Derniers sujets
Sites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 21 Juil 2018 - 17:46AraignéeLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Sam 21 Juil 2018 - 17:41AraignéeLa santé pour les garçons fémininsLun 16 Juil 2018 - 6:32ReikoLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Sam 14 Juil 2018 - 0:11Black SwanTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58Christine De PisanVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52Christine De PisanFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49Christine De PisanFéminisme culturel vs. féminisme radicalSam 7 Juil 2018 - 12:44Christine De PisanPublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29Christine De PisanSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44Christine De PisanClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00Christine De PisanPrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09AëlloonLe Punk au fémininSam 3 Mar 2018 - 13:42AëlloonThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58Christine De PisanThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
Coquelic0t
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 53
Date d'inscription : 18/09/2014

Se faire des ami.e.s ?

le Mar 13 Juin 2017 - 14:36
Bonjour,

Depuis quelque temps j’entame une Thérapie + TCC + Médicament et je vais de mieux en mieux.
À la base je souffrais de phobie scolaire ado puis ensuite de phobie sociale sous une forme très sévère, donc je me suis totalement isolé du monde extérieur et j'ai fait le "mort" concernant mets ami.e.s, car je n'ai jamais assumé mes phobies et partagé là-dessus.

Avec ma psy, dernièrement, le but est que je côtoie du monde, donc via le CMP il y a un endroit ou l'on peut échanger, ect... le seul souci, est que je ne me sens pas en fasse avec ces gens. J'entends par-là, que j'ai a faire a des gens/gentes qui ont souvent des propos problématiques qui me refroidit assez rapidement. Du coup, je m'enferme sur moi-même et évite de créer des liens avec. Je dis pas que je vaux mieux que ces gens, c'est absolument pas mon propos, mais je sais que leurs propos me font mal, et que je n'ai pas envie de créer des liens ou potentiellement une amitié avec ce genre de personne.

Du coup, j'me demandais, si vous avez des idées de ou comment faire des rencontres, mais avec des personnes plus ou moins "safe" et qui ne confondrait pas une ambiance "bon enfant" et du "second degré" avec des propos problématiques, type sexisme/misogynie voir homophobie. :zemmour:

Et aussi pourquoi pas des témoignages sur comment vivez-vous au quotidien ce problème des gens problématiques ? Car, il est impossible de reprendre chaque personne et de lui expliquer pourquoi ces propos sont problématiques. Déjà que virtuel quand je tente de le faire, on me tombe dessus.

A croire que j'suis un extraterrestre !  alien (Alors que non, mais il s'avère que les gens/gentes que je suis sur Twitter, son uniquement sur Twitter ! IRL, c'est pas safeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Se faire des ami.e.s ?

le Mar 13 Juin 2017 - 18:25
Il n'y a pas des personnes du forum qui habiteraient près de chez toi ?

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1839
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Se faire des ami.e.s ?

le Mar 13 Juin 2017 - 21:16
Pour ma part une seule chose fonctionne : les jeux en ligne. On tombe sur tout type de personnes mais j'y ai aussi fait de très belles rencontres (dont mon mari). Il y a pas mal de gens souffrant des mêmes problèmes que moi (phobie scolaire, sociale, TCA...), en plus d'avoir tout un univers pop/geek culture en commun. Il y a bien entendu un nombre incalculable de connards en tout genre, c'est un milieu assez sexiste, mais quand on cherche on trouve des perles. En ce moment je copine avec une bande d'ados de 11 à 20 ans, ils sont tous super ouvert d'esprit, un peu rageux par moment mais vraiment sympa^^ Le leader qui a juste 16 ans est très sensible a des sujets comme le sexisme, la transphobie ou l'homophobie, je dirais même que c'est un excellent allié.

En bref, c'est dans cet univers que je me tourne, ça peut rester en ligne ou il peut y avoir des rencontres. J'arrive de toute façon pas à me lier avec les gens que je cotoie dans la rue ou au boulot, à part les smalltalk pour lesquels je suis apparemment doué (a Marseille on appelle ça la tchatche et je suis tombée dedans quand j'étais petite), ça ne va jamais plus loin. Alors qu'en ligne la parole est plus libre.

D'ailleurs twitter c'est un super réseau aussi, ce n'est pas moins valable. S'il y a des gens avec qui tu te sens bien n'hésite pas à cultiver tes rencontres là-bas.

Ma psy me disait qu'avec internet le concept d'amitié change, autrefois on était amis sur les bancs d'école et on le restait à vie, aujourd'hui on peut rencontrer ses amis sur twitter, avoir beaucoup d'échanges virtuels et peu de contact AFK, mais ça n'en reste pas moins des gens avec qui on partage des choses et avec qui on s'apporte mutuellement beaucoup.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Black Swan
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 248
Date d'inscription : 28/05/2016

Re: Se faire des ami.e.s ?

le Mer 14 Juin 2017 - 1:30
Réputation du message : 100% (1 vote)
J'ai fait beaucoup de nouvelles rencontres en faisant du bénévolat. Tu risques de trouver des personnes aux valeurs similaires dans bien des cas.

_________________
"I'm no longer accepting the things I cannot change...I'm changing the things I cannot accept." - Angela Y. Davis
Coquelic0t
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 53
Date d'inscription : 18/09/2014

Re: Se faire des ami.e.s ?

le Mer 14 Juin 2017 - 16:56
Merci de vos réponses.  cat

@Araignée a écrit:Il n'y a pas des personnes du forum qui habiteraient près de chez toi ?

J'suis dans la banlieue proche de Paris. (93)
Mais j'avoue que faire une rencontre organisée via un support virtuel, je trouve ça très angoissant.  Embarassed
Car j'sais que je serai gêné voir peut-être timide. (Même si en vrai je suis plutôt extraverti, une fois que je connais/confiance)



@erulelya a écrit:Pour ma part une seule chose fonctionne : les jeux en ligne. On tombe sur tout type de personnes mais j'y ai aussi fait de très belles rencontres (dont mon mari). Il y a pas mal de gens souffrant des mêmes problèmes que moi (phobie scolaire, sociale, TCA...), en plus d'avoir tout un univers pop/geek culture en commun. Il y a bien entendu un nombre incalculable de connards en tout genre, c'est un milieu assez sexiste, mais quand on cherche on trouve des perles. En ce moment je copine avec une bande d'ados de 11 à 20 ans, ils sont tous super ouvert d'esprit, un peu rageux par moment mais vraiment sympa^^ Le leader qui a juste 16 ans est très sensible a des sujets comme le sexisme, la transphobie ou l'homophobie, je dirais même que c'est un excellent allié.

En bref, c'est dans cet univers que je me tourne, ça peut rester en ligne ou il peut y avoir des rencontres. J'arrive de toute façon pas à me lier avec les gens que je cotoie dans la rue ou au boulot, à part les smalltalk pour lesquels je suis apparemment doué (a Marseille on appelle ça la tchatche et je suis tombée dedans quand j'étais petite), ça ne va jamais plus loin. Alors qu'en ligne la parole est plus libre.

D'ailleurs twitter c'est un super réseau aussi, ce n'est pas moins valable. S'il y a des gens avec qui tu te sens bien n'hésite pas à cultiver tes rencontres là-bas.

Ma psy me disait qu'avec internet le concept d'amitié change, autrefois on était amis sur les bancs d'école et on le restait à vie, aujourd'hui on peut rencontrer ses amis sur twitter, avoir beaucoup d'échanges virtuels et peu de contact AFK, mais ça n'en reste pas moins des gens avec qui on partage des choses et avec qui on s'apporte mutuellement beaucoup.

Je ne joue plus au jeu vidéo et je trouverai ça plutôt "creep" d'y rejouer uniquement dans le but de faire des rencontres. Pour rien te cacher j'avais retenté à l'été 2016, j'ai acheté une GTX 1070/PC que j'ai revendue 1 mois après, car je jouais quasiment pas. ^^

J'en profite pour partager une petite anecdote-regret ou quand je jouais encore, il y a 4-5 ans, j'avais croisé sur Battlefield 3 (FPS) une connaissance du collège - que j'ai reconnu uniquement grâce à un avatar qui la représenté, mais en animé ! - et je lui est donc dit qui j'étais, et elle voulait me rencontrer IRL, mais comme dit plus haut, c'est pour moi une vraie angoisse ce genre de rencontre. ^^ Je regrette beaucoup d'avoir dit que j'étais occupé... Car je l'apprécie à l'époque du collège. Bon, maintenant ça ferait quand même bizarre de lui proposer qu'on se voie. Encore plus, car je suis un homme - je suis bi donc je sais un peu ce que généralement veulent les hommes qui reprennent contact et je ne veux absolument pas donner cette impression en la recontactant - mais de toute façon c'est inenvisageable pour moi d'aller lui parler sur BF3.

Pour ce qui est de twitter, je discute avec personne, car je me sens pas vraiment légitime et j'ai pas réellement grand-chose à raconter. (Sauf parfois sur le thème des séries tv) Je me contente principalement de like/fav ou RT les contenues des différentes personnes que je suis. (Majoritairement des fans de séries TV et des Féministes)

Donc grosso modo, j'suis un peu un inadapté du virtuel en terme de rencontre et surtout de comment rentrer en contact avec la personne. Je calcule trop et me pose trop de questions. albino



@Black Swan a écrit:J'ai fait beaucoup de nouvelles rencontres en faisant du bénévolat. Tu risques de trouver des personnes aux valeurs similaires dans bien des cas.

J'aime cette idée, j'pense même en parler a ma psy au prochain RDV. En plus de servir pour une fois à quelque chose, j'vais me renseigner, n'hésitez pas à partager si vous avez des pistes niveau associatif. alien
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2970
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Se faire des ami.e.s ?

le Mer 14 Juin 2017 - 17:58
En sus des suggestions précédentes, si tu es branché sport, tu peux te tourner vers le quidditch moldu ou le roller derby.

Le premier est mixte et plutôt attentif aux questions sur le genre (pas plus de 4 personnes de même genre sur le terrain).

Le second est majoritairement féminin et non-mixte, mais les équipes masculines se développent. Il attire souvent des personnes féministes ou queers, même si ça varie énormément d'un club à l'autre. Note que ce sport a énormément besoin de NSO, c'est-à-dire assistants à l'arbitrage : c'est une façon de participer à l'activité d'un club sans patiner.

Ça ne garantie pas tout mais ce sont des pistes pour trouver des gens plus proches de tes valeurs.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
michekhen
Hystérique
Hystérique
Messages : 712
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: Se faire des ami.e.s ?

le Lun 10 Juil 2017 - 21:09
c'est quoi des NSO?
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2970
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Se faire des ami.e.s ?

le Lun 10 Juil 2017 - 21:38
Non Skating Official, c'est à dire des assistants à l'arbitrage qui ne sont pas sur patins. Les arbitres sont elles et eux sur patins.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
michekhen
Hystérique
Hystérique
Messages : 712
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: Se faire des ami.e.s ?

le Mar 11 Juil 2017 - 0:05
oké, merci
Contenu sponsorisé

Re: Se faire des ami.e.s ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum