Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhen(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"11.09.18 21:10VénusQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? 07.09.18 3:38Black SwanLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfants30.08.18 15:58VénusLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusA votre avis, comment créer une action effective ? 20.08.18 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !13.08.18 13:12VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"11.06.18 23:56NokinheiL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black Swan

Partagez
Aller en bas
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4555
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 09.09.17 4:28
Ouais, du coup je suis allée faire un tour sur Google, et apparemment elle a complètement vrillé. Je n'ai pas découvert le féminisme grâce à elle, mais j'aimais beaucoup certaines de ses vidéos (sur le consentement par exemple). Donc ouais, déçue.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1070
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 09.09.17 9:47
Je pense que l'un des défauts d'un certain activisme trans est le recours excessif aux acronymes et à un jargon incompréhensible pour qui ne s'y est jamais intéressé (je pense en particulier à terf, cis, nb, het, mais aussi cishet et tout).

Pourquoi c'est un défaut ? Parce que les personnes trans ne représentent au grand maximum que de l'ordre de 1% de la population humaine, et qu'il est donc vital de penser "convergence des luttes" et pas "exclusion des ignorantEs".

Certes je reconnais que tout le monde, moi y compris n'est pas capable d'avoir un niveau de langage suffisamment élevé pour se comparer à J. Serano mais à l'écrit faire ce petit effort peut éviter d'avoir un effet repoussoir. Et au vu de la population concernée de départ, il est impossible de réussir quoique ce soit de positif avec cet effet.

L'énorme différence entre le féminisme et les luttes pour la reconnaissance des droits des personnes trans (mais c'est valable aussi pour les non binaires je pense) c'est qu'il y a plus de 50% d'êtres humains qui sont des femmes, et que tout être humain a connaissance d'une femme autre qu'elle-même.

Le féminisme est sans doute la seule lutte sociale (avec peut être l'anticapitalisme mais c'est un autre débat) qui peut s'abstenir de penser "convergence des luttes" tout en semblant être cohérent quand même. A mon avis ne pas penser convergence des luttes est toujours une erreur, mais ça tient debout ne serait ce qu'au vu du nombre et du rapport de force dans le cadre des luttes féministes (et oui ça tient debout aussi dans le cadre des luttes anticapitalistes aussi).

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 10.09.17 2:20
Fil passionnant, juste: je sors de ma grotte, quelqu'un-e  peut-iel m'expliquer ce que sont:

1/ L'embyphobie ? (je me sens comme une paramécie face à un accélérateur de particules, merci ^^)

2/ Les TERF: donc, heu, Trans E(xclusive-f-s ?) Radical-e-s F(eminist-e-s ?)

A vot' bon cœur Mesdames, pour une indigente du vocabulaire moderne (oui, déjà l'électricité et internet ça coûte cher, j'ai des couches à payer avec mon RSA quoi...)

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Tortue
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 462
Date d'inscription : 28/06/2015

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 10.09.17 15:04
Réputation du message : 100% (1 vote)
TERF : Trans-Exclusionary Radical Feminist

Embyphobie : discrimination dont sont victime les personne non-binaire .

_________________
"Et la seule façon de ne pas oublier la souffrance des autres c'est de commencer par
reconnaître la sienne." C.D
avatar
Carmilla

—
Messages : 337
Date d'inscription : 22/11/2012

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 22.10.17 20:46
PAVÉ CÉSAR ce qui vont te lire te saluent!

@Iridacea Je me retrouve dans les critiques que tu faisais au début de ce sujet. Je rajouterais que ce n’est pas tant la non binarité de genre qui est problématique, mais la domination masculine (ce qui rejoint ce que tu disais sur la multiplication des identités).
Le genre devient un concept dépolitisé, une identité purement individuelle et non pas un système de domination, ce qui me paraît glissant pour le féminisme (et ce qui renforce involontairement les arguments transphobes des TERFs Evil or Very Mad :facepalm: )

C’est d’autant plus dommage que les identités non binaires pourraient devenir intéressantes d’un point de vue politique! par exemple, sur un rejet de toutes les normes patriarcales. À l’heure actuelle, j’ai l’impression que le discours non binaire tombe souvent dans “je ne me sens pas totalement homme ou femme, donc je suis NB” mais il n’y a pas de réflexion plus large qui a lieu. Ça crée des dérives assez graves pour la lutte des personnes trans et NB, dont on a parlé plus haut (je pense aux listes de genre avec “xénogenre  ” “genre sorcier” wtf…).

Ceci étant dit, j’ai bon espoir que ça change, et que le discours deviennent plus radical et politisé. à ce sujet @Furène je suis très intéressée si tu as des articles de blog, vidéos, n’importe quel format qui aborderait la question de la non binarité de genre d’un point de vue matérialiste Smile

Je me demande (mais après je suis une femme cis, je vais pê dire une bêtise) s’il ne faudrait pas déjà définir clairement ce qu’est la enbyphobie. Pour l’instant, les revendications NB, si j’en crois ce blog (qui par ailleurs m’a fait hurler quand j’ai compris que c’était pas du troll de haut niveau http://uniqueensongenre.eklablog.fr/de-quoi-ont-besoin-les-personnes-non-binaires-sur-le-plan-politique-a127080982 ) sont soit similaires au reste des revendications trans, soit, en résumant:
-d’avoir une 3° case à l’état civil (ou plus de mention du sexe/genre du tout)
-et la reconnaissance de leur identité.

mais il peut y avoir un monde entre différentes personnes non binaires!

certaines personnes NB sont perçues comme femme cis, donc même si elles ne se reconnaissent pas comme telles, elles subissent surtout la misogynie; d’autres comme trans et subissent la transphobie etc… donc, peut-on dire qu’une femme trans non binaire vit la même chose que, disons, une personne NB totalement androgyne dans son expression de genre, ou qu’une personne qui n’a pas effectué de transition physique ni social mais qui se perçoit comme NB?

je ne pense pas. ielles auront toutes des problématiques/discriminations/oppressions différentes, des privilèges (ou pas) différents etc.. ielles pourront peut-être se retrouver sur certains points sur cette identité non binaire mais je suis pas sûre qu'on puisse axer toute une lutte là-dessus (mais encore une fois, comme le disait Furène je crois, c'est une lutte assez récente. Il y a peu de théorisation  dessus donc c'est possible que je me trompe totalement!)^^

_________________
Et une  affreuse misandre de plus, une !  Twisted Evil
Coquelic0t
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 53
Date d'inscription : 18/09/2014

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 29.10.17 8:16
Je poste ça ici. J'imagine que par rapport a ce que traite le sujet du topic, certaines personnes sont susceptible de trouver cet article intéressant :

Cis et agenre
http://casdenor.fr/index.php?post/2016/04/04/Cis-et-agenre

J'me suis toujours demandé ce que j'étais, je me retrouvé un peu partout et nul par à la fois... Ce texte ma fait du bien.
avatar
shun
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 638
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 30.10.17 11:17
Piou piou : je suis non binaire, je suis bi-genre ^^
Je pense bientôt entamer un traitement hormonal à base de testostérone pour m'aider dans le cadre de ma dysphorie de genre.
Si vous voulez poser des questions ... ben pour ce qui me concerne j'essayerai de vous répondre ^^
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1070
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 30.10.17 20:34
Réputation du message : 100% (1 vote)
C'est pas une question mais plutôt un conseil : si l'endochrino que tu vas voir essaye de t'orienter vers la sofect, fais lui clairement comprendre que ce n'est pas que tu souhaites. Parce que de ce que j'ai entendu, il y a une tentative de la sofect de vouloir de nouveau faire main basse (parce que oui il s'agit pour eux de gros sous, faut pas prendre les gens pour des quiches) sur tout ce qui est traitement médical des trans-identités.

Et la sofect, ben c'est clairement hétéropatriarcal avec utilisation à donf' des stéréotypes de genre les plus crétins qui soient, sans parler de leurs méthodes sectaires ni du fait de voir les personnes qu'ils traitent (ou leurs enfants) comme des sujets d'étude passionnants - j'éxagère à peine, c'est pas encore l'étude des personnes trans en milieu stérile avec une horde de scientifiques en blouse blanche -.

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
shun
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 638
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 31.10.17 10:39
Oui, je suis sur un groupe de personne trans identiraires (essentiellement FTM, avec comme moi quelques ... paumés ^^ bigenres, ou agenre ou encore d'autres combinaisons ...) et clairement quand tu es non binaire, et que tu ne veux pas faire une transition " radicale " erf ... c'est la mouise, parce que t'es sensé vouloir tout le pack du super mâle virile ...

On m'a bien prévenue que certaines villes étaient gangrenées par la sofect, et je ne compte absolument pas faire un parcours avec eux, que ce soit psy, ou médical. Très clairement.
Déjà, ce que je souhaite est hyper light, j'ai pas l'intention de prendre de la T en une ampoule par semaine ... je serais plutôt du style soit gel (et je sais que c'est pas remboursé), soit ampoule du genre 1/4 toutes les 4 semaines quoi ...
Je tiens à préserver mon identité bigenre. Si c'est pour me faire basculer dans une identité dans laquelle je me sens mal, c'est pas la peine. Je n'ai pas envie d'être " un homme, un vrai ". J'ai simplement envie de me sentir en adéquation avec mon corps, ce qui ne passe pas par un changement radical pour moi, mais plus par une adaptation légère et un environnement ouvert.
Ma dysphorie se situe essentiellement dans les rapports sexuels, où j'ai très souvent du mal à me reconnaitre comme femme. Outre les pratiques qui aident quand même beaucoup, le fait d'avoir des partenaires qui ne me nient pas déjà constitue un gros gros plus. Après physiquement, je pense me satisfaire d'un dickclit. Donc pas forcément besoin de me charcutailler en mode binaire " tu seras un homme ou tu ne seras rien ".
Après c'est net, je ne souhaite pas être un sujet d'étude. Et mon rapport aux soignants est déjà ... pourri. Donc plus je me passe d'eux, et mieux c'est.
Merci en tout cas de ces mises en garde @Claire G, on n'est jamais trop prudent dans ce domaine là. Et je trouve que question trans, il y a encore de sacrées difficultés à surmonter, et malheureusement encore énormément de sexisme en plus de la transphobie.
Pour le moment je n'ai pas encore fait mon CO. J'ai troop peur. J'en ai parlé à mes 3 partenaires (mon conjoint, homme cis, het, ma chérie femme cis, bi, et mon autre chérie femme trans bi), pour le moment c'est mon conjoint qui a le mieux pris les choses (comme quoi hun), et qui m'a proposé des " solutions concrètes " pour la dysphorie pendant nos câlins. Donc son choix à lui, c'est de me considérer comme un homme pendant nos rapports, et d'agir avec moi en tant que tel. Donc il devient " bi " voilà. Je ne sais pas si on peut vraiment nommer les choses de cette façon, " officiellement ", mais disons que pour le moment c'est notre meilleure solution, qui nous convient à nous 2.

Mais clairement socialement, je suis absolument pas prêt à sortir du placard. Je risquerais de perdre mon travail (être bigenre, c'est encore pire que d'être " trans mono bloc "), d'avoir des problèmes avec mon suivi médical pour la santé (qui n'a rien à voir avec mon identité de genre, mais avec une maladie héréditaire, et des greffes), et d'avoir des problèmes avec ma mère, sans compter mes enfants qui vivraient un enfer.

Du coup ... ben je me cache.
avatar
Reiko
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 78
Date d'inscription : 30/06/2014

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

le 01.11.17 5:13
Allo Shun

le truc est d'aller voir tous les psychologues et les médecins près de chez toi et puis à autres quartiers puis en toute ta ville et puis en toute ta province et puis en tout ton pays jusqu'à un une te donne droit à la testostérone, les médecins allemands néerlandais et Orientaux donnent plus facilement les hormones aux filles et aux garçons

les médecins ont commencé à donner un peu de testostérone aux femmes après leur ménopause pour protéger la densité de leurs os en Amérique du Nord (ma mère a refusé) alors je ne sais pas en France, si tu leur demandes juste un peu de testostérone peut-être qu'il qu'elle t'y donnera droit

pour les garçons qui veulent féminiser leur corps

vous suivez la marche à suivre que j'ai écrite pour Shun pour trouver un une psychologue ou un une médecin qui vous donnera droit à l'androcur et à le 17β-estradiol (prenez note de ces deux molécules), il y a aussi la progestérone au lieu de l'androcur, lisez un livre complet sur la biologie du corps humain pour comprendre et lisez beaucoup beaucoup beaucoup de papiers universitaire sur le cerveau et les os et sur les facteurs qui influencent leur santé

Progestatifs et anti-androgènes

aussi et à main et facilement, vous pouvez vous féminiser en suivant les trois petites actions listées ci-dessous

évitez le soleil mangez strictement ovo-végétarien sans oublier d'ingester La vitamine B12 et enlevez vos poils avec seulement une petite pince ou avec des bandes de cire tiède

je bois un litre/jour de lait-soja enrichi de vitamine B12, ma concentration de la vitamine B12 est 225 pico-grammes/litre en mon sang ce qui est à un niveau santé

ma petite bande-dessinée La vie des silverfish montre en couleurs ces trois petites actions, le lien vers sa page est à ma signature, aussi il y a le lien vers la page La santé pour les garçons féminins un mini-book qui explique un peu l'anatomie des os et leurs dynamismes et le fait que nous n'avons pas besoin de testostérone en notre corps pour vivre en santé


Dernière édition par Reiko le 01.11.17 5:30, édité 4 fois (Raison : Placer liens et mettre titres en couleur)

_________________
Un petit récit coloré optimiste à comment un garçon peut se féminiser avec ses mains La vie des silverfish

Ma série colorée Une fille au pays des garçons menus

Un livre on-line La santé pour les garçons féminins
Contenu sponsorisé

Re: "non-binaire" c'est quoi ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum