Derniers sujets
Présentation de MickaëlAuroraHier à 16:02Mickaelauroraréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Hier à 13:53TortueSalut à tou.te.sMar 12 Déc 2017 - 17:18Ale.bonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58Aëlloon

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jeangabard
Banni·e
Messages : 1
Date d'inscription : 21/08/2012

présentation

le Mar 21 Aoû 2012 - 16:58
Je ne suis ni un troll ni un macho. Je ne suis ni féministe ni antiféministe. J'ai l'envie de dialoguer, de confronter mes opinions avec celles des autres dans le respect des personnes. Je dénonce dans un essai des dérives dans le féminisme et espère ainsi favoriser la réflexion et faire avancer la démocratie
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: présentation

le Mar 21 Aoû 2012 - 17:01
Tu n'es pas anti-féministe ? Défendre des idées masculinistes, ce n'est pas être anti-féministe, par hasard ?
Le titre du livre : "Le féminisme et ses dérives : Rendre un père à l’enfant roi". Je suis allée sur sa page mais ce n'est pas la peine de mettre le lien ici, ça lui ferait de la pub. Ce serait dommage sur un forum féministe. Enfin, le mal est fait.

Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: présentation

le Mar 21 Aoû 2012 - 17:05
Il y a une charte sur ce forum :
Il y a donc deux postulats basiques auxquels vous devez adhérer pour être accepté-e sur le forum ; ceci est important pour que nous puissions discuter de manière constructive :
1. Réaliser que les femmes subissent encore des discriminations
2. Être pour l'égalité homme-femme

Et sinon j'ai envie de dire : LOL


Les masculinistes nous prennent vraiment pour des couillonnes ou quoi ?


Ban immédiat

avatar
Morgause
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 241
Date d'inscription : 14/08/2011
http://echos-sans-nom.blogspot.com

Re: présentation

le Mar 21 Aoû 2012 - 17:16
Bien sûr qu'ils nous prennent pour des couillonnes, nous ne sommes que des femmes What a Face !

_________________
"La vie est une farce, et je suis son cochon." -Moi
avatar
Invité
Invité

Re: présentation

le Mar 21 Aoû 2012 - 17:41
@Morgause a écrit:Bien sûr qu'ils nous prennent pour des couillonnes, nous ne sommes que des femmes What a Face !
À part quelques-uns, mais ce sont des pédés (dixit le père de ma chérie en apprenant que j'allais aux rencontres féministes), donc c'est à peu près pareil.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: présentation

le Mar 21 Aoû 2012 - 20:50
Voir l'émission radio dont j'ai donné le lien hier, il était invité (s'il s'agit bien ici de Jean Gabard et non de qqn qui usurpe son identité).

http://feminisme.fr-bb.com/t634-emission-radio-sur-la-jupe-et-aussi-le-machisme
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: présentation

le Mar 21 Aoû 2012 - 21:42
Je suis en train d'écouter. Je vous résumé les interventions de M. Gabard :

Les femmes sont autant responsables que les hommes en ce qui concerne le harcèlement ! Ben oui, faudrait pas qu'elles croient qu'elles puissent tout se permettre !

Les hommes ne sont plus de "vrais hommes" au sein de la famille --> cause du machisme actuel + un point Godwin dès le début de l'émission.

Les femmes sont autant sexistes que les hommes, et c'est presque plus reconnu. On dit de plus en plus que les hommes sont "malades" à cause de l'idéologie féministe dominante (???). On oblige les hommes à être féminins (!!)

"Y a t-il forcément injustice parce qu'il y a moins de femmes à l'Assemblée Nationale ?"
--> ben oui, les femmes préfèrent faire la cuisine et le ménage plutôt que le pouvoir politique. C'est dans leur nature.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: présentation

le Mer 22 Aoû 2012 - 8:00
Il y aurait injustice à la justice (hihi), 75% de femmes dans la magistrature et personne n’en parle !

On peut aisément imaginer son point de vue sur une couple de lesbiennes qui élèverait un enfant. Par contre, dans un couple de gays, il y en a bien un des deux qui joue le rôle de l’homme non ?

Sinon, je crois qu’il confond deux choses (ce qu’il a reproché d’ailleurs aux féministes sans arrêt, d’être dans la confusion). Dans le passé, le père avait effectivement un rôle dans les familles mais bien souvent, c’était de l’autorité abusive. Il n’était pas respecté comme le pensent les Zemmouristes mais craint. Qqn qui frappe/hurle n’est pas respecté, il est craint. Pareil à l’école. Combien de gens se lamentent sur « le bon vieux temps » où les jeunes respectaient les profs. Ben non, ils ne les respectaient pas, ils craignaient seulement les châtiments corporels, rien à voir avec le respect. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de problème aujourd’hui à l’école mais le « respect » d’antan, c’est une bêtise.
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: présentation

le Mer 22 Aoû 2012 - 22:35
Bizarrement, j'ai l'impression que les violences physiques sur les gosses sont davantage exercées par les femmes.

avatar
Invité
Invité

Re: présentation

le Jeu 23 Aoû 2012 - 0:11
En même temps, c'est elles qui passent le plus de temps avec, souvent.

Ceci dit, tu peux préciser ce qui te donne cette impression et comment tu l'interprètes ?
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: présentation

le Jeu 23 Aoû 2012 - 0:55
Numa a écrit:En même temps, c'est elles qui passent le plus de temps avec, souvent.
Oui, mais non. Regarde les violence sexuelles adultes => enfants.
Elles sont majoritairement commises par des hommes qui disposent pourtant de moins de temps et de "prétextes" pour les exercer : il suffit de voir la répartition des rôles et des horaires dans la famille, ou bien les métiers liés à l'enfance qui sont fortement féminisés. Autrement dit, "quand on veut, on peut", et ça s'applique aussi hélas aux comportements néfastes.

Ceci dit, tu peux préciser ce qui te donne cette impression et comment tu l'interprètes ?
Une prise de conscience, un peu comme pour le viol il y a quelques années : j'ai rencontré quelqu'un qui a été victime, du coup je prête attention aux confidences voire les suscite, je guette les conversations autour de ce sujet, et je découvre l'ampleur du phénomène.
Autant je n'ai pas été surpris d'apprendre que la majorité des violeurs sont des hommes et la majorité des victimes des femmes, autant le fait que la majorité des parents violents (je dirais : sadiques) soient des femmes m'a un peu scié.

Et il ne s'agit pas d'une conception un peu dure de l'éducation (qui est souvent partagée entre père et mère) mais d'un schéma de violences et de dénigrement malsains, assez proche de la manipulation mise en place par les auteurs de violences conjugales : "tu ne vaux rien, je consacre ma vie à t'aider et tu ne me donnes rien en retour, je te frappe parce que tu le mérites, personne ne voudra t'aider".. et l'entourage qui fait semblant de ne pas voir parce que soi-disant ça ne le regarde pas. Ce que je trouve assez regrettable, au passage, quand il s'agit de violences sur une femme adulte (donc supposée pouvoir demander de l'aide et faire des choix), et totalement condamnable quand il s'agit d'enfants.

Pour l'interprétation, je sais pas, je suis perplexe.
Peut-être parce que certaines femmes n'ont que les enfants pour extérioriser la domination qu'elles subissent partout ailleurs.
Peut-être parce que les enfants sont la preuve vivante du fait que leur "jeunesse" est socialement terminée alors qu'elles ont eu le sentiment de ne pas en avoir profité.
Peut-être de la jalousie, toujours en référence au culte de la jeunesse dans notre société (apparemment ce sont surtout les filles qui dérouillent).
En fait je n'ai pas pu m'empêcher d'essayer d'analyser ça sous un angle féministe, vu qu'il s'agissait majoritairement de femmes ça me paraît logique comme angle de lecture.
Après, y'a le point de vue global, et la colère intérieure qu'on ressent quand quelqu'un à qui on tient raconte ce genre d'histoires. Surtout que sur cet aspect, mes parents ont été irréprochables (en tout et pour tout j'ai pris une baffe de leur part, et bien méritée).
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011
http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Re: présentation

le Jeu 23 Aoû 2012 - 16:56
@Grunt a écrit:Pour l'interprétation, je sais pas, je suis perplexe.
Peut-être parce que certaines femmes n'ont que les enfants pour extérioriser la domination qu'elles subissent partout ailleurs.
Peut-être parce que les enfants sont la preuve vivante du fait que leur "jeunesse" est socialement terminée alors qu'elles ont eu le sentiment de ne pas en avoir profité.
Peut-être de la jalousie, toujours en référence au culte de la jeunesse dans notre société (apparemment ce sont surtout les filles qui dérouillent).
J'ajouterais : peut-être parce qu'on t'a dit que ton but dans la vie était de faire des gosses, alors t'en a fait. Et là, tu te rends compte qu'un gosse, c'est chiant, ça crie, ça te force à nettoyer des trucs dégueu, ça obéit pas, ça ne t'idolâtre pas... Sans compter la grossesse et l'accouchement qui te font souffrir et modifient ton corps. Ta place sociale est modifiée, aussi. Bref, il y a plein de raisons d'avoir envie de les faire déguster, ces morveux.

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
Trompes De Fallope
Hystérique
Hystérique
Messages : 500
Date d'inscription : 11/03/2012
http://sitasdestrompesdefallope.wordpress.com

Re: présentation

le Dim 26 Aoû 2012 - 20:54
@Grunt a écrit:
Oui, mais non. Regarde les violence sexuelles adultes => enfants.
Elles sont majoritairement commises par des hommes qui disposent pourtant de moins de temps et de "prétextes" pour les exercer : il suffit de voir la répartition des rôles et des horaires dans la famille, ou bien les métiers liés à l'enfance qui sont fortement féminisés. Autrement dit, "quand on veut, on peut", et ça s'applique aussi hélas aux comportements néfastes.



Bah les violences sexuelles sur les enfants sont aussi des violences physiques, à partir de là les violences physiques sur enfants sont probablement majoritairement commises par des hommes. Sinon il faut préciser "les violences physiques à caractère non sexuel".

D'ailleurs, toutes violences confondues envers les enfants, les hommes sont bien majoritaires, les femmes sont plus nombreuses à exercer des violences psychologiques

http://www.terrafemina.com/societe/international/articles/10530-violences-faites-aux-enfants-un-rapport-annuel-alarmant.html

Quant aux auteurs de ces abus infantiles, il s’agit, dans 60% des cas, d’un homme. Pour toutes les formes d’abus, à l’exception de l’abus moral, les hommes et les jeunes hommes sont les auteurs les plus courants.
Contenu sponsorisé

Re: présentation

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum