Derniers sujets
» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Iridacea Aujourd'hui à 14:30

» Intro de Klazoo
par Klazoo Lexis Mer 19 Juil 2017 - 12:06

» Peggy Sastre
par Araignée Lun 17 Juil 2017 - 8:36

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» Salut!
par Nurja Jeu 13 Juil 2017 - 19:45

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» C'est quoi "être une femme" ?
par Coquelic0t Jeu 13 Juil 2017 - 9:43

» Le voile
par Iridacea Mar 11 Juil 2017 - 11:21

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par michekhen Lun 10 Juil 2017 - 21:07

» Présentation Noki
par Claire G. Lun 10 Juil 2017 - 14:03

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Iridacea Ven 30 Juin 2017 - 16:26

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00

» Bonjour tout le monde !
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:29

» Hey
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:15

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38


sardine la parisienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sardine la parisienne

Message par sandrine le Sam 15 Sep 2012 - 21:40

salut, j'habite en région parisienne, je vis avec un compagnon, nous avons deux enfants (treize et quinze ans).
je préfère me dire antisexiste que féministe (comme je préfère me dire antiraciste que "noiriste"... tout comme je suis pour l'abolition des classes et non "ouvriériste" et encore moins "dictature du prolétariat"!
cela dit ça se discute (et je viens justement pour ça, discuter, écouter et échanger des arguments).
par ailleurs je serais plutôt favorable à la création de groupes de réflexion non mixtes. car j'ai trop souvent constaté que trop d'hommes tentent d'écraser la parole des femmes dans les réunions, débats...

avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Kalista le Sam 15 Sep 2012 - 22:24

Salut !

Ca se tient, ton analogie de vocabulaire. Ca mérite qu'on y réfléchisse à tête reposée.

Tu n'es pas la première personne à faire ce constat au sujet des groupes de réflexion non mixtes. On est nombreux à monter sur nos grands chevaux dès qu'on parle de non mixité de peur qu'on nous accuse de rejeter les hommes.
Amha, la non mixité est nécessaire dans certains cas, pour permettre aux femmes de parler librement quand elles ont du mal à le faire, quelle que soit la raison. Mais dans l'ensemble, on arrivera jamais à s'entendre sans mixité.

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011

http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Pitou le Sam 15 Sep 2012 - 22:32

sardine a écrit: car j'ai trop souvent constaté que trop d'hommes tentent d'écraser la parole des femmes dans les réunions, débats...


Les hommes ont ça dans le sang et pas les femmes donc tu n'as pas tors.

Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par sandrine le Sam 15 Sep 2012 - 22:56

tu fais bien de préciser kalista... évidemment qu'on n'arrivera jamais à s'entendre sans mixité!
(heu si j'ai eu deux enfants avec mon compagnon, c'est bien la preuve que je n'ai rien globalement contre la mixité... Very Happy )
Je milite avec un groupe de copains (je suis la seule femme) sur des luttes de logement, sans papiers, etc. et avec eux pas de problèmes. Mais dans les débats plus élargis c'est la galère, les hommes semblent avoir horreur de parler à égalité avec une femme, et surtout sur les sujets qui concernent plus spécifiquement les femmes, on dirait souvent qu'ils ne supportent pas l'idée qu'on soit mieux placées qu'eux pour en parler...
Et puis le "handicap" est aussi et surtout en amont: les femmes sont éduquées pour être plutôt douces, effacées, des faire-valoir des hommes. Dans les milieux militants, souvent très "virilistes", elles se cantonnent trop souvent dans l'intendance, les initiatives, théories, prises de parole à la tribune, etc. étant prises quasi toujours par des hommes.
je généralise peut-être, je ne connais pas tous les milieux militants... et puis j'ai vu des exceptions (au Rémouleur de Bagnolet par exemple, j'ai été surprise de voir le nombre de femmes qui s'expriment en public, prennent des initiatives...).
je ne sais pas si les hommes ont ça "dans le sang" ou si c'est juste une question d'éducation? Question
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Invité le Dim 16 Sep 2012 - 0:07

Bienvenue à toi !

Perso, je pense pas du tout que les hommes aient ça dans le sang, à mon avis c'est surtout une question d'éducation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Pitou le Dim 16 Sep 2012 - 0:55

L'éducation prodiguée par qui ? Les Hommes, CQFD.

Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Grunt le Dim 16 Sep 2012 - 1:51

@Pitou a écrit:L'éducation prodiguée par qui ? Les Hommes, CQFD.
Ben même pas. Par les femmes, dans notre société (elles sont majoritaires dans les métiers liés à l'enfance, et en écrasante majorité à s'occuper des enfants à la maison).

De toute façon, qui que ce soit qui prodigue l'éducation, elle ne vient pas du sang Smile

sardine a écrit:salut, j'habite en région parisienne, je vis avec un compagnon, nous avons deux enfants (treize et quinze ans).
je préfère me dire antisexiste que féministe (comme je préfère me dire antiraciste que "noiriste"... tout comme je suis pour l'abolition des classes et non "ouvriériste" et encore moins "dictature du prolétariat"!
Ah, je me faisais la même remarque en arrivant ici. Razz

par ailleurs je serais plutôt favorable à la création de groupes de réflexion non mixtes. car j'ai trop souvent constaté que trop d'hommes tentent d'écraser la parole des femmes dans les réunions, débats...
"Tous" ou "la plupart" ?
Qu'est-ce qui pourrait empêcher ça de se produire (dans le cas d'un groupe non mixte, donc) ?
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Pitou le Dim 16 Sep 2012 - 2:14

@Grunt a écrit:
@Pitou a écrit:L'éducation prodiguée par qui ? Les Hommes, CQFD.
Ben même pas. Par les femmes, dans notre société (elles sont majoritaires dans les métiers liés à l'enfance, et en écrasante majorité à s'occuper des enfants à la maison).

De toute façon, qui que ce soit qui prodigue l'éducation, elle ne vient pas du sang Smile


Ok, c'est pas les hommes c'est pas les femmes ? C'est qui ? une entité mystérieuse ?

Pitou
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Invité le Dim 16 Sep 2012 - 10:20

Bienvenue Sardine ! Very Happy

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Kalista le Dim 16 Sep 2012 - 10:28

sardine a écrit:tu fais bien de préciser kalista... évidemment qu'on n'arrivera jamais à s'entendre sans mixité!
(heu si j'ai eu deux enfants avec mon compagnon, c'est bien la preuve que je n'ai rien globalement contre la mixité... Very Happy )
Les hommes qui se réunissent entre peux prendre des décisions, dans les comités sans femmes ou presque, ont une famille aussi. Ils tiennent à la mixité, car elle leur premet d'avoir des femmes à leur disposition. Je ne pense dont pas qu'une famille soit une garantie de bonne foi.
Mais bon, je ne t'ai pas accusée de vouloir virer les hommes du mouvement féministe ni quoi que ce soit de désobligeant ! Le fait que tu te sois inscrite ici et te sois présentée si aimablement suffit à me convaincre de ta bonne foi ! Very Happy
De toute façon si on est méfiant dès la présentation des nouveaux membres, c'est pas une base saine pour des échanges. Laughing

sardine a écrit:Je milite avec un groupe de copains (je suis la seule femme) sur des luttes de logement, sans papiers, etc. et avec eux pas de problèmes. Mais dans les débats plus élargis c'est la galère, les hommes semblent avoir horreur de parler à égalité avec une femme, et surtout sur les sujets qui concernent plus spécifiquement les femmes, on dirait souvent qu'ils ne supportent pas l'idée qu'on soit mieux placées qu'eux pour en parler...
Ah ! Le bon vieux mansplaining ! Ils ne digèrent pas de ne pas être experts en tout.
Enfin, ils ne sont pas tous comme ça, évidemment. Ce ne doit même pas être une majorité.

sardine a écrit:Et puis le "handicap" est aussi et surtout en amont: les femmes sont éduquées pour être plutôt douces, effacées, des faire-valoir des hommes. Dans les milieux militants, souvent très "virilistes", elles se cantonnent trop souvent dans l'intendance, les initiatives, théories, prises de parole à la tribune, etc. étant prises quasi toujours par des hommes.
je généralise peut-être, je ne connais pas tous les milieux militants... et puis j'ai vu des exceptions (au Rémouleur de Bagnolet par exemple, j'ai été surprise de voir le nombre de femmes qui s'expriment en public, prennent des initiatives...).
je ne sais pas si les hommes ont ça "dans le sang" ou si c'est juste une question d'éducation? Question
Le constat que tu fais sur le milieu militant (qui n'est pas général, heureusement, mais tout de même assez courant) peut aussi être fait sur le milieu professionnel. Même dans les repas de famille ou d'amis on peut observer ce type de comportement.
Je plussoie Numa et Grunt sur l'éducation : les hommes sont éduqués pour s'imposer, les femmes pour s'effacer. Cette éducation est assurée majoritairement par les femmes, mais la présence des pères en tant qu'autorité n'est pas à négliger. Le sexisme, on en est tous victimes, mais tous responsables aussi. No

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011

http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Jezebel le Dim 16 Sep 2012 - 11:23

Bienvenue Sardine! Smile

Au risque de relancer un éternel débat, je persiste et signe avec féminisme plutôt qu'anti-sexisme! ^^
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par ko le Dim 16 Sep 2012 - 23:40

Bienvenue Sardine
A propos de cela:
"Cette éducation est assurée majoritairement par les femmes, mais la présence des pères en tant qu'autorité n'est pas à négliger. Le sexisme, on en est tous victimes, mais tous responsables aussi."
J'aurais tendance à penser que l'éducation n'est pas seulement assurée par les mères/parents, en tout cas dans ce domaine.
Des lieux d'homosociabilité comme la cour de récréation, les groupes de football, les groupes de copains sont des lieux/moments d'éducation qui ont à mon avis une importance non négligeable dans la reproduction du sexisme.
On voit bien que malgré toute la bonne-volonté, et les efforts sur soi des parents, les enfants maîtrisent très tôt l'art de l'insulte et du gros mot. Voici une chose apprise totalement/souvent en dehors du cercle familial et qui structure jusqu'à la façon de parler. Pourquoi n'en serait-il pas de même pour le sexisme (bien que je ne nie pas le fait que les parents (ex:un père absent véhicule pas mal de sexisme rien qu'avec sa seule absence) soient également un vecteur important)?

ko
Amazone
Amazone

Messages : 2503
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par anarchie le Mer 26 Déc 2012 - 21:57

seule femme dans ton cercle de copain, intéressant de le mentionner?
Expliques?

Pouvoir?

anarchie
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 311
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: sardine la parisienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum