Derniers sujets
Why we need to move beyond cultural relativism vs. universalismHier à 21:08AstréeNanetteHier à 20:50AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaLa prostitution n'est pas un métier (suite)04.12.18 11:07VénusTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
ValTocToc
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 7
Date d'inscription : 26/09/2017

#BoycottWebedia et #BalanceTonForum

le 05.11.17 15:25
Bonjour à tous·tes,

J'ouvre ce topic pour parler d'une affaire récente et toujours en cours qui me met assez mal à l'aise. Je vais essayer d'expliquer rapidement la situation.

Il y a quelques jours, deux militants féministes, Clara Gonzales et Elliot Lepers, ont créé un "numéro anti-relou". C'est un numéro de téléphone à donner au harceleur en cas de harcèlement de rue. Le numéro adresserait ensuite au harceleur un SMS expliquant ce qu'est le harcèlement de rue et incitant à prendre en compte le consentement des femmes.

Le souci, c'est que cette initiative n'a pas plu au forum 18-25 de Jeuxvideo.com (bien connu pour sa communauté majoritairement homophobe et sexiste). Des utilisateurs de ce forum ont décidé de faire tomber le numéro pour le rendre inutilisable et ont mobilisé une grande partie de leur communauté pour faire de même. Le numéro a reçu plus de 20 000 appels d'insultes et les deux personnes qui l'avaient mis en place on également été contactées, injuriées et parfois menacées de mort.

Le 31 Octobre, la journaliste Nadia Daam, sur Europe 1, a parlé de cette actualité. Elle a dénoncé les actions du forum 18-25 et l'a qualifié de « bac marron d’Internet, la poubelle à déchets non recyclables » (et ayant moi-même fréquenté ces forums à une époque, je partage son avis à 200%..). Bien entendu, ledit forum n'a pas accepté ces propos et a également attaqué la journaliste. Nadia Daam a depuis fait l'objet de harcèlement, cyberharcèlement et menaces de mort. Il y a également eu une tentative d'intrusion à son domicile.

Pour répondre à cela, l'ancienne conseillère au ministère des Droits des femmes, Sophie Gourion, a lancé sur Twitter le hashtag #BoycottWebedia, l'idée étant que les annonceurs cessent de soutenir Webedia, le groupe média détenant entre autres Jeuxvideo.com, comme ce qui s'était fait il y a quelques temps avec l'émission TV Touche pas à mon poste.

Voilà pour les faits. Le problème, c'est qu'en jetant un oeil à ce fameux hashtag, j'ai pu constater que la communauté Jeuxvideo.com se l'était complètement approprié. Il regorge de messages haineux, sexistes, qui diffusent de fausses informations pour se faire mousser (ils prétendent par exemple que "les féministes" veulent fermer leur site). Les féministes sont appelées fascistes, la cause est moquée, ridiculisée, insultée. Ce hashtag qui servait initialement la cause féministe appartient maintenant à une communauté ultra-macho et politiquement très très limite (c'est un euphémisme).

Un autre hashtag a été lancé, #BalanceTonForum, mais je ne sais pas par qui ni dans quel but. En revanche, j'ai bien vu que comme le précédent, ce hashtag était inondé de messages haineux émanant de la communauté 18-25. Ces deux hashtags ont été dans les tendances Twitter, c'est à dire qu'ils ont été dans les plus partagés. Au moment où j'écris, #BalanceTonForum l'est toujours.

Je suis désespéré de voir l'image des causes féministes ainsi ternie, car n'importe quelle personne qui cliquera sans connaître l'histoire sur un de ces hashtags tombera instantanément sur des centaines de messages haineux. Et soyons honnêtes, aussi juste soit elle, la cause féministe ne bénéficie hélas pas de la meilleure image dans l'imaginaire collectif.

Je pense que beaucoup de personnes qui tomberont sur un de ces messages auront un raisonnement type "Les féministes sont encore pénibles, je me range du côté du message que je viens de lire". J'ai peur que ces hashtags fassent passer le féminisme pour ce qu'il n'est pas (en renforçant par exemple le mythe des féminazis). J'ai peur que la voix de Jeuxvideo.com soit la plus forte, au vu des tweets en top tendances. Et j'ai peur que rien ne soit fait pour que ce genre d' "incident" (notez les guillemets) ne se reproduise pas. Marlène Schiappa a bien demandé à Twitter et Webedia d'assumer leurs responsabilités et de punir les personnes concernées, mais j'ai honnêtement du mal à croire que cela aboutira à quoi que ce soit, vu l'ampleur des communautés concernées. Et puis ce n'est pas la première fois qu'il arrive un truc dans le genre sur ces forums dégoûtants, et il n'y a jamais eu de répercussions.

Qu'en pensez-vous ? Comment pensez-vous qu'il est possible d'agir face à une telle vague d'anti-féminisme, de sexisme et de machisme ? Croyez-vous que des mesures seront prises et si oui, croyez-vous qu'elles seront utiles ?

Excusez-le très long post, le sujet me tient pas mal à coeur. Merci de m'avoir lu.

EDIT : Il semblerait que la marque de pâtes Barilla et le groupe de santé Apicil aient décidé de suspendre leurs campagnes de pub sur Jeuxvideo.com.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: #BoycottWebedia et #BalanceTonForum

le 05.11.17 18:28
Même si le pouvoir de nuisance de JVC est assez élevé, du fait de sa grosse communauté et de sa modération laxiste, je ne pense pas qu'il faille y voir la fin du féminisme actuel, à l'image désespérément ternie par les kheys. Pour deux raisons :


  1. Cette image mauvaise du féminisme, elle est bien antérieure à Internet, et elle est assez logique : un mouvement qui lutte contre des institutions majeures de la société ne peut qu'être mal vu.
  2. Internet a une grosse importance maintenant, mais :

    • Tout le monde n'est pas sur Internet (de moins en moins, il est vrai).
    • Tout le monde n'est pas sur les mêmes réseaux. Aussi, un hashtag qui explose sur Twitter peut être ignoré ailleurs. Seuls les très gros hashtags ont un impact en dehors d'un cercle particulier. C'est renforcé par le fait que même au sein d'un réseau, les gens ont tendance à rester dans les mêmes cercles.



@ValTocToc a écrit:Qu'en pensez-vous ? Comment pensez-vous qu'il est possible d'agir face à une telle vague d'anti-féminisme, de sexisme et de machisme ? Croyez-vous que des mesures seront prises et si oui, croyez-vous qu'elles seront utiles ?
On lutte contre l'anti-féminisme au quotidien, ne serait-ce qu'en diffusant les idées féministes… mais c'est un travail de très longue haleine. Sinon, pour JVC, je ne me fais pas trop d'illusion ; ça fait des années que c'est un nid à fafs sans que personne ne s'en inquiète vraiment…

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Invité
Invité

Re: #BoycottWebedia et #BalanceTonForum

le 11.11.17 3:49
Je rejoins assez ce qui a déjà été dit....D'un côté,  bien sûr que ça peut être impressionnant de voir à quel point les réactions des membres de ce forum peuvent générer du bruit. Mais de l'autre, ils ne peuvent rien faire d'autre que du bruit.
Je me souviens d'un article retraçant l'histoire de Twitter dans lequel l'un des fondateurs avait tenté d'attirer l'attention de ses collègues assez tôt sur les limites du modèle de modération qui était trop juste, mais il s'était fait envoyer sur les roses. Résultat, quand effectivement les premiers cas de harcèlement ou autre problème du même style sont survenus, il était trop tard pour contenir la gigantesque communauté des Twittos. Pour le poulain de Webedia, c'est pareil : les premières "dérives" ont amusé les propriétaires du forum plus qu'autre chose - ça leur faisait un petit coup de com' gratuit -, et rien ne changeait. Et quand ça a commencé à prendre des proportions un peu plus impressionnantes, même histoire : il était trop tard pour endiguer le flot de réactions des membres.
Ce n'est pas une consolation, mais les féministes ne sont pas leur seule cible, de toute manière. Et à part entretenir l'idée qu'ils seraient effectivement puissants, réagir davantage en les confrontant sur leur terrain de jeu préféré - les réseaux sociaux - ne ceinturerait pas le problème, je pense. La bonne nouvelle, c'est qu'ils ne sont pas vraiment un problème : si jamais ils dépassaient la moindre borne - du style, agir effectivement IRL, agresser quelqu'un tout en se "revendiquant" du forum -, là les sanctions pénales tomberaient tout de suite. Ils le savent très bien, par conséquent, ils sont forcément limités dans leur supposé pouvoir.
Donc, je ne pense pas que le féminisme et ses luttes soient menacés par ça. Quels que soient leurs biais d'action, la loi les contraint à heurter un mur à un moment ou un autre. Quant au féminisme, rien ne l'empêche de redoubler de créativité et d'occasions pour s'affirmer. Je crois qu'on perdrait plus de temps et d'énergie qu'autre chose à prendre ces forumeurs pour des adversaires. Ils ne font pas de "promo" pour grand-chose, ils ne portent rien, ils sont juste "contre", mais "pour" rien du tout. Mettre sur un pied d'égalité leurs actions et les luttes féministes, ce serait leur reconnaître une matière qu'ils ne revendiquent même pas, ils veulent juste se sentir nuisibles. [Attention, je ne prétends pas que qui que ça soit ici a sous-entendu cette "égalité", simplement que comme ils se présentent d'eux - mêmes comme des ennemis du féminisme, en fait ils ne sont pas crédibles de base si on regarde bien.]
Et comme l'a dit Erulelya, ça fonctionne comme un cycle. Si le féminisme a une mauvaise image, ça ne peut que nous motiver pour faire encore plus d'efforts et le soutenir. Ça veut donc dire que c'est encore un sujet qui a de l'impact et une substance, au contraire. Ce type d'événement ne fait que le confirmer.
J'ai croisé un de leurs membres sur un réseau social une fois, sur une page féministe...Il a tout essayé pour que je m'énerve : insultes, référence au nazisme, menaces de coups, de viol...À cause d'un pauvre commentaire. Je n'ai fait que répondre à coup de blagues et en rigolant. Finalement, il a laissé tomber et on a même fini sur un échange (très) relativement apaisé comparé à comment ça avait commencé. J'en ai déduit qu'il suffit de ne pas leur donner ce qu'ils veulent - et que certains ont beaucoup de temps à perdre. Ils s'attendent à tout, sauf à de l'indifférence ou à de l'humour. Ça vaut aussi sans doute pour les adeptes de pages "parodiques" du féminisme du genre "Paye ta Fxministe" sur Facebook - j'ai mis un x au cas où ça leur fasse du référencement en plus, pour être sûre. Plus on a peur et on est en colère, plus ça renforce leur virulence.
Alors si on ne veut pas que ça ait véritablement un impact, je serais moi aussi d'avis de laisser couler tout ça sans cesser de soutenir nos idéaux, et de garder en tête que ce combat a plus d'importance que tous les smileys nazis ou les blagues graveleuses/haineuses qu'on pourra nous sortir.
EDIT : je viens de lire un article dans lequel des messages d'autres utilisateurs du forum JVC font la critique de ceux qui sont impliqués dans le harcèlement...Ça aussi, c'est à prendre en compte. Il y a un moment où ceux qui abusent vont se faire des ennemis dans leur propre communauté. Je dirais que le mieux serait peut-être du coup de les laisser régler ça entre eux. Ils y tiennent, à leur liberté. Et un peu aussi à la réputation de leur forum. Si ces deux dernières sont mises à mal par le comportement abusif de quelques irréfléchis, ça ne va pas plaire à tous les autres...
avatar
pierregr

—
Messages : 3987
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: #BoycottWebedia et #BalanceTonForum

le 12.11.17 9:00
2 articles qui décryptent le "mental" des kheys

"La subversion s’exerce contre les dominants. Or, ni les femmes en général, ni les féministes en particulier, ne sont en position de domination. Il n’y a pas de grand complot féminazi. La société française reste profondément sexiste et les femmes n’occupent pas les postes de pouvoir. C’est marrant en un sens, ces mecs sont convaincus d’être hyper révolutionnaires, totalement à contre-courant, alors qu’ils sont le pur reflet de la société. Ils ne s’attaquent pas à l’idéologie dominante."

http://m.slate.fr/story/153290/harcelement-jeux-videos#

ILS PERPÉTUENT LE SYSTÈME QUI LES A RENDU MALHEUREUX

Mélanie Gourarier invitait à se méfier de ce discours d’un déclin de la masculinité, que porte la Communauté de la séduction et qu’on retrouve sur le 18-25:

«A la différence des antiféministes d’autrefois, les masculinistes contemporains ont intégré la notion d’égalité. Pour revendiquer une place qu’ils auraient perdue, ils se sont réapproprié les codes et les moyens de la protestation minoritaire, ceux des subalternes, et, en l’occurrence ici, des féministes. Pour eux, l’égalité est acquise mais elle est allée trop loin : il y a eu une inversion dans la domination dont les hommes seraient les victimes. La crise de la masculinité permet ainsi l’élaboration d’une «condition masculine» - pendant de la «condition féminine» des années 70 - dont les intérêts sont, dès lors, à défendre. [...] Malgré les discours sur le déclin et la crise, il n’y a pas eu d’affaiblissement du masculin ni dans le politique, ni dans l’économie, ni dans le quotidien. La crise de la masculinité est plutôt une stratégie face aux revendications d’égalité entre les sexes, une volonté de renouveler l’idéal de la puissance masculine. Une ruse du pouvoir.»
Obsédés par les féministes, les mecs du 18-25 ne voient pas comment c’est au contraire la culture sexiste qui les a jetés dans cette souffrance. Comment ce culte du «mâle alpha» et d’une masculinité triomphante les a placés, par effet de contraste, dans cette position de losers. Par leurs actions, ils perpétuent le système qui les a rendus malheureux.

http://an-2000.blogs.liberation.fr/2017/11/08/jeuxvideocom-et-la-misere-sexuelle/
avatar
Invité
Invité

Re: #BoycottWebedia et #BalanceTonForum

le 24.11.17 10:07
Oulà, ce n'est pas du tout ce que je voulais dire...
Quand j'ai parlé de "laisser couler", je ne voulais pas dire "négliger ou nier les souffrances des victimes". Je voulais dire que montrer JVC comme une menace, je pense que ça leur fait plus plaisir qu'autre chose. Et surtout, que malgré l'étendue de leurs actions, apparemment, rien ne se décide. Je dois dire que j'étais mal informée, je ne savais pas que c'était...Si organisé, en fait. J'aurais cru que leur mode d'action n'était pas si structuré. Je me suis trompée.
En fait, je suis coincée entre deux idées : d'un côté, plus on parle d'eux, plus on insiste sur leur "pouvoir", et plus ils sont contents - et en plus ça n'a aucune conséquence. Mais d'un autre, si on n'en parle pas, on ne rend pas justice aux victimes...
Du coup maintenant, ce que je ne comprends plus, c'est pourquoi il ne se passe rien. Même si je ne vois pas vraiment ce qu'on pourrait imaginer pour les empêcher de récidiver.
Alors...Quitte à faire quelque chose, soutenir les victimes me paraîtrait plus logique que de confronter JVC directement. Je ne pensais pas que ça avait pris des proportions pareilles, surtout les stalks dans la rue...Ils sont vraiment plus agressifs que ce que j'ai pu croiser d'eux.
Je pense malgré tout que l'humour reste un outil important pour lutter - en fait, plus par rapport à la construction d'un humour non-oppressif aussi. Mais dans les cas présents, là, évidemment que ça n'est pas la priorité.
Je ne voulais pas présenter les victimes et leurs souffrances comme "négligeables" du tout...Ça m'agace juste de voir JVC gagner une espèce de "crédibilité" par la menace qu'ils souhaitent incarner.
C'est complètement de ma faute, je voudrais tellement qu'ils aient moins d'impact qu'en fait, je les traite comme si c'était le cas. Mais c'est faux. Je suis désolée.
Contenu sponsorisé

Re: #BoycottWebedia et #BalanceTonForum

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum