Derniers sujets
Le 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Sam 23 Juin 2018 - 21:22Black SwanFéminisme et antiféminismeSam 23 Juin 2018 - 21:19Black SwanVidéos et films féministesLun 18 Juin 2018 - 10:441977Publication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Mar 12 Juin 2018 - 0:04NokinheiTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Lun 11 Juin 2018 - 23:56NokinheiLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Sam 9 Juin 2018 - 20:04erulelyaL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonLa santé pour les garçons fémininsLun 4 Juin 2018 - 0:11ReikoAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29Christine De PisanSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44Christine De PisanClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00Christine De PisanPrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09AëlloonLe Punk au fémininSam 3 Mar 2018 - 13:42AëlloonThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58Christine De PisanThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23ReikoLa Nuit rêvée de... Geneviève FraisseSam 10 Fév 2018 - 20:56Christine De Pisan

Partagez
Aller en bas
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Les grandes femmes

le Sam 28 Avr 2012 - 16:52
Le travail des femmes a souvent été occulté ou ignoré.

Je vous propose dans ce topic qu'on parle de grandes femmes, de grandes peintres, musiciennes, sportives, scientifiques, politiques, aventurières etc. et qui sont trop méconnues du grand public.

Je commence par deux peintres :

Artemisia Gentileschi, peintre italienne du XVIIème siècle (expo en ce moment au musée Maillol )
Je reconnais que j'en avais jamais entendue parler avant qu'ait lieu cette expo, par contre je pense que je connaissais son Judith et Holopherne.


Je trouve que c'est vraiment une peintre talentueuse !!


Tamara de Lempicka, peintre polonaise du XXème siècle
J'ai l'impression qu'on voit assez souvent ses peintures (très très originales...) mais que son nom est relativement peu connu. Pourtant je trouve que ce qu'elle a fait est vraiment innovant ; je suis sûre que si elle avait été un homme, elle serait plus connue !


Lucha
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 815
Date d'inscription : 18/12/2011

Re: Les grandes femmes

le Sam 28 Avr 2012 - 16:57
Tableaux magnifiques!

En même temps, vu la mise en scène du premier (deux femmes qui terrassent un homme et l'égorgent), je comprends qu'il ne soit pas connu... Pourtant, des tableaux faits par des hommes mettant en scène des hommes qui maltraitent/tuent/traînent par les pieds des femmes, y en a.. C'est pas la violence qui doit gêner, je pense... Rolling Eyes

Pour les scientifiques, l'incontournable Marie Curie, et chez les écrivaines, George Sand, Colette, etc.

Je vais aller voir de plus près les peintures de Lempicka, j'aime beaucoup le style! I love you

Je viens d'aller voir sur Wikipedia l'article "Judith et Holopherne"; le tableau qui sert d'illustration est celui du Caravage, et je le trouve moins impétueux. L'homme n'y est pas "dominé" comme dans le tableau de Gentileschi.
avatar
Usagi
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1976
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Les grandes femmes

le Dim 29 Avr 2012 - 23:55
J'aime beaucoup Tamara de Lempicka. I love you

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les grandes femmes

le Lun 30 Avr 2012 - 8:11
@Lucha a écrit:
Je viens d'aller voir sur Wikipedia l'article "Judith et Holopherne"; le tableau qui sert d'illustration est celui du Caravage, et je le trouve moins impétueux. L'homme n'y est pas "dominé" comme dans le tableau de Gentileschi.
Je préfère également celui de Gentileschi : celui du Caravage me parait beaucoup plus statique à côté... et beaucoup moins violent.

Sinon, pour les biologistes, saviez-vous que le découvreur des éléments transposables (séquences d'ADN qui se déplace allégrement dans le génôme ) a est en réalité une découvreuse : Barbara McClintock
Elle a découvert les transposons de 1940 à 1950, mais tout le monde se foutait de sa gueule au début, personne ne la prenait au sérieux... (et je doute que son sexe n'y soit pas un peu pour quelque chose). Du coup elle a stoppé ses recherches à ce sujet... Elle n'a reçu le prix Nobel qu'en 1983, soit 30 ans plus tard.
Elle a failli ne pas pouvoir étudier, car sa mère pensait que ce n'était pas convenable pour une femme et qu'elle risquait de ne pas trouver de mari.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Les grandes femmes

le Lun 30 Avr 2012 - 14:51
On en a parlé dans "femmes, toute une histoire" sur France-Inter l'autre jour

extrait de la page wiki, expliquant son tableau

À 19 ans, alors que l'accès à l'enseignement des Beaux-Arts, exclusivement masculin, lui est interdit, son père lui donne un précepteur privé, le peintre Agostino Tassi. Un scandale marque alors sa vie. Artemisia est violée par Tassi employé à cette époque avec Orazio Gentileschi à la décoration à fresque des voûtes du Pavillon des Roses dans le Palais Pallavicini Rospigliosi de Rome.
Celui-ci promet d'abord de l'épouser pour sauver sa réputation, mais il ne tient pas sa promesse et le père d'Artemisia porte l'affaire devant le tribunal papal. L'instruction, qui dure sept mois, permet de découvrir que Tassi avait formé le projet d'assassiner son épouse, avait commis un inceste avec sa belle-sœur et avait voulu voler certaines peintures d'Orazio Gentileschi. Pendant le procès, Artemisia est soumise à un humiliant examen gynécologique et « soumise à la question » pour vérifier la véracité de ses accusations. Elle résistera à la torture et maintiendra ses accusations. Tassi est condamné à un an de prison et à l'exil des États pontificaux.


Judith décapitant Holopherne, version de la Galerie des Offices, Florence, de 1620.
Les actes du procès, dont a été conservée l'exhaustivité des documents et témoignages, frappent par la crudité de la relation des faits par Artemisia et par le caractère inquisitorial des méthodes du tribunal. Leur lecture à la lumière des thèses féministes de la seconde moitié du xxe siècle a eu une grande influence sur l'analyse de la personnalité d'Artemisia Gentileschi.
Témoignage d'Artemisia au procès, selon les chroniques de l'époque :
« Il ferma la chambre à clef et après l'avoir fermée il me jeta sur le bord du lit en me frappant sur la poitrine avec une main, me mit un genou entre les cuisses pour que je ne puisse pas les serrer et me releva les vêtements, qu'il eut beaucoup de mal à m'enlever, me mit une main à la gorge et un mouchoir dans la bouche pour que je ne crie pas et il me lâcha les mains qu'il me tenait avant avec l'autre main, ayant d'abord mis les deux genoux entre mes jambes et appuyant son membre sur mon sexe il commença à pousser et le mit dedans, je lui griffai le visage et lui tirai les cheveux et avant qu'il le mette encore dedans je lui écrasai le membre en lui arrachant un morceau de chair. » Artemisia aurait été torturée pour empêcher de peindre des toiles considérées comme osées à l'époque ! On lui aurait écorché et ficelé au moyen de fils de fer les doigts d'une de ses mains ainsi que celle-ci pour nuire à son talent. »
— Eva Menzio, Artemisia Gentileschi, Lettres précédées par les Actes d'un procès de viol, Milan, 2004.
La toile, conservée au musée Capodimonte de Naples, qui représente Judith décapitant Holopherne (1612-1613), impressionnante par la violence de la scène, a été interprétée selon les thèses psychologiques et psychanalytiques, comme un désir de revanche par rapport à la violence subie.
Un mois après la conclusion du procès, Orazio arrange pour Artemisia un mariage avec Pietro Antonio Stiattesi, modeste peintre florentin, qui aide Artemisia, violentée, abusée et dénigrée, à retrouver un statut honorable.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Artemisia_Gentileschi
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Les grandes femmes

le Lun 30 Avr 2012 - 16:23
je me suis penchée récemment sur la vie d'Anne Dalassène. Certes, personne ne la connait mais vu l'époque, c'est le genre de femme qui m'épate, un peu comme Bénazir Buttho ou Aung San Suu Kyi, Rosa Parks dans une moindre mesure.


Dernière édition par cleindo le Lun 30 Avr 2012 - 17:28, édité 1 fois
avatar
Trompes De Fallope
Hystérique
Hystérique
Messages : 500
Date d'inscription : 11/03/2012
http://sitasdestrompesdefallope.wordpress.com

Re: Les grandes femmes

le Lun 30 Avr 2012 - 17:02
Tellement de femmes que j'admire.. Difficile d'en nommer certaines et pas d'autres... Ecouter Angela Davis parler, en français ou en anglais, est toujours un moment très fort. J'aime sa force, ses luttes, son courage.

https://www.dailymotion.com/video/xozf8e_angela-davis-nous-parle-de-son-combat-octobre-1975_news?search_algo=1
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Les grandes femmes

le Lun 30 Avr 2012 - 17:12
Plus connue et n'ayant pas boulversé le monde, Violette Leduc, une auteure dont le roman (magnifique, avec un style impressionnant, précis, onirique et brutal en même temps) Thérèse et Isabelle, qui a été censuré jusqu'au milieu des années 90' ; il s'agit d'un roman érotique ayant pour cadre un internat de jeunes filles (roman lesbien, donc). A noter que tandis qu'il était censuré, Jean Genet publiait tranquillement des bouquins non moins érotiques et homosexuels (mais masculins).
Autre livre de Leduc dont je cherche désespérément une version non censurée : Ravages, qui avait été amputé, notamment, de toute une partie décrivant un avortement...

Sinon Ada Lovelace semble curieusement peu connue en France (mais je suppose que la plupart d'entre vous la connaissent, vu son "éclat féministe").

Bon, je vais googler les noms que je nconnais pas ^^

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Trompes De Fallope
Hystérique
Hystérique
Messages : 500
Date d'inscription : 11/03/2012
http://sitasdestrompesdefallope.wordpress.com

Re: Les grandes femmes

le Lun 30 Avr 2012 - 18:17
De Leduc, il y a aussi La Batarde, roman autobiographique. On retrouve en partie Thérèse et Isabelle, puisque ce roman est lui-même très fortement autobiographique.
Lucha
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 815
Date d'inscription : 18/12/2011

Re: Les grandes femmes

le Lun 30 Avr 2012 - 20:47
Oui, d'ailleurs j'ai trouvé le récit de son dépucelage avec Isabelle très fort et très bien écrit. Elle avait vraiment un don pour la métaphore et l'écriture imagée. J'avais jamais lu une scène aussi fascinante.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les grandes femmes

le Lun 1 Avr 2013 - 18:58
Je remonte ce sujet vieux d'il y a ... 1 an ^^ parce que je suis tombée sur cet article ce matin :
Farinelli, un mythe s'effondre !

Vous vous demandez peut-être pourquoi un mythe s'effondre ?...
Parce qu'il semblerait que le castrat le plus célèbre du monde eut été... une femme !
Bref... très sympa pour les femmes Mad


. Dans sa livraison de novembre 2011 (volume 219, issue 5, p. 632-637), le Journal of Anatomy livre les premières conclusions de l’étude: l’artiste souffrait d’un épaississement de la table interne de l’os frontal. L’hyperostasis frontalis interna (HFI) est relativement banale chez les femmes post-ménopausées, mais rarissime chez les hommes que seule une déficience hormonale peut exposer à cette pathologie associée, dans sa forme la plus sévère, à des maux des têtes, de l’épilepsie ou des accès de démence. Le professeur Belcastro y voit une des graves conséquences de la castration, même si Broschi n’a jamais présenté les troubles précités.

Or, voici une semaine, un inconnu communiquait à l’agence de presse italienne d’autres résultats censés prouver que Farinelli était bel et bien une femme, atteinte, pour des raisons (encore) inconnues, d’acromégalie et de gigantisme. L’analyse du bassin s’est avérée décisive: moins haut que celui des squelettes d’hommes de l’époque, il présente une forme typiquement gynécoïde, avec des crêtes iliaques plus larges et évasées, autant de caractéristiques indéniablement féminines et plus probantes que la taille du crâne ou du sternum. L’information aurait été tenue secrète à la demande expresse de l’initiateur de ces recherches, un riche antiquaire florentin passionné d’opéra, et de ses sponsors dont le Centro Studi Farinelli, anéantis par cette découverte. C’est du moins ce qu’affirme le mystérieux expéditeur du courrier adressé à l’ANSA, mu par le seul amour de la vérité et qui n’a pas hésité à copier les pièces manquantes du dossier Farinelli.

Plusieurs éléments historiques et biographiques tendent à corroborer cette hypothèse a priori incroyable. D’abord, les historiens nous apprennent que des Romaines ont réussi à braver la censure et à se produire sur scène en se faisant passer pour des castrats. Casanova rapporte le subterfuge d’une de ses amies qui a ainsi pu tromper les autorités ecclésiales en adoptant l’apparence vestimentaire et les manières d’un musico, et en « plaçant un objet évocateur à l’endroit voulu » (P. Barbier). Ensuite, Farinelli, contrairement aux autres castrats, était issu de la petite noblesse et d’une famille instruite. Si ce n’est pas la pauvreté, qu’est-ce donc qui aurait pu amener un père à sacrifier la virilité de son fils en lui infligeant une opération extrêmement risquée que, fait remarquable, l’intéressé n’aborde jamais, même de manière allusive, dans ses écrits ? En revanche, Salvatore Broschi n’avait pas d’autre issue que de faire passer sa fille pour un garçon, puis pour un castrat, s’il voulait qu’elle puisse exploiter ses dons et faire carrière.

Info sans doute encore à vérifier...
En tout cas, si ça s'avère vrai, en quoi, un mythe s'effondrerait ? Au contraire, ça rajoute du romanesque au personnage !








(le film est has been maintenant !)
avatar
Invité
Invité

Re: Les grandes femmes

le Mar 2 Avr 2013 - 5:06
...


Dernière édition par Parleur* le Jeu 1 Aoû 2013 - 1:22, édité 1 fois
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les grandes femmes

le Mar 2 Avr 2013 - 10:35
@ Parleur
oui je vois ce que tu veux dire, mais en même temps, en général, quand on dit "un mythe s’effondre", ça veut dire que la réalité est moins intéressante/impressionnante que ce qu'on croyait.

Sinon, je viens de découvrir une nouvelle grande femme grâce au logo du Google d'aujourd'hui : Anna Maria Sibylla Merian

Maria Sibylla Merian (née le 2 avril 1647 à Francfort-sur-le-Main, décédée le 13 janvier 1717 à Amsterdam) était une naturaliste et une artiste-peintre. Elle mit son talent de dessinatrice, acquis au sein d'une famille d'éditeurs et d'illustrateurs célèbres, au service des observations naturalistes très détaillées qu'elle conduisit notamment sur la métamorphose des papillons.

Elle vécut entre l'Allemagne et les Pays-Bas et fit un grand voyage exploratoire au Suriname qui lui procura la matière de son ouvrage le plus important et le plus célèbre sur les métamorphoses des insectes.

Longtemps méconnue, elle est aujourd'hui considérée, en raison de la qualité de son œuvre artistique et scientifique, comme une importante figure de l'histoire naturelle de son époque. L'Allemagne redécouvrit son travail et lui rendit hommage au XXe siècle, en particulier en apposant son portrait sur les derniers billets en Deutsche Mark.

Le Doodle d'aujourd'hui :


Le portrait d'Anna Maria Sibylla Merian :


Et certaines de ses oeuvres :










ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Les grandes femmes

le Mar 2 Avr 2013 - 15:54
Ma-gn-fi-ques les oeuvres de Anna Maria Sibylla Merian!
Allez, encore des peintresses!
Gloria Petyarre

http://www.histoiresaborigenes.com/no/artistes/nom/gloria-tamerre-petyarre.html





Et elle:
Dorothy Napangardi

http://www.histoiresaborigenes.com/no/artistes/nom/dorothy-robinson-napangardi.html
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Les grandes femmes

le Jeu 11 Avr 2013 - 19:13
Je viens de faire un scoop sur les artistEs contemporaines (mais vu comment c'est le foutoir, je vais le diviser selon les médiums un de ces jours) que je connais plus ou moins (c'est bien sûr à compléter).
http://www.scoop.it/t/artistes-1
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les grandes femmes

le Mar 7 Mai 2013 - 13:22
Deux sites sur les grandes femmes :

L'Histoire par les femmes
http://histoireparlesfemmes.wordpress.com/

Le Magazine des Reines & Héroïnes d'Afrique
http://www.rha-magazine.com/
(pas de flux RSS malheureusement Sad )
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les grandes femmes

le Lun 17 Juin 2013 - 10:18

Sans les femmes, l’informatique tel que nous le connaissons n’existerait pas.

Ada Lovelace : inventrice de l’ordinateur

Hedy Lamarr : inventrice du Wifi, du bluetooth et du GPS

Top Secret Rosies : les premières programmeuses au monde

Grape Hopper : a écrit le premier compilateur
Nos désirs font désordre
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2013

Re: Les grandes femmes

le Lun 17 Juin 2013 - 10:43
Emmy Noether, star inconditionnelle des maths. For ever.
Au printemps 1915, Noether est invitée à revenir à l'université de Göttingen par David Hilbert et Felix Klein. Leurs efforts pour la recruter sont cependant entravés par les philosophes et les historiens au sein de la faculté de philosophie : selon eux, les femmes ne doivent pas devenir Privatdozent. Un membre de la faculté proteste : « Que penseront nos soldats, quand ils reviendront à l'université et verront qu'ils doivent apprendre aux pieds d'une femme ? » Hilbert répond avec indignation, en indiquant : « je ne vois pas pourquoi le sexe de la candidate serait un argument contre son admission comme Privatdozent. Après tout, nous sommes une université, pas des bains publics. »
Dans une lettre adressée au New York Times, Einstein écrit, le 1er mai 1935 :

   « Selon le jugement de la plupart des mathématiciens compétents en vie, Fräulein Noether était le génie mathématique créatif le plus considérable produit depuis que les femmes ont eu accès aux études supérieures jusqu'à aujourd'hui. Dans le domaine de l'algèbre, qui a occupé les mathématiciens les plus doués depuis des siècles, elle a découvert des méthodes qui se sont avérées d'une importance énorme pour les recherches de l'actuelle nouvelle génération de mathématiciens. »
afro

_________________
NDFD
avatar
Carmilla
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 337
Date d'inscription : 22/11/2012

Re: Les grandes femmes

le Sam 12 Oct 2013 - 12:58
Chouette topic Smile
Je ne crois pas qu'on ait parlé de Berthe Morisot, une grande peintre Impressionniste!

_________________
Et une  affreuse misandre de plus, une !  Twisted Evil
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Les grandes femmes

le Dim 3 Nov 2013 - 17:36
J'ai découvert Cecilia Payne aujourd'hui sur twitter : https://twitter.com/marcuschown/status/366132278381903874/photo/1
Elle a découvert de quoi est composé l'univers (mais quelqu'un d'autre s'en est attribué le mérite Evil or Very Mad )

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
Usagi
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1976
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Les grandes femmes

le Lun 4 Nov 2013 - 22:28
Une grande femme donc j'ai appris l’existence aujourd'hui en cours de photonique : Maria Göppert-Mayer qui a démontré théoriquement l'existence de l'absorption à deux photons dans sa thèse de physique publiée en 1931. Théorie qui ne pu être prouvée que dans les années soixante car nécessitait des lasers à très forte intensité.
Elle a obtenue le prix nobel de physique en 1963 et a même une unité de mesure à son nom : le Göppert-Mayer noté GM.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1976
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Les grandes femmes

le Mar 12 Nov 2013 - 22:49

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Les grandes femmes

le Mer 13 Nov 2013 - 0:48
J'ai déjà parlé d'elle sur le forum mais il y a longtemps et je ne retrouve plus le message...

Phoolan Devi fait partie de ces rares personnages qui, de leur vivant, semblent tout droit sortis d'une légende... Née au coeur de l'Inde dans une famille de basse caste, elle est destinée à l'esclavage de l'ombre. Mariée à onze ans à un homme trois fois plus âgé qu'elle - abandonnée puis violée avant d'être enlevée par des hors-la-loi -, elle se rebelle et devient la célèbre reine des bandits. Pendant trois ans, à la tête d'une véritable armée, elle a frappé l'imagination d'un continent tout entier, volant aux riches pour donner aux pauvres, à la poursuite d'une vengeance jamais assouvie contre la brutalité des hommes... Pour toutes les femmes du monde, Phoolan Devi est le symbole de la révolte et du combat. Son témoignage est une main tendue à toutes les humiliées du monde.

En février 1983, elle est emprisonnée après une équipée rocambolesque. Phoolan Devi est, pour les uns, une criminelle assoiffée de meurtres et de rapines. Pour les autres, elle est le bras armé des basses castes, des miséreux et des opprimés, la "Reine des bandits".
Onze ans de prison, sans jamais aucun jugement, ne calment pas Phoolan Devi, devenue entretemps une figure mythique de l'Inde des années 80.
Libérée en 1994 sur ordre de la Cour suprême, la Reine des bandits se présente aux élections législatives dans l'Uttar Pradesh et obtient une majorité haut la main, triomphe qu'elle renouvellera en 1999 avec un programme de "défense des femmes et des opprimés".

Elle mourra assassinée à l'âge de 38 ans par des tueurs qui n'ont pas été retrouvés.


_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les grandes femmes

le Dim 24 Nov 2013 - 21:31
Aujourd'hui j'ai découvert l'existence d'une écrivaine canadienne qui a l'air assez génial : Margaret Atwood

Elle a notamment écrit "la servante écarlate"

Ce roman de science-fiction décrit une réalité possible où la religion domine la politique dans une coalition totalitaire. Il a été adapté au cinéma en 1990 par Volker Schlöndorff. Dans un futur sombre, peut-être proche, un régime totalitaire s'est installé, un régime où les femmes sont considérées comme "en voie de disparition". Elles sont divisées en trois classes : Les Epouses, seules femmes ayant du pouvoir, elles dominent la Maison, les Marthas qui entretiennent la maison et enfin les Servantes écarlates dont le rôle est la reproduction. Toutes les autres femmes (trop âgées, infertiles,...) sont déportées dans les Colonies où elles manipulent des déchets toxiques. Dans ce futur, le taux de natalité est en très forte baisse sûrement à cause de la pollution ou des déchets toxiques de l'atmosphère. Les rares nouveau-nés sont souvent "inaptes". L'héroïne du roman, rebaptisée Defred, est une Servante écarlate. Elle ne peut pas séduire, son rôle est la reproduction. Elle raconte peu à peu son histoire, se remémore ses moments avec sa famille, Luke,sa fille, Moira,sa mère,... Son unique raison de vivre, ce à quoi elle se raccroche pour ne pas sombrer, ce sont ses souvenirs.
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Servante_%C3%A9carlate

Je trouve que ça a l'air intéressant... j'aime énormément les distopies.

J'ai vu sur internet qu'en plus c'était une féministe !

Bref, très envie de lire ses bouquins.

avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Re: Les grandes femmes

le Dim 24 Nov 2013 - 21:53
Oui Atwood est géniale! J'ai eu la chance d'étudier la Servante Ecarlate (The Handmaid's Tale) en littérature en licence, ça reste un des meilleurs livres que j'ai pu lire et étudier même si on avait pas abordé l'angle féministe nécessairement.

The Edible Woman est aussi très bien, ainsi que Alias Grace: des personnages féminins forts (dans le sens marquants) et réalistes.

Vraiment une très grande auteure, je suis contente que l'ai découverte! Smile
Contenu sponsorisé

Re: Les grandes femmes

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum