Derniers sujets
La prostitution n'est pas un métier (suite)Hier à 23:35AstréeNanetteHier à 19:54AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9235
Date d'inscription : 12/04/2012

bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 19.09.16 21:56
J'imagine que vous avez entendu parler aussi bien que moi des derniers propos du dalaï-lama.

sa succession et s'il voyait une femme reprendre ses fonctions.
​Le dalaï-lama répond alors qu'il n'y voit aucune objection, d'autant plus que "Les femmes, biologiquement, ont plus de possibilités de montrer de l’affection et de la compassion. C'est pourquoi, avec les problèmes du monde actuel, le rôle des femmes doit être plus important."
"Si une femme me succède, elle devra être très, très séduisante", poursuit le Prix Nobel de la Paix en 1989. Croyant que ce dernier plaisante, Clive Myrie, le journaliste de la BBC, lui demande de nuancer ses paroles mais il récidive, très sérieux. "Sinon ça ne sert à rien", conclut-il.
source

il a estimé que, si une femme lui succédait, "elle devra être très séduisante. Sinon, cela ne servira pas à grand-chose".
source

Et le pompon :
Le mot femme, "kiemen" en tibétain signifie, naissance inférieure. Et les charmantes traditions du pays interdisaient aux femmes de porter le regard au-dessus de la hauteur des genoux d’un homme en face d'elle. Le Dalaï lama, auteur d'un certain nombre de déclarations surprenantes sur les handicapés, sexistes ou homophobes, semble être le digne héritier de ces coutumes, et semble perpétuer des clichés qui ont le vie dure.
 
Le chef spirituel des tibétains avait déjà en 2009 souhaité que les femmes, au lieu de penser au féminisme qu'il n'aime guère, s'inspirent "des infirmières et des mères" pour "créer et diriger un monde plus compatissant". Il vient de récidiver dans une interview à la BBC en déclarant à propos d'une éventuelle remplaçante pour lui succéder : "Elle devra avoir un visage très séduisant, sinon ça ne servira pas à grand-chose...". Et ce même s'il s'est auto-proclamé féministe en 2009, déclarant agir pour le droit des femmes.
source

D'un côté, je ne suis pas vraiment étonnée. De l'autre, je suis déçue.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 20.09.16 18:39
Si j'étais mauvaise langue, je dirais qu'il ne faut pas attendre grand-chose du dirigeant d'une théocratie en matière de droits des femmes.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
satsobek
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 78
Date d'inscription : 08/06/2016

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 20.09.16 20:33
Un texte fondamental du bouddhisme, le canon pali, dit


"Aussi le bouddha ne cesse-t-il de mettre ses disciples en garde contre la séduction insidieuse exercée par la femme: «Il faut se méfier des femmes, leur recommande-t-il. Pour une qui est sage, il en est plus de mille qui sont folles et méchantes. La femme est plus secrète que le chemin où, dans l'eau, passe le poisson. Elle est féroce comme le brigand et rusée comme lui. Il est rare qu'elle dise la vérité : pour elle, la vérité est pareille au mensonge, le mensonge pareil à la vérité. Souvent j'ai conseillé aux disciples d'éviter les femmes.»"

(Le bouddha, Henri Arvon, PUF, 1972)

Mon avis perso : C'est moins "pire" que les 3 religions abrahamiques mais drôlement misogyne quand même
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9235
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 20.09.16 20:54
Je sais que le bouddhisme a souvent une "bonne réputation".
Sinon, satsobek, en quoi c'est moins pire que les 3 religions abrahamiques ?

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 21.09.16 1:23
Réputation du message : 100% (2 votes)
@Iridacea a écrit:
Si j'étais mauvaise langue, je dirais qu'il ne faut pas attendre grand-chose du dirigeant d'une théocratie en matière de droits des femmes.
Je dirais même qu'en général, il ne faut pas attendre grand chose d'un dirigeant en matière de droit des femmes...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9235
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 21.09.16 6:28
Je croyais qu'il était chef spirituel uniquement.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
satsobek
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 78
Date d'inscription : 08/06/2016

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 21.09.16 9:02
@nurja

Eh bien dans les 3 religions abrahamiques, la misogynie va plus loin, puisqu'en gros il est bien spécifié l'inferiorité 'naturelle des femmes, voire leur nature carrément "diabolique" (cf péché originel mais pas seulement) et surtout leur nature carrément impure....

Je peux poster quelques exemples sur chacune des 3 ?

Dans cette citation "bouddhique" on a au moins l'impression qu'elles ont un certain *pouvoir* (même s'il est connoté négativement), des mots comme 'feroce', 'secrète" et "rusée" ne sont pas si humiliants, je trouve.

La consigne donnée est apparemment de "s'en méfier" et de "les eviter". A contrario de les "soumettre", de les frapper ou de les "labourer comme ton champ" et autre preceptes bien sympa des 3 monothéismes patriarcaux
chester Denis
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 73
Date d'inscription : 04/09/2016

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 21.09.16 12:42
"sauf ma mère, sauf ma femme, sauf la sainte vierge, sauf une qui est sage..." : les hommes ont toujours une femme qui est moins pire car ils y sont liés et ne veulent pas se déconsidérer eux-mêmes. Mais le mépris de la femme diabolique, "qui confond intentionnellement vérité et mensonge" est toujours dominant dans la domination masculine.
"J'ai conseillé de les éviter à mes disciples". Entre hommes, on décide d'éviter les femmes.
Et la phrase du dalaï-lama "elle doit être très séduisante, sinon cela ne servirait pas à grand chose" est révélatrice. Elle doit être l'exception et en même temps le danger féminin, et sans qualité humaine comme la sagesse, etc.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9235
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 21.09.16 13:03
satsobek, honnêtement, je trouve pas que c'est mieux d'être une sorcière... A une époque, accuser quelqu'un de sorcellerie était une bonne façon pour s'en débarasser.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 21.09.16 13:14
Réputation du message : 100% (1 vote)
@Nurja a écrit:Je croyais qu'il était chef spirituel uniquement.
Actuellement et de facto oui, car le Tibet est sous domination chinoise et son chef d'État est donc le président chinois. Mais avant cela (1959), le dalaï-lama était chef temporel du Tibet. On peut le considérer comme un souverain en exil ; il est en tout cas le dirigeant de l'Administration centrale tibétaine.


J'ai aussi du mal à croire que dire qu'il faut éviter les femmes et s'en méfier est un progrès par rapport aux religions abrahamiques. Ça me rappelle les discours des ecclésiastiques qui ont théorisé la figure de la sorcière en Europe, afin de justifier les persécutions. En gros, ils disaient des choses comme : les femmes semblaient séduisantes, mais si on pouvait voir sous leur peau, on verrait un tas de fiente qui dégoûterait n'importe qui. Ça me semble être du même registre, car on a l'idée que les femmes par nature affichent des qualités qu'elles n'ont pas : la beauté alors qu'elles sont répugnantes, la vérité alors qu'elles mentent, la sagesse alors qu'elles sont folles.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
satsobek
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 78
Date d'inscription : 08/06/2016

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 21.09.16 14:50
Je suis evidemment d'accord, dans tous les cas, ce sont des discours gynophobes et fondateurs (?) de la haine du féminin sous toutes ses formes.

Je voulais dire, qu'à titre personnel et totalement subjectif, je préfère inspirer la peur tant qu'à être haie.

avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 21.09.16 15:12
J'avoue que je connais trop mal le bouddhisme pour savoir si la distinction entre peur et haine y est effectivement faite dans le sens que tu entends. :s

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Kokolat
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 20
Date d'inscription : 30/08/2016

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 29.09.16 19:48
Quel sombre abruti ! il récidive (il avait déjà tenu des propos similaires il y a quelques années disant qu'une femme n'avait pas ce qu'il fallait pour être dalai lama...
Que voulez vous répondre à la bêtise crasse ?

_________________
Genre : quelle importance ? genre humain ça suffit bien
Sexe : oui
avatar
michekhen
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 732
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

le 29.09.16 23:52

​​
Je n'en avais pas entendu parler mais depuis l'histoire du conflit avec Dorje Shugden*, il avait vraiment descendu dans mon estime gravement (ça m'a d'ailleurs perturbé longtemps car il y à quand même plein de choses que j'apprécie dans le bouddhisme, (le bouddhisme m'a beaucoup aidé) et j'avais vraiment une admiration sincère pour ce gars, et je ne comprenais pas comment il pouvait dire des énormités pareilles. Pour finir, j'ai demandé à une amie bouddhiste féministe qui à de la pratique ce qu'elle en pensait, tant ça me perturbait et sa réponse était claire: le dalai-lama est un homme politique.

*au sujet de ce conflit, il faut voir le documentaire (3 parties) de la télévision suisse sur cette histoire édifiante. Il n'était pas non-violent, ni aimable.
Alors, déjà il avait baissé dans mon estime à cause de ce qu'il avait répondu au cuistot du président français, qui lui avait préparé un plat végétarien spécial pour lui. Mais quand j'ai vu son regard dans l'interview du documentaire, j'ai vraiment été refroidie, et pourtant , j'étais "fan" on peut dire, j’étais même allé le voir à 2 reprises lors de ces venues à Bruxelles, il y à quelques années.
Heureusement que ce gars ne représente pas le bouddhisme.
Par ailleurs, juste à titre d'info, il avait aussi dit que les femmes était de nature plus dans le "caring" mais je ne sais pas comment dire cela en français? il y à un équivalent?

@satosbek : je n'ai pas lu le canon pali, je sais que certaines énormités y sont , mais dans la théorie au moins le bouddhisme n'est pas misogyne, après les pratiques culturelles , c'est autre chose, enfin c'est comme ça que je vois la chose.
Contenu sponsorisé

Re: bouddhisme, dalaï-lama et sexisme...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum