Derniers sujets
chanson : VII capturées de bonne heureMer 18 Oct 2017 - 18:47AraignéeBonjourMar 17 Oct 2017 - 22:10IridaceaComment réagir face à l'antiféminisme ?Mar 17 Oct 2017 - 13:20NokinheiSéjour en FranceDim 15 Oct 2017 - 13:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18TortueBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813Témoignage des hommes féministes ou proMer 4 Oct 2017 - 20:46Lycane[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Situation des actrices porno ?...

le Dim 29 Avr 2012 - 11:28
On sait que la plupart des prostituées souffrent de syndrome de stress post-traumatiques, et sont souvent contraintes d'exercer cela, soit par contrainte financière soit à cause d'un-e mac.

Qu'en est-il des actrices porno ?

J'ai entendu parler du livre de Raphaëlla Anderson ("Hard") et du suicide de sa collègue de "Baise-moi", Karen Lancaume. J'ai aussi entendu parler du film "The Shoking Truth" sur l'envers du porno (mais je n'ai pas réussi à le voir...). Je suis aussi tombée sur les "supers" conseils d'Ovidie pour "tourner son film porno". Elle donne plusieurs astuces pour éviter la douleur lors d'une sodomie : alcool, crême anesthésiante, drogue !! What a Face (voir ici)

Donc je sais que les scènes ultra-violentes existent dans le porno. Mais c'est dans quelle proportion ? C'est rarissime, fréquent ou courant ?

Existe-il des "réseaux" comme les réseaux de prostitution, où les actrices sont macquées et contraintes ? Dans son livre, "trafics de femmes", Lydia Cacho suggère que dans la plupart des petits films d'internet, les femmes sont trafiquées.

En bref, la pornographie et la prostitution : même combat ?
Peut-on considérer la pornographie (au moins la pornographie "mainstream", pas la queer) comme de la violence ?
Si la Suède a décider d'agir contre la prostitution, pourquoi ne l'a t-elle pas fait pour la pornographie ?

Si vous avez des éléments de réponse, je serais prenante !

EDIT : ça a pas trop de rapport direct avec le sujet, mais je connais quelqu'un qui a regardé quels étaient les mots clés les plus tapés pour chercher du porno. "Viol" était l'un des termes les plus employés.
Quel monde de merde
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011
http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Re: Situation des actrices porno ?...

le Dim 29 Avr 2012 - 14:21
Antisexisme a écrit:Existe-il des "réseaux" comme les réseaux de prostitution, où les actrices sont macquées et contraintes ? Dans son livre, "trafics de femmes", Lydia Cacho suggère que dans la plupart des petits films d'internet, les femmes sont trafiquées.
Sur son blog, Rebecca Mott raconte que ça lui est arrivé. Si j'ai bien compris son histoire, elle est entrée dans la prostitution, victime de trafic, et a été utilisée dans le porno hardcore. Je me souviens avoir lu, dans un billet, que les prostituées sont prisées dans le milieu car déjà brisées : on peut en faire ce qu'on veut. pale

Antisexisme a écrit:En bref, la pornographie et la prostitution : même combat ?
En théorie, on peut avoir envie de se prostituer (il y a même une preuve sur ce forum, on ne peut donc pas nier que de tels désirs existent Wink ), on peut avoir envie de se faire filmer pendant qu'on baise. En pratique, nous vivons dans un monde patriarcal qui fait passer l'exploitation sexuelle pour la liberté sexuelle ; en pratique la majorité des clients sont des hommes qui cherchent à dominer les femmes sexuellement ; en pratique les femmes qui se lancent se retrouvent vite exploitées.
Donc oui, à mon avis il y a convergence.

Antisexisme a écrit:Peut-on considérer la pornographie (au moins la pornographie "mainstream", pas la queer) comme de la violence ?
Il y a violence quand la personne n'est pas consentante. Je doute qu'une femme puisse être consentante pour pratiquer le genre de trucs dont parle "Shucking Truth", ou alors au bout de 10 secondes elle cesse de l'être. Donc oui, il y a violence.

Antisexisme a écrit:Si la Suède a décider d'agir contre la prostitution, pourquoi ne l'a t-elle pas fait pour la pornographie ?
Peut-être que la pornographie arrive encore à faire illusion. J'ai lu une actrice française qui disait que les mecs étaient payés aussi, donc que ce n'était pas de la prostitution. On croit franchement pouvoir faire un film porno "clean" avec que des actrices et acteurs exhibitionnistes. C'est pas faux, c'est pas impossible... Mais pas dans le hardcore.
Peut-être aussi que la méconnaissance de la sexualité féminine pousse la plupart des spectateurs à croire qu'elles y prennent vraiment plaisir.

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Situation des actrices porno ?...

le Dim 29 Avr 2012 - 15:05
Pourquoi "mais pas dans le hardcore"?
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Situation des actrices porno ?...

le Dim 29 Avr 2012 - 16:09
Dans le hardcore des femmes se font pénétrer par tous les orifices, pendant plusieurs heures, avec des bites et des gros objets... Franchement, je vois mal comment ça peut être "clean".
Quand je lis les conseils d'Ovidie (actrice porno) qui nous donne pleins d'astuces pour supporter la douleur Shocked ...
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Situation des actrices porno ?...

le Dim 29 Avr 2012 - 18:21
C'est aussi une question que m'intéresse. En fait, depuis que je suis tombée sur les témoignages d'Angel K.
En dehors des conséquences de la pornographie sur les "spectateurs", il faut aussi se demandait qui sont ces "actrices" et dans quelles conditions "elles jouent".
Je me dis que les films amateurs qui sont gratuits sont sûrement plus clean.
Ou au contraire ce sont les grosses productions ?
Qu'en pensez-vous ?
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Situation des actrices porno ?...

le Lun 30 Avr 2012 - 0:02
Antisexisme a écrit:Dans le hardcore des femmes se font pénétrer par tous les orifices, pendant plusieurs heures, avec des bites et des gros objets... Franchement, je vois mal comment ça peut être "clean".
Quand je lis les conseils d'Ovidie (actrice porno) qui nous donne pleins d'astuces pour supporter la douleur Shocked ...
ok ,j'avais mal compris ta remarque (d'où ma question d'ailleurs)
Déconstruire
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 293
Date d'inscription : 05/11/2011
http://survivrealaprostitution.blogspot.com/

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mar 1 Mai 2012 - 11:48
À la question "Existe-il des "réseaux" comme les réseaux de prostitution, où les actrices sont macquées et contraintes ?", je réponds oui, mille fois oui.
"Donc je sais que les scènes ultra-violentes existent dans le porno. Mais c'est dans quelle proportion ? C'est rarissime, fréquent ou courant ?" > Disons qu'en tout cas c'est ce qui se vend le plus... En réalité pour les proportions je serais bien en veine de te répondre : l'industrie pornographique est tellement énorme et tentaculaire, entre les boîtes de production célèbres et les productions mafieuses issues du trafic (qui ne sont pas forcément des entités séparées, d'ailleurs...), en passant par les fameuses "productions maison amateur" censées être mieux que les autres mais dont on ne connaît pas trop le contexte réel non plus... mais je crains que comme pour la prostitution, les chiffres soient terrifiants. Comment savoir ce qui est "clean" et ce qui ne l'est pas ? Comment savoir qui est consentant, puisque tout le monde est censé jouer la comédie ? C'est dans tous les cas un jeu très dangereux...

Je me répète un peu désolée mais une fois de plus ça colle avec ce que dit Angel sur son blog, elle se décrit comme une rescapée de la prostitution mais aussi de la pornographie. Pour elle c'est intrinsèquement lié, ça va ensemble, que ce soit au niveau de la traite des femmes, des causes ou des conséquences, il suffit de lire ses articles. D'ailleurs, malgré le titre de son blog elle parle plus souvent de la pornographie que de la prostitution. Mais bon, considérant que la pornographie est une forme de prostitution...

Je crois que j'ai vu Shocking Truth sur YouTube, mais si je me souviens bien c'est en quelque chose comme Suédois non sous-titré... cela étant, les images sont déjà très parlantes, ou plutôt gerbantes.
Un commentaire sur le film, avec des descriptions d'extraits : http://www.orroz.net/porno.htm

Interview de Karen Lancaume et Rafaella Anderson : http://artsetspectacles.nouvelobs.com/p1859/a45486.html

Deux textes sur le choix sur le site des Chiennes de Garde :
http://www.chiennesdegarde.com/article.php3?id_article=421
http://www.chiennesdegarde.com/article.php3?id_article=240

Linda Lovelace et "Gorge profonde" : http://antiporno.canalblog.com/archives/2008/10/22/11061253.html
Assez significatif de savoir que Linda Lovelace n'était en réalité pas du tout consentante quand on voit l'impact qu'a eu ce film, "symbole de libération sexuelle des femmes"...
« À chaque fois que quelqu'un regarde Gorge Profonde, il me voit en train d'être violée. C'est un crime qui est en train de se dérouler dans ce film ; j'avais un revolver sur la tempe, tout le temps ».

Témoignage d'une personne qui travaille dans le milieu du X : http://ladiesroom.fr/2008/04/15/mon-experience-du-porno/

Témoignages sur la pornographie zoophile : http://www.afrik.com/article7253.html

Documentaire Price of Pleasure (en anglais) : http://www.mediaed.org/cgi-bin/commerce.cgi?preadd=action&key=235&template=PDGCommTemplates/HTN/Item_Preview.html

Les liens sont volontairement orientés "contre" et la plupart du temps le contenu est assez glauque voire très violent pour les derniers...
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mar 1 Mai 2012 - 13:19
Merci beaucoup Déconstruire pour ta réponse et tes nombreux liens.

Même en éliminant les pornos violents, je pense que la pornographie est une violence, car ce sont des rapports sexuels contraints (comme pour la prostitution) :
- soit contraints par un réseau/proxénète
- soit contraints au moins financièrement (obligé d'avoir des rapports sexuels pour vivre).

D'ailleurs, j'avais lu une fois que les seules prostituées qui s'en sortent bien sont celles qui font ça occasionnellement (3 fois par mois par exemple) et qui ont un métier à côté. Bref, qui ne sont pas contraintes financièrement par cela. Le fait de vivre de la prostitution est par contre une violence, car on s'oblige à avoir des rapports pour pouvoir s'acheter à manger, payer un loyer, etc... Et plus, on accepte des pratiques hard, plus on gagne de l'argent.

Je crois qu'en fait on devrait interdire la monétisation des rapports sexuels : en gros, on devrait pas pouvoir gagner de l'argent là-dessus. Car forcément, quand il y a de l'argent en jeu, des contraintes pèsent sur ceux qui doivent avoir ces rapports.
A la limite, je ne suis pas contre des dessins-animés pornographiques (à conditions qu'ils soient pas sexistes... ) ou bien contre le fait que des gens un peu exhibitionnistes s'amusent à se filmer et à mettre ça sur internet, sans en retirer aucun argent (bref, du vrai amateur).

En dehors des conséquences de la pornographie sur les "spectateurs", il faut aussi se demandait qui sont ces "actrices" et dans quelles conditions "elles jouent".
Je me dis que les films amateurs qui sont gratuits sont sûrement plus clean.
Ou au contraire ce sont les grosses productions ?
Qu'en pensez-vous ?

Dorcel (grosse production) est réputé être clean. Pourtant Yasmine, qui y a travaillé, raconte que ça n'a quand même pas été une super réussite et qu'elle a subi de fortes pressions
ww.lesinrocks.com/2011/01/09/actualite/yasmine-ex-egerie-dorcel-maintenant-je-sais-pourquoi-je-suis-devenue-hardeuse-1121463/

Spoiler:
Vous avez arrêté en février 2009. Pourquoi ?

[...]
Il y avait également trop de pression : on se retrouve en représentation permanente, même dans la vie personnelle. Ils m’interdisaient de sortir sans maquillage, contrôlaient mes fréquentations avec surveillance de loin, savaient toujours où j’étais. Puis ils m’ont reproché d’avoir maigri. "Si tu ne reprends pas du poids, on te vire direct !" J’avais beaucoup perdu à cause de la pression mentale et physique, de l’excès de travail, je n’avais plus le temps de manger.

Pression et dépression ?

Exactement. J’ai dû ensuite me gaver comme une oie et prendre un antidépresseur puissant afin de pouvoir grossir. Je suis devenue dépendante et je me sentais très mal. Je n’ai jamais touché à la drogue, contrairement à ce qu’ils croyaient. Ils m’ont dit : "C’est pas possible, tu te défonces, on n’arrive pas à te retoucher sur les jaquettes de DVD."

Après je pense que les productions queer/féministe sont respectueuses, mais ça représente quoi ? 0,001% du marché, peut-être. Et je pense que le but de ces productions n'est pas forcément de faire le max de bénéfices, mais de donner une autre image de la sexualité.

D'après Lydia Cacho, les petites vidéos gratuites du net, produits par des petites entreprises, ça craint à mort... Suspect

Après, je suis un peu étonnée : je trouve que la prostitution est très présenté dans les débats féministes ; beaucoup moins la pornographie. Toujours étonnée qu'en Suède, la pornographie paraisse acceptable, mais pas la prostitution.
Déconstruire
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 293
Date d'inscription : 05/11/2011
http://survivrealaprostitution.blogspot.com/

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mar 1 Mai 2012 - 13:44
Je relève ceci dans l'article des Inrocks :
"Ça fait donc cent jours de tournage en trois ans. Ça ne paraît pas colossal." (où elle précise que c'est tout de même éprouvant) > à comparer avec celles qui doivent se taper des dizaines de passe chaque jour...

Et surtout :
Il y a donc une opacité incroyable dans ce business.

Ça oui, on peut le dire… Les actrices – les acteurs aussi – font tout et ce sont elles et eux qui gagnent le moins d’argent. Seuls les producteurs et ceux qui gravitent autour ramassent du fric, ils ont de très belles maisons pendant que les X girls galèrent.
C'est surtout ça qu'il faut rappeler dans l'industrie pornographique : ce sont les actrices (et acteurs) qui font le "travail", et ce sont les producteurs qui gagnent de l'argent. Les producteurs gagnent des milliers, des millions en étant assis derrière la caméra, en menaçant les actrices de représailles si elles n'ont pas l'air de prendre leur pied, et en vendant les images à la planète entière.

Soit dit en passant :
Au début, Dorcel vous a traitée comme une reine ?

Oui. Survalorisation bidon, beaux cadeaux par-ci, trois jours à Disneyland par-là pour marquer le coup. J’ai compris mais un peu tard. J’ai réalisé que ce qu’on m’avait fait miroiter ne correspondait pas à la réalité. C’était tout nouveau pour moi, et j’ai percuté lors de la signature de mon deuxième contrat annuel. Ils m’ont fait comprendre qu’ils pouvaient me remplacer par n’importe qui. Les filles rêvent d’y travailler quitte à ne pas être payée, je vous assure !
Ce sont exactement les méthodes du proxénétisme...

Les gens nous demande toujours si on prend notre pied sur les tournages et on nous oblige à répondre oui, mais je peux vous garantir que parfois, je me concentre sur tout sauf sur mon orgasme. Je n’ai alors qu’une seule envie : finir la scène le plus vite possible pour aller manger et dormir. Heureusement, j’avais une discipline. Si tu ne fais pas de sport, si tu ne fais pas attention, tu tombes dans la coke. Déjà t’es mal payée, tu dois acheter toi-même ta lingerie, alors si le reste passe dans la cocaïne, t’es morte.

Le bruit circule qu’une majorité d’actrices X tapinent.

Attention, je tiens à dire que Dorcel n’a jamais essayé de me vendre, contrairement à d’autres boîtes avec leurs filles. Et comme à peu près dans tous les milieux où les filles sont jolies. Certaines sont obligées de se prostituer pour survivre parce que le X ne leur suffit pas. On a des propositions non-stop, moi j’en ai encore, y compris sur Facebook. Ils ne donnent pas de prix, ils disent : "Ton prix, c’est le mien". C’est l’un des fantasmes dominants : coucher avec une hardeuse. Je me vis comme un fantasme, alors si un homme me paie pour ça, je casse mon image à mes propres yeux. Je pourrais en mourir…

Vous est-il arrivé de sentir que le X pouvait vous faire mourir d’une manière ou d’une autre ?

Oui, oui… bien sûr. Ça m’est arrivé. Je n’ai jamais essayé de me suicider parce que je suis trouillarde mais j’ai beaucoup, beaucoup pleuré. J’ai pris sur moi, parce que quand tu fais tout ça, tu te retrouves souvent seule sur la route, complètement seule. Aimée par beaucoup de gens mais c’est du virtuel. Tes rapports sont faussés avec tes vrais amis, tu ne sais pas s’ils sont avec toi parce que tu t’appelles Yasmine ou parce qu’ils veulent coucher avec toi, tu ne représentes qu’un trophée, tout le temps. Ça continue d’ailleurs. Je trouve ça dommage.

Alors qu'elle vient d'une des boîtes réputées les plus clean et respectueuses des actrices... je n'ose même pas imaginer ce qu'il en est ailleurs...

À noter les commentaires haineux comme d'hab... Rolling Eyes
Lucha
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 815
Date d'inscription : 18/12/2011

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mar 1 Mai 2012 - 14:23
Je suis entièrement d'accord avec Antisexisme: fin de la monétisation des rapports sexuels, et si porno il y a, via un autre média que les personnes réelles et sans sexisme ni "salaire".
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mar 1 Mai 2012 - 17:02
À noter les commentaires haineux comme d'hab... Rolling Eyes
J'avais pas vu, mais en effet, c'est... affligeant !

Ils jouent aux puceaux effarouchés en disant que, oh mon Dieu, c'est racoleur !
Par contre, je pense que ce sont les premiers à aller sur des sites comme Youporn et autres...

Raconter l'envers du décor, c'est ça qui leur semble racoleur. Qu'on leur montre que non, les filles du porno ne prennent pas forcément du plaisir à faire ce qu'elles font.
avatar
Nekomata
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 19
Date d'inscription : 13/03/2012

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 2 Mai 2012 - 11:50
C'est un aspect qui me laisse perplexe, comment les gens peuvent ils penser une seconde que se faire pénétrer de partout à longueur de temps puisse être une partie de plaisir ? C'est pas possible d'y croire plus de deux seconde !
Et à partir de là, comment arrivent-ils à être excités par de la souffrance ? qu'il puisse y avoir deux trois tordus c'est une chose, mais que ça soit aussi courant, vraiment je n'arrive pas à comprendre

Si je peux rajouter une petite question, Gorge profonde serait plutôt une exception pour cette époque, ou un cas pas si unique ?
En général, de ce que j'ai pu voir de années 70/80 les pratiques ont l'air moins bourrines et avec des scènes moins nombreuses, on peut se demander si c'était moins dur pour les "actrices" à cette période ou pas du tout ?
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011
http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Re: Situation des actrices porno ?...

le Jeu 3 Mai 2012 - 9:14
Nekomata a écrit:C'est un aspect qui me laisse perplexe, comment les gens peuvent ils penser une seconde que se faire pénétrer de partout à longueur de temps puisse être une partie de plaisir ? C'est pas possible d'y croire plus de deux seconde !
Et à partir de là, comment arrivent-ils à être excités par de la souffrance ? qu'il puisse y avoir deux trois tordus c'est une chose, mais que ça soit aussi courant, vraiment je n'arrive pas à comprendre
C'est la méconnaissance de l'anatomie féminine et du plaisir féminin. Je crois que la plupart des gens pensent qu'on peut entrer dans une femme comme dans un moulin, que ce n'est douloureux que si on est crispée par des violences préalables, que ce n'est pas traumatisant. Et que si on fait un petit effort, c'est agréable de se faire ramoner.
Au-delà de l'ignorance, il y a le mépris du plaisir féminin. Ce qui est excitant dans une image pornographique telle qu'on la conçoit sur Youporn, c'est la domination ultime de la femme : non seulement elle se laisse utiliser mais en plus elle aime ça. Son corps est utilisé, son esprit est dominé.

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Situation des actrices porno ?...

le Jeu 3 Mai 2012 - 12:10
J'ai du mal à percevoir si vous parlez du fait que ce soit pas possible en soi, ou pas possible dans la pornographie ?
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mar 28 Aoû 2012 - 17:02
Un article sur le "backstage" des films pornos. Parce qu'évidemment, entre les images qui sont montrées, il y a tout ce qui est coupé.

C'est ici. Si vous voulez continuer à regarder des films pornos en vous disant "elles ont l'air d'aimer cela", mieux ne vaut pas lire. Si vous avez envie de vous informer alors lisez. Attention, ça fait mal.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 14:14
Neutral
Ça calme.

En plus (attention c'est 100% égoïste) le porno m'a l'air d'abimer la capacité à avoir de vraies relations (parole de concerné).
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 16:00
ça fait mal au ventre..

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
y-s-du-PP
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2012

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 16:08
Est ce que vous avez des solutions concrète ?
Par ce que, oui leur situations est tout à fait inacceptable mais j'ai trouver aucune propositions sur ce post.

_________________
Menbre du Parti Pirate pirat
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 16:24
y-s-du-PP a écrit:Est ce que vous avez des solutions concrète ?
Par ce que, oui leur situations est tout à fait inacceptable mais j'ai trouver aucune propositions sur ce post.
Antisexisme évoquait l'interdiction de mêler l'argent et la sexualité, ça me paraît être une piste. Comme on le fait pour le don du sang ou d'organes (forcément non rémunérés, sinon il y aurait des abus).
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3990
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 19:44
Posté sur FB par Héloïse (auteure du blog fcomme)


Pour moi les dégâts de la prostitution et de la pornographie sont équivalents: sur les femmes concernées (drogue, maltraitances subies, etc.) et sur l'image des femmes en général (femme=orifices ... à défoncer, si possible). Les raisons qui poussent ces femmes à s'exhiber et se faire maltraiter sont souvent les mêmes que dans la prostitution (viol, inceste, précarité pécuniaire). Et du côté des hommes, c'est le besoin de dominer, de voir des femmes à genoux, qui est prégnant deans les deux cas. Il y a vraiment trop de similitudes en termes d'impacts et de mécanismes pour isoler ces deux pratiques. Quant à l'interdire ... impossible d'une part et vraiment délicat/compliqué au regard de la liberté d'expression. C'est probablement pour ces raisons que la Suède n'a pas touché au problème. Il n'empêche que des solutions pourraient être envisagées: contrôler les productions et poser un cadre éthique pour pallier les violences qui y sont perpétrées, éduquer à une sexualité respectueuse, etc.
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 20:01
pierregr a écrit:Posté sur FB par Héloïse (auteure du blog fcomme)


Quant à l'interdire ... impossible d'une part et vraiment délicat/compliqué au regard de la liberté d'expression. C'est probablement pour ces raisons que la Suède n'a pas touché au problème.
Plus qu'une question de liberté expression, c'est une question de "liberté artistique". Les oeuvres pornographiques sont, aux yeux de la loi, un cas particulier d'oeuvres artistiques, de productions audiovisuelles.

Ceci dit, il y a une différence importante dans la façon de rémunérer les actrices et les acteurs : dans le porno, ils sont payés au cachet, en une fois. Ce qui est très différent des oeuvres audiovisuelles classiques où ils touchent un pourcentage sur les revenus de la diffusion.
J'ai halluciné en lisant cet article :

http://www.rue89.com/2010/02/05/judy-actrice-porno-525-euros-par-mois-jamais-a-decouvert-136981?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinsource

Cachets pour des tournages dans des films « porno mainstream comme underground et plus artistique » : moyenne de 250 euros par mois.
Elle n’a pas le statut d’intermittente mais est employée en tant qu’« artiste interprète » en CDD. Elle touche des cachets pour les tournages de films qu’elle fait très irrégulièrement :

C'est impensable dans une oeuvre classique de payer en "one shot" et au lance-pierre l'actrice principale d'une oeuvre, même peu diffusée.

Ça pourrait fournir une autre piste pour renforcer le pouvoir des actrices dans ce secteur : imposer un pourcentage minimum sur les ventes de la vidéo finale, afin de leur garantir une plus grande autonomie financière, donc la possibilité effective de refuser certains tournages.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3990
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 20:12
J'avais déjà lu cet article sur rue89, merci d'en reparler.
avatar
y-s-du-PP
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 35
Date d'inscription : 19/08/2012

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 20:52
Si ont interdit la rémunération des actrices pornos, ce serat comme les prostitués, leur situation seront irrégulière, leur revenus ne seront pas déclarée et elle vont se retrouver macqué. Et puis, comment faire la différence entre du porno "à la dorcel" et "fais maison"? Bref, selon moi c'est pas mieux. Il faudrait un contrôle, un peu comme un médecin du travail.

_________________
Menbre du Parti Pirate pirat
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 21:06
Réputation du message : 100% (1 vote)
Pour palier au problème de la liberté d'expression ou de la liberté artistique, pourquoi ne pas proposer des pornos alors en dessin-animé/BD/autres... mais pas avec de vrais acteurs ?
avatar
Usagi
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1977
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Situation des actrices porno ?...

le Mer 29 Aoû 2012 - 21:07
Mais personne n'a parlé d'interdire la rémunération. Suspect Bien au contraire ! Idea

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
Contenu sponsorisé

Re: Situation des actrices porno ?...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum