Derniers sujets
Magdalen BernsHier à 14:35AstréeHumour sexiste18.01.19 13:14AstréeChristine Delphy, théoricienne et militante féministe d'aujourd'hui18.01.19 7:17NurjaFemmage aux militantes féministes tuées - 9 janvier14.01.19 8:19AstréeFilm "Colette", 201810.01.19 17:57NurjaLa soi-disant crise de la masculinité06.01.19 18:25AstréeFéminisme et véganisme06.01.19 16:11Nurja"La petite fille sur la banquise" par Adélaïde Bon.05.01.19 18:32AstréeDétransition MTF05.01.19 18:20AstréePétition - Constat du sexisme dans le sport et le roller derby24.12.18 23:28AstréeNanette23.12.18 21:39AstréeLe phallus et le néant par Sophie robert.22.12.18 14:18AstréePeggy Sastre21.12.18 9:31AstréeNaissance de mon webzine féministe20.12.18 10:01poppee-leeT'as pensé a... L'instagram de la charge mentale19.12.18 23:27PapillusionSyndrome de Stress Post-Traumatique.19.12.18 20:43Astrée"Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent" théâtre et projet livre, par Les culottées du bocal.19.12.18 20:19Astrée"Contes à rebours" par Thypaine D.19.12.18 19:48AstréeConférence 2018 : Les femmes et le mouvement animaliste par Willène Pilate.19.12.18 19:20AstréeLa prostitution n'est pas un métier (suite)17.12.18 23:35AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez
Aller en bas
avatar
ValTocToc
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 7
Date d'inscription : 26/09/2017

Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 04.10.17 14:03
Bonjour,

Il y a quelques jours, je traînais dans les commentaires d'un site humoristique et j'ai vu que très rapidement, une personne avait abordé le féminisme. Une autre personne lui a répondu que "le féminisme ne devrait pas exister, et ça devrait s'appeler l'égalitarisme".

J'ai pas mal hésité mais j'ai fini par répondre à ce commentaire, en expliquant sans hostilité que la moindre des choses quand on lutte pour les droits des femmes, c'est de parler de ces dernières, d'où le nom de "féminisme".

À partir de là, ç'a été un déferlement de haine et de clichés. On m'a sorti qu'aujourd'hui, il n'y avait plus d'inégalités entre les femmes et les hommes dans les sociétés occidentales, que les écarts de salaires sont de la "propagande féministe", que oui, les femmes sont sexualisées, mais oh, les hommes aussi hein, alors bon. Pour illustrer ce dernier argument, mon interlocuteur m'a même envoyé une image d'une pub pour un jean, avec un mannequin homme torse nu. Une pub qui est donc à destination... des hommes. Bref.

J'ai vite déchanté parce que j'avais l'impression de parler à un mur, donc j'ai arrêté de répondre et j'ai quitté le site.

D'après vous, qu'aurais-je dû répondre à ces gens ? Quels arguments auriez-vous utilisé ? Je me doute que l'espace commentaires d'un site humoristique n'est pas bien propice à ce genre de débat, mais est-ce que ça veut dire qu'il n'aurait pas fallu répondre en premier lieu et laisser couler ?

Merci de m'avoir lu.
LindaP
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 8
Date d'inscription : 29/11/2016

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 04.10.17 18:51
En ce qui me concerne, je ne discute pas longtemps non plus, mais je rappelle les faits avec des liens également. Je pense qu'il est important de ne pas laisser couler.  

Il faut être conscient du fait que les plus virulents sont dans le dogme, voient des complots féministes partout, et objectent tout le temps sur la base d'arguments récurrents dans ce type de discours. À l'écrit, j'arrête après deux ou trois posts généraux sans répondre spécifiquement aux arguments développés , à l'oral j'utilise la méthode du disque rayé (quand ils contestent les chiffres, je leur demande leurs sources n fois, ou je leur demande n fois en quoi ça les gêne).
avatar
1977
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1409
Date d'inscription : 03/11/2012

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 04.10.17 20:56
Réputation du message : 100% (1 vote)
Ah bah voilà, j'allais répondre avant qu'Erulelya poste que je n'étais pas d'accord avec vous. Je rejoins son dernier post donc.
Je conseille à un homme d'aller chercher les arguments pour répondre, cela lui permettra de développer sa connaissance du féminisme et cela permettra de soulager les femmes du travail harassant d'éducation. Tout en étant en position humble et en évitant le mansplaning. Ce qui éduquera l'homme concerné lui même à devenir un allié s'il fait les efforts nécessaires pour se documenter afin de pouvoir argumenter. Et pour devenir un allié il doit être capable d'aller chercher les arguments sans devoir recourir à l'assistance d'autres femmes. Donc c'est un bon exercice qui permettra de trier entre les hommes qui veulent s'engager et ceux qui viennent chercher des cookies.
avatar
ValTocToc
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 7
Date d'inscription : 26/09/2017

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 04.10.17 21:34
Merci pour vos réponses, je vais méditer tout ça Smile
avatar
Nokinhei
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 11
Date d'inscription : 05/07/2017

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 16.10.17 19:48
J'ai discuté il y a peu de temps avec un type en soirée, on est est venus à discuter d'égalité hommes femmes notamment, et il m'a dit la chose suivante : "le marché fait en sorte qu'il y ait une différence de salaire entre femmes et hommes, et cela est normal". Au début je me suis dit "Quel con". Je lui ai donc demandé pourquoi il pensait ça, lui ai dit que à travail égal, c'était pas normal qu'une personne touche moins qu'une autre et tout cela à cause de son sexe. Il m'a répondu la chose suivante (grosso modo) :

Lui - Admettons que tu es chef d'entreprise. Tu reçois deux CV, un homme une femme, même âge (25 ans tous les deux), exactement les mêmes formations/qualifications/expériences pros, et réclament chacun 1600€net par mois, tu recrutes qui?
Moi - Ben je sais pas. Aucune idée, pile ou face je pense, ça change quoi? Ils ont les même caractéristiques, feront le même boulot, alors ouais je prendrai à pile ou face.
Lui - Normalement en tant que chef d'entreprise qui cherche à maximiser ses bénéfices, tu prends l'homme. La femme risque de tomber enceinte. Si elle tombe enceinte, c'est X semaines de congés mater, tu dois prendre quelqu'un pour la remplacer qui sera jamais aussi compétent que elle (donc erreurs au travail, si tu prends un interimaire il te coute la peau du cul) ou demander à ses collègues de faire des heures supps pour combler le travail. Si jamais tu ne t'y résout pas, c'est du travail non fait pendant X semaines, donc pertes pour ton entreprise. Un homme aura quasiment pas de congés pater, en général tu demandes aux collègues quelques heures supp et tu perds pas grand chose. Si tu dois payer une femme autant qu'un homme, je peux te dire que les femmes vont avoir bien plus de mal à trouver du travail à cause de ça.
Moi - Mais c'est dégueulasse, qui te dit que elle veut un enfant? Tu peux pas te baser uniquement la dessus pour justifier une inégalité de salaire.
Lui - Ben si, c'est un risque. T'es controlé positif au cannabis, tes assurances montent. On en sait rien que tu vas refumer et causer des dommages sur la route à cause de ça, mais le risque fait qu'ils te font banquer, pareil dans le cas du travail, on a aucune preuve que la femme en question va tomber enceinte, mais il y a des chances queça soit le cas. Donc moins de salaire, pour prévoir le jour ou tu auras à dépenser plus si elle tombe enceinte. En soit, oui c'est dégueu, dans le sens ou tu nais femme/homme que tu n'y es pour rien, mais c'est comme ça.

Sur le coup j'ai été un peu retourné, première pensée est que c'était un mascu qui avait réfléchi un peu plus que les autres, mais en soit je comprends la logique. Je sais pas trop quoi en penser, je suis à la fois d'accord, à la fois non.Je sais pas trop quoi en dire. Qu'en pensez vous?

-le dialogue est pas exact hein, j'avais bu en plus de cela ce soir là, donc je retranscrit les idées en gros-
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2950
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 16.10.17 19:54
Bah le problème c'est que le bonhomme pose comme postulat que le capitalisme et ses méthodes de mise en concurrence des travailleurs et travailleuses est naturel et justifié. À partir de là, la différence de salaire homme-femme est effectivement plus une conséquence qu'une cause.

Notons d'ailleurs que le droit du travail s'est construit sur l'idée d'un travailleur forcément homme (sans capacité à tomber enceinte/prendre des congés maternité), forcément valide (pas d'adaptation du poste de travail à faire), etc. Si la prémisse de départ avait été différente, l'idée du congé maternité ou du poste de travail adapté nous semblerait tout à fait naturelle.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nokinhei
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 11
Date d'inscription : 05/07/2017

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 17.10.17 13:20
Merci pour vos réponses, ça me rassure Smile
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1814
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 02.11.17 2:04
Bien bien, et que répondre à une soit-disant amie (qui ne l'est plus, du coup), qui vous balance " Tu nous fais chier avec ton féminisme de merde ! " dans une soirée où l'on est la seule autre femme ? .

Pas que je souhaite continuer la moindre relation amicale avec cette *place ici ton insulte favorite*, mais juste clouer le bec aux prochaines imbéciles qui tenteraient de l'imiter...

Jamais vu un truc aussi pitoyable vomi

Ah, pour l'insulte, je propose "paillasson", c'est adapté, non ?

J'attends vos propositions de réaction et d'insultes créatives et adéquates avec joie et impatience...

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1814
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

le 02.11.17 20:25
Le truc c'est qu'on était chez un ex à elle avec tout mon matos de mix (et bien-sûr j'ai pas de caisse haha).
Mais bon, le lendemain, elle était moins fière car en fait sa bêtise n'a empêché aucun mec de me parler et ne m'a pas non plus empêché de passer de bons moments en leur compagnie (vu que la sienne, ben bof maintenant).

A savoir: je ne hurlais pas mon féminisme dit de merde, je faisais tranquillement de la pédagogie avec un mec qui m'écoutait et me répondait calmement, à défaut de comprendre/admettre.

Donc y avait vraiment mais vraiment pas lieu de jouer les shériffs du patriarcat.

Je pense aussi que durant ce week end, du fait qu'elle avait (très mal) organisé ce qui était censé être un festival et qui en fait est devenu une micro fête confidentielle à la campagne, elle a plusieurs fois manifesté son désir de se mettre en avant, et a du penser que c'était un moyen comme un autre de se faire mousser...

Ce qui n'a pas nécessairement réussi, vous vous en doutez...

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Contenu sponsorisé

Re: Comment réagir face à l'antiféminisme ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum