Derniers sujets
La santé pour les garçons fémininsLun 16 Juil 2018 - 6:32ReikoLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Sam 14 Juil 2018 - 0:11Black SwanTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58Christine De PisanSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 7 Juil 2018 - 12:56Christine De PisanVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52Christine De PisanFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49Christine De PisanFéminisme culturel vs. féminisme radicalSam 7 Juil 2018 - 12:44Christine De PisanPublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Sam 9 Juin 2018 - 20:04erulelyaL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29Christine De PisanSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44Christine De PisanClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00Christine De PisanPrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09AëlloonLe Punk au fémininSam 3 Mar 2018 - 13:42AëlloonThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58Christine De PisanThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
avatar
Black Swan
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 248
Date d'inscription : 28/05/2016

Guide contre le sexisme ordinaire dans la littérature

le Ven 29 Juil 2016 - 17:44

_________________
"I'm no longer accepting the things I cannot change...I'm changing the things I cannot accept." - Angela Y. Davis
avatar
Christine De Pisan
Hystérique
Hystérique
Messages : 630
Date d'inscription : 22/07/2016

Re: Guide contre le sexisme ordinaire dans la littérature

le Ven 29 Juil 2016 - 19:40
Oui pas mal du tout j'ai bien aimé, en fait c'est trop vrai, c'est vrai que le roman est bourré de clichés sexistes, surtout les classiques, je pense aux personnages de femmes de Zola, de Maupassant, de Flaubert, ce sont plus des clichés que des femmes en fait. Après comment déconstruire les clichés, en fait c'est un cercle vicieux, les auteurs sont conditionnés aux clichés, les reproduisent en reconditionnant leurs lecteurs. Pour briser le cycle infernal il faudrait peut-être éduquer de façon plus globale le public à l'égalité. Les ABC de l'égalité c'était un début. Ainsi les auteurs seraient peut-être moins tentés d'écrire dans un style sexiste, et les lecteurs seraient plus aptes à les repérer.

_________________
« Et ainsi sont les femmes diffamées
Par tant de gens et à grand tort blâmées… »
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Guide contre le sexisme ordinaire dans la littérature

le Mar 2 Aoû 2016 - 21:38
Ça va, les personnages de mes romans passent à peu près le "test".

Bon, dans le premier il n'y a qu'une seule femme, mais concrètement, à part le perso principal (qui est un homme mais dont vous ne saurez jamais le nom !), il n'y a que deux hommes, l'un dont le perso tombe follement amoureux et avec qui il a une histoire courte mais forte, et l'autre qui apparaît tout à la fin, et qui est un homme simplement parce que la personne qui m'a inspiré ce personnage est un homme aussi, mais la femme, elle, est l'amie intime, celle qui agit, celle qui est là presque du début à la fin.

Dans mon deuxième roman y a toute une ribambelle de personnages de tous les genres. Alors soit, c'est un homme qui fait les rêves qui s'avèrent prémonitoires, mais ça ne le rend pas franchement principal pour autant...

Et dans le troisième roman, la narratrice est une jeune lycéenne, et dans les perso principaux ben y a elle, son père, sa mère, son frère, et... un psychiatre (ouais c'est un homme mais dans mon rêve*** c'était un homme aussi).
***Oui, ce roman est inspiré d'un rêve que j'ai fait il y a plusieurs années et qui ressemblait à... un roman (ou un film, mais moi je fais des romans, pas des films).

Tou-te-s ces personnages sont humain-e-s, avec leur défauts et leurs qualités, leur personnalité aussi. Et finalement, au niveau des descriptions physiques, c'est le psychiatre qui est le plus décrit (en général je préfère les descriptions pas passe-partout mais plus atmosphériques. Je préfère parler du regard de quelqu'un que de la couleur de ses yeux pour donner une idée).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Black Swan
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 248
Date d'inscription : 28/05/2016

Re: Guide contre le sexisme ordinaire dans la littérature

le Jeu 4 Aoû 2016 - 1:34
Dihya a écrit:Oui pas mal du tout j'ai bien aimé, en fait c'est trop vrai, c'est vrai que le roman est bourré de clichés sexistes, surtout les classiques, je pense aux personnages de femmes de Zola, de Maupassant, de Flaubert, ce sont plus des clichés que des femmes en fait. Après comment déconstruire les clichés, en fait c'est un cercle vicieux, les auteurs sont conditionnés aux clichés, les reproduisent en reconditionnant leurs lecteurs. Pour briser le cycle infernal il faudrait peut-être éduquer de façon plus globale le public à l'égalité. Les ABC de l'égalité c'était un début. Ainsi les auteurs seraient peut-être moins tentés d'écrire dans un style sexiste, et les lecteurs seraient plus aptes à les repérer.

Tout a fait. Nous sommes tous conditionnés par la société dans laquelle on vit et cela se reflète dans notre culture, bien malgré nous. Des fois, ca ne part pas toujours d'une mauvaise intention mais on reproduit ses biais sans s'en rendre compte car l'on a jamais été éduqué a réfléchir ou penser différemment. C'est pour ca que j'aime beaucoup l'approche non culpabilisante de l'auteure.


@Araignée a écrit:Ça va, les personnages de mes romans passent à peu près le "test".

Bon, dans le premier il n'y a qu'une seule femme, mais concrètement, à part le perso principal (qui est un homme mais dont vous ne saurez jamais le nom !), il n'y a que deux hommes, l'un dont le perso tombe follement amoureux et avec qui il a une histoire courte mais forte, et l'autre qui apparaît tout à la fin, et qui est un homme simplement parce que la personne qui m'a inspiré ce personnage est un homme aussi, mais la femme, elle, est l'amie intime, celle qui agit, celle qui est là presque du début à la fin.

Dans mon deuxième roman y a toute une ribambelle de personnages de tous les genres. Alors soit, c'est un homme qui fait les rêves qui s'avèrent prémonitoires, mais ça ne le rend pas franchement principal pour autant...

Et dans le troisième roman, la narratrice est une jeune lycéenne, et dans les perso principaux ben y a elle, son père, sa mère, son frère, et... un psychiatre (ouais c'est un homme mais dans mon rêve*** c'était un homme aussi).
***Oui, ce roman est inspiré d'un rêve que j'ai fait il y a plusieurs années et qui ressemblait à... un roman (ou un film, mais moi je fais des romans, pas des films).

Tou-te-s ces personnages sont humain-e-s, avec leur défauts et leurs qualités, leur personnalité aussi. Et finalement, au niveau des descriptions physiques, c'est le psychiatre qui est le plus décrit (en général je préfère les descriptions pas passe-partout mais plus atmosphériques. Je préfère parler du regard de quelqu'un que de la couleur de ses yeux pour donner une idée).

Chouette! Prévois-tu publier tes écrits?


Dernière édition par Administratrice le Lun 31 Oct 2016 - 22:31, édité 2 fois (Raison : Fusion de deux messages à la suite)

_________________
"I'm no longer accepting the things I cannot change...I'm changing the things I cannot accept." - Angela Y. Davis
Contenu sponsorisé

Re: Guide contre le sexisme ordinaire dans la littérature

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum