Derniers sujets
» Fille / Homme
par Iridacea Aujourd'hui à 10:09

» Une fille au pays des garçons menus, ma bande-dessinée
par Dihya Hier à 19:48

» Questionnaire sur le français inclusif
par Diatribe Hier à 18:13

» La porno féministe
par Tortue Mer 24 Mai 2017 - 1:20

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Alpheratz Mer 24 Mai 2017 - 0:11

» Revenu de base
par Tortue Lun 22 Mai 2017 - 16:22

» [Étude] Etat des lieux des connaissances, représentations et pratiques sexuelles des jeunes adolescents
par Iridacea Lun 22 Mai 2017 - 10:13

» L’horreur de la chasse aux sorcières demeure omniprésente dans la culture moderne.
par kekemore Dim 21 Mai 2017 - 20:38

» que pensez-vous de Steven Pinker
par Iridacea Sam 20 Mai 2017 - 12:01

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Nurja Ven 19 Mai 2017 - 19:07

» Youtube
par Aëlloon Ven 19 Mai 2017 - 0:57

» Vidéos et films féministes
par Aëlloon Jeu 18 Mai 2017 - 0:49

» Game Of Fraude, la vidéo qui ne ment pas...
par kekemore Mer 17 Mai 2017 - 22:24

» Inclusion de la question animale dans les revendications féministes
par Dihya Mer 17 Mai 2017 - 9:29

» Pour dissuader ses parents de voter fn, une lycéenne de 17 ans présente un exposé de 28 pages
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 3:51

» Des petites touches féministes dans la vie de tous les jours
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:52

» [Article] L’esclavage atlantique et son abolition : plus qu’un simple enjeu de mémoire, un enjeu contemporain de luttes
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:33

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Claire G. Dim 14 Mai 2017 - 23:39

» Présentation - Fabien
par Aëlloon Dim 14 Mai 2017 - 23:06

» Court-métrage sur l'égalité femmes-hommes dans l'espace numérique.
par BenSet Dim 14 Mai 2017 - 13:55

» Parent par défaut, ou la charge mentale des mères
par Aëlloon Ven 12 Mai 2017 - 22:04

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Aëlloon Ven 5 Mai 2017 - 23:53

» La santé pour les garçons féminins
par Reiko Ven 5 Mai 2017 - 17:05

» Bonjour à tous
par onyx Jeu 4 Mai 2017 - 23:34

» [Article] La Russie vote la dépénalisation des violences domestiques
par Araignée Mer 3 Mai 2017 - 18:35

» [Article] La non-mixité de dominants, c'est caca
par Aëlloon Mer 3 Mai 2017 - 2:21

» Chansons féministes
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 23:51

» Les petites phrases sexistes cultes (suite)
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 15:38

» [Article] SexNegative ?
par Aëlloon Lun 1 Mai 2017 - 0:12

» Présentation de Skander
par onyx Ven 28 Avr 2017 - 18:10

» [Podcast] Où sont les Mascus ? Dans la Forêt !!
par onyx Jeu 27 Avr 2017 - 23:07

» La prostitution masculine est-elle différente ?
par shun Mer 26 Avr 2017 - 15:18


Condition des Gitanes de Perpignan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Condition des Gitanes de Perpignan

Message par Invité le Mar 25 Sep 2012 - 7:44

Bon, allez, je lance mon premier sujet "intersection" où l'on pourra parler du sexisme et du racisme que vivent les gitanes.

En fait, je suis tombée sur cette émission, et j'ai été assez choquée :
http://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre-les-gitanes-de-saint-jacques-2012-09-11

Les femmes gitanes vivent vraiment dans des conditions ultra-violentes Surprised
Elles sont battues par leur mari, n'ont pas le droit de parler à d'autres hommes... mais le pire de tout ça, c'est qu'elles n'ont pas le droit d'aller aux toilettes en présence de leur mari !
Après, j'ai pas bien compris pourquoi ? Est-ce qu'ils sont tellement pauvres qu'ils n'ont pas une pièce séparée pour les toilettes ?
Il y en a une, qui restée 3 mois sans aller faire caca ... --> hospitalisation.

Bon, voilà !

Après, je ne connais pas très bien la communauté gitane, mais il est évidemment que leur rejet de la société ne doit pas aider à une meilleure condition des femmes. Au contraire !

Visiblement aussi, il y a beaucoup de problèmes de drogue...

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par cleindo le Mar 25 Sep 2012 - 9:21

ben sans le lien, je vois pas bien quoi dire (et non on reste pas 3 mois sans faire caca, on meurt bien avant..)
avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par Invité le Mar 25 Sep 2012 - 10:01

Le problème des liens est réglé.

Ben j'ai pas très bien capté ce que disait la femme (ouais, 3 mois, ça m'a paru un peu long), mais bon en tout cas, elle s'est trop retenu et a eu une occlusion intestinale.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par cleindo le Mar 25 Sep 2012 - 11:11

Bon en fait, même avec le lien je vois pas bien quoi dire....

avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par Grunt le Mar 25 Sep 2012 - 11:30

Antisexisme a écrit:
Après, j'ai pas bien compris pourquoi ? Est-ce qu'ils sont tellement pauvres qu'ils n'ont pas une pièce séparée pour les toilettes ?
Ça me paraît assez évident qu'une telle interdiction a pour but d'imposer aux femmes de présenter à leur mari une image "glamour" d'elles-mêmes, en toutes circonstances.

C'est vrai que ça peut être gênant/perturbant de voir ou d'entendre déféquer quelqu'un que par ailleurs on désire.
Personnellement quand une amoureuse va aux toilettes j'ai tendance à prendre de la distance ou à monter la musique, et je ne me vexerais pas de la réciproque. Embarassed

Donc voilà, ça me semble être une bonne explication. Sauf qu'une fois de plus, on demande aux femmes de servir de variable d'ajustement pour préserver à tout pris le confort des hommes. Crying or Very sad


Après, je ne connais pas très bien la communauté gitane, mais il est évidemment que leur rejet de la société ne doit pas aider à une meilleure condition des femmes. Au contraire !
Oui, et à plusieurs titres :
- la violence à l'égard des femmes peut être une façon de se "défouler" de la violence vécue ailleurs,
- le fait d'être traité "à part" crée un statut particulier qui garantit que la société ne se mêlera pas des violences, donc une impunité,
- peut-être même que la violence machiste est une façon d'affirmer une identité différente, faute de pouvoir être acceptés comme citoyens à part entière. C'est l'impression que j'ai avec les communautés arabo-musulmanes en France : les victimes de racisme finissent par construire une fierté autour des clichés qu'on leur balance à la gueule, par en faire une identité et une revendication. Y compris si l'oppression des femmes fait partie des ces clichés.

La grosse question c'est "que faire ?".
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par cleindo le Mar 25 Sep 2012 - 11:58

C'est d'autant plus difficile avec des populations nomades. Y a une grosse communauté gitane dans ma région, je suis quelques gamins dans mon taf. Tous les gamins que je vois s'en vont d'avril à fin octobre, la plupart ne savent pas lire et vu que les parents non plus, c'est pas eux qui vont les aider. Y a très peu de scolarisation régulière, un analphabétisme flagrant, un repli communautaire évident et une culture hyper catholique très forte. Le mélange idéal pour en arriver là quoi...
avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par Grunt le Mar 25 Sep 2012 - 12:59

La merde, c'est qu'étant donné le contexte politique et la façon dont la France s'assoie sur les droits humains dès qu'il est question de communautés nomades, toute tentative de faire appliquer la loi pour protéger ces femmes sera forcément perçue comme une attaque supplémentaire.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par cleindo le Mar 25 Sep 2012 - 13:29

Une application "de force" ne pourra être constructive à terme que si elle est voulue aussi par les femmes. Et comme souvent, l'instruction est la meilleure des portes pour que ça vienne de l'intérieur.
Encore faudrait il s'en donner les moyens, ce qui n'est pas le cas mais est plus complexe qu'on pourrait le penser au premier abord...
avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par Invité le Mar 25 Sep 2012 - 16:46

@ Grunt : euh oui, en effet, c'est pas super glamour ! mébon, voilà, c'est un besoin physiologique Razz

Dans les cas des gitans de Perpignan, c'est apparemment une population sédentarisée, donc ne se pose pas les problèmes de changements d'école, etc.

Je pense que donner les moyens aux enfants gitans d'avoir une bonne scolarité, qui leur permette plus tard de trouver un travail, et donc de pouvoir être indépendants financièrement (ne pas dépendre de la famille ou du mari), pourrait déjà être un bon début.
Si ces femmes gitanes avaient leur propres ressources, il serait possible, si elles le souhaitent, de quitter leur mari.

A noter, que dans le reportage, les femmes gitanes ont l'air très très insatisfaites de leur condition. Donc une action pour les aider à ne plus subir ça, serait sans doute bien acceptée de leur part.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par cleindo le Mar 25 Sep 2012 - 17:45

Antisexisme a écrit:@ Grunt : euh oui, en effet, c'est pas super glamour ! mébon, voilà, c'est un besoin physiologique Razz

Dans les cas des gitans de Perpignan, c'est apparemment une population sédentarisée, donc ne se pose pas les problèmes de changements d'école, etc.

Je pense que donner les moyens aux enfants gitans d'avoir une bonne scolarité, qui leur permette plus tard de trouver un travail, et donc de pouvoir être indépendants financièrement (ne pas dépendre de la famille ou du mari), pourrait déjà être un bon début.
Si ces femmes gitanes avaient leur propres ressources, il serait possible, si elles le souhaitent, de quitter leur mari.

A noter, que dans le reportage, les femmes gitanes ont l'air très très insatisfaites de leur condition. Donc une action pour les aider à ne plus subir ça, serait sans doute bien acceptée de leur part.

Si je peux me permettre, en connaissant quelques uns, ceux dits "sédentarisés" ne sont pas pour autant complètement fixes, la plupart de ceux que je connais (tous en fait) sont considérés comme sédentaires (ils ont un appart à l'année, fixe) mais ils n'y sont pas dès que les beaux jours arrivent (et les foires, concerts, fêtes etc qui sont une partie de leur gagne pain)
Y a bcp de parents qui savent eux même ni lire ni écrire, et qui n'en voient pas l'intérêt ni pour eux ni pour leurs enfants. Une bonne scolarité certes, mais c'est compliqué à mettre en place, même avec plein de bonne volonté, PARCE que ça les oblige à changer de manière de vivre, à se détacher de leur communauté (ici par ex y a le grand rassemblement des saintes marie, s'ils y vont pas, c'est ... "pas bien"), bref, c'est difficile pour eux et pour le système scolaire.

J'ai un gamin par ex , dont la mère alterne 6 mois ici , en le scolarisant 2 jours / semaine "paske ca sert rien qu'à embrouiller la tête" et quand ça commence à chauffer avec les travailleurs sociaux, pouf elle part en normandie . 6 mois après, ça chauffe en normandie et elle rentre ici, et les enquêtes alertes etc repartent à zéro. (non c'est pas vraiment national le système...)

Bref, la scolarité es obligatoire certes, mais quand c'est pas le cas, y a pas vraiment de moyen de la forcer.

Tout ça pour dire que c'est pas aussi simple que ce qu'il parait. Sortir de ce système pour ces femmes de perpignan, c'est tout simplement être bannies de la communauté (au mieux, on peut être bannie gentiment ou pas...), pas juste de leur couple, c'est à dire rejetée, hors de l'entraide communautaire, et sans grande ouverture (ni désir d'ouverture d'ailleurs) hors communauté.
avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par Invité le Mar 25 Sep 2012 - 18:38

Merci cleindo pour ces informations intéressantes Smile

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condition des Gitanes de Perpignan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum