Derniers sujets
NanetteAujourd'hui à 20:22AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalismHier à 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaLa prostitution n'est pas un métier (suite)04.12.18 11:07VénusTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

[Article] Pourquoi une fille de 3 ans refuse-t-elle de porter les bottes de son copain ?

le 31.01.17 11:16
Cet article parle de la construction de l'identité genrée chez les enfants de moins de 7 ans. Il utilise le modèle conçu par Kohlberg dans les années 60, qui postule que l'attachement aux symboles genrés (jupe rose, pantalon bleu) est important pour les petits enfants parce que le genre est pour eux rattaché avant tout aux vêtements et aux activités. Ce n'est que lorsqu'ils commencent à intérioriser le lien entre sexe et genre qu'ils commencent à se détacher des symboles genrés.

Qu'en pensez-vous ? Si vous êtes parent, avez-vous observé ce phénomène ?

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9230
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: [Article] Pourquoi une fille de 3 ans refuse-t-elle de porter les bottes de son copain ?

le 31.01.17 13:06
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je ne suis pas parent, mais marraine et j'observe aussi ce qui se passe chez des amies proches.

Je n'ai jamais constaté chez aucun enfant dont je suis proche (filleule, enfant de mes amies) un refus d'un vêtement ou un jeu parce que "c'est pour les garçons/filles".

Par contre, je constate chez mes amies ce refus.
un exemple:
Le fils d'une amie a eu un "accident" alors qu'ils étaient chez moi. Il fallait donc le changer. La maman a plus fait attention à l'aspect "garçon" du vêtement prêté qu'au fait qu'il soit adéquat par rapport à la météo.

D'avoir fait des stages en crèche, je note aussi que les enfants reçoivent des messages "c'est pour les filles" "c'est pour les garçons" très tôt. Donc si vers 3 ans, ils veulent y coller, ce n'est pas biologique/inné, mais c'est appris.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: [Article] Pourquoi une fille de 3 ans refuse-t-elle de porter les bottes de son copain ?

le 31.01.17 14:29
erulelya a écrit:Je n'aime pas trop l'explication selon laquelle les bébés ont une compétence innée pour associer le sexe au genre indépendamment de toute éducation parentale. Selon moi c'est l'inverse qui se produit. C'est parce qu'on met des robes aux filles en leur disant qu'on le fait parce qu'elles sont des filles qu'elles finissent par associer fille=robe. Croyez-moi, si on ne le fait pas on se retrouve avec une enfant qui se retrouve à apprendre le concept de genre une fois à l'école.
C'est amusant, en lisant l'article j'avais l'impression que c'était justement parce que la distinction entre les sexes est si importante dans notre société qu'elle est importante pour les enfants, comme dans ce passage :
L'article a écrit:En fins observateurs, les enfants ont bien compris que le genre constitue une caractéristique structurante de nos sociétés et ils sont donc friands de tous les indices  qui permettent de dire à quelle catégorie un individu appartient. Et plus la société/la télé/les jouets/les vêtements leur donnent des signes extérieurs de genre, plus ils les collectent, les enregistrent et s’y conforment.
Et l'article parle, pour les bébés, de « différencier des visages féminins et masculins ». Ensuite, toujours selon l'article, l'enfant identifierait son genre et celui des autres grâce aux marqueurs genrés comme les vêtements. Il ne s'agit donc pas de dire que le genre est quelque chose d'inné, mais que les enfants remarquent très tôt la différence homme-femme et que l'intégrer à leur identité serait structurant dans ce cadre.

Par contre, je suis d'accord avec l'idée que vous avancez toutes deux : c'est le fait d'insister sur le fait que certains objets sont d'un genre, et globalement que le genre soit important dans la société, qui crée ce besoin de marqueurs genrés chez les enfants. C'est consistant avec d'autres témoignages de mères féministes, qui remarquent que leurs enfants commencent à réclamer des objets consistants avec leur genre lorsqu'ils et elles commencent à socialiser à l'école (vers 3 ans donc).

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: [Article] Pourquoi une fille de 3 ans refuse-t-elle de porter les bottes de son copain ?

le 31.01.17 16:16
Le passage que je désignais plus haut n'a-t-il pas pour fonction de nuancer ce que tu soulignes, en rappelant le rôle de la société dans la construction enfantine ?

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: [Article] Pourquoi une fille de 3 ans refuse-t-elle de porter les bottes de son copain ?

le 02.02.17 11:33
Je pense que je n'interprète pas de la même façon l'article (bien que je reconnaisse que sa faille principale, c'est qu'il cite peu ses sources). Notamment :
erulelya a écrit:Et ramener une "différenciation de genre" dès l'âge de deux mois reste quand même une belle affirmation en faveur de la reconnaissance innée des genres, parce qu'on est d'accord qu'à deux mois on a pas tellement eu le temps de regarder la télé ni de recevoir un GI Joe pour Noël.
Reconnaître des visages féminins ou masculins, ça ne veut pas dire reconnaître le genre en tant qu'ensemble d'éléments identifiant un homme ou une femme. Ça peut simplement vouloir dire que le bébé différencie des visages plus carrés ou barbus, de visages plus arrondis, imberbes voire maquillés… ce qui ne me semble pas délirant comme affirmation. Bien qu'encore une fois, manque un lien vers l'étude qui met en évidence le phénomène. Mais ça peut être parfaitement consistant avec ceci :
erulelya a écrit:dans les diverses études qu'on à passées en revue pendant mes cours, il s'agissait surtout pour le bébé d'identifier les caractéristiques des visages qui lui sont les plus proches dans les première semaines de sa vie : son père et sa mère.
Mais je reconnais que tu as raison lorsque tu dis qu'il est possible qu'il s'agisse d'une interprétation hâtive sur la différenciation des sexes.
erulelya a écrit:Quand je dis que l'étude ne prend pas compte le contexte, ce n'est pas forcément télé/jouets, mais plutôt l'importance que les adultes responsable de l'éducation mettent sur le genre. Les enfants sont pour la plupart d'entre eux curieux du monde qui les entoure mais pas spécifiquement du genre. Ils vont très certainement remarquer que certains adultes ont des caractéristiques sexuelles secondaires identique à leur mère et père, et si on leur fiche la paix avec les objets genrés ça va s'arrêter là. Ne pas oublier que pour les petits enfants les adultes sont une espèce d'humain différente d'eux. L'article semble avoir "un point de vue d'adulte qui essaie de penser à la place des enfants sans se mettre en empathie". Et ça ne donne jamais de bons résultats.
Je comprends un peu mieux ton propos. Là où je suis moins d'accord, c'est de dire que « [les enfants] sont friands de tous les indices [genrés] » parce qu'ils ont « compris que le genre constitue une caractéristique structurante de nos sociétés » veut dire que c'est quelque chose d'inné chez les enfants. Je comprends ce passage comme : les enfants ont besoin de se conformer aux attentes des adultes qui les entourent, donc si les différences genrées sont importantes dans le discours qu'on leur fournit, ils s'efforcent de s'y conformer.
Ajout : à moins que tu ne veuilles dire que c'est le fait que c'est le discours qui modèle les enfants qui est insuffisamment mis en valeur ?
Après, je t'accorde que l'article est assez froid dans sa vision des enfants, et insiste peut-être insuffisamment sur le fait que ce sont les adultes qui transmettent le besoin de distinction entre sexes sociaux. En même temps, il est assez court et concis.


Dernière édition par Iridacea le 02.02.17 11:40, édité 1 fois (Raison : ajout)

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Contenu sponsorisé

Re: [Article] Pourquoi une fille de 3 ans refuse-t-elle de porter les bottes de son copain ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum