vous ne voulez pas être assimiler à des bouts de viandes ? La bonne blague.
Un homme qui n'a pas au moins 1 rendez-vous par semaine ou par mois, n'a aucune chance d'avoir une relation, quelque qu'elle soit, avec une femme. Donc, mesdames, vous ne vous vous moqueriez pas un peu de notre gueule à nous les hommes ?
J'ai lu un jour dans un magazine que pour avoir une chance de trouver une femme, les hommes déboursaient presque 600€ en restaurant et sorties par ans. Et les femmes ? Elles déboursent quoi ? Ben rien puisque c'est l'homme qui invite au premier rendez-vous, est-ce que je me trompe ?
Et comme cela va rarement au-delà, ben elles ne paient rien.

De plus, qui dans le jeu de séduction doit toujours faire le premier pas et inviter l'autre ? - L'homme.
Encore une fois j'estime ne pas être un trop mauvais parti, mais je n'ai encore jamais été abordé par une femme.
Donc le féminisme est bien beau, mais si vous n'allez pas jusqu'au bout, au final ce n'est que du vent. Et ce que j'appelle aller jusqu'au bout c'est que c'est la femme qui sera l'initiatrice du jeu de séduction et c'est elle qui invitera l'homme qui leur plait.

Personnellement, je drague dans la rue, dans les magasins... Je tente maladroitement de prendre contact avec des : "Bonjour, je vous trouve ravissante, est-ce que nous pourrions faire connaissance autour d'un verre ?" Je n'ai toujours obtenue que des réponses négatives, mais je terminais avec "Je vous souhaite une bonne journée" ou si elle est prise avec un "Je vous souhaite tout le bonheur du monde."
Pourquoi dans la rue ?
Un jour un ancien collègue allemand m'a expliqué que dans la rue t'as toujours 3 chances sur 10 d'obtenir ce que tu veux. Même un "Tu baises avec moi ?" les chances de réussites sont de 3/10 selon lui, valeurs confirmées par de très nombreuses personnes de ma connaissance.

De mon point de vue, un connard à grande gueule, musclé, violent , machiste et qui ne veut que du sexe a des centaines de fois plus de chance de trouver une compagne qu'un homme sympathique, timide, honnête, légèrement bedonnant et qui veut fonder une famille.
Je citerai "Leonn" pour appuyer mes dire :
Cela dit la drague de rue cela fait bien plus de 10 ans que je n'ai pas pratiqué et je ne l'ai jamais fait seul (sans groupe de pote) mais en parlant de drague je remarque que les filles en générale ne font pas le premier pas (peut être est-ce mon expérience?). Dans ma vie j'ai du me faire draguer par 2 filles en tout (pas dans la rue hein), les autres fois c'est toujours moi qui à dû faire le premier pas et je ne suis pas moche, gros, difforme ou con. C'est peut être dû aussi à tout les rapaces qui saute sur la moindre célibataire comme des chiens qui n'ont pas manger depuis 15 jours.
J'ai remarqué aussi souvent que les filles préfère sortir avec le plus macho de tout les mecs peut être pour reproduire ce qu'on leur a apprit, la domination de l'homme sur la femme parait naturelle et logique.
Certaine fois j'en ai voulut à ces filles en me disant dans ma tête : " mais merde tu voit pas qu'il fait de la comédie et qu'il ne s’intéresse qu'à ton Q!" (désolé pour la vulgarité) et j'étais vexé, blessé, que l'on ne s’intéresse pas à moi car je n'avais pas été insistant et je trouvais ça malsain que l'autre gars voyais ça comme dans une compétition avec comme récompense un bout de viande (ce genre de situation m'est encore arrivé il y a 2 mois, j'en garde encore un très mauvais souvenir, dans ce cas je laisse tomber tout simplement).
Je me dit des fois c'est pas grave je trouverais une femme avec qui vivre quand j'aurais 40-45 ans quand elle aura des gamins et qu'elle à été déçu par le machisme de son ex-mari, bref je part en hors sujet j'arrête.

Je ne suis pas machiste, mais je suis persuadé qu'en fait le féminisme est à l'homme ce que le machisme est à la femme.
Chacun hurle sur le comportement de l'autre, veut améliorer sa condition au détriment de la condition l'autre, mais cette politique ne permettra aucuns changements vers du mieux, au contraire, les hommes se sentiront lésés en voudront aux femmes et le machisme sera renforcé à cela le féminisme se renforcera et la boucle infernal est lancée.



Voilà, je vous laisse.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: "Drague" de rue

le Jeu 20 Déc 2012 - 0:22

Ça me fait penser...
Il faudrait peut-être une icône "boulet", aussi, pour le forum...
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: "Drague" de rue

le Jeu 20 Déc 2012 - 0:44
lapin Paix et amour dans ton coeur, mon frère.

Suggestion: tu devrais lire des choses sur le féminisme. Comme ça, tu saurais de quoi il s'agit, et qu'est ce que ça implique.

Passe une excellente nuit flower flower flower

_________________
Question Les Questions Composent Question
Yorghur
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 33
Date d'inscription : 19/12/2012

Re: "Drague" de rue

le Jeu 20 Déc 2012 - 2:57
+1 pour l'îcone boulet

+1 pour la suggestion, mais ce qu'implique une cause et différente de ce qui en est fait, suivez les liens : http://femen.org/en l'image d'accueil donne confiance au futur des hommes ... et me donne vraiment pas envie de rejoindre la cause ...

Et le lien suivant peut être très intéressant aussi : http://blankrefer.com/?http://www.egaliteetreconciliation.fr/+-Feminisme-+.html

Permettez que si oui le but est louable, il y a aussi l'art et la manière.
Mais oui, je souffre d'un manque cruel d'information, et ce que j'ai dit n'ai que mon ressenti et mon vécut.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: "Drague" de rue

le Jeu 20 Déc 2012 - 6:21
@ Yorghur: effectivement, tu parles de ton vécu et de la manière dont tu le ressens. Ce n'est pas parce ce que c'est ton vécu que c'est la réalité de tous.
Il m'arrive régulièrement de "faire le premier pas" comme tu dis vers un homme qui m'attire. Mais il ne me viendrait jamais à l'idée de dire "je vous trouve charmant". Simplement parce que la personne qui m'aborderait comme cela je l'enverrai pêter. "OK, j'ai un physique qui te plait et?"
Si tu as un minimum de vie sociale, ce n'est pas très compliqué, me semble-t-il, de trouver des personnes avec qui tu partages des centres d'intérêts, des opinions, des valeurs... le reste suit.
Si tu passes tout ton temps sur ordi, c'est évidemment plus compliqué. mais bon, il existe alors suffisamment de sites de rencontres.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: "Drague" de rue

le Jeu 20 Déc 2012 - 7:58
Yogourt,

J'ai failli te bannir, car les propos comme "les femmes sont toutes des salopes" sont justes inadmissibles Evil or Very Mad

Les propos misogynes ne sont pas tolérés sur le forum.

En plus il est clairement stipulé dans la charte :

Ce forum est un endroit pour discuter du féminisme et du sexisme, mais également de tout ce qui a trait à l'identité sexuelle et au genre, de manière plus générale. L'objectif du forum est d'être un lieu de partage, de débat et de questionnements pour les personnes sympathisantes de l'égalité entre les sexes. Ce n'est pas un lieu de confrontation avec des anti-féministes.

Il y a donc deux postulats basiques auxquels vous devez adhérer pour être accepté-e sur le forum ; ceci est important pour que nous puissions discuter de manière constructive :
1. Réaliser que les femmes subissent encore des discriminations
2. Être pour l'égalité homme-femme
Ce n'est apparemment pas ton cas.

Mais vu ton dernier post, où tu admets être ignorant (ce qui est déjà un bon début), je veux bien te laisser ta chance



Bon, pour revenir au sujet : il y a drague et drague.
Spoiler:
Très honnêtement, quelqu'un que je ne connais pas et qui vient me dire "Mademoiselle vous êtes ravissante", c'est mort. Je ne vais pas aimer, car comme la suggérer Nurja, on est juste dans le physique. De plus, avant d'avoir un rendez-vous particulier avec une personne, j'ai besoin de la connaître un minimum, d'avoir une idée de sa personnalité.

Sinon, pour un premier rendez-vous, je trouve que le restaurant, ça fait trop... Ca fait le type qui veut impressionner la nana. Je me sentirais mal à l'aise. Pourquoi ne pas lui proposer de boire un coup (et t'es pas obligée de lui payer ses verres, hein !) ? Ca fait déjà moins formel...

Je trouve que le meilleur moyen pour draguer, est déjà... ben de connaître des filles. Va à des activités, engage toi dans des associations, etc ! Tu vas rencontrer du monde.
Parmi ce monde, il y en a sans doute quelques unes qui te paraissent sympathiques et qui physiquement te plaisent bien. La première étape est d'apprendre à faire connaissance avec ces personnes, sans avoir dans l'idée de les draguer dès le départ, hein. Commence par un stade amical ! Commence comme si tu voulais en faire tes amies, ne commence pas par leur sortir "vous êtes charmante".

Puis si ça colle bien avec l'une d'elle, tu peux lui proposer d'aller boire un verre. Si vous vous entendez bien, il y a pas de raison. Là encore, ne force pas les choses. Apprends à la connaître. Si elle te plaît, tu lui enverras forcément des signes inconscients, et elle de même. Si elle recherche souvent ta compagnie, c'est bon signe.

Et là, à ce moment tu pourras faire une petite déclaration !! lol! ou alors, si tu penses vraiment que c'est réciproque, tu peux t'approcher lentement pour l'embrasser (lentement, pour lui laisser le temps de tourner la tête au cas où tu te serais tromper sur ces sentiments)

Autres remarques :
- les femen ne représentent pas toutes les féministes.
- oui, les hommes payent souvent des trucs aux femmes. Mais si les femmes ne subissaient pas une exploitation économique, aussi ? Le jour où les femmes gagneront autant que les hommes, on en reparlera.

Sinon quelques liens qui pourraient peut-être t'intéresser :
http://lesquestionscomposent.fr/toutes-des-salopes-ou-le-mythe-du-mec-trop-gentil/
http://spermufle.wordpress.com/2012/12/04/convergences-feministes/

Je t'invite à vraiment te renseigner sur le féminisme (et pas sur le site d'Alain Soral, hein...)
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: "Drague" de rue

le Jeu 20 Déc 2012 - 8:31
Bonjour mesdames,

Pour que vous puissiez comprendre le reste de mon message je vous explique déjà qui je suis :
Je suis un homme de 26 ans, habitant l'Alsace.
1m85, 110kg, lunettes, look : chemise et jeans principalement, pull en hiver, pas de parfum, cheveux non coiffés et coupés tous les 3 mois
Geek, passionné de jeux de rôles, de science-fiction, de fantasy, de jeux vidéos, écoute tout type de musique sauf rap et R'N'B.
Je ne sorts pas en boîte, ne fume pas, je ne bois pas ou si peu que cela ne compte pas, je roule prudemment sur la route.
Je viens de faire l'acquisition d'un appartement, j'essaie autant que possible d'être courtois, respectueux, honnête et sympathique avec tous et toutes.

Vous l'aurez compris, je suis ... célibataire.
Euh, sérieux, c'est ton profil de site de rencontre, là ?

Alors, en fait, être célibataire n'est pas une tare. Ici, d'ailleurs on a tendance à penser que le couple n'est pas forcément un lieu safe et qu'il n'est pas non plus source de liberté (jalousie, etc), surtout avec des mecs qui pensent qu'ils méritent une meuf, comme on mérite un trophée.
Déjà, il y a moyen de créer des liens affectifs sans passer par un couple : vive les liens d'amitié !


Sinon j'adore le :
Je ne suis pas machiste mais...


PS : j'ai pas encore réussi à lire le milieu de l'intervention...
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: "Drague" de rue

le Jeu 20 Déc 2012 - 9:50
J'avoue que j'ai pas eu le courage de tout lire. Mais venir dire à des féministes des trucs comme "bouh, vous savez bien que les hommes doivent toujours faire le premier pas, parce que les femmes le font pas". Oui non mais on est féministes, on sait très bien que les femmes n'ont pas socialement le droit de montrer du désir sexuel, mais hé, tu sais quoi? Ben on est contre, c'est dingue non? Le féminisme c'est déjà ne pas accepter injonctions bêtes et méchantes du genre "L'Hôme fait le premier pas et lafâme attend en disant "hihi" et en portant un décolleté", et essayer de s'y conformer et de s'y adapter. Au contraire, c'est questionner ces injonctions et s'intéresser à ce qu'elles impliquent, et aussi à ce qui les cause (pourquoi est-ce que c'est à l'Hôôômme de faire le premier pas, tu t'es posé la question au moins, avant d'accepter ça connement?). C'est aussi les transgresser, une fois qu'on estime qu'elles ne sont pas légitimes.

Tu croyais qu'on allait te dire quoi? Que draguer c'est sale? Qu'il faut pas? Mais d'abord draguer c'est pas dire "vous êtes charmante mademoiselle" à une femme inconnue dans la rue. Dans l'absolu, rien n'empêche de draguer dans la rue, mais ce n'est pas le meilleur lieu pour ça, puisqu'entrer dans une rapport de séduction avec une personne, ça implique au moins une discussion, une interaction humaine, à la base, sinon c'est juste courir après tout ce qui porte une jupe. Et non seulement les femmes s'en foutent mais ça nous emmerde. On n'a pas envie de se faire courir après. Même si certaines femmes ont une tendance à la passivité (ce que le féminisme tend à changer, entre autres choses) la drague ce n'est pas quelque chose qu'on fait à quelqu'un, mais qu'on fait ensemble (comme le sexe). Tout homme ayant couché avec une femme après l'avoir "draguée", si c'est pas un viol, alors il a aussi été "dragué" par elle. Mais beaucoup sont trop aveuglés pour s'en rendre compte, pour eux les femmes sont des genre de prix, pas des gens.

Si les femmes n'ont pas envie qu'on leur dire "vous êtes charmante mademoiselle" c'est pas parce qu'elles veulent pas être draguées, c'est parce que c'est pas de la drague. C'est parce que personne n'aime être considéré comme une sorte de prix à obtenir complètement interchangeable. Si tu étais une femme tu réagirais exactement pareil.

De plus, j'ajoute qu'être célibataire n'est pas une tare, c'est au contraire une grande liberté, et qu'avoir un-e conjoint-e n'a jamais réglé tous les problèmes de l'existence.

Cadeau:
Une critique de la virilité socialement admise: La manuel du Vrai Mec

Une critique de la féminité de la même façon:
La vraie fille féminine

Et cerise: à quoi ça sert qu'il y ait des vrais mecs et des vraies filles: vrai mec + vraie fille

Ha oui, spécial info scoop: y a plein de personnes ici qui aiment la SF, les jeux vidéos et les jeux de rôle. Et heu personne considère ça comme une tare et ça oblige personne à être célibataire.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Invité
Invité

Re: "Drague" de rue

le Jeu 20 Déc 2012 - 9:53
...


Dernière édition par Parleur* le Mer 31 Juil 2013 - 13:45, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: "Drague" de rue

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum