Derniers sujets
» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Hier à 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par michekhen Ven 26 Mai 2017 - 11:52


Anarchamory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anarchamory

Message par Anarchamory le Lun 9 Jan 2017 - 12:58

Bonjour,

Je m'appelle Mikaël, encore 38 ans pour quelques mois, et j'habite près de Nancy. Je suis un homme cisgenre (pronom masculin) blanc avec un passing d'hétéro (je peux être attirée par les personnes perçues comme femmes, quelque soit leur identité de genre ; je suis donc pansexuel en vrai), polyamoureux (ou polyamouriste si vous préférez comme moi cette terminologie), possiblement neuroatypique "zèbre" mais pas diagnostiqué.

Je travaille dans un lycée comme secrétaire. Mais ma "vraie" vie, outre mes ami·e·s et mes chéri·e·s, c'est plutôt mon cybermilitantisme sur divers sujets en rapport avec les oppressions systémiques, les modes relationnels "hors norme" et diverses autres questions politiques... J'essaie autant que possible de soutenir la cause féministe en tant qu'allié. Je suis sensible aussi à la cause animale et me définirais comme un antispéciste encore bien imparfait au niveau style de vie (je suis globalement végétalien sur une base régulière, et notamment quand c'est moi qui fais les courses, mais quand je suis amené à manger à l'extérieur ou chez des gen·te·s je fais de temps en temps des entorses ovo-lacto-végétariennes). J'ai à cœur aussi la cause MOGAI, l'anti-racisme, l'anti-classisme, l'anti-lookisme, l'anarchisme, le mutuellisme, etc. Je suis investi, de manière plus associative et IRL, dans la cause polyamouriste, et j'organise des groupes de paroles bienveillants, mixtes et inclusifs (dits "cafés poly") autour de la question du polyamour.

Parmi mes hobbies, citons le JDR (que je pratique bien trop peu à mon grand regret), l'improvisation théâtrale (que j'ai pratiqué 6 ans), le naturisme (qui est + qu'un hobby), la musique (plus c'est glauque et/ou décalé plus j'aime).

J'ai lu la charte et je l'approuve.

Cordialement,
Mikaël

Anarchamory
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 9
Date d'inscription : 09/01/2017

https://anarchamory.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anarchamory

Message par Iridacea le Lun 9 Jan 2017 - 13:27

Bienvenue @Anarchamory !

Quelques points de ta présentation attirent mon attention :
@Anarchamory a écrit:l'anti-lookisme
J'imagine que le « lookisme » est la dictature du look, de la bonne présentation vestimentaire ? Est-ce que c'est une oppression à proprement parler ?
@Anarchamory a écrit:avec un passing d'hétéro (je peux être attirée par les personnes perçues comme femmes, quelque soit leur identité de genre ; je suis donc pansexuel en vrai)
Je ne vais pas entrer dans ce débat dans cette présentation, mais je pense qu'il faudrait ouvrir un fil sur les revendications des non-binaires sur la définition du genre et ce que ça suppose en analyse des relations sociales. ^^


@Anarchamory a écrit:J'ai lu la charte et je l'approuve.
Tu as maintenant accès en écriture à la partie publique du forum.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2813
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anarchamory

Message par erulelya le Lun 9 Jan 2017 - 16:37

@Iridacea a écrit:
Je ne vais pas entrer dans ce débat dans cette présentation, mais je pense qu'il faudrait ouvrir un fil sur les revendications des non-binaires sur la définition du genre et ce que ça suppose en analyse des relations sociales. ^^


+1

Et bienvenue^^

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1745
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anarchamory

Message par Lengloas le Lun 9 Jan 2017 - 17:23

bienvenu
avatar
Lengloas
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 41
Date d'inscription : 25/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anarchamory

Message par Espramil le Lun 9 Jan 2017 - 18:45

Bienvenue.
avatar
Espramil
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 86
Date d'inscription : 21/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anarchamory

Message par Nurja le Lun 9 Jan 2017 - 18:50

Sois le bienvenu sur le forum.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9486
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anarchamory

Message par Anarchamory le Lun 9 Jan 2017 - 19:19

Bonjour à tou·te·s et merci pour l'accueil Smile

@Iridacea a écrit:J'imagine que le « lookisme » est la dictature du look, de la bonne présentation vestimentaire ? Est-ce que c'est une oppression à proprement parler ?

Oui, c'est tout à fait ça.

Je me suis longtemps posé la question, mais à présent j'ai tendance à me dire que oui. Déjà, je pense qu'il est indéniable qu'il existe des normes de "look" et que ces normes sont véhiculées par toutes sortes d'injonctions sociales et culturelles. Ensuite, ça me paraît problématique de définir à la place des concerné·e·s quelles sont les oppressions qu'iels vivent et si elles existent vraiment. Enfin, de nombreuses personnes avec des looks punks, goths, métalleux, etc. font état de violences subies en raison de leur look.

Après, on pourrait peut-être objecter qu'il y a pire comme oppression mais ça me paraît problématique. L'argument du "soyez content·e, y'a pire ailleurs", c'est souvent utilisé par des personnes privilégiées pour éviter de remettre en question leur conduite. Par ailleurs, lutter contre une oppression, même si elle paraît plus petite ou moins grave, ce n'est pas exclusif d'une lutte contre des formes jugées plus grandes ou plus graves d'oppression. Ça peut même l'appuyer, dans la mesure où les mécanismes oppressifs sont en partie au moins similaires.

@Iridacea a écrit:Je ne vais pas entrer dans ce débat dans cette présentation, mais je pense qu'il faudrait ouvrir un fil sur les revendications des non-binaires sur la définition du genre et ce que ça suppose en analyse des relations sociales. ^^

Oui, bonne idée Smile Cela dit, n'étant ni concerné ni le plus calé sur le sujet je passe mon tour pour l'ouverture de ce fil.

@Iridacea a écrit:Tu as maintenant accès en écriture à la partie publique du forum.

Merci bien Smile

Anarchamory
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 9
Date d'inscription : 09/01/2017

https://anarchamory.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anarchamory

Message par Iridacea le Lun 9 Jan 2017 - 19:47

Sur le lookisme :il est évident qu'il existe des normes vestimentaires, et qu'on attend des personnes qu'elles aient un certain style, pas ou peu de bodmods… Néanmoins, je trouve que dire :
@Anarchamory a écrit:Ensuite, ça me paraît problématique de définir à la place des concerné·e·s quelles sont les oppressions qu'iels vivent et si elles existent vraiment.
Est un peu facile. À l'aune de notre individualité, nous pouvons parfaitement percevoir que nous sommes rejeté·e·s pour telle ou telle particularité. Par contre, il est beaucoup plus difficile de dire tout·e seul·e dans son coin que les discriminations ou les rejets que nous vivons sont des oppressions ; d'autant que j'ai l'impression que dans les milieux « déconstruits », il y a une tendance à tout dénommer oppression (être grande, avoir les cheveux de toutes les couleurs…).
Grossièrement, je dirais que l'on peut parler d'oppression lorsque la caractéristique différenciatrice est considérée comme fondatrice et prétexte pour la société dans laquelle on vit pour différencier deux catégories de personnes, l'une dominante et l'autre dominée. L'oppression s'exprime pour une domination symbolique et économique au profit d'un groupe et au détriment de l'autre ; c'est un système qui reste constant dans toutes les couches de la société. La patriarcat, le racisme, sont des exemples d'oppression systémiques. La discrimination des personnes aux looks considérés marginaux, pas tant.
J'en veux pour preuve que dans de nombreuses cultures, l'acceptation de ces styles marginaux est croissante (je pense aux pays anglo-saxons et scandinaves vis à vis des personnes très tatouées, piercées, etc.) alors qu'il est difficile d'affirmer que le patriarcat, le racisme etc. décroissent. Je pense que c'est tout simplement dû au fait que ces cultures urbaines initialement marginales sont vouées à être intégrées (ou récupérées) de plus en plus au reste de la société, alors que le racisme, le patriarcat… sont des oppressions structurelles qui ne dépendent pas principalement des conventions sociales.
@Anarchamory a écrit:Après, on pourrait peut-être objecter qu'il y a pire comme oppression mais ça me paraît problématique. L'argument du "soyez content·e, y'a pire ailleurs", c'est souvent utilisé par des personnes privilégiées pour éviter de remettre en question leur conduite. Par ailleurs, lutter contre une oppression, même si elle paraît plus petite ou moins grave, ce n'est pas exclusif d'une lutte contre des formes jugées plus grandes ou plus graves d'oppression. Ça peut même l'appuyer, dans la mesure où les mécanismes oppressifs sont en partie au moins similaires.
Mon avis sur ce paragraphe est plus ou moins contenu dans la première partie de mon message. Néanmoins, il ne s'agit pas de dire qu'il y a pire ailleurs, ou que ce n'est pas grave qu'un ado ait été molesté à cause de son style vestimentaire. Mais simplement, de ne pas faire l'économie, sous prétexte d'inclusivité ou de non-hiérarchisation des luttes, d'une analyse des structures sociales et de leur impact sur des groupes de personnes. C'est à dire qu'on ne peut pas dire qu'il y a oppression à partir d'une somme de témoignages sur une base commune : il faut identifier le patron qui lie ces témoignages, et évaluer à quel niveau il se situe pour le qualifier d'oppression ou pas.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2813
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anarchamory

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum