Derniers sujets
» Mwà
par Iridacea Hier à 22:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Sam 24 Juin 2017 - 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05


Les violences policières sur les personnes racisé-es

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 16:07

@Nurja a écrit:
Loupita Lebowski a écrit: Comment on peut aspirer à faire ça et être équilibré franchement ? Pour moi ça me semble incompatible...
Quand j'avais 6-7 ans, je voulais être policier pour attraper les voleurs.
J'étais déjà déséquilibrée à l'époque. Laughing (je sais que CRS c'est pas tout à fait pareil)
Hihi, non c'est pas pareil, c'est bien pour ça que j'ai précisé CRS. Policier je peux concevoir car il y a un côté "aider les gens" à la base. Après, je suis quand même super méfiante vis-à-vis d'eux, parce que dans les faits y'a pas mal de crétins qui font ça Rolling Eyes Du coup, tu t'es équilibrée avec l'âge finalement puisque tu as laissé tomber l'idée Laughing 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Nurja le Dim 27 Oct 2013 - 16:16

J'ai même été très étonnée il y a 3-4 ans quand j'ai appris (bande magnétique audio de la logopède) que j'avais dit cela petite.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9490
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Invité le Lun 4 Nov 2013 - 19:52


Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par ko le Lun 4 Nov 2013 - 20:50

Oh la la...No 

ko
Amazone
Amazone

Messages : 2503
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Invité le Ven 7 Nov 2014 - 11:35

Un livre est sorti sur les méthodes de la BAC, notamment sur sa façon de harceler certaines populations

Interview de l'auteur sur Rue89 :
http://rue89.nouvelobs.com/2011/12/03/pourquoi-la-bac-des-manieres-rudes-et-humiliantes-227094

Vous racontez une provocation dont vous avez été témoin. Un collégien d’origine africaine marche sur un trottoir, son cartable au dos. Une voiture de la BAC le suit en roulant au pas, pendant qu’un des policiers le couvre d’insultes racistes. Après quelques instants, le collégien dit : « Mais laissez-moi tranquille ! » Les policiers sortent et veulent l’arrêter, apparemment pour outrage, jusqu’à ce qu’une habitante du quartier intervienne...

D’une manière générale, les provocations individuelles comme celle-ci sont fréquentes, en voiture ou pendant les interpellations. Des mots blessants, des gestes brutaux, des bousculades, voire des insultes. Au point que c’est un des apprentissages qu’on reçoit quand on est adolescent dans les cités, les parents leur enjoignent : « Ne répondez pas aux provocations des policiers. »

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Tecma le Ven 7 Nov 2014 - 13:28

Loupita Lebowski a écrit:Moi je me suis toujours dit que les gens qui voulaient être CRS, il fallait le leur interdire. Ce boulot c'est quoi à part taper les gens ? Comment on peut aspirer à faire ça et être équilibré franchement ? Pour moi ça me semble incompatible...
On ne devient pas CRS par choix.
On passe le concours de police (gardien, OPJ ou commissaire), si on est pris on entre à l'école de police, ensuite à la fin de ce cursus il y a un concours de classement. suivant ta place dans le calssement tu es affecté à un corps de la police (la crim, les stups, lutte contre le proxénétisme ou CRS).

Vous racontez une provocation dont vous avez été témoin. Un collégien d’origine africaine marche sur un trottoir, son cartable au dos. Une voiture de la BAC le suit en roulant au pas, pendant qu’un des policiers le couvre d’insultes racistes. Après quelques instants, le collégien dit : « Mais laissez-moi tranquille ! » Les policiers sortent et veulent l’arrêter, apparemment pour outrage, jusqu’à ce qu’une habitante du quartier intervienne...

D’une manière générale, les provocations individuelles comme celle-ci sont fréquentes, en voiture ou pendant les interpellations. Des mots blessants, des gestes brutaux, des bousculades, voire des insultes. Au point que c’est un des apprentissages qu’on reçoit quand on est adolescent dans les cités, les parents leur enjoignent : « Ne répondez pas aux provocations des policiers. »

Je trouve cette présentation des choses trèès biaisée. pas entièrement fausse mais biaisée.

C'est, je trouve, oublié que la police n'est que le reflet de notre société.
Pour développer rapidement:
Je pense qu'on va s'accorder pour dire que notre système économique est responsable de la fragilisation d'une partie conséquence de la population?
De plus il ressort de nombreuses études (je les retrouve si vs voulez) que les populations fragilisées sont celles qui sont le plus susceptibles de concentrer les actes qualifiés d'illégaux par nos systèmes légaux (quelque soit le pays).
Pour plusieurs raisons, mais la principale étant que nos système légaux protègent particulièrement le circuit économique (il n'y a qu'a voir les innombrables infractions ééconomiques incriminées tel que le vol, abus en tt genre. Il y a plus d'infractions économiques et que d'infractions concernant les atteintes à l'intégrité corporelle, c'est dire, sachant que même pour celles ci, si elles sont faites pour des raisons écconomiques la sanction est aggravées.)

Ainsi étant donnés l'orientation de notre système légale les populations fragilisées sont aussi celles qui violent le plus souvent là loi étant donné que celle ci est massivement liée à la protection du circuit économique.

Or, en france, et partout, quelles sont les populations notoirement fragilisées ? En générale les populations immigrées.
En conséquence, ces aussi chez elles que l'on retrouve la plus grande parties des infractions.

De plus, on pousse les flics a faire du chiffre.

Ya donc rien d'étonnant à ce qu'on les retouve dans les citéés, la mienne notamment.

S'en prendre aux flics en les accusant de pratiques racistes, c'est se tromper de cible je trouve :
- qu'il y ait des pratique racistes au niveau individuel évidemment. Il y a des racistes partout.
- que l'institution elle même est une tendance à ce concentrer sur les populations racisées par contre est faux. L'instution se concentre sur les populations économiques fragiles (aujourd'hui les populations racisées, hier les ouvriers, encore avant les populations rurales dans le cadre de l'exode rurale). Encore une fois il suffit de regarder les stats.
- l'institution policière n'est pour moi que le bout d'une chaine qui a une forte tendance a accentuer la précarité des populations fragiles, si on veut réformer la police et ses pratiques, il serait plus efficace à mon sens de commencer par réformer l'orientation économique de notre sct, la police suivra par cascade.

(ce que je dis peux paraître moralement choquant, et ça l'ai. Cependant c'est ce qui ressort de tte les études judiciaires que j'ai été amené à lire.
Vous me direz : oui mais les crimes ne sont pas l'apanage des populations économiquement fragiles,. C'est vrai, mais les crimes sont heureusement moins nombreux que les délits lambda, ou moins poursuivie pour le viol.
On pourrait aussi objecter que les infractions d'atteinte corporelle sont plus nombreuses : statistiquement ce n'est pas le cas.
On pourrait aussi objecter que les plus grosses infractions économiques ne sont pas le fait des populations fragiles économiquement mais des plus aisées : vrai, cependant les policiers n'ont massivement pas la formation pour les poursuivre : les infractions économiques des plus aisées ont globalement comme caractéristique d'être complexes et de faire appel à des torsions de la loi, à des dissimulations économiques. Une unité de la police est spécialisée pour cela cependant ils sont peut nombreux et surtout moins payés que si ils/elles travaillaient ds le privés dc l'unité est peu attrctive.)


Qd au violences policières de façon plus globales il faut prendre le temps d'étudier les pratiques policères je trouve : je fais notamment référence à l'image dans les pages précédentes ou on voit un policier s'en prendre à un homme au sol en lui saisissant le nez. Cette pratique peut paraître choquante en soit mais faut savoir que sa vocation est forcer l'homme à ouvrir la bouche. (en bouchant le nez mécaniquement on respire par la bouche). Or plein de raisons peuvent amener un flic  àfaire cela : la principale étant la de réupérer la dorgue souvent dissimulé dans des petits sanc en plastique.
On peut critiquer le fait que la police se concetre sur la lutte contre la drogue, mais faut pas oublier que ce n'est pas eux qui choisissent, mas le parlement.

Tecma
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 214
Date d'inscription : 15/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par erulelya le Ven 7 Nov 2014 - 13:35

La police est une des figures d'autorité principale de la société. Si tu dis que la police est le reflet d'une société dont elle est censé garantir l'ordre et la sécurité c'est qu'on a un GROS problème.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1749
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Tecma le Ven 7 Nov 2014 - 13:37

oui on a un TRES gros problème. ça je suis d'accord, je trouve du coup que s'en prendre à la police c'est un peu comme lutter contre une personne qui a un traumatisme crânien en lui donnant des antidouleurs: le problème ne se ressent plus mais existe toujours.


Tecma
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 214
Date d'inscription : 15/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Omniia le Ven 7 Nov 2014 - 14:36

Merci pour le lien Antisexisme.

@Tecma : C'est évident que le problème vient du système, des pressions que subissent les flics, etc. Mais je vois pas bien pourquoi ce serait une raison de ne pas dénoncer les pratiques policières violentes et injustes...

Je ne connais pas très bien ce sujet je dois dire (j'ai pas lu grand chose là-dessus) donc je vais peut-être dire des conneries, mais a priori le passage cité par Antisexisme et Tecma ne me semble pas biaisé. C'est pas parce qu'il y a des choses pour expliquer la situation décrite qu'elle devient moins gênante. Je suis pas certaine que relativiser / accepter les pratiques policières parce qu'elles sont dépendantes d'un système dégueulasse plus général aide à un changement en fait. Évidemment que ça ne suffit absolument pas et qu'il faut avoir une vision générale des choses mais en attendant y a plein de pratiques dégueulasses qui sont commises et qui sont subies par des gens, et ça me semble important de s'en rendre compte et de les dénoncer... Le faire n'est pas contradictoire avec le fait de dénoncer un système plus global.

À part ça perso quasi toutes les pratiques de flics auxquelles j'ai pu assister de près ou de loin dans ma vie étaient inutilement violentes et injustes, et particulièrement quand il y avait des racisés en face (et puis y a aussi évidemment les regards crados de haut en bas quand t'es une nana, qui te mettent bien en confiance quoi Rolling Eyes ).
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Invité le Ven 7 Nov 2014 - 14:55

Wouhou, la BAC, c'est des voyous avec une plaque de policier. Quelle nouveaute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Nurja le Ven 7 Nov 2014 - 15:10

Parleur, on t'a déjà demandé plusieurs fois de manière informelle d'arrêter avec tes petites phrases assassines.
Il semble que l'informel ne fonctionne pas.
Voici donc un avertissement pour propos méprisants. (pour rappel trois avertissements = bannissement)

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9490
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les violences policières sur les personnes racisé-es

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum