Derniers sujets
URGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Aujourd'hui à 11:31erulelyaAlpagaAujourd'hui à 11:27Iridacea#BoycottWebedia et #BalanceTonForumAujourd'hui à 10:07Klazoo LexisJe veux des Poches!!Aujourd'hui à 9:47Klazoo LexisIntersectionalité et paradigmes apparentésHier à 19:04Black SwanPrésentation de Maerlynn (:Hier à 18:17MaerlynnFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaSalut à tou.te.sVen 17 Nov 2017 - 10:07LuceBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenbonjour tout le mondeLun 13 Nov 2017 - 18:21jojojoBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un Homme[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Lun 13 Nov 2017 - 15:12TortuePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaPedro KazumiMar 7 Nov 2017 - 0:11IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58AëlloonComment réagir face à l'antiféminisme ?Jeu 2 Nov 2017 - 20:25Aëlloon"non-binaire" c'est quoi ?Mer 1 Nov 2017 - 5:13Reikochanson : VII capturées de bonne heureLun 30 Oct 2017 - 12:41shunUn traîtreLun 30 Oct 2017 - 7:43Untraitreliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 29 Oct 2017 - 9:00michekhenPrésentation de RonceRose Sam 28 Oct 2017 - 11:57IridaceaJe suis nouvellauJeu 26 Oct 2017 - 23:44IridaceaJean.Jeu 26 Oct 2017 - 23:42Iridacea

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Dihya
Hystérique
Hystérique
Messages : 557
Date d'inscription : 22/07/2016

le « Point du mari »

le Jeu 27 Oct 2016 - 14:50
Un lien vers une vidéo qui explique ce qu'est le "point du mari".
Ce serait pratiqué à l'occasion d'épisiotomies.
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1824
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: le « Point du mari »

le Jeu 27 Oct 2016 - 15:21
Merci. On me l'a fait soit-disant pour mon confort et surtout celui de mon mari, sans me le dire bien-sûr, le gynéco à juste dit "je vous fait un point de plus, vous serez mieux comme ça, et pour votre mari ce sera bien, il va apprécier".

En effet...Je suis bien mieux comme ça :arg:

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Dihya
Hystérique
Hystérique
Messages : 557
Date d'inscription : 22/07/2016

Re: le « Point du mari »

le Jeu 27 Oct 2016 - 15:29
@Erulelya: Je suis vraiment désolée. C'est vraiment grave.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2951
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: le « Point du mari »

le Jeu 27 Oct 2016 - 15:47
Réputation du message : 100% (1 vote)
En 2014, déjà, Isabelle Alonso relayait un texte d'Agnès Ledig traitant du sujet. Je vois qu'on n'a pas beaucoup évolué sur le sujet en deux ans, vu que les représentants des gyn-obs français traitent avec mépris les femmes qui dénoncent ces pratiques. 'Fin, des patientes qui critiquent les pratiques des médecins, et des bonnes femmes, encore !

Je suis navrée de lire ça, @erulelya.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
chester Denis
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 73
Date d'inscription : 04/09/2016

Re: le « Point du mari »

le Jeu 27 Oct 2016 - 22:35
De l'empathie de ma part également à toi Erulelya. C'est le témoignage de plusieurs sage-femmes qui a surgi en 2014 (avec un odieux déni de la fédération des gynécologues, dans un article du Monde). Mais on en a parlé déjà en 2008-2009 et l'une dit avoir entendu son grand-père gynécologue en parler... C'est une pratique peu courante, mais pas rare, "laissée à l'appréciation de celui qui opère" et où un sexisme traditionnel des personnels soignants (même les écoles de sage-femmes) et surtout des hommes ont toléré le discours "rétablir un sexe de jeune fille -- monsieur apréciera", au mépris des séquelles douloureuses évidentes, du consentement préalable jamais demandé... et de l'inutilité (c'est dans le cerveau que la sexualité se construit), bref avec une négligence crasseuse du vécu féminin. Je peux ressentir, comme homme aussi, de la colère, pour toi parce que tu témoignes de ce fait, et pour toutes, contre cette indifférence, ce déni qui perdure trop longtemps.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2951
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: le « Point du mari »

le Jeu 27 Oct 2016 - 23:08
Réputation du message : 100% (3 votes)
@chester Denis a écrit:(c'est dans le cerveau que la sexualité se construit)
Attention avec ce genre de discours. La sexualité est certes un construit, notamment culturel, mais les réponses des organes génitaux aux stimuli sont bien réels. Autrement dit, il est probable qu'une pénétration dans un orifice plus resserré soit effectivement plus plaisante pour le pénétrant, indépendamment de la façon dont il envisage sa sexualité. Même si tous les hommes ne conçoivent pas leur sexualité autour de la pénétration pénis-dans-vagin, il est clair que c'est le cas d'une grande majorité.
Je dis aussi cela parce que très souvent on dit que la sexualité des femmes est plus cérébrale patati-patata, en niant complètement l'existence d'organes comme le clitoris. Il faut donc bien séparer capacité anatomique à avoir du plaisir, et construits autour de la sexualité (les fantasmes par exemple).

Le problème est bien que ce point du mari est conçu pour le plaisir dudit mari ; c'est à dire que le corps de la femme n'est qu'un sex-toy pour son partenaire. Ce genre de discours est à rapprocher de celui de certains psys, qui déclarent que l'allaitement doit être bref car les seins de Madame sont les jouets de Monsieur.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1824
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 0:37
Réputation du message : 100% (1 vote)
Merci pour vos messages de soutien :calin:

Ces messieurs devraient aussi réfléchir au fait suivant : quel mari trouve plaisant de pénétrer une épouse qui grimace de douleur ?

Au delà de ça, il y a une vraie problématique autour des sutures de déchirures et d'épisiotomies, c'est qu'elles sont trop souvent confiées à des internes, qui sont des praticiens peu expérimentés voire complètement ignorant en matière de biologie féminine et c'est à ces gens-là qu'on confie la santé et le confort sexuel des parturientes. Le sexe blessé des femmes n'est pas un morceau de peau comme un autre et c'est encore une preuve de plus du mépris total des femmes qui accouchent, qui sont traitées moins bien que des animales qui viennent de mettre bas.

Je profite de ce fil pour passer un petit conseil aux futurs parents, exigez de ne pas être recousue ! On croit à tord qu'une plaie non suturée ne va jamais guérir et c'est faux. Sans couture elle se referme naturellement comme une fermeture éclair et sans aucune douleur ni inconfort. Quand ce n'est pas possible pour une raison ou pour une autre, exigez un surfilage, c'est à dire un simple fil sans point qui relie la plaie bord à bord et qui se résorbera sans douleur, plutôt d'un serrage point par point. Il en va de votre confort de vie et de votre confort sexuel. Exigez, vous en avez le droit !



Un récit pour expliquer et illustrer - TW description explicite:
On m'a fait le point du mari pour mon deuxième enfant, j'avais encore des séquelles douloureuses de mon premier accouchement qui s'est soldé par la traditionnelle déchirure + épisio + couture point par point. J'ai eu cette fois une simple déchirure, recousue normalement. Quelques minutes après cette couture j'ai fait une hémorragie qui a nécessité une intervention nommée révision utérine, au cours de laquelle un soignant doit introduire sa main dans l'utérus par les voies naturelles. Cette manœuvre à fait sauter les points fraîchement posés et l'interne à été ravis d'en refaire d'autres, plus serrés, pour mon confort, pour me refaire un vagin de jeune fille.

Les deux années suivantes ont été atrocement douloureuses, même pour m'asseoir ou aller aux toilettes. Je ne parle même pas de PIV, c'était devenu un calvaire. J'avais même envisagé une opération de reconstruction.

Je me suis "réparée" à la naissance de ma troisième, j'ai eu une déchirure cette fois encore et cette fois, j'ai demandé qu'on laisse mon périnée cicatriser naturellement. La sage-femme à été surprise mais ne s'y est pas opposée et c'est de cette façon que j'ai pu récupérer mon corps, mon vrai corps avec ma vraie vulve qui s'est reconstruite tranquillement. Mon expérience personnelle me fait pencher en faveur de cette solution, c'est un véritable confort immédiatement après la naissance de pouvoir s'asseoir et marcher sans avoir le périnée qui tire douloureusement et les fils qui grattent. Et les suites sont bien plus confortables, même des années plus tard, je ne regrette pas.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
RoRo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 9:42
@erulelya tout mon soutient.

Je découvre se "point du mari", c'est juste dégueulasse de faire ça à quelqu'un. Dans son dos pour son conjoint, c'est à vomir

Ca devrait être dénoncer à l'ordre des médecins et à la justice.

Dans certains pays, on "coud" le sexe des enfants et tout l'occident crie aux scandales mais chez nous c'est pas mieux.

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2951
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 11:11
@RoRo a écrit:Ca devrait être dénoncer à l'ordre des médecins et à la justice.
Je ne sais pas ce qu'il en est en Suisse, mais en France, la chose a été dénoncé au Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens… le président a réagi en parlant d'« affabulations de bonnes femmes » et que le point du mari, il est « surtout dans la tête des femmes ». C'est ce que dit la vidéo postée par @Dihya.

Si la pratique persiste, c'est bien parce que le corps médical, en tant qu'institution, méprise les patients, les femmes, et donc les patientes. Il n'y a qu'à voir avec quel dédain sont traitées les pathologies gynécos ou plus spécifiques aux femmes, les maltraitances médicales ordinaires chez la gynéco, l'obstétricien, pendant et après l'accouchement et la grossesse…


Dernière édition par Iridacea le Lun 31 Oct 2016 - 21:55, édité 2 fois

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
RoRo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 13:33
J'ai vu la vidéo, c'est très choquant d'autant plus que c'est UN médecin, qui parle de patientes comme ça. Je n'aime pas dire qu'il y a des métiers pour hommes ou pour femmes mais dans la gynécologie, à mon avis, si les hommes étaient moins présent ça serait surement mieux.
J'imagine que les médecins qui doivent choisir une spécialisation, regardent la branche qui rapporte le plus(je me suis aussi demandé aussi si il n'y a pas un côté voyeur pour faire ce métier)

Un syndicat national, je sais pas quel pouvoir ça a, mais je pense pas qu'il est au dessus des lois. Après si c'est son président, avec ses théories douteuses sur la santé mentale des femmes qui se plaignent de ce que certains médecins leur ont fait subir, qui vient témoigner lors d'un procès. Je sais pas pourquoi( si je sais, sexisme de m..Evil or Very Mad ) mais je pense qu'on va le croire lui et pas la victime.

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
Dihya
Hystérique
Hystérique
Messages : 557
Date d'inscription : 22/07/2016

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 13:39
Réputation du message : 100% (1 vote)
La psychiatrisation des conflits est malheureusement une stratégie courante chez les agresseurs, on disqualifie la victime, ça évite de se remettre en question et de dialoguer. je suis moi aussi très choquée par cet article.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 18:33
Réputation du message : 100% (1 vote)
@RoRo a écrit:Je n'aime pas dire qu'il y a des métiers pour hommes ou pour femmes mais dans la gynécologie, à mon avis, si les hommes étaient moins présent ça serait surement mieux.
C'est comme pour tout, il y a des personnes qui font bien leur travail et d'autres pas. Oui, l'éducation genrée fait que les hommes ont souvent peu de considération pour les femmes. Cependant, pas mal de femmes ont également peu de considération pour les femmes et parmi la dizaine de gynécologues que j'ai eu l'occasion de consulter, je crois que le plus brusque était une femme et le plus formé et correct un homme. Bon, entre les deux, il y a aussi eu un homme qui a eu des gestes et des paroles déplacées.

edit : c'est embêtant les renvois vers FB : on ne peut y avoir accès que si on a un compte FB (et si on a un compte FB, on offre des données sur ce qui nous intéresse à FB)

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4536
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 19:13
Quelle horreur ce truc...

Tout mon soutien erulelya :calin:

Ma réaction à chaud, là tout de suite, c'est que face à un médecin qui me sortirait le coup du "je vous fait un point de plus, c'est mieux pour votre mari", j'aurais très envie de lui dire "et moi je vous fais des points entre vos paupières, c'est mieux pour vos patientes !" Déjà qu'avec mon vaginisme y a quasi rien qui rentre là-dedans, alors avec un point de plus...

Je constate comme RoRo qu'on est bien plus prompt-e-s, dans notre société, à dénoncer l'excision et l'infibulation de ces sauvages d'Afrique, alors que l’infibulation commise par des médecins, apparemment, la dénoncer c'est un truc de bonnes femmes hystériques qui mentent...

Par contre, RoRo, je ne suis pas sûre que les femmes médecins ou gynécos soient forcément moins maltraitantes que les hommes. C'est surtout une question d'éthique personnelle, je pense.

@Iridacea a écrit:Ce genre de discours est à rapprocher de celui de certains psys, qui déclarent que l'allaitement doit être bref car les seins de Madame sont les jouets de Monsieur.
Le fumeux, heu pardon, fameux docteur Marcel Rufo (oui, je balance !).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2951
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 22:26
@RoRo a écrit:Un syndicat national, je sais pas quel pouvoir ça a, mais je pense pas qu'il est au dessus des lois. Après si c'est son président, avec ses théories douteuses sur la santé mentale des femmes qui se plaignent de ce que certains médecins leur ont fait subir, qui vient témoigner lors d'un procès. Je sais pas pourquoi( si je sais, sexisme de m..Evil or Very Mad ) mais je pense qu'on va le croire lui et pas la victime.
C'est moins un problème d'être au dessus des lois que de prise au sérieux du problème. Les femmes victimes de violences médicales sont isolées, et symboliquement l'opinion des institutions médicales a beaucoup plus de poids que celle des patientes. Alors si le président du syndicat des gyn-obs dit que les bonnes femmes affabulent ces histoires de violences, quel flic,  quelle juge va prendre au sérieux la plainte ? Sans compter que si tout le monde nie une violence, la victime même commence à douter de son statut de victime.
Aussi, si certaines pratiques ne sont pas dénoncées comme violentes ou dangereuses pour les patient·e·s, les médecins ont comme seul critère leur étique personnelle pour juger de leur bien-fondé. Or s'il ne s'agit que de délires de folles, nul besoin de s'intéresser au sujet, de faire des études sur ces violences, des campagnes de prévention, de mettre en place des protocoles pour accueillir les plaintes des victimes de ces violences.
@Nurja a écrit:edit : c'est embêtant les renvois vers FB : on ne peut y avoir accès que si on a un compte FB (et si on a un compte FB, on offre des données sur ce qui nous intéresse à FB)
En l'occurrence, la vidéo est visible sans être connectée. Il suffit de cliquer, dans la fenêtre qui t'invite à te connecter, sur l'item pas maintenant.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 22:30
@Iridacea a écrit:
En l'occurrence, la vidéo est visible sans être connectée. Il suffit de cliquer, dans la fenêtre qui t'invite à te connecter, sur l'item pas maintenant.
Depuis la Belgique, cela ne fonctionne pas. Neutral

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2951
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: le « Point du mari »

le Ven 28 Oct 2016 - 22:39
Curiouser and curiouser. scratch Est-ce qu'un pop-up émergent est bloqué par ton navigateur ? Envoie-moi un screen du message d'accueil sinon, pour que je compare avec ce que j'ai (je ne suis pas connectée non plus).

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: le « Point du mari »

le Sam 29 Oct 2016 - 12:13
Cette fois, ça a fonctionné.
Hier, j'avais un message du genre "Vu que la Belgique refuse que ..., nous vous empêchons de voir ce contenu puisque vous êtes en Belgique"

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Lengloas
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 41
Date d'inscription : 25/10/2016

Re: le « Point du mari »

le Sam 19 Nov 2016 - 2:01
désolé de remonter un ancien post, mais je lis un peu tout le forum, et ce topic m'a intéressé.

en effet, ma femme a eu droit a ce *traitement de faveur* après un de ses accouchements, et personnellement, je savais même pas ce qu'il voulait dire par la, étant un professionnel, dans cette situation je l'ai laissé faire en me disant que il savait ce qu'il fesait. Et c'est vrait aussi que même en étant le mari je pensais plus au nouveau bébé et a savoir comment allait ma femme que de m'intéresser a ce que fesait ce soit disant professionnel et de sa réel portée par la suite.

Certains diront que c'est de l'insouciance, d'autres de l'ignorance, tout ce que je sais c'est:
@Erulelya a écrit:Ces messieurs devraient aussi réfléchir au fait suivant : quel mari trouve plaisant de pénétrer une épouse qui grimace de douleur ?

complètement juste... j'aurais presque envie de dire que ça casse tout en faite... et me suis souvent posé la question de savoir ce que je pouvais faire pour lui faire aussi mal... sans vraiment savoir que c'était plus la faute d'un professionnel que de la mienne... et souvent ma femme c’est plainte de cette cicatrice par la suite... Au début on pensait que c'était mal cicatrisé, et c'est en lisant ses articles que je me rends vraiment compte de la portée que ça a eu...

du coup je rage un peu... mais je sais pas contre qui, le medecin, ou moi même de pas avoir eu la lucidité de comprendre et dire non.

Une petite pensée pour les femmes qui ont subi ce genre de pratique, donc la mienne.
michekhen
Hystérique
Hystérique
Messages : 687
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: le « Point du mari »

le Lun 21 Nov 2016 - 0:33
tu veux dire que "le professionnel" te l'as dit avant de procéder et que toi tu n'avais pas compris?
En tout cas rien ne t'interdit de t'exprimer à la prochaine rencontre avec un professionnel.
avatar
Lengloas
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 41
Date d'inscription : 25/10/2016

Re: le « Point du mari »

le Lun 21 Nov 2016 - 7:12
en quelques sortes oui, ils nous l'avait dit a tous les deux, j'étais aux côtés de ma femme a ce moment la et il l'as pas vraiment dit comme ça, il a dit un truc du genre *je vais resserrer un peu*. Et c'est pas que j'avais pas compris, je savais pas ce que au final cela voulait dire et impliquait.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2951
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: le « Point du mari »

le Lun 21 Nov 2016 - 15:30
Réputation du message : 100% (1 vote)
C'est pour cela qu'il faut informer sur ces pratiques lamentables. Si l'information circule, alors les personnes enceintes, ou leurs accompagnants, pourront mieux s'opposer aux décisions des médecins si elles sont non justifiées. Le corps médical bénéficie d'une autorité sur nos corps qui rend difficile une remise en question de notre part, a fortiori dans des situations d'urgence.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Contenu sponsorisé

Re: le « Point du mari »

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum