Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas12.10.18 9:07HécateArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage07.10.18 9:49Hécateélections et féminisme25.09.18 17:00michekhen(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"11.09.18 21:10VénusQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? 08.09.18 8:33HécateLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfants30.08.18 15:58VénusLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusA votre avis, comment créer une action effective ? 20.08.18 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !16.08.18 7:51HécateLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"07.07.18 12:58HécateVidéos et films féministes07.07.18 12:52HécateFéminisme et antiféminisme07.07.18 12:49HécatePublication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)05.04.18 17:29HécateSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femme08.03.18 19:44HécateClio. Femmes, Genre, Histoire08.03.18 18:00HécateThe Rape Of Recy Taylor02.03.18 18:15HécateMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:58HécateThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
Joe Estes
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 4
Date d'inscription : 01/02/2018

Situations de consentement ambigu

le 07.02.18 18:43
J'espère ne choquer personne avec les questions que je voudrais poser, si c'est le cas, merci de me le signaler et de m'expliquer pourquoi.
Précision potentiellement importante pour la suite : je suis un homme.

Situation : je m'apprête à avoir des relations sexuelles avec une femme. Cela me semble l'enthousiasmer aussi : elle verbalise son envie sans ambiguïté, et m'entraîne par sa gestuelle. Mais alors que les choses commencent à être bien avancées (nudité, caresses, ...), son corps manifeste un stress important (tension évidente, hésitations, ...), je dirais même de l'embarras (précision potentiellement utile : elle a déjà eu des relations sexuelles, mais de qualité inconnue). Arrêtant momentanément l'activité, je lui demande si tout va bien, en précisant que ça me va tout à fait aussi si on fait "un câlin" (c'est un peu naïf ce terme, mais bon...). Elle m'assure verbalement qu'elle a envie que l'on continue, m'entraîne vers elle, mais je ne sais pas, même en poursuivant avec douceur (jusqu'ici, il n'y a eu que des préliminaires, et aucun attouchement direct), corporellement la tension est vraiment palpable. Je ne me sens pas à l'aise, je préfère arrêter en lui disant que je ne me sens pas prêt, et que finalement, je préfère un câlin.

J'aurais besoin d'un avis extérieur sur toute cette histoire. Car mon malaise vient de l'opposition entre deux représentations :
1) Elle sait ce qu'elle veut, je n'ai pas à croire que je sais mieux qu'elle, et donc ce qu'elle me dit est plus important que ma conviction personnelle peut-être totalement erronée qu'elle est en train de se forcer.
2) Dans la culture patriarcale, la norme est qu'une femme fasse plaisir à un homme. Elle agit peut-être conformément à ce schéma, et cela me renvoie l'image que cette situation est plus ou moins une violence envers son intégrité. Même si j'ai "juste" un doute, ce doute est suffisant pour justifier l'arrêt de la situation.

Honnêtement, je suis un peu perdu. La réaction finale était-elle judicieuse, ou au contraire preuve d'une supériorité masculine ancrée culturellement ? Doit-on considérer que dans la situation décrite, il y avait consentement ? Avez-vous déjà vous-même vécu un ressenti ou une situation de "consentement ambigu" ? Si oui, comment aviez-vous souhaité que l'autre réagisse ?

Merci de m'éclairer si vous le pouvez, et à nouveau, désolé si tout ceci est maladroit. Ca reflète juste le flou dans ma tête.
avatar
erulelya
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Situations de consentement ambigu

le 08.02.18 8:11
Réputation du message : 100% (1 vote)
Alors pour l'avoir vécu récemment, je pense que tu as bien fait de tout arrêter. Je me suis retrouvée comme ta partenaire à être tendue, "pas dans le truc", tout en affirmant verbalement que c'était ok, parce que quand même je voulais lui faire plaisir, et c'est lui qui à stoppé tout net en me disant qu'il voyait bien que je ne prenais pas de plaisir. Et il m'a longuement rassurée après, ce que j'ai trouvé tout aussi important.

Tu semble avoir été à l'écoute de ses réactions, et c'est super important.


_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
Joe Estes
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 4
Date d'inscription : 01/02/2018

Re: Situations de consentement ambigu

le 14.02.18 16:32
Merci Erulelya pour ta réponse, d'autant plus claire que c'est un témoignage.
Ca me rassure d'avoir probablement choisi la bonne option. Et je note bien ton avant-dernière phrase, que je n'oublierai pas si la situation venait à se reproduire (l'histoire que je décris est relativement ancienne, mais même avec le recul, j'avais besoin d'un avis extérieur ; encore merci en ce sens, et pour le complément de réflexion).

J'ai continué à creuser un peu la question, en lisant ce qui se dit sur des sites auto-catalogués comme typiquement masculins (sites de drague que je ne citerai pas) et des sites auto-catalogués comme typiquement féminins (ex : Crepegeorgette ou Madmoizelle ; je ne sais pas si ce sont de bons sites, mais ils sont assez connus).

Il est intéressant de constater que sur les premiers sites, on puisse lire quelque chose comme :
"La technique imparable, qui vous permet d’être un gentleman au lieu d’un gros con : demandez-lui pour vérifier.
Un simple « T’en as envie ? »
ou « Je sens qu’on est sur le point de faire des trucs sales, t’en as envie toi aussi ? »
ou encore « T’es sure ? »
ou encore « Hmmm j’ai trop envie de toi là, ça te dit ? »
… ou n’importe quelle variation de ce style : IMPARABLE"

Et sur les seconds quelque chose comme :
"Pour soi-même et pour l’avenir : être à l’écoute de ses partenaires." (en contexte : dans un sens plus général que simplement verbalement)
"Tout son être fait « oui »! Si son système fait « oui », c’est qu’elle est en mesure de s’écouter entièrement."
"Si vous vous êtes senti assez proche d'elle pour avoir des relations sexuelles alors vous pouvez vous sentir assez proche d'elle pour faire attention aux non-dits éventuels."

J'ai eu envie de mettre les citations ci-dessus pour souligner le décalage flagrant entre des recettes relationnelles d'une simplicité aberrante (première citation), et une capacité idéalisée à "sentir" la totalité psychique d'un autre être que soi-même (citations suivantes), décalage qui continue à me perturber.
Donc j'ai une question supplémentaire : y a-t-il des lectures qui traitent de ce décalage en lui-même ? Dans ce que j'ai trouvé à ce jour, il s'agit davantage de prise de position (voire d'injonctions) dans un sens ou dans l'autre, que de réflexions sur un "pont" qui pourrait être jeté entre ces deux rives.


avatar
Femke
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 4
Date d'inscription : 29/01/2018

Re: Situations de consentement ambigu

le 15.02.18 3:28
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je pense que tu as bien fais de t'abstenir. On fait toujours mieux de s'abstenir au moindre mal à l'aise, doute, inconfort etc. Tu n'es pas responsable de la manière dont les autres communiquent, mais tu te dois d'être attentif et de réagir correctement. Comme nous toustes Smile. Tu as eu l'occasion de discuter de ça avec ta partenaire à la suite de ces évènements ?
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Situations de consentement ambigu

le 23.03.18 18:20
Oui, moi aussi je pense que tu as bien fait de t"arrêter. Dans une société où on incite les femmes à taire leurs véritables désirs, où on les éduque à se forcer pour satisfaire les hommes, et où ce sont majoritairement les femmes qui héritent de la violence et des traumatismes potentiels du sexe sans consentement, mieux vaut largement une relation sexuelle qui ne se fait pas même si les deux en avaient finalement envie, qu'une relation sexuelle qui se fait alors que la partenaire ne la voulait pas.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Contenu sponsorisé

Re: Situations de consentement ambigu

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum