Derniers sujets
» Vidéos et films féministes
par Dihya Aujourd'hui à 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Aujourd'hui à 15:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Iridacea Hier à 11:16

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par michekhen Ven 26 Mai 2017 - 11:52


[Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Message par Iridacea le Lun 21 Nov 2016 - 13:50

Voici un article qui présente une étude, selon laquelle les étudiants des filières scientifiques ont tendance à surestimer les résultats de leurs camarades masculins et sous-estimer ceux de leurs camarades féminines. Une femme a donc besoin de notes plus élevées que son camarade masculin pour que leur compétences soient estimées équivalentes. Ce qui pourrait être un facteur d'abandon chez les étudiantes :
Ce qui est problématique, c’est que le soutien de ses camarades est un facteur-clef dans la poursuite des études scientifiques chez les jeunes femmes, qui se retrouvent déjà en minorité numérique: « Pour finir vos études, vous avez besoin de croire que vous pouvez le faire, et une des choses qui peut vous convaincre est que vos camarades disent que vous en êtes capable. »

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2813
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Message par Dihya le Mar 22 Nov 2016 - 5:43

L'article est intéressant je trouve. A un niveau plus global dans l'enseignement, les filles sont discriminées dès le plus jeune âge. Par exemple en EPS, les feedbacks des profs sont moins précis pour les filles, ce qui ne leur permet pas de progresser comme les garçons. En terme d'orientation aussi il y a discrimination, les filles sont victimes de clichés les concernant, elles sont orientées en priorité vers certaines filières pour lesquelles elles sont sensées avoir des "prédispositions". Même les jeux sont sexués dès le plus jeune âge, la petite fille est incitée à pouponner, à jouer à la cuisinière, tandis que les petits garçons sont eux poussés vers des jeux plus techniques qui requièrent de initiative. A l'heure actuelle il y a des mesures qui ont été prises contre cela, les enseignants sont sensibilisés à ces injustices.
avatar
Dihya
Hystérique
Hystérique

Messages : 475
Date d'inscription : 22/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Message par erulelya le Mar 22 Nov 2016 - 8:37

Tiens c'était le thème de la conversation que j'ai eue l'autre jour avec l'enseignant de mon fils, il constate déjà en maternelle une répartition très sexuée de jeux, fille : dînette, cuisine, poupées, garçons : voitures, plots, jeux de société et pc. Et quand les quelques filles qui veulent jouer aux voitures y vont, les garçons qui occupent tout l'espace les repoussent et les somment de retourner jouer à la cuisine "les voitures c'est pour les garçons". Il est souvent obligé d'intervenir pour expliquer que les jeux ne sont pas sexués (ainsi que les couleurs, vêtements, longueur de cheveux...).

Mais il le fait dans le sens ou il parle directement aux garçons pour leur indiquer qu'ils doivent laisser la place aux filles et pas en encourageant uniquement les filles à prendre la place, c'est bien plus constructif dans ce sens là je trouve.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1745
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Message par Dihya le Mar 22 Nov 2016 - 16:56

Oui c'est bien que la régulation se fasse aussi bien auprès des garçons que des filles.
avatar
Dihya
Hystérique
Hystérique

Messages : 475
Date d'inscription : 22/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Message par Lengloas le Mar 22 Nov 2016 - 18:20

je pense que le soucis a la base ne vient pas vraiment de l'enseignement a ce niveau la... mais déjà a la base et même avant l'enseignement souvent c'est les parents eux mêmes qui font déjà la différence entre les jouets pour les garçons et les filles.

Chez nous avec ma femme on essaye de pas faire de différence entre les jouets entre le garçon et les deux filles, mais souvent quand on parle de petites voitures, c'est souvent le garçon qui arrive en courant. Et surtout, lords des anniversaires je constate que les grands parents offrent des jouets dits *garçon* au petit et des jouets dits *filles* aux petites.

De ce fait si on subit déjà ça a la maison, je pense que a l’école ne peut que suivre car c'est ancré dans les mentalités. Je suis heureux d’apprendre néanmoins que certains professeurs essayent de contrer le système, c'est une bonne chose, faudrait que ça se généralise.

Et pour revenir au sujet initial, cela ne me choque pas, il y a encore des métiers dits pour *hommes* et des métiers dits pour *femmes*, et même si certains osent faire le pas, elles ou ils sont encore trop peu nombreux, donc ça ne me choque pas d’apprendre que les formations pour ses métiers aillent ce côté sexiste, c'est bien navrant.

Je pense notamment aux fameux conseillers en orientation... qui ont aussi tendance a envoyer les jeunes filles dans certains métiers (coiffure - secrétariat - vente) et les jeunes garçons dans certains autres (mécanique - métiers techniques comme la plomberie ou l'électricité).
avatar
Lengloas
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 41
Date d'inscription : 25/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Message par Iridacea le Dim 27 Nov 2016 - 11:30

Ce qui m'a intéressé dans l'étude, c'est que lorsque les filles décident de faire des études scientifiques, allant à l'encontre du formatage sexiste dénoncé précédemment, elles ne se sentent pas à la hauteur malgré leurs bons résultats.
À part les biais de perception des compétences des jeunes femmes dans les matières scientifiques par leurs pairs masculins, je pense que d'autres facteurs entrent en jeu pour expliquer les abandons des filières scientifiques par les filles. Par exemple :

  • Un environnement ultra-masculin, avec des rituels excluants (blagues misogynes, compétition d'ingestion d'alcool…). Dans ces environnements, les filles n'ont souvent que deux choix : devenir la petite amie sérieuse d'un des étudiants et se « sanctuariser », ou devenir un gars comme les autres, c'est à dire entrer dans le jeu de la virilité pour ne pas être exclue. Ces deux stratégies sont perdantes à moyen terme.
  • La misogynie des professeurs. Lorsqu'un prof énonce des stéréotypes sexistes dans le cadre de ses cours ou TP, cela crée une ambiance anxiogène pour les filles.

Tout ceci contribue à créer une atmosphère d'entre-soi viril, qui peut faire fuir bien des jeunes femmes qui ne se sentiraient pas à leur place dans ces milieux.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2813
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Message par Dihya le Dim 27 Nov 2016 - 12:21

@Iridacea: Je pense que ton analyse est pertinente, il existe le même phénomène en pharma et en médecine, aggravé par les pratiques de bizutage.
avatar
Dihya
Hystérique
Hystérique

Messages : 475
Date d'inscription : 22/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum