Derniers sujets
» Mwà
par Iridacea Hier à 22:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Sam 24 Juin 2017 - 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05


« Transfemme » ou « femme trans » ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Transfemme » ou « femme trans » ?

Message par Iridacea le Jeu 2 Fév 2017 - 21:25

Fil divisé à partir de ce message.


@erulelya a écrit:je suis certaine qu'une transfemme non opérée n'a pas besoin qu'on regarde dans sa culotte pour avoir le droit de se dire femme.
Dire « transfemme », par opposition à « femme », cela connote que les femmes trans ne sont pas des femmes, mais des autre chose qui ressemblent à des femmes… :s

Ok avec le reste de ton message.


Dernière édition par Iridacea le Sam 4 Fév 2017 - 11:28, édité 1 fois

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2816
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Transfemme » ou « femme trans » ?

Message par erulelya le Jeu 2 Fév 2017 - 21:45

@Iridacea a écrit:
@erulelya a écrit:je suis certaine qu'une transfemme non opérée n'a pas besoin qu'on regarde dans sa culotte pour avoir le droit de se dire femme.
Dire « transfemme », par opposition à « femme », cela connote que les femmes trans ne sont pas des femmes, mais des autre chose qui ressemblent à des femmes… :s

Ok avec le reste de ton message.

Je sais pas, elles se donnent parfois elles-même cette appellation (sur des blogs, articles etc...dont elles sont les auteures). A mon avis ça ne reflète pas du tout une différence dans le genre "chose qui ressemble à des femmes sans en être" mais ça souligne une particularité qu'il est important que la société reconnaisse pour que la transphobie cesse.

Je sais que tu n'aime pas les comparaisons avec d'autres oppressions, mais pour moi c'est comme dire "femme noire" au lieu de femme tout court, car dans notre société lafame par défaut et blanche, hétéro, cis et valide, il faut bien préciser de quoi on parle pour pouvoir combattre les oppressions.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1749
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Transfemme » ou « femme trans » ?

Message par Iridacea le Jeu 2 Fév 2017 - 21:51

Ce que je veux dire, c'est la chose suivante :

  • Femme trans : trans est un adjectif qui qualifie femme, à l'instar de femme noire ou femme hétéro.
  • Transfemme : trans devient le préfixe du radical femme, ce qui sous-entend que l'idée derrière ces mots est différente. Ainsi, un transporteur n'est pas la même chose qu'un porteur.

Personnellement, j'avais surtout lu le second sous la plume de personnes disons… peu favorables aux luttes trans, et des textes de personnes trans demandant à maintenir trans comme adjectif, d'où ma réaction. Je trouve le premier plus neutre pour les raisons que j'ai évoquées.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2816
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Transfemme » ou « femme trans » ?

Message par erulelya le Jeu 2 Fév 2017 - 23:35

J'avoue que je connais trop mal le vocabulaire pour y voir clair, dans le doute je vais reprendre "femme trans".

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1749
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Transfemme » ou « femme trans » ?

Message par Iridacea le Ven 3 Fév 2017 - 9:17

@erulelya : Je viens de me souvenir de ce billet qui explique ce que j'ai exposé sur transfemme vs. femme trans de façon plus claire, et développe sur d'autres tics verbaux militants.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2816
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Transfemme » ou « femme trans » ?

Message par Claire G. le Ven 3 Fév 2017 - 21:35

@erulelya a écrit:

Je sais que tu n'aime pas les comparaisons avec d'autres oppressions, mais pour moi c'est comme dire "femme noire" au lieu de femme tout court, car dans notre société lafame par défaut et blanche, hétéro, cis et valide, il faut bien préciser de quoi on parle pour pouvoir combattre les oppressions.

Dire femme tout court est bien entendu préférable, mais il n'est pas plus oppressif d'utiliser le terme femme noire que le terme femme trans dans un contexte approprié (pour parler de misogynoir ou de transmisogynie par exemple) : dans les deux cas, il ne s'agit pas de renforcer l'oppression mais bien de montrer quel est le groupe social ciblé.

Utiliser transfemme dans ce contexte est en fait comparable à l'utiliser du terme négresse (toujours dans un tel contexte). L'utilisation de ces termes dans des contextes de luttes contre la misogynoir ou la transmisogynie est une attitude d'allié-e ignorant-e qui renforce l'oppression en prétendant lutter contre.

Que des personnes qui luttent soit contre la misogynoir soit la transmisogynie utilisent le terme de transfemme (ou de négresse donc) en lieu et place de respectivement femme noire ou femme trans n'est en rien une permission donnée à des personnes n'appartenant pas à ces groupes sociaux de perpétuer les dites oppressions.

Cela peut finir par le devenir mais c'est alors que la victoire n'est pas loin (les deux exemples que je connaisse : d'une part le terme queer qui était oppressif à l'origine, et qui de par son utilisation par des personnes opprimées dans le cadre de la lutte contre l'oppression a perdu son sens oppressif pour finir par avoir le sens de "personne non cisgenre hétérosexuelle militante pour la reconnaissance des droits des personnes lgbtqia2s+", et d'autre part le terme féministe qui a eu la même destinée, mais un siècle plut tôt).

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1022
Date d'inscription : 20/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

« Transfemme » ou « femme trans »

Message par erulelya le Sam 4 Fév 2017 - 11:24

Ok merci pour l'explication Very Happy

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1749
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Transfemme » ou « femme trans » ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum