Derniers sujets
» Mwà
par Iridacea Hier à 22:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Sam 24 Juin 2017 - 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05


Trop de colère en moi

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trop de colère en moi

Message par Maruxa Eclectica le Mer 25 Avr 2012 - 19:12

Bonjour à tous,

Je suis féministe et je ne le vis pas très bien. Enfin non, je veux dire, ce que je ne vis pas bien ce n'est pas le fait même d'être féministe, mais le fait qu'ils existent autant de sexisme et d'inégalités entre les femmes et les hommes.
J'ai pris conscience il n'y a pas si longtemps de l'ampleur des inégalités femmes/hommes, de tous les types de violences faites aux femmes, des stéréotypes de genre tellement ancrés dans nos sociétés, etc, etc.... J'ai pris conscience de ça presque tout à coup, j'ai l'impression de me prendre ça en pleine face. J'aimerais être militante et faire des choses pour que ça change mais je ne sais pas quoi faire, ni comment faire, je suis seule dans mon entourage à me rendre compte de tout ça. Je suis en colère, parfois ça m'est presque insupportable. J'aimerais pouvoir transformer cette colère et ce mal être en quelque chose de positif.
Je pense que tous les féministes passent sans doute par cette période de révolte, avec cette envie de crier combien cette société est merdique. Il faut juste passer à l'étape suivante : agir pour que cela change, ne serait-ce qu'un petit peu....

avatar
Maruxa Eclectica
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Usagi le Mer 25 Avr 2012 - 19:16

Salut et bienvenue ! Very Happy

Je crois que tu as répondu toi-même à la question: il faut dépasser cela et transformer ta colère en une force de lutte. (Oui, je sais plus facile à dire qu'à faire.)
Tu peux peut-être regarder s'il y a une ou des associations féministes dans ta ville et aller à leur rencontre.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Lucha le Mer 25 Avr 2012 - 19:17

Bienvenue Maruxa!

Dis, tu serais pas Maruxa du forum MIEL?

Lucha
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 815
Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Trompes De Fallope le Mer 25 Avr 2012 - 19:24

Bienvenue Maruxa !

ta colère est légitime. Il y aura toujours des moments où elle te paraîtra insupportable, mais on arrive à la gérer et en faire quelque chose de constructif, de combatif. C'est mieux que de se résigner !
avatar
Trompes De Fallope
Hystérique
Hystérique

Messages : 500
Date d'inscription : 11/03/2012

http://sitasdestrompesdefallope.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Maruxa Eclectica le Mer 25 Avr 2012 - 19:40

Merci pour les bienvenus Very Happy
Oui, je suis bien Maruxa du forum MIEL.

Pour ce qui est des assos féministes, ça fait plusieurs mois que j'aimerais en trouver une mais je n'arrête pas de bouger, je ne suis jamais au même endroit, donc je ne peux pas m'investir dans une asso pour le moment, ce qui est très frustrant. Si tout va bien, à partir de août je ferai du bénévolat dans une asso en Pologne, donc j'espère pouvoir m'investir à fond là-bas et transformer ma colère en lutte constructive et énergique !!!
avatar
Maruxa Eclectica
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Noune.Ka le Mer 25 Avr 2012 - 20:11

@Maruxa Eclectica a écrit:Bonjour à tous,

Je suis féministe et je ne le vis pas très bien. Enfin non, je veux dire, ce que je ne vis pas bien ce n'est pas le fait même d'être féministe, mais le fait qu'ils existent autant de sexisme et d'inégalités entre les femmes et les hommes.
J'ai pris conscience il n'y a pas si longtemps de l'ampleur des inégalités femmes/hommes, de tous les types de violences faites aux femmes, des stéréotypes de genre tellement ancrés dans nos sociétés, etc, etc.... J'ai pris conscience de ça presque tout à coup, j'ai l'impression de me prendre ça en pleine face. J'aimerais être militante et faire des choses pour que ça change mais je ne sais pas quoi faire, ni comment faire, je suis seule dans mon entourage à me rendre compte de tout ça. Je suis en colère, parfois ça m'est presque insupportable. J'aimerais pouvoir transformer cette colère et ce mal être en quelque chose de positif.
Je pense que tous les féministes passent sans doute par cette période de révolte, avec cette envie de crier combien cette société est merdique. Il faut juste passer à l'étape suivante : agir pour que cela change, ne serait-ce qu'un petit peu....


Je trouve que ce que tu dis est très intéressant.Je m y retrouve beaucoup.
Je suis arrivée il y a peu sur ce forum après de longs et éprouvants débats sur l affaire DSK et plus généralement sur le viol.Une overdose de propos monstrueux,imbéciles et obscurantistes...J avais vraiment besoin de me réfugier dans un petit cocon féministe.
Ça peut paraître un peu nian-nian mais je l ai vu comme ça ce forum,comme un refuge.
Ce que tu dis sur cette colère qui devient insupportable c est régulièrement ce que je ressens.Parfois je suis tellement fatiguée,découragée,envahie de colère,de tristesse ,je me sens tellement seule aussi que je regrette presque d avoir un jour croisé le féminisme.C est parfois très compliqué à gérer je trouve.
Bref j arrête de parler de moi! J'espère que tu trouveras ici ce dont tu as besoin.Bienvenue à toi et à bientot !
avatar
Noune.Ka
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 111
Date d'inscription : 04/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Invité le Mer 25 Avr 2012 - 20:35

Bienvenue à toi !

J'ai ressenti la même chose que toi quand j'ai commencé à lire des livres de socio traitant des inégalités hommes-femmes : colère et/ou déprime Neutral Neutral

Parfois quand je lis certains livres ou d'autres documents, qui me ramènent à la dure réalité, ben, pareil, ça me plombe encore le moral.

J'ai vraiment ressenti le besoin alors de m'investir : j'ai commencé un blog, créé un forum et depuis peu j'essaye de m'investir dans une association Very Happy

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Trompes De Fallope le Mer 25 Avr 2012 - 20:48

@Noune.Ka a écrit:J avais vraiment besoin de me réfugier dans un petit cocon féministe.
Ça peut paraître un peu nian-nian mais je l ai vu comme ça ce forum,comme un refuge.

Very Happy C'est super de lire ça (pas qu'il y ait besoin de refuge, mais que ce forum puisse en être un). La sororité, la solidarité féministe, c'est indispensable, même si on es pas obligée d'être toujours d'accord sur tout. Encore merci à Antisexisme d'avoir construit ce forum ! I love you
avatar
Trompes De Fallope
Hystérique
Hystérique

Messages : 500
Date d'inscription : 11/03/2012

http://sitasdestrompesdefallope.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Usagi le Mer 25 Avr 2012 - 21:03

@Noune.Ka a écrit:Ce que tu dis sur cette colère qui devient insupportable c est régulièrement ce que je ressens.Parfois je suis tellement fatiguée,découragée,envahie de colère,de tristesse ,je me sens tellement seule aussi que je regrette presque d avoir un jour croisé le féminisme.C est parfois très compliqué à gérer je trouve.

Je me retrouve tout à fait là-dedans. Pas uniquement sur le féministe, mais aussi plein d'autres luttes découvertes récemment. J'ai l'impression d'avoir passé les vingt premières années de ma vie dans un cocon en dehors du monde réel et de m'être "réveillée". C'est parfois dur à porter. pale Surtout que mes ami.e.s n'évoluent pas du tout dans le même sens que moi. Neutral J'ai de moins en moins de choses à partager avec elleux et ça fait mal. No
Parfois je repense à ma vie "d'avant" et (j'ai un peu honte de l'avouer Embarassed ) il m'arrive de regretter cette insouciance. Mais je ne voudrais en aucun cas faire machine arrière. Je pense qu'une fois qu'on a ouvert les yeux, il est impossible de les refermer.

Je vais peut-être dire une connerie, mais ça me fait penser à la scène de Matrix où Néo doit choisir entre la pilule bleue et la pilule rouge ... Je vois maintenant le monde comme une matrice dont nous somme peu à être sortis et organisons la résistance.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Kalista le Jeu 26 Avr 2012 - 8:49

Bonjour Maruxa ! Very Happy

Oui, on a dû à peu près toutes passer par là.
Je pense que la colère ne peut pas s'éteindre. Plus le temps passe, plus tu vois d'horreurs, plus tu en apprends, et plus tu te décourages de ne pas voir les choses évoluer. Mais on apprend à vivre avec.

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011

http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Arrakis le Jeu 26 Avr 2012 - 10:05

Bienvenue à toi !
Le fait de bouger tout le temps... Ca peut être très intéressant pour avoir une perspective "riche" je crois, voir ce qui reste et ce qui est spécifique ici et là, et pour "relayer" et transmettre les initiatives locales.
Mais c'est vrai que ça n'est pas très confortable, difficile de prendre ses marques et de s'investir durablement du coup.
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Maruxa Eclectica le Jeu 26 Avr 2012 - 10:14

Merci à vous toutes Very Happy !
Je ne regrette pas de m'être inscrite sur ce forum, ça me fait trop du bien de voir que je ne suis pas seule à ressentir de ce que je ressens. Quand je vous lis, je me retrouve, et c'est la première fois que je parle avec des personnes qui ressentent la même chose que moi. Chouette, je n'ai plus l'impression d'être un extraterrestre ou une vieille folle Laughing
Je vais enfin pouvoir avoir des conversations sur des choses qui m'intéressent vraiment et qui me tiennent à coeur, ce qui n'ai pas le cas avec mon entourage !
Usagi, je ressens exactement la même chose quand tu dis : "J'ai l'impression d'avoir passé les vingt premières années de ma vie dans un cocon en dehors du monde réel et de m'être "réveillée". C'est parfois dur à porter. Surtout que mes ami.e.s n'évoluent pas du tout dans le même sens que moi. J'ai de moins en moins de choses à partager avec elleux et ça fait mal."

C'est exactement ça, j'ai l'impression de m'être réveillée et effectivement j'ai de moins en moins de choses à partager avec mes amis.

Sur le fait de tout le temps bouger, effectivement ce n'est pas confortable mais c'est vrai que ça me permet de rencontrer beaucoup de gens différents, de différentes cultures aussi et c'est très intéressant.

En tout cas, merci à toi Antisexisme d'avoir créer ce forum car malgré le fait que je bouge pas mal en ce moment, je vais pouvoir avoir un endroit pour parler, pour partager et j'en ai bien besoin.
avatar
Maruxa Eclectica
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 10:41

@Maruxa Eclectica a écrit:Chouette, je n'ai plus l'impression d'être un extraterrestre ou une vieille folle Laughing
Mais si, c'est juste qu'ici on est tous des vieilles folles extraterrestres Smile

En tout cas bienvenue à toi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Maruxa Eclectica le Jeu 26 Avr 2012 - 13:38

Merci Numa !! ça me rassure, hi hi hi Wink
avatar
Maruxa Eclectica
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Fricasse le Jeu 26 Avr 2012 - 14:10

Bienvenue Maruxa! I love you
Et c'est tout pareil pour moi!
Sauf que depuis que je m’intéresse aux sujets féministes, il y a de plus en plus "d'agressivité" autour de moi! Alors j’apprends a me taire suivant les personnes avec qui je suis (ma famille par exemple et la plupart de mes ami(e)s) Mais bon.. C'est pas évident car je suis un peu "tout feu tout flammes", c'est pas encore gagné! sunny

_________________
Suspect
avatar
Fricasse
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 219
Date d'inscription : 29/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Maruxa Eclectica le Jeu 26 Avr 2012 - 14:50

Fricasse, pareil pour moi ! Et quand on commence à parler de ces sujets, on ne se fait pas que des amis, car ça dérange.... Depuis que je ne me la ferme plus, bizarrement, je me sens moins appréciée.... Oups ! Mais je ne reviendrais en arrière pour rien au monde !
avatar
Maruxa Eclectica
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Lucha le Jeu 26 Avr 2012 - 14:54

Garde cette belle parole en tête:

"Lorsqu'une féministe est accusée d'exagérer, c'est qu'elle est sur la bonne voie."

Christine Delphy.

Wink

Lucha
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 815
Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Maruxa Eclectica le Jeu 26 Avr 2012 - 15:05

Très bonne phrase en effet !! Je la note illico et me la garde sous le coude !! Wink
avatar
Maruxa Eclectica
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par cleindo le Jeu 26 Avr 2012 - 15:28

Je me rends compte en vous lisant à quel point l'acceptation des autres m'est indifférent, que ce soit à ce sujet ou à d'autres.

Brosser les névroses dans le sens du poil ne m'intéresse pas, et si les gens sont choqués/perturbés/contrariés, c'est leur problème, pas le mien, et je refuse justement de prendre leurs réactions comme des "freins" ou des cadres.

Et qu'est ce que c'est bon de vivre ainsi!!!!


Dernière édition par cleindo le Jeu 26 Avr 2012 - 16:59, édité 1 fois
avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Kalista le Jeu 26 Avr 2012 - 16:17

@cleindo a écrit:Je me rends compte en vous lisant à quel point l'acceptation des autres m'est indifférent, que ce soit à ce sujet ou à d'autres.

Brossez les névroses dans le sens du poil ne m'intéresse pas, et si les gens sont choqués/perturbés/contrariés, c'est leur problème, pas le mien, et je refuse justement de prendre leurs réactions comme des "freins" ou des cadres.

Et qu'est ce que c'est bon de vivre ainsi!!!!
Je ne vais certainement pas te reprocher d'en profiter. C'est toi qui as raison...

Moi, l'avis des gens, en général, je m'en tamponne. C'est même plutôt marrant de les bousculer. Sauf quand c'est des gens qui comptent. Quand tu apprécies une personne et que celle-ci te rejette en te découvrant féministe-qui-s'épile-pas, ça fait mal.
Et puis il n'y a pas que la recherche d'approbation qui pose problème. Prendre des insultes sexistes régulièrement en passant du temps avec des gens qui se croient blagueurs, savoir qu'en cas d'agression on risque d'être jugée à la place de l'agresseur, savoir qu'en cas de grossesse non désirée on va galérer pour avorter... Ca mine.
Constater le sexisme dont les autres sont victimes et savoir que ça peut facilement nous arriver à nous aussi, savoir d'où ça vient et à quel point c'est absurde, ça met en colère. Même si on se fout de ce que pense Tata Suzanne du refus de l'épilation des avant-bras, on peut être en colère.

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011

http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par cleindo le Jeu 26 Avr 2012 - 17:03

C'est l'évidence même oui. Et c'est surtout agaçant pour moi quand c'est un truc "nébuleux" (quasi) étatique (l'accès à l'ivg en est un bon exemple)

"Prendre des insultes sexistes régulièrement en passant du temps avec des gens qui se croient blagueurs," non ça par contre, ou bien ça glisse sur moi comme un pet sur une toile cirée, ou bien je m'énerve pas et leur demande sincèrement en quoi c'est drôle.

Quelqu'un que j'apprécie qui me rejette pour ça y perd plus que moi, et ipso facto, je ne l'apprécie plus autant s'il/elle est bornée (famille comprise)

Mais je disais pas ça en forme de "vous avez tort", mais plus en forme de "y a d'autres voies" Wink


Dernière édition par cleindo le Ven 27 Avr 2012 - 10:27, édité 1 fois
avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Kalista le Ven 27 Avr 2012 - 8:52

Je me permets de répondre ici même si on est clairement HS (encore bienvenue, Maruxa ! Smile ). La gestion de a colère peut intéresser notre nouvelle... Sinon, les modos ne me vexeront pas en agissant à leur guise !

@cleindo a écrit:Mais je disais pas ça en forme de "vous avez tort", mais plus en forme de "y a d'autres voies" Wink
Ah, mais comme je te le disais, à mon avis, c'est toi qui as raison ! Ce qui n'engage que moi, on est bien d'accord... Wink

Je tente d'évoluer doucement en ce sens. Je me laisse le temps, faut pas se prendre la tête, on est comme on est, et si on n'arrive pas à étouffer la colère, ben tant pis, on fait avec... afro

@cleindo a écrit:"Prendre des insultes sexistes régulièrement en passant du temps avec des gens qui se croient blagueurs," non ça par contre, ou bien ça glisse sur moi comme un peu sur une toile cirée, ou bien je m'énerve pas et leur demande sincèrement en quoi c'est drôle.
C'est surtout là-dessus que je travaille. Ne pas s'énerver, ne pas prendre la "vanne" pour moi sauf quand c'est évident que le gars te la sort pour te remettre à ta place (ça m'est arrivé souvent pendant mon job précédent - dont j'ai démissionné en leur faisant un gros doigt). Rester zen, et si la situation s'y prête, demander en quoi c'est drôle. Ca passe d'autant mieux que je ne suis pas la dernière pour faire des vannes en-dessous de la ceinture.

@cleindo a écrit:Quelqu'un que j'apprécie qui me rejette pour ça y perd plus que moi, et ipso facto, je ne l'apprécie plus autant s'il/elle est bornée (famille comprise)
C'est là que j'ai le plus de mal.
Je dois accorder mon cœur trop facilement et avoir trop envie qu'on m'aime. lapin
Le féminisme est, à mon avis, avant tout un travail sur soi-même pour cesser d'être une parfaite gentille fifille !

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011

http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Maruxa Eclectica le Ven 27 Avr 2012 - 11:34

Pour moi ce n'est pas une question d'avoir tort ou raison. On est comme on est et on ressent ce que l'on ressent. Après comme dit Kalista, c'est un travail à faire sur soi. Je sais que ma colère n'est bénéfique ni pour moi ni pour les autres, mais je la ressens pour le moment et je travaille dessus. Je pense que la colère est la première étape pour se booster et la transformer en énergie positive.
Ah je voulais préciser aussi que quand je parle de colère je parle pas forcément de colère direct. Je m'explique, je ne reçois pas forcément beaucoup de réflexions sexistes, peu en fait. Je ne suis pas spécialement beaucoup en contact direct avec le sexisme ou la violence, quasiment pas même. La colère que je ressens c'est la colère de ce qu'on fait ou dit à d'autres. Quand on on dit ou fait quelque chose de sexiste à une autre femme, quelle qu'elle soit, je ressens de la colère et une grande tristesse que j'ai du mal à gérer comme si c'était à moi que l'on portait les coups (physiques ou non). On me demande souvent si j'ai été violée ou s'il m'est arrivé quelque chose de grave, comme si pour s'insurger il fallait avoir reçu "les coups" directement, comme si on ne pouvait pas souffrir réellement du malheur des autres.
avatar
Maruxa Eclectica
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par pierregr le Ven 27 Avr 2012 - 11:36

Bienvenue Maruxa, je suis content de te voir ici. I love you
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Maruxa Eclectica le Ven 27 Avr 2012 - 11:46

Merci, Pierre Very Happy ! J'ai mis un peu de temps avant de m'y inscrire mais ça y est, me voilà Wink
avatar
Maruxa Eclectica
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop de colère en moi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum