Derniers sujets
Présentation de MickaëlAuroraJeu 14 Déc 2017 - 16:02Mickaelauroraréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Jeu 14 Déc 2017 - 13:53TortueSalut à tou.te.sMar 12 Déc 2017 - 17:18Ale.bonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58Aëlloon

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Mer 12 Oct 2011 - 11:49
@Vince a écrit:Je pense que le ventre de la femme (et non de la "mère" comme tu le dis de façon contradictoire, parce qu'on ne peut se prétendre mère de ce que tu appelles un amas de cellules, à moins que je ne t'interprète mal) lui appartient jusqu'au moment où une autre vie que la sienne fait son apparition dans son ventre.
Et si une femme se fait v(i)oler son ventre ? Il ne lui appartient quand même plus ?
Et à ce que je sache, c'est son corps qui produit tout ce qu'il y a en elle, donc pour moi, ça lui appartient.

Si les hommes portaient les enfants, (et les femmes aussi, bien entendu), alors on arrêterait peut-être de nous tenir ce genre de discours...
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Mer 12 Oct 2011 - 11:50
@Poussin Machin a écrit:[...] Ton corps ne t'appartient-il pas ? [...]

Bonjour Poussin Machin,

Pas forcément.

http://en.wikipedia.org/wiki/Selective_Service_System

Au moment, il n'y a pas de conscription militaire dans mon pays. Mais, si nous ouvrons un troisième front (Iran, par exemple), il y aura un grand besoin de la chair à canon.

Cependant, pour raisons politiques, avant que les « Grunts* » seront mobilisés, des personnes avec habilités spécialisées (comme moi) seront appelées aux armes.

http://articles.sfgate.com/2004-03-13/news/17418041_1_military-draft-selective-service-system-computer-experts

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

*« Grunts » est un sobriquet donné aux soldats de base de l'infanterie US durant la guerre du Viêt-nam, à l'instar des grognards de Napoléon Ier.


Dernière édition par tangshiming le Mer 12 Oct 2011 - 12:23, édité 3 fois

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
Healcraft
Banni·e
Messages : 155
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.healcraft.fr

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Mer 12 Oct 2011 - 12:05
@tangshiming a écrit:Cependant, pour raisons politiques, avant que les « Grunts » seront mobilisés, des personnes avec habilités spécialisées (comme moi) seront appelés aux armes.
Lol !
Le nom "grunt", entre autre, c'est des noms d'orcs de l'univers de jeux de blizzard, depuis warcraft 1, jusqu'a world of warcraft (j'y ai pas joué a ce dernier, mais mon frangin oui)
Perso je preferais l'univers de starcraft, avec les terrans(humains du futur mais pas plus intelligents que maintenant), les protoss(extraterrestres technologique a la stargate) et les Zergs(aliens mutant bio), je ne vous cache pas mon attirance de l'époque pour les Zergs, surtout pour les petits Zerglings qui couraient partout dans tout les sens, ils sont trop mignons ^^
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Mer 12 Oct 2011 - 12:31
@tangshiming a écrit:
@Poussin Machin a écrit:[...] Ton corps ne t'appartient-il pas ? [...]

Bonjour Poussin Machin,

Pas forcément.

http://en.wikipedia.org/wiki/Selective_Service_System

Au moment, il n'y a pas de conscription militaire dans mon pays. Mais, si nous ouvrons un troisième front (Iran, par exemple), il y aura un grand besoin de la chair à canon.

Cependant, pour raisons politiques, avant que les « Grunts* » seront mobilisés, des personnes avec habilités spécialisées (comme moi) seront appelées aux armes.

http://articles.sfgate.com/2004-03-13/news/17418041_1_military-draft-selective-service-system-computer-experts

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

*« Grunts » est un sobriquet donné aux soldats de base de l'infanterie US durant la guerre du Viêt-nam, à l'instar des grognards de Napoléon Ier.

On ne comprend que la moitié de ce que tu racontes, mais soit.
Je ne sais pas comment ça fonctionne chez toi, mais quoi qu'il en soit, chez nous, la seule "chair à canon", ce sont les soldats, qui se sont engagés d'eux-mêmes.
Qui plus est, il me semble qu'ici le sujet n'est pas l'armée, mais la grossesse, l'avortement...
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Mer 12 Oct 2011 - 12:51
Bonjour Poussin Machin,

Tu m'as explicitement demandé si mon corps m'appartient.

J'ai répondu que dans le cas d'une urgence nationale, je peux être forcé de devenir soldat.

Et si je suis envoyé dans la guerre, je peux être mutilé ou tué.

Je pense que sous certaines circonstances (la guerre), le corps d'un homme ne lui appartient pas.

Également, sous des autres circonstances (la grossesse), le corps de une femme ne l'appartient pas à elle.

Nous avons non seulement des droits, mais également des responsabilités.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

PS Je souhaite la bienvenue à Vince !


_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
Vince
Banni·e
Messages : 118
Date d'inscription : 10/10/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Mer 12 Oct 2011 - 15:34
Poussin Machin a écrit


Et si une femme se fait v(i)oler son ventre ? Il ne lui appartient quand même plus ?
Et à ce que je sache, c'est son corps qui produit tout ce qu'il y a en elle, donc pour moi, ça lui appartient.

En termes de morale, je trouve légitime d'avoir le droit d'avorter pour une femme qui a subi une violence sexuelle. C'est un problème d'humanité (au sens de faire preuve d'humanité).

Philosophiquement parlant, je maintiens cependant qu'à partir du moment où la vie fait son apparition dans le ventre d'une femme, ce ventre ne lui appartient plus. Là où il y a deux vies, l'une ne peut être la propriété de l'autre.

Ce qui fausse le débat, c'est l'utilisation du slogan "mon ventre m'appartient". Ce slogan est abusif. Il réduit le phénomène de la grossesse à une histoire de propriété ("c'est à moi, j'en fais ce que je veux et je fais ce que je veux de ce qu'il y a dedans. Et si j'ai envie de vider le locataire, c'est mon droit").

Tu l'illustres d'ailleurs en précisant "c'est son corps qui produit tout ce qu'il y a en elle, donc pour moi, ça lui appartient". Ce même raisonnement peut être tenu pour les excréments.

Dans le slogan "mon ventre m'appartient", appliqué à la grossesse, ce qu'il y a dans le ventre est assimilé à une simple sécrétion corporelle.

PS. Je remrcie Tangshiming pour son message de bienvenue.
avatar
Healcraft
Banni·e
Messages : 155
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.healcraft.fr

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Mer 12 Oct 2011 - 15:52
@Vince a écrit:PS. Je remrcie Tangshiming pour son message de bienvenue.
Qui se ressemble s'assemble, ou, diviser pour mieux regner ?
PS : Ne pas me répondre evidement, laissont leurs la liberté d'expression à ces trolls(dissident, machiste, ou pas). Ils forment d'ailleurs un bon sujet d'étude a propos de cette espece (qui n'est pas en voie de disparition, je vous rassure)
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Mer 12 Oct 2011 - 22:59
@tangshiming a écrit:J'ai répondu que dans le cas d'une urgence nationale, je peux être forcé de devenir soldat.

Et si je suis envoyé dans la guerre, je peux être mutilé ou tué.

Je pense que sous certaines circonstances (la guerre), le corps d'un homme ne lui appartient pas.

Également, sous des autres circonstances (la grossesse), le corps de une femme ne l'appartient pas à elle.

Nous avons non seulement des droits, mais également des responsabilités.

Je ne sais pas dans quel pays tu vis actuellement, mais chez nous, les seules personnes qui s'en vont en guerre sont celles qui se sont engagées dans l'armée.
Ainsi, ces personnes ont choisi ce qu'elles veulent faire, en acceptant les sévices qui pouvaient être commis à leur encontre. Leur corps leur appartient, ils ont juste décidé de l'utiliser différemment que d'autres. Ils ont conscience que quelqu'un peut décider de leur faire du mal, et de s'en prendre à leur corps, ainsi qu'ils ont conscience que des individus haut placés pourraient les envoyer au carnage.
Pour ce qui est des femmes, c'est leur corps, elles le connaissent (un minimum) et savent ce qui peut se produire dans telle ou telle circonstance. Si elles désirent avoir un enfant, elles accepteront que leur corps soit modifier, qu'il souffre. Mais dans le cas d'une grossesse non-désirée, ça reste quand même leur corps, et là, elles ne sont pas forcément prêtes à accepter de tels changements.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Jeu 13 Oct 2011 - 9:34
Les femmes sont comme des poules pondeuses, on devrait d'ailleurs penser à les mettre en batterie…Quelle idée saugrenue de penser qu'elle peuvent décider ou non d'avoir une grossesse…

(L'effet forum c'est terrible, je trolle !)
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Jeu 13 Oct 2011 - 12:58
Les femmes sont comme des poules pondeuses, on devrait d'ailleurs penser à les mettre en batterie…Quelle idée saugrenue de penser qu'elle peuvent décider ou non d'avoir une grossesse…

J'aime
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Ven 14 Oct 2011 - 11:38
@Poussin Machin a écrit:[...] Je ne sais pas dans quel pays tu vis actuellement, mais chez nous, les seules personnes qui s'en vont en guerre sont celles qui se sont engagées dans l'armée. [...]

Bonjour Poussin Machin,

C'est bien différent dans mon pays. Aux États-Unis, en cas d'une urgence nationale, non seulement les citoyens (comme moi), mais également les résidents permanents, réfugiés, etc. sont potentiellement obligés de servir dans l'armée américaine.

Bien sûr, seulement les hommes.

C'est-à-dire qu'il y a des circonstances où mon corps ne m'appartient.

En d'autres mots, ce slogan fondamental du féminisme moderne n'est pas un absolu.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

PS http://www.youtube.com/watch?v=sqPzFLc2J-4

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Ven 14 Oct 2011 - 11:50
@tangshiming a écrit:En d'autres mots, ce slogan fondamental du féminisme moderne n'est pas un absolu.
Ce n'est pas qu'un slogan, c'est une revendication.
Et cette revendication peut être soutenue dans le cadre de la guerre. Pourquoi des individus se sacrifieraient pour que d'autres individus étendent leur pouvoir ? Ces individus qui manipulent le peuple sont des parasites, peut-être au même titre qu'une morula non désirée.
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Ven 14 Oct 2011 - 12:04
M_hysterie a écrit:
@tangshiming a écrit:En d'autres mots, ce slogan fondamental du féminisme moderne n'est pas un absolu.
Ce n'est pas qu'un slogan, c'est une revendication.
Et cette revendication peut être soutenue dans le cadre de la guerre. Pourquoi des individus se sacrifieraient pour que d'autres individus étendent leur pouvoir ? Ces individus qui manipulent le peuple sont des parasites, peut-être au même titre qu'une morula non désirée.

Bonjour M_hysterie,

Bien sûr, un citoyen doit faire sa propre décision si une guerre est juste ou injuste.

Mais, si on refuse de participer, normalement on sera envoyé en prison.

Et les prisons américaines sont parfois très dangereuses...

En tout cas, si soldat ou prisonnier, mon corps ne m'appartient pas.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

PS Le mot « revendication » est plus précis que « slogan ». Merci !


Dernière édition par tangshiming le Ven 14 Oct 2011 - 12:14, édité 2 fois

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Ven 14 Oct 2011 - 12:08
Mais, si on refuse de participer, normalement on sera envoyé en prison.

Autrefois les femmes qui avortaient étaient aussi envoyées en prison.

Si les hommes jugent qu'ils n'ont pas à servir de chair à canon pour une guerre qu'ils trouvent injuste (et je pense qu'ils ne devraient pas), je pense qu'ils peuvent manifester, agir contre cela.
avatar
Healcraft
Banni·e
Messages : 155
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.healcraft.fr

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Ven 14 Oct 2011 - 12:22
@tangshiming a écrit:Bien sûr, un citoyen doit faire sa propre décision si une guerre est juste ou injuste.

Mais, si on refuse de participer, normalement on sera envoyé en prison.

Et les prisons américaines sont parfois très dangereuses...

En tout cas, si soldat ou prisonnier, mon corps ne m'appartient pas.
On s'en branle, ici on est en France... et je vois pas le rapport avec le féminisme
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Ven 14 Oct 2011 - 12:35
Antisexisme a écrit:
@Poussin Machin a écrit:[…] Je reprends donc : il me paraîtrait étrange qu'il y ait des expériences sur des foetus, mais admettons. Si un foetus n'est pas "viable", et que des chercheurs veulent tester un remède miracle qui pourrait faire que le foetus soit viable, alors pourquoi pas ? S'il faut "sacrifier" 150 foetus dits "non-viables" à la médecine afin d'en sauver des milliers d'autres, alors pourquoi pas ? […]

Hum, à condition que le foetus ne puisse pas souffrir (système nerveux non fonctionnel).

Bonjour Antisexisme et Poussin Machin,

Si un(e) fœtus n'est pas biologiquement viable (c'est-à-dire qu'il ou elle va mourir naturellement en tout cas), je n'ai pas d'objections si on l'utilise pour des expériences scientifiques. Mais, d'expérimenter sur un(e) fœtus sain(e) et d'après l'avorter est (pour moi) une chose éthiquement questionable.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Ven 14 Oct 2011 - 13:02
@Vince a écrit:Critique sur les critères de sélection relatifs à l'avortement établis par Tangshiming: [...]

"2) Des dommages génétiques ou radioactifs très sérieux qui mèneront à la douleur physique extrême pour toute la vie de l'enfant. Exemples : les effets de Hiroshima, Fukushima, certains médicaments, etc. Dans ce cas-ci, je soutiens la « mort miséricordieuse » : non seulement de l'embryon et du fœtus, mais également du bébé nouveau-né(e)."

Le point de vue de Tangshiming est occidentalo-centriste. Il établit une échelle de valeur subjective en se référant à la science pour déterminer le seuil de douleur supportable dans une vie. Pourquoi la douleur physique plutôt que la douleur morale ou mentale ? Puisqu'il craint davantage la douleur physique que la douleur mentale. Son point de vue est subjectif. [...]

Bonjour Vince,

Intéressant.

Est-ce que tu peux me donner un exemple dans une société non occidentale, d'où il est licite d'avorter puisqu'on sait que l'enfant aura des grandes douleurs morales ou mentales ?

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Sam 15 Oct 2011 - 10:30
M_hysterie a écrit:
@tangshiming a écrit:En d'autres mots, ce slogan fondamental du féminisme moderne n'est pas un absolu.
Ce n'est pas qu'un slogan, c'est une revendication.
Et cette revendication peut être soutenue dans le cadre de la guerre. Pourquoi des individus se sacrifieraient pour que d'autres individus étendent leur pouvoir ? Ces individus qui manipulent le peuple sont des parasites, peut-être au même titre qu'une morula non désirée.
+1

@tangshiming a écrit:Si un(e) fœtus n'est pas biologiquement viable (c'est-à-dire qu'il ou elle va mourir naturellement en tout cas), je n'ai pas d'objections si on l'utilise pour des expériences scientifiques. Mais, d'expérimenter sur un(e) fœtus sain(e) et d'après l'avorter est (pour moi) une chose éthiquement questionable.
Pourrais-tu me donner des exemples d'utilisation de foetus viables s'il te plaît ?
Il me semble l'avoir déjà demandé sans jamais avoir eu de réponse.
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Sam 15 Oct 2011 - 15:42
@Poussin Machin a écrit:Pourrais-tu me donner des exemples d'utilisation de foetus viables s'il te plaît ? […]

Bonjour Poussin Machin,

Jusqu'à maintenant, il y a seulement (officiellement) des expériences avec des embryons.

Par exemple : http://news.nationalgeographic.com/news/2005/01/0125_050125_chimeras.html .

Mais, c'est une industrie avec grandes possibilités pour les capitalistes et les militaires.

Je ne serais pas étonné si inofficiellement, il y avait déjà cette utilisation.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas


_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
Vince
Banni·e
Messages : 118
Date d'inscription : 10/10/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Dim 16 Oct 2011 - 0:48
Bonjour Tangshiming


Est-ce que tu peux me donner un exemple dans une société non occidentale, d'où il est licite d'avorter puisqu'on sait que l'enfant aura des grandes douleurs morales ou mentales ?

Je ne connais pas de pays non occidental rendant licite l'avortement dans le cas de souffrances psychiques prévisibles et je crois qu'il n'y en a pas.

La formulation de mon message était ambigüe et prêtait à confusion. Je me suis cependant étonné que tu donnes, comme condition restrictive à l'avortement, des souffrances "physiques" prévisibles, et que tu ne parles pas de souffrances psychiques possibles pour l'enfant à naître. J'y ai vu un clivage entre souffrance physique et souffrance psychique qui me semble propre à la culture occidentale. Pour résumer, tu as mis l'accent sur la souffrance physique.

Ta question suscite en moi pourtant une interrogation. Il est vrai qu'un argument souvent avancé pour justifier l'avortement est la souffrance psychique supposément prévisible de l'enfant à naïtre : il faudrait avorter parce que l'enfant à venir, non désiré par la mère, ne serait pas heureux pendant sa vie. Or, qui détient les clefs du bonheur ?

De plus, je ne sais pas au juste si l'être humain avorté souffre physiquement ou psychiquement d'être avorté, et s'il souffre que la vie lui soit retirée. C'est une question difficile, parce qu'elle soulève une interrogation relative à l'être : quand devient-on un être humain ?

La réponse donnée s'appuie souvent sur des arguments scientifiques ou techniques (cellules constituées ou système nerveux complètement développé, capacité supposée à ressentir). Une intervenante, Math, a exposé au début de ce fil de discussion une condition très claire pour accorder un statut d'être humain :


Tant qu'il n'est pas un être humain séparé du corps de la mère, le foetus n'est pas pour moi un sujet de droit, ni un être humain à part entière.
Je suis donc totalement pour l'avortement, y compris à un stade avancé de la grossesse lorsque cela se justifie (maladie génétique détectée tardivement, que les parents ne peuvent pas prendre en charge, déni de grossesse...).
La question est hautement éthique et chacun y répond différemment, de savoir à quel moment de sa "vie" on est un être à part entière. Pour moi, le moment où le nouveau-né respire de façon autonome est la meilleure réponse à donner.
Je sais qu'on peut aussi considérer qu'à partir du moment où le foetus POURRAIT être viable (en gros 6 mois de grossesse), il devient un être humain. Je pense pour ma part qu'on ne peut pas poser pour fondement ce qu'il "pourrait" être, mais ce qu'il est : un foetus et non un être humain.

Je suis étonné que ce point de vue n'ait suscité aucune interrogation.

Je donne un exemple : l'accouchement d'un enfant est prévu environ neuf mois après sa conception. Selon le point de vue de Math, si la grossesse se déroule normalement, le foetus aura le statut d'être humain neuf mois après sa conception, c'est à dire à la naissance. Envisageons le cas suivant : pour une raison ou pour une autre, l'enfant en question naît beaucoup plus tôt : c'est un "grand prématuré", selon les termes de la médecine, c'est à dire qu'il est né entre la 28ème semaine et la 32ème semaine de la grossesse, soit au plus tôt sept mois après sa conception (on distingue aussi maintenant la très grande prématurité, entre 26 et 27 semaines après la conception, et la prématurité extrême, entre 24 et 26 semaines, soit au plus tôt six mois après la conception).

Dans un cas extrême, l'enfant peut donc naître et être viable six mois après sa conception, à condition d'être placé dans un service médical spécialisé. À ce stade, le bébé ne peut pas encore respirer de façon autonome avec ses poumons. On est obligé de lui injecter du surfactant pulmonaire. De plus, sa maturation neurologique est loin d'être terminée, ses paupières ne sont pas encore décollées, et on peut à peine distinguer ses mamelons.

Selon les assertions de Math, cet enfant est bien un être humain, mais ne l'aurait pas été s'il était resté dans le ventre de sa mère. Cette vue de l'esprit me semble insupportable.

Si la science permet aujourd'hui d'avorter dans des conditions plus décentes, elle permet aussi de sauver un foetus de plus en plus tôt avant le terme naturel de la grossesse (neuf mois). Qui sait si dans cent ans, on ne pourra pas sauver un foetus sorti du ventre de sa mère trois mois après sa conception ?

............................

Enfin, je m'aperçois que tu portes un pseudonyme à consonnance chinoise, et que tu as choisi un avatar en rapport. Je voudrais souligner ici un paradoxe : en Asie, l'avortement est pratiqué, comme partout, notamment en Chine. Malheureusement, pour des raisons culturelles et autres, les individus de sexe féminin sont moins désirés que les individus de sexe masculin. À l'échographie, dans les campagnes chinoises, si on s'aperçoit que l'enfant à naître est de sexe féminin, il arrive souvent que la mère avorte. Les premières victimes de l'avortement sont alors...les embryons de sexe féminin. Le contexte culturel est donc à prendre en considération.

Cordialement

Vince
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Lun 17 Oct 2011 - 11:21
@Vince a écrit:[...] Ta question suscite en moi pourtant une interrogation. Il est vrai qu'un argument souvent avancé pour justifier l'avortement est la souffrance psychique supposément prévisible de l'enfant à naître : il faudrait avorter parce que l'enfant à venir, non désiré par la mère, ne serait pas heureux pendant sa vie. Or, qui détient les clefs du bonheur ? [...]

Bonjour Vince,

Si le père biologique est un bon à rien et la mère pense à l'avortement (ou après la naissance, à l'infanticide), il y a toujours la possibilité des parents adoptifs.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

PS http://www.youtube.com/watch?v=WEUAvDgmYLg

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Lun 17 Oct 2011 - 12:37
Antisexisme a écrit:
Mais, si on refuse de participer, normalement on sera envoyé en prison.

Autrefois les femmes qui avortaient étaient aussi envoyées en prison.

Si les hommes jugent qu'ils n'ont pas à servir de chair à canon pour une guerre qu'ils trouvent injuste (et je pense qu'ils ne devraient pas), je pense qu'ils peuvent manifester, agir contre cela.

Bonjour Antisexisme,

Si on pense dans la catégorie des droits et pas de responsabilités, ta logique est superficiellement cohérente. Par exemple, une mère a un « droit » légal (mais pas un droit éthique) d'assassiner son enfant à venir. Et un soldat a le droit éthique (mais pas légal) de refuser de participer à une guerre injuste (c'est pour éviter une autre forme du meurtre). Mais, la source idéologique de ces « droits » est bien différente.

Pour le soldat, il y a des raisons humanistes et démocratiques pour cette décision.

Pour une féministe, (si j'analyse correctement) les raisons sont plutôt orwelliennes : tu as désigné une partie de la communauté humaine comme « unpersons » (non personnes).

L'état, c'est toi : tu as le « droit » d'arbitrairement liquider des êtres humains dans ta « nation ».

Naturellement, si on accorde la priorité aux responsabilités, l'obligation pour une mère est : « Ne te demandes pas ce que ton enfant (à venir) peut faire pour toi, mais demande-toi ce que tu peux faire pour ton enfant (à venir) »...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas



Dernière édition par tangshiming le Lun 17 Oct 2011 - 13:12, édité 1 fois

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Lun 17 Oct 2011 - 13:00
M_hysterie a écrit:Les femmes sont comme des poules pondeuses, on devrait d'ailleurs penser à les mettre en batterie… Quelle idée saugrenue de penser qu'elles peuvent décider ou non d'avoir une grossesse… [...]


Bonjour M_hysterie,

Pas de souci : je ne suis pas le pape !

Je n'ai aucun problème avec la contraception ou la stérilisation.

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

PS http://www.youtube.com/watch?v=_B_i5v9uhW8



_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Lun 17 Oct 2011 - 14:27
Sais-tu que la contraception ne marche pas à 100% ? Tu es peut-être pour la méthode de l'abstinence et que l'on s'accouple seulement pour pondre ?
avatar
tangshiming
Banni·e
Messages : 63
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

le Lun 17 Oct 2011 - 15:36
M_hysterie a écrit:Sais-tu que la contraception ne marche pas à 100% ? Tu es peut-être pour la méthode de l'abstinence et que l'on s'accouple seulement pour pondre ?

Bonjour M_hysterie,

Je suis romantique : je veux le vrai amour.

Tes mots me rappelle l'amie récente. Elle m'a dit qu'elle veut que je devienne son amant.

Shocked

J'étais un peu choqué par sa franchise.

Cependant, elle a également déclaré qu'elle est catégoriquement contre l'avortement.



Ma réponse était que nous devrions nous concentrer sur la possibilité de devenir bons amis (platoniques) avant de commencer des activités sexuelles. Pourquoi ? Si elle devienne enceinte, nous devrons nous marier.

Cette pensée l'a choquée...

Cordialement,

Stephen唐士明Thomas

PS http://www.youtube.com/watch?v=HQhDTKpiz_A

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
Contenu sponsorisé

Re: L'embryonicide, le féticide, et l'infanticide...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum