Derniers sujets
Magdalen BernsHier à 14:35AstréeHumour sexiste18.01.19 13:14AstréeChristine Delphy, théoricienne et militante féministe d'aujourd'hui18.01.19 7:17NurjaFemmage aux militantes féministes tuées - 9 janvier14.01.19 8:19AstréeFilm "Colette", 201810.01.19 17:57NurjaLa soi-disant crise de la masculinité06.01.19 18:25AstréeFéminisme et véganisme06.01.19 16:11Nurja"La petite fille sur la banquise" par Adélaïde Bon.05.01.19 18:32AstréeDétransition MTF05.01.19 18:20AstréePétition - Constat du sexisme dans le sport et le roller derby24.12.18 23:28AstréeNanette23.12.18 21:39AstréeLe phallus et le néant par Sophie robert.22.12.18 14:18AstréePeggy Sastre21.12.18 9:31AstréeNaissance de mon webzine féministe20.12.18 10:01poppee-leeT'as pensé a... L'instagram de la charge mentale19.12.18 23:27PapillusionSyndrome de Stress Post-Traumatique.19.12.18 20:43Astrée"Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent" théâtre et projet livre, par Les culottées du bocal.19.12.18 20:19Astrée"Contes à rebours" par Thypaine D.19.12.18 19:48AstréeConférence 2018 : Les femmes et le mouvement animaliste par Willène Pilate.19.12.18 19:20AstréeLa prostitution n'est pas un métier (suite)17.12.18 23:35AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.

Partagez
Aller en bas
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Nanette

le 11.12.18 20:50
Hello,

Je ne sais pas qui est lesbienne ici, et je n'ai pas à savoir, ce serait pousser à l'outing (et c'est dangereux pour les lesbiennes), mais je n'ai pas trouvé de post sur le spectacle de Hannah Gadsby Nanette ; qui est très intéressant et remet plein de choses à l'endroit sur beaucoup de points (l'auto-dérision comme arme d'auto  destruction lesbienne en patriarcat lesbophobe, ect).

Je n'ai pas trouvé d'espace spécifiquement dédié aux lesbiennes non plus, donc je poste le trailer de ce spectacle ici, et puis, il est intéressant pour tout le monde.

Disponible sur Netflix, je n'ai pas d'autre façon de vous le proposer et qui demeure légale.
(Et pour faire ma lesbian fan, je la trouve divine)


_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9172
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Nanette

le 12.12.18 17:49
Fan aussi d'Hannan Gadsby. Son dernier discours : https://www.youtube.com/watch?v=OEPsqFLhHBc&fbclid=IwAR1M6Vnv7vj1ig_HSmFU5X-RHnJdt3KZTlng_5gaYindEsMbH6bIKvapCF0

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Re: Nanette

le 12.12.18 20:22
J'apprécie le discours, mais si elle parle de cis comme dans cisgender, ça me fait à peu près le même effet qu'une prolétaire qui s'inquiète du sort des upper classes. Une lesbienne cisgenre c'est un peu l'oxymore phallocrate par excellence. En tant que lesbienne, elle sait que le patriarcat repose sur le système hétérosexuel et pourquoi les hommes sont lesbophobes.

J'ai mis du temps à capter (malgré les sous-titres) son passage sur les femmes blanches par rapport aux personnes blanches, je ne sais pas d'où son analyse lui vient, mais les femmes blanches sont tout à fait bien placées pour tracer la ligne la ligne entre les "bons" et les "mauvais" hommes blancs, mais dans la vidéo, elle parle des personnes.

Et évidemment, ce sont aux femmes de tracer la ligne, c'est juste que le patriarcat s'en cogne. Quand les féministes tracent des lignes, et surtout quand des lesbiennes tracent les lignes du séparatisme, les hommes y voient un appel à la violence.

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
avatar
michekhen
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 733
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: Nanette

le 17.12.18 12:33
après, nous ne sommes pas sûres non plus dans quelle mesure elle utilise ce terme de cis parce-que elle y croit ou parce que elle ne peut pas faire autrement ? désolée mais je pense un peu pour la dernière. Si elle ne parle pas comme ça elle serait bannie de partout. C'est la triste réalité actuellement
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Re: Nanette

le 17.12.18 19:54
Oui bien sûr, j'ai connu la pression à utiliser cisgenre, voire même agenre à l'époque où j'évoluais dans un milieu pseudo féministe mais surtout misogyne.
En plus, des gens l'ont accusée d'être terf à cause de son spectacle, elle a subi des pression pour s'outer en tant qu'homme trans alors qu'elle est lesbienne, et qu'elle a subi des crimes lesbophobes.

C'est absolument pas étonnant qu'elle se protège, une femme est en danger permanent d'être jugée asociale ou oppressive, ou bigote si elle parle en son nom et au nom des femmes seulement.

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
avatar
poppee-lee
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 31
Date d'inscription : 29/01/2013

Re: Nanette

le 19.12.18 11:17
Oh la la j'ignorais totalement qu'elle avait été victime de pression pour se désigner " homme trans". Ca devient n'importe quoi et c'est d'une mysoginie crasse... Si maintenant on en revient à l'idée qu' être une femme avec un look " traditionnellement masculin" ( cheveux courts, pas de jupes/robe...) c'est tout de suite la suspicion d'être un "homme trans", donc de ne pas être assez femme... ça craint grave !

Gros retour de baton sexiste ! j'en ai froid dans le dos pour elle et pour nous toutes.
avatar
Astrée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 75
Date d'inscription : 20/11/2018

Re: Nanette

le 23.12.18 21:39
En fait, ça me rappelle assez ce que les psychiatres autour de la fin XIX début XXème disait des lesbiennes, ils nous définissaient selon deux catégories : les lesbiennes masculines, celles qui étaient viriles, et les lesbiennes féminines, les "proies" des premières (on sent de suite la projection patriarcale dans tout ça).

Bon, ça n'a finalement pas tant changé que ça, la société a juste plus de moyens médicaux-phallocrates d'exterminer les lesbiennes, ils ont remplacé les électrochocs par des injonctions de T et des mutilations irréversibles. Le viol correctif est toujours d'usage.

_________________
Astree - Untamable lesbian

Not a feeling - Not the fun kind.
Don't cis me while alive - Don't trans me when I'm dead.
Contenu sponsorisé

Re: Nanette

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum