Derniers sujets
Magdalen BernsHier à 14:35AstréeHumour sexiste18.01.19 13:14AstréeChristine Delphy, théoricienne et militante féministe d'aujourd'hui18.01.19 7:17NurjaFemmage aux militantes féministes tuées - 9 janvier14.01.19 8:19AstréeFilm "Colette", 201810.01.19 17:57NurjaLa soi-disant crise de la masculinité06.01.19 18:25AstréeFéminisme et véganisme06.01.19 16:11Nurja"La petite fille sur la banquise" par Adélaïde Bon.05.01.19 18:32AstréeDétransition MTF05.01.19 18:20AstréePétition - Constat du sexisme dans le sport et le roller derby24.12.18 23:28AstréeNanette23.12.18 21:39AstréeLe phallus et le néant par Sophie robert.22.12.18 14:18AstréePeggy Sastre21.12.18 9:31AstréeNaissance de mon webzine féministe20.12.18 10:01poppee-leeT'as pensé a... L'instagram de la charge mentale19.12.18 23:27PapillusionSyndrome de Stress Post-Traumatique.19.12.18 20:43Astrée"Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent" théâtre et projet livre, par Les culottées du bocal.19.12.18 20:19Astrée"Contes à rebours" par Thypaine D.19.12.18 19:48AstréeConférence 2018 : Les femmes et le mouvement animaliste par Willène Pilate.19.12.18 19:20AstréeLa prostitution n'est pas un métier (suite)17.12.18 23:35AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.

Partagez
Aller en bas
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Magdalen Berns

le 21.12.18 22:20
Hello,

Magdalen Berns c'est un peu le pire cauchemar des misogynes planqués sous couvert de libéralisme, parce qu'elle est carrée, réfléchie, elle a de l'humour et surtout, elle en a rien à faire de leurs insultes acronymiques (terfs, swerf, jetez un clavier, ça ira plus vite). Une sacrée paire d'ovaires.
Et puis elle est lesbienne, et c'est important, vu que les lesbiennes sont à la base du féminisme et volontairement effacée de l'hystoire de cette lutte. Et que noues, lesbiennes, on est doublement ciblées par les libéraux.

Elle tacle de façon très efficace les mythes libéraux lesbophobes et misogynes.

Ses vidéos sont traduites en sous-titrages, ce qui est une bonne chose, vu qu'on est pas toutes bilingue en anglaise.

Vous trouverez sa chaîne Youtube ici

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
avatar
poppee-lee
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 31
Date d'inscription : 29/01/2013

Re: Magdalen Berns

le 27.12.18 12:02
Merci Astrée ! je connaissais son nom via twitter mais c'est tout. Je découvre ses vidéos ! Celle sur les " non binaires" est vraiment bien !
avatar
Papillusion
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Magdalen Berns

le 27.12.18 21:52
Ah oui ? J'ignorais totalement que les lesbiennes étaient à la base du féminisme (effectivement, si elles ont été effacées de la lutte c'est normal), tu as des ressources -en français si possible- sur le sujet ? Very Happy
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Re: Magdalen Berns

le 28.12.18 15:11
C'est bien la difficulté face à la volonté patriarcale lesbophobe : Quand les hommes ne censurent pas les lesbiennes ; censure pouvant passer par le lesbocide*, Marielle Franco par exemple, ils arrivent à les effacer de l'hystoire. J'en parlais dans un autre post. Ils entretiennent (efficacement hélas) une division entre femmes lesbiennes et non lesbiennes (Les Gouines Rouges, ça te parle peut-être), voire les font passer pour des hommes ou dans le cas de Anne Lister, gender non conforming, alors qu'elle était lesbienne et qu'en plus, une lesbienne qui ne se conforme pas au genre féminin, c'est un pléonasme.

Peut-être faudrait-il rappeler aux personnes qui parlent de lesbiennes cisgenres, transgenre, voire carrément queer (queer est une insulte, je ne vois pas en quoi c'est émancipateur, surtout pour une femme, de reprendre une insulte patriarcale pour détruire le patriarcat), que les hommes utilisent la norme hétérosexuelle (i.e. culture du viol) pour entretenir le système phallcorate. A partir du moment où une femme refuse aux hommes un accès à son corps et à ses possibilités de donner naissance, elle est déjà en infraction avec l'identité de genre prison sociale patriarcale que les hommes nomment genre féminin.

Les lesbiennes soutiennent les femmes non lesbiennes, les gays (qui les ont soignés pendant les années 80 ? Des lesbiennes, alors que la culture gay est misogyne et lesbophobe, être gay ne supprime pas les privilège lié à son sexe). En revanche, les lesbiennes n'ont pas le droit de parler de la répression phallocrate, si ça ne concerne que les lesbiennes : donc impossibilité de parler des mecs qui les violent et se font passer pour des femmes ensuite, ou de parler des femmes hétéro ou bies qui les censurent dès que ça devient un peu trop lesbien (dès qu'on arrête de parler de mecs en vérité).

Bref, pour résumer comme suit : Les lesbiennes sont au cœur  de la sororité et féminisme, parce qu'on est tournées vers les femmes. Dire non à un homme et refuser de lui donner des enfants, c'est un tabou social très grave, mais alors oser s'aimer soi-même en tant que femme, que personne et aimer les autres femmes, je crois que ça fait exploser leur bitomètre.

*A retenir tout de même : bien que L comme Lesbienne soit placé en première place dans l'acronyme LGBT, je n'entends jamais parler des lesbocides dans les pays francophones, je tiens ce terme de recherches féministes perso sur un site en portugais, lesbocidio.

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
avatar
Vénus
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 660
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Magdalen Berns

le 31.12.18 11:02
Astrée, je ne suis pas d'accord que les lesbiennes sont à la base du féminisme. D'abord ce n'était pas vraiment un concept au XIXè et au début du XXè, et puis de nombreuses femmes hétéro ou bi ont participé à la création du féminisme.

Les lesbiennes sont sur-représentées dans le mouvement, et un grand nombre de femmes aux contributions essentielles sont lesbiennes mais ça ne veut pas dire toute, ni l'écrasante majorité, ni que les non-lesbiennes auraient été moins bonnes ou auraient moins contribué.
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Re: Magdalen Berns

le 05.01.19 18:31
Les lesbiennes ne sont pas sur-représentées dans le milieu féministe, je ne sais pas d'où tu tiens cela mais c'est une fausse impression. La seule chose que la société noues impose dans son chantage à l'assimilation, c'est la pma. On peut être lesbienne seulement si on est en couple et si une des deux est enceinte. Ce n'est pas du progrès, c'est de la lesbophobie. Le seul autres contexte où les hommes exposent les lesbiennes, c'est dans la récupération de notre culture et sexualité, ils sont disposés à noues imposer l'assimilation si on devient accessible sexuellement pour eux, ils noues pornifient et entretiennent et véhicules des clichés lesbophobes.

Les hommes encouragent les jeunes lesbiennes à se dire queer au lieu de lesbienne, ils continuent de noues effacer de la société, je ne vois pas en quoi c'est noues sur-représenter de façon objective et positive. C'est aux lesbiennes de décider cela, pas aux hommes. Le nombre de femmes et de filles se déclarant bisexuelle alors qu'elles sont lesbiennes, c'est juste effarant.

Je n'ai pas dit que noues étions à la base du féminisme, toutes les femmes sont à la base du féminisme et y contribuent, j'ai dit que noues en étions le cœur car noues désobéissons à l'obligation de l'hétérosexualité, et ils noues le font payer très cher.

Les lutte des femmes c'est au delà du concept que l'on connait actuellement, c'est survivre chaque jour, et on risque pas de savoir jusqu'à quand remonte nos luttes puisque les hommes noues effacent de l'hystoire, en tant que femmes, et mes sœurs lesbiennes et moi-même, encore plus.

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
avatar
michekhen
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 733
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: Magdalen Berns

le 15.01.19 12:17
si ça vous intéresse j'ai les copies d'un article sur ce sujet , c'est une lettre ouverte au mouvement féministe datant de 1981, au moment de la scission du mouvement, en tout cas de la revue "question féministe".
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9172
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Magdalen Berns

le 15.01.19 12:57
Ça m'intéresse beaucoup, michekhen. Merci

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
michekhen
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 733
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: Magdalen Berns

le 16.01.19 11:52
je ne sais pas comment faire pour vous téléchargez ce zip.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9172
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Magdalen Berns

le 16.01.19 19:00
Peut-être en le mettant sur un site de type "wetransfer" et en nous partageant le lien ?

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Re: Magdalen Berns

le 18.01.19 16:39
Réputation du message : 100% (2 votes)
Voici le lien vers le dl de l'article : http:// www.mediafire.com/file/78691uies7kdh6e/LetrreAuMouvementF%C3%A9ministe-1981.zip
J'ai vérifié le lien et l'archive (c'est mon compte médiafire) avec mon antivirus, c'est clean.

Et super intéressant, même si je n'ai pas le temps de tout lire pour le moment.
Merci michekhen !


Dernière édition par Astrée le 19.01.19 23:18, édité 3 fois

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
avatar
michekhen
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 733
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: Magdalen Berns

le 19.01.19 23:09
au secours, j'ai cliqué pour essayer sur le lien pour voir, mais j'ai eu une page à virus.
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Re: Magdalen Berns

le 19.01.19 23:19
J'ai aucune idée de pourquoi ça dirige vers cette page, du coup j'ai copié l'adresse en ajoutant un espace et ça a l'air de fonctionner (chez moi en tout cas).

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9172
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Magdalen Berns

le 20.01.19 0:08
chez moie ça fonctionne aussi sans souci

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4539
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Magdalen Berns

le 20.01.19 2:11
@Astrée a écrit:des femmes hétéro ou bies qui les censurent dès que ça devient un peu trop lesbien (dès qu'on arrête de parler de mecs en vérité)
@Astrée a écrit:Le nombre de femmes et de filles se déclarant bisexuelle alors qu'elles sont lesbiennes, c'est juste effarant.

Après la transphobie, la biphobie.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Vénus
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 660
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Magdalen Berns

Hier à 12:48
Merci Michekhen c'est très intéressant, j'avais cherché à trouver des infos il y a quelques années (sur tout l'épisode de la fin de QF mais j'avais eu de la peine).

Ca m'étonne pas trop qu'il y ait un clash si elles affirment que toutes les femmes qui ne sont pas d'accord avec elles ont tort.

Et comme quoi y a pas besoin d'internet pour porter des accusations extrêmement graves qui dépassent largement ce qui est fait.

Et en plus "le féminisme est lui-même violent pour les femmes non-féministes" (p. 77 en bas).... Donc en gros, soit vous nous rejoignez et acceptez nos idées, soit vous allez vous en prendre plein la gueule au nom du féminisme. wouhou
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Re: Magdalen Berns

Hier à 14:35
Me balancer tous les termes en -phobe connus n'annulera pas le fait que j'ai été témoin de ce dont je parlais plus haut, que je n'ai pas été la seule, que ça s'est produit plusieurs fois. Genre l'année dernière, des féministes ont démontré des comportements lesbophobes envers des lesbiennes, parce qu'elles parlaient de sujets lesbiens, notamment de sexualité, de violences ciblant les lesbiennes. Cela s'est terminé en agression verbale et psychologiques et quand cela a été rapporté, apparemment la lesbophobie en milieu féministe ça n'existait pas.

Des femmes se disant bisexuelles ou l'ayant dit, par peur de représailles lesbophobes, mais aussi à cause du du mythe du born this way (elles ont tellement entendu que si un mec les avait violé ou que si elles avaient couché avec un homme, alors elles ne pouvait pas être lesbiennes, ce qui est faux) j'en ai rencontré aussi, et je ne suis pas la seule à en avoir croisé. La majorité des lesbiennes que j'ai croisé dans ma vie sont des survivantes de violences directes (viols, agressions sexuelles) ou considérées comme indirectes (lesbophobie intériorisée, elles ont eu un passé hétéro parce que l’hétérosexualité est la norme sociale et qu'à l'époque, elles n'avaient pas les ressources pour contrer cette injonction).

Et c'est pas des accusions de phobes qui vont m'empêcher de le dire. Au pire ça va me saouler et j'irai le dire ailleurs, mais être catégorisée par des mots accusateurs (ce qui reste la méthode la plus facile pour faire taire les femmes), ça marche plus depuis un bail sur moi.

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
Contenu sponsorisé

Re: Magdalen Berns

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum