Derniers sujets
Magdalen BernsAujourd'hui à 22:16michekhenLe phallus et le néant par Sophie robert.Hier à 23:211977Demande d'avis : qui se décharge sur qui ?10.02.19 18:15NurjaUne culture du viol à la française - Crêpe Georgette09.02.19 10:43NurjaSortir en tant que féministe 29.01.19 16:18VénusHumour sexiste18.01.19 13:14AstréeChristine Delphy, théoricienne et militante féministe d'aujourd'hui18.01.19 7:17NurjaFemmage aux militantes féministes tuées - 9 janvier14.01.19 8:19AstréeFilm "Colette", 201810.01.19 17:57NurjaLa soi-disant crise de la masculinité06.01.19 18:25AstréeFéminisme et véganisme06.01.19 16:11Nurja"La petite fille sur la banquise" par Adélaïde Bon.05.01.19 18:32AstréeDétransition MTF05.01.19 18:20AstréePétition - Constat du sexisme dans le sport et le roller derby24.12.18 23:28AstréeNanette23.12.18 21:39AstréePeggy Sastre21.12.18 9:31AstréeNaissance de mon webzine féministe20.12.18 10:01poppee-leeT'as pensé a... L'instagram de la charge mentale19.12.18 23:27PapillusionSyndrome de Stress Post-Traumatique.19.12.18 20:43Astrée"Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent" théâtre et projet livre, par Les culottées du bocal.19.12.18 20:19Astrée"Contes à rebours" par Thypaine D.19.12.18 19:48AstréeConférence 2018 : Les femmes et le mouvement animaliste par Willène Pilate.19.12.18 19:20AstréeLa prostitution n'est pas un métier (suite)17.12.18 23:35AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28Vénus

Partagez
Aller en bas
Black Swan
Black Swan
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 264
Date d'inscription : 28/05/2016

Survivante vs. victime (agression sexuelle)

le 10.09.17 3:17
Bonjour,

je sais que dans le milieu féministe, on privilégie le terme "survivantes" pour parler de celles qui ont vécu de la violence sexuelle plutôt que le terme "victime". Je cherche des textes académiques en français ou en anglais qui traitent de cette différence dans la terminologie employée lorsqu'on parle de violence sexuelle.

Auriez-vous des pistes?

Merci!
Araignée
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4548
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Survivante vs. victime (agression sexuelle)

le 11.09.17 5:14
Perso j'ai énormément de mal avec l'idée qui se propage que "victime" serait un mot déplacé, une tare, voire une injure.

Et il me semble qu'avant d'être une survivante, il est nécessaire de reconnaître qu'on est une victime, en fait (je développerai plus si y en a que ça intéresse, là je vais me coucher).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Iridacea
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2950
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Survivante vs. victime (agression sexuelle)

le 11.09.17 11:48
J'ai trouvé ces ressources :
http://www.cairn.info/revue-archives-de-politique-criminelle-2006-1-page-11.htm
https://www.opendemocracy.net/5050/rahila-gupta/victim-vs-survivor-feminism-and-language

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Tortue
Tortue
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 461
Date d'inscription : 28/06/2015

Re: Survivante vs. victime (agression sexuelle)

le 11.09.17 19:27
Alors c'est en anglais et j'ai pas tout lu encore parce que je galere a lire l'anglais

https://www.theguardian.com/commentisfree/2014/dec/22/people-raped-survivors-not-just-victims


mon avis perso + digressions:
Comme Araignee, je n'ai aucun probleme avec le mot ''victime'' parce que je trouve que c'est un mot qui casse le processus de culpabilisation  et que c'est seulement en commencant a arreter de culpabiliser que je me suis rendur compte que j'avais ete une victime de quelqu'un et quelque chose, et pas responsable ou coupable ou quoi que ce soit. (dans mon cas perso)
Et ca m'embete aussi de voir que le simple fait de l'utiliser t'expose au risque d'etre accusee de t'auto-victimiser, alors que on peut dire qu'on est victime de quelque chose ou quelqu'un sans tomber automatiquement dans la victimisation. Et que c'est generalement au moment ou on dit haut et fort qu'on a ete victime de quelque chose qu'on nous accuse de nous victimiser, alors que c'est justement le moment ou on commence a prendre en main la situation. (il y avait un texte que je ne retrouve pas bien sur, sur les strategie patriarcale pour descendre le feminisme et parmis elles : dire que les feministes se victimisent lorsqu'elle decrivent les situation et les structure qui les oppriment) Je pense que c'est pour eviter d'utiliser ce mot parce qu'il est maintenant trop connote negativement qu'il a fallu pour certain en trouver un autre,> Mais moi, je n'ai aucun probleme a l'utiliser parce qu'il a ete un mot tres important dans tout ce qui s'est passe pour que j'aille mieux, alors je le garde !

_________________
"Et la seule façon de ne pas oublier la souffrance des autres c'est de commencer par
reconnaître la sienne." C.D
Araignée
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4548
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Survivante vs. victime (agression sexuelle)

le 11.09.17 21:08
Réputation du message : 100% (1 vote)
À propos de la fameuse "victimisation"...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Hopey
Hopey
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 301
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: Survivante vs. victime (agression sexuelle)

le 11.09.17 22:37
Coucou, est ce que c'est possible de faire l'effort de mettre plus de textes en français?
Parce que je sais qu'on manque beaucoup de traductions et de littérature sur certains thèmes en français, mais au final je trouve ça un peu excluant pour celles qui sont pas à l'aise avec l'anglais.
Et pourquoi souvent l'anglais? Je suis bilingue français-espagnol et je trouve excessivement rarement des textes en langue espagnole sur le forum (ni des vidéos) alors qu'il y a largement de quoi faire.
Bref, c'est que là ce fil m'intéresse et que ça me demande trop de concentration de lire un article en anglais.
Voilà!

_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)
Black Swan
Black Swan
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 264
Date d'inscription : 28/05/2016

Re: Survivante vs. victime (agression sexuelle)

le 12.09.17 4:03
Bonjour,

tout d'abord, merci pour toutes ces pistes!

Et pour répondre à Hopey, malheureusement, la majorité de la recherche académique se produit d'abord en anglais de ce que j'ai constaté. Même dans les universités francophones, aussitot qu'on arrive aux cycles supérieurs (maitrise, doctorat), on demande de savoir lire l'anglais parce que la majorité de la recherche académique est d'abord produite dans cette langue. Est-ce que je me trompe?

_________________
"I'm no longer accepting the things I cannot change...I'm changing the things I cannot accept." - Angela Y. Davis
1977
1977
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1410
Date d'inscription : 03/11/2012

Re: Survivante vs. victime (agression sexuelle)

le 12.09.17 10:45
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je me sens survivante du double inceste qui a fait longtemps de moi une victime. Je n'oppose pas les 2 termes. Pour moi ils recouvrent des réalités et des processus différents, utiles pour moi dans le travail que je mène depuis ma première sortie du déni il y a plus de 20 ans.
Contenu sponsorisé

Re: Survivante vs. victime (agression sexuelle)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum