Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas12.10.18 9:07HécateArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage07.10.18 9:49Hécateélections et féminisme25.09.18 17:00michekhen(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"11.09.18 21:10VénusQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? 08.09.18 8:33HécateLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfants30.08.18 15:58VénusLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusA votre avis, comment créer une action effective ? 20.08.18 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !16.08.18 7:51HécateLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"07.07.18 12:58HécateVidéos et films féministes07.07.18 12:52HécateFéminisme et antiféminisme07.07.18 12:49HécatePublication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)05.04.18 17:29HécateSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femme08.03.18 19:44HécateClio. Femmes, Genre, Histoire08.03.18 18:00HécateThe Rape Of Recy Taylor02.03.18 18:15HécateMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:58HécateThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1069
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 30.01.14 7:25
Je crois que c'est le seul média francophone qui a repris cette nouvelle, qui n'est pas un fake a priori (il y a des médias anglophones qui en parlent)

http://www.lemag.ma/Amnesty-International-La-prostitution-et-le-Proxenetisme-sont-des-droits-humains_a79943.html

Qu'amnesty international s'inquiète de la criminalisation de la prostitution et du sort réservé aux personnes victimes de prostitution ainsi criminalisées, je comprends.. mais les clients et les proxénètes ??

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 30.01.14 11:54
OO

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Arrakis

—
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 30.01.14 12:41
Je n'arrive pas à trouver le texte originel, malgré mes recherches avec les mots clefs "Decriminalisation of Sex Work: Policy Background Document" et "Julie Bindel" et autres. Quelqu'une aurait un lien ?

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Vénus
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 695
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 30.01.14 13:00
Est-ce que c'est ça : un rapport en pdf de 2006 par Julie Bindel (lien)
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1069
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 30.01.14 13:12
http://fr.scribd.com/doc/202126121/Amnesty-Prostitution-Policy-document

Après lecture, il est possible que l'article anglais (qui a été repris par le lien que je cite au-dessus) citant ce texte invente l'idée du proxénétisme comme étant un droit humain, parce qu'il n'y a rien sur le proxénétisme.

La référence au client n'est par contre pas une invention.

Edit : Julie Blindel c'est la journaliste qui a écrit le premier article.

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1069
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 06.02.14 16:59
Un article dont le sujet n'est pas vraiment la prostitution en fait (mais la politique réac de Cameron) sauf que voilà en fait, c'est une réalité quand même, à avoir en tête qu'on soit abolitionniste ou règlementariste*

http://www.vice.com/en_uk/read/supporting-myself-through-university-by-having-sex-for-money

*Le revenu étudiant pour lutter contre la prostitution chez les étudiants je ne crois pas que ça faisait partie de la loi votée récemment, y'a quand même un sérieux problème, avec le RSA qui commence à 25ans, toussa...

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Invité
Invité

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 06.02.14 17:20
hs:
@Claire G. a écrit: y'a quand même un sérieux problème, avec le RSA qui commence à 25ans, toussa...
RSA qui n'est pas accessible aux étudiant.e.s, même lorsqu'ils ont plus de 25 ans ! En tant qu'étudiante de 3ème cycle (doctorante) je n'ai plus droit aux bourses sur critères sociaux du CROUS, mais pas au RSA non plus. Je peux crever ? On dirait bien oui...
Nos désirs font désordre

—
Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 11.02.14 21:20
Bonsoir !
J'espère que ce post n'est pas redondant avec un autre, voici un docu LCP sur des survivantes de la prostitution paru cette semaine et qui reparaîtra apparemment sur les chaînes suivantes aux dates suivantes :

LCP samedi 15 février 2014 à 17h05
24-24 samedi 15 février 2014 à 17h05
LCP jeudi 20 février 2014 à 20h35
24-24 jeudi 20 février 2014 à 20h35
24-24 dimanche 2 mars 2014 à 14h00
LCP dimanche 2 mars 2014 à 14h00

http://www.lcp.fr/emissions/grand-ecran/vod/155967-survivantes-de-la-prostitution

Je ne l'ai pas encore regardé et vais m'empresser de le faire.

_________________
NDFD
avatar
La Chatte
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 11.02.14 23:01
HS:

Loupita Lebowski a écrit:
@Claire G. a écrit: y'a quand même un sérieux problème, avec le RSA qui commence à 25ans, toussa...
RSA qui n'est pas accessible aux étudiant.e.s, même lorsqu'ils ont plus de 25 ans ! En tant qu'étudiante de 3ème cycle (doctorante) je n'ai plus droit aux bourses sur critères sociaux du CROUS, mais pas au RSA non plus. Je peux crever ? On dirait bien oui...

C'est parce qu'il ne faut pas dire qu'on est étudiant. Jamais.  Very Happy  Je n'ai jamais dit à la CAF que je suis étudiante, par exemple. Bon, il faut dire que je suis salariée (pauvre) en même temps, du coup je n'ai jamais eu à cotiser à la sécu étudiante et je ne pouvais pas me faire griller de ce côté là s'il y avait des vérifications. Pendant 5 ans, je me suis déclarée en tant que salariée uniquement, car en tant qu'étudiante, j'aurais pu faire une croix sur mon RSA chapeau et mes aides aux logements.

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Drärk
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 12.02.14 9:46
H.S rsa étudiant:
J'ai jamais osé être au RSA pendant ma reprise d'études, et pourtant ça m'aurait aidée à ne pas décrocher (j'ai décroché en moins de 2 mois l'an dernier, record absolu). Mais comment peut-on être étudiant sans passer par la sécu étudiante ? Il me semblait que c'était obligatoire avant un certain âge ?
En plus, je vais emménager officiellement avec mon copain d'ici 6 mois et on aura que le rsa couple, moi qui voulait reprendre les études en dilettante ><
Vu que la majorité des gens qui se font choper par la caf sont dénoncés par l'entourage (voisin par exemple), j'ai pas envie de courir ce risque.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Elfvy
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 22.02.14 21:34
j'ai le souvenir d'un document (vidéo ?) qui résumait assez bien le système prostitutionnel, ses acteurs etc.
Il me semble qu'il était sous la forme d'un tableau de classe où la personne écrivait et dessinait en même temps qu'elle expliquait (donc c'était sûrement une vidéo en fait ^^). Est-ce que ça dit quelque chose à quelqu'un ?

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
Césarion

—
Messages : 464
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 26.02.14 18:51
Ça ne me dit rien, mais ça semble bigrement intéressant !
avatar
Elfvy
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 26.02.14 21:58
J'ai trouvé !
(je me sens comme une idiote parce que c'était une vidéo du mouvement du nid...)


_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
pierregr

—
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 26.02.14 23:34
Un article du commissaire de la Brigade de répression du proxénétisme
 
 
Christian Kalck, commissaire divisionnaire de la Brigade de répression du proxénétisme, dresse un état des lieux de la prostitution en France.

Monsieur le commissaire divisionnaire, que pouvez-vous nous dire de la « guerre des chiffres » et des formes actuelles de l’exploitation sexuelle ?
La prostitution n’est pas une activité stable, qui peut être estimée facilement, même sur la voie publique. Vous n’avez pas les mêmes chiffres aujourd’hui que ceux que vous auriez eu la semaine dernière avec la neige et le verglas. Par ailleurs la physionomie de la France n’est pas celle de Paris. Ici par exemple, vous trouvez beaucoup de Roumaines ; dans d’autres villes, on trouvera plutôt des Bulgares. Les dernières Roumaines auxquelles nous avons eu à faire venaient d’eros-centers d’Espagne, les précédentes venaient d’eros-centers d’Allemagne. Ce que nous observons, c’est la mobilité des jeunes femmes. Les Nigérianes, par exemple, sont présentes sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger (souvent l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne).

Avec l’essor de la cybercriminalité, la mobilité des sites, les moyens humains et techniques sont-ils suffisants ?
On a les moyens et les spécialistes. L’obstacle majeur dans la lutte contre l’outil internet, c’est l’extra-territorialité des sites. Leur implantation, souvent dans des zones de non-droit, ne nous permet pas de les fermer comme on le souhaiterait. La France a une législation très répressive et abolitionniste, mais ce n’est pas le cas de tous les pays, y compris dans l’Union Européenne. Un proxénète auteur de la traite des êtres humains peut s’installer en Suisse, en Belgique ou en Allemagne ; si on ne caractérise pas la contrainte, il va échapper aux poursuites et sera considéré comme un commerçant de l’industrie du sexe ; alors qu’en France il sera qualifié de proxénète et d’auteur de trafic des êtres humains s’il y a des déplacements de population à des fins prostitutionnelles.
J’ai parlé de pays proches mais on peut aller plus loin, dans les îles Caïmans par exemple. Il est très difficile d’atteindre des sites implantés dans les zones de non-droit. Par contre, il est facile de les faire bouger ou même de les reconstituer : si nous arrivons à faire fermer un site, il suffit de modifier très légèrement le nom de domaine de manière à le faire rouvrir tout à fait légalement. Cependant aucun site n’est hébergé en France.
Les auteurs, eux, on arrive à les attraper : il suffit que la personne poursuivie mette un pied dans l‘espace Schengen pour que le magistrat délivre un mandat d’arrêt européen.

Qu’est-ce qui fait la particularité de la prostitution sur internet ?
Dans la prostitution de voie publique, le client voit la jeune fille. Sur internet, ce sont des images qui sont exposées. Souvent le client n’a pas de contact avec la jeune femme choisie : neuf fois sur dix, la photo ne correspond pas à la personne qu’on va rencontrer, ce qui dématérialise complètement le contact entre « l‘offre » et la demande.

Cette dématérialisation contribue à la banalisation
C’est vraiment un « produit ». S’il vous fait envie, vous cliquez et vous commandez. Si le « produit » n’est pas disponible, je le fais venir. Car les jeunes femmes sont offertes sur plusieurs pays et on les déplace en fonction de la demande. Et vous l’achèterez, même si ce n’est pas exactement le « produit » commandé. L’image est osée mais c’est comme ça que ça se passe. Ces jeunes femmes sont considérées et traitées comme de la marchandise.

Les sites de rencontre et de tchat sont-ils infiltrés par les proxénètes ?
Il suffit d’entrer sur un tchat et d’entamer la conversation. Des mineurs fréquentent ces sites ; souvent laissés à eux-mêmes, ils sont des proies faciles à attraper. Nous avons beaucoup d’affaires de jeunes filles de nationalité française : elles sortent du système scolaire à 16 ans, sans qualification et sans diplôme ; elles sont rapidement sollicitées pour gagner un argent qu’on leur présente comme facile. Puis elles s’aperçoivent que ce n’est pas « facile » et que c’est un univers violent. La personne qui désire se livrer à la prostitution aura l’obligation de prendre un appartement et, pour ça, il faut être encadrée. Si elle prend seule un appartement, elle s’expose au risque de racket, de violence, de viol. De même, elle est exposée aux clients qui vont user de violence pour obtenir des rapports sans préservatifs.
Donc, immanquablement, ça va générer une nécessité de proxénétisme derrière. Le réseau va fournir toutes les prestations (confection du site, prêt de téléphones dédiés à ça, trouver des appartements), moyennant en général la réversion de 50% du prix des passes.
Mais internet n’exclut pas non plus la violence des réseaux : on se met d‘accord mais si la personne prostituée ne fournit pas suffisamment de prestations, elle va se faire éjecter du réseau, voire blacklister sur d’autres réseaux. Cela va contraindre les jeunes femmes à accepter, sous la contrainte morale, des rapports dégradants parce que c’est ce qui est demandé actuellement : des rapports de plus en plus dégradants.
Longtemps on attendait de l’escort-girl qu’elle se comporte comme une « petite amie », aujourd’hui on veut qu’elle se comporte comme une actrice porno. Les réseaux vont exercer une pression pour que les jeunes filles soient conformes à ce modèle, ce qui va souvent les conduire à consommer des stupéfiants, comme la cocaïne notamment, parce qu’on est dans une surenchère.

La consommation de rapports sexuels tarifés est présentée par certains comme le paradigme de l’émancipation des femmes.
Le libre choix ! Il ne faut jamais avoir côtoyé le milieu pour penser ça. Avant d’arriver ici, j’avais le même genre d’idée sur le phénomène : si ces femmes sont libres, si elles sont d’accord pour le faire, pourquoi pas. Après, quand on les rencontre, qu’on les voit, on réalise que ce n’est pas comme ça : elles sont complètement détruites psychologiquement et il leur faut faire un long travail pour se reconstruire.

Et l’argent ?
Elles n’en gardent pas sauf celles qui deviennent proxénètes en investissant dans des appartements pour les louer 4000€ par mois à d’autres prostituées. Celles de la rue Saint-Denis par exemple, les « traditionnelles », elles vont continuer jusqu’à 70 ans.

Quel message voudriez-vous faire passer ?
Il faut dire que se prostituer sur internet, ce n’est pas l’univers merveilleux de l’indépendance des travailleuses du sexe qu’on nous vend. Sans structures, ce n’est pas possible. C’est cela qu’il faut mettre en avant : la prostitution sur internet est bien plus structurée qu’il n’y paraît. L’étudiante qui se prostitue pour payer ses études ou la mère de famille pour joindre les deux bouts ne restent pas seules longtemps. L’indépendance, on la proclame, mais en réalité elles sont très rapidement prises en main. La solution pour elles c’est de rentrer dans une structure et là c’est l’engrenage et ça ne va pas rester occasionnel longtemps. Il n’est pas possible de refuser tel ou tel client.
Il est bien placé, je trouve, pour expliquer le problème d'un point de vue "neutre" et c'est intéressant de voir qu'il a changé d'avis sur la notion de liberté.
On voit également que la lutte contre les proxos est perdue d'avance, ils utilisent toutes les failles juridiques pour échapper à la justice. Ce qui fait de la pénalisation des clients pratiquement la seule solution
 
http://infos.fondationscelles.org/dossier-du-mois/les-jeunes-femmes-sont-traitees-comme-de-la-marchandise-n27
avatar
Césarion

—
Messages : 464
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 28.02.14 11:34
Oui, interview intéressante sur le sujet.
avatar
Invité
Invité

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 28.02.14 17:12
Je ne suis pas abolitionniste, mais j'ai pensé directement à ce sujet quand j'ai vu ça:
http://www.metronews.fr/info/rick-angel-conseiller-ump-le-jour-acteur-porno-la-nuit/mnbA!kyhaTdY5iWFI/

Un conseiller de l'UMP viré parce qu'il était également acteur porno. En gros, les types défendent le travail du sexe, mais seulement si c'est pas chez eux quoi.
avatar
LenaLou
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1111
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 28.02.14 17:59
Belle hypocrisie...  Evil or Very Mad 
Remarquez,je suis pas étonnée de leur part.

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1069
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 03.03.14 19:41
L'Arizona tout comme tous les états des états-unis excepté le nevada est prohibionniste. Le terme sex-worker utilisé par le journaliste laisse à supposer qu'il est règlementariste parce que dans un état prohibitionniste ce terme n'a juste pas de sens.

http://www.rawstory.com/rs/2014/03/03/sex-workers-rounded-up-in-arizona-and-pushed-into-church-based-programs-without-charges/

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
GloriAnar

—
Messages : 357
Date d'inscription : 28/08/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 16.03.14 16:02
J'ai trouvé ce document qui regroupe des rapports sur la situation des prostituées dans les pays réglementaristes :

http://www.equalitynow.org/sites/default/files/Does_Legalizing_Prostitution_Protect_Women_and_Girls_FR.pdf
avatar
Invité
Invité

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 08.04.14 14:01
Est-ce que quelqu'un a des statistiques concernant la prostitution masculine ? (désolé, je savais pas où poster ça, je sais qu'elle est minoritaire, j'aurais juste besoin d'un lien solide pour le prouver)
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 11.04.14 0:02
A voir, éventuellement :


(Ne pas se fier au titre, le titre original est "Bad Wather".)

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1069
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 23.05.14 23:13
C'est confirmé par aucun autre média (et pas sur le site du cndch non plus)

http://www.metronews.fr/info/prostitution-la-penalisation-des-clients-desapprouvee-par-la-commission-des-droits-de-l-homme/mnew!k0HoAsYxhi8/

Et il n'y a pas énormément de précision sur les motivations, l'article est quand même hyper flou je trouve

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Invité
Invité

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 28.05.14 15:20
http://www.cncdh.fr/sites/default/files/14.05.22_avis_ppl_renforcant_la_lutte_contre_le_systeme_prostitutionnel_0.pdf

C'est confirmé par la CNCDH:
Je cite


19.
Les articles 16 et 17 de la proposition de loi visent à interdire et à sanctionner l’achat d’un acte sexuel, la CNCDH estime qu’ils posent problème à plus d’un titre. L’exigence de responsabilisation des clients de la prostitution et les fonctions expressive et pédagogique de la loi pénale sont des arguments qui peuvent être avancés en faveur de l’interdiction de l’achat d’un acte sexuel et de la pénalisation des clients des personnes prostituées. Cependant, la pénalisation du client aura nécessairement des répercussions sur la personne prostituée, puisque l’acte interdit requiert un  partenaire exerçant la prostitution. Ainsi, même si c’est le client qui est pénalisé et non la personne qui se prostitue, ces dispositions tendent indirectement à considérer la prostitution comme une activité illicite.
avatar
Tilleul

—
Messages : 674
Date d'inscription : 23/04/2014

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 28.05.14 15:47
Merci pour ce texte, très intéressant dans son ensemble. Mention spéciale pour le point 39.

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Elfvy
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

le 28.05.14 15:58
j'ai pas encore lu le document, mais je n'arrive toujours pas à trouver la logique dans le point 19
"Cependant, la pénalisation du client aura nécessairement des répercussions sur la personne prostituée, puisque l’acte interdit requiert un partenaire exerçant la prostitution"
OK. J'imagine que ça peut faire référence aux situations concrètes des prostituées, des conséquences que ça peut avoir sur leur quotidien...

mais "Ainsi, même si c’est le client qui est pénalisé et non la personne qui se prostitue, ces dispositions tendent indirectement à considérer la prostitution comme une activité illicite." J'ai jamais compris cette logique : X n'a pas le droit de taper Y. On pénalise X. Mais puisque l’acte interdit requiert un partenaire, ici Y, alors Y est aussi pénalisé ??? Que l'activité "taper sur quelqu'un" soit illicite, je comprends bien, mais je vois pas en quoi ça pénalise Y.

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
Contenu sponsorisé

Re: Quelques ressources pour le débat sur la prostitution

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum