Derniers sujets
La santé pour les garçons fémininsLun 16 Juil 2018 - 6:32ReikoLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Sam 14 Juil 2018 - 0:11Black SwanTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58Christine De PisanSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 7 Juil 2018 - 12:56Christine De PisanVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52Christine De PisanFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49Christine De PisanFéminisme culturel vs. féminisme radicalSam 7 Juil 2018 - 12:44Christine De PisanPublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Sam 9 Juin 2018 - 20:04erulelyaL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29Christine De PisanSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44Christine De PisanClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00Christine De PisanPrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09AëlloonLe Punk au fémininSam 3 Mar 2018 - 13:42AëlloonThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58Christine De PisanThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
berthe gagarine
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 45
Date d'inscription : 17/08/2011

Vocabulaire et genre

le Sam 3 Sep 2011 - 21:18
Bon je me lance, je lance le grand chantier du XXIème siècle: la rénovation de la langue française pour abolir le genre!
Pour le moment les seuls mots dont on dispose sont "illes" et "celleux" mais illes ne résout pas le problème phonétique...
A propos, vous en pensez quoi de la féminisation des noms de métiers? Perso je trouves ça assez ridicule, mais alors qu'est-ce qu'on fait, on garde un masculin neutre en se disant que tant pis, une fois le genre aboli ça n'aura pas d'importance? On fait à la québécoise, des féminisations écrites qui ne changent pas le langage parlé (ingénieure, professeure)?
Aidez moi à trouver des idées de réforme de la langue! Smile
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Sam 3 Sep 2011 - 22:55
J'en profite pour vous présenter ma synthèse d'un article très curieux de l'Année Psychologique 2005 :

● Prétest : On présente une liste de 30 métiers à 86 étudiantes en Licence 3 de psychologie. Elles les notent de 1 ("très masculin") à 10 ("très féminin"). On retient les 10 plus masculins (≤ 4,1) et les 10 plus féminins (≥ 6,2).

● Expérience :
-Participants : 134 garçons et 116 filles en quatrième (13 ans) et en troisième (14 ans).
-On donne aux élèves la liste des 20 métiers. Ils doivent "évaluer leur degré de confiance pour réussir dans les études leur permettant d'exercer chacune des professions" en inscrivant un nombre entre 1 ("pas du tout confiant") et 10 ("extrêmement confiant").
-Les élèves sont divisés en 3 groupes. Les métiers sont écrits sous la forme "♂" dans le premier groupe, "♂(♀)" dans le deuxième et "♂ / ♀" dans le troisième (voir tableau ci-dessous).

● Résultats :


● Constats :
-Les résultats pour les écritures "♂(♀)" et "♂ / ♀" sont semblables.
-Le genre grammatical féminin augmente toujours l'auto-efficacité des élèves.
-Le genre grammatical féminin augmente beaucoup l'auto-efficacité des filles (resp. des garçons) pour les métiers stéréotypiques masculins (resp. féminins).

@berthe gagarine a écrit:la rénovation de la langue française pour abolir le genre!
Écrit comme ceci, c'est encore trop vague pour que je puisse commenter. Il faut des précisions !
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011
http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 4 Sep 2011 - 9:59
Personnellement, je suis à fond pour la féminisation des noms de métier.
Si le nom de métier n'existe pas dans les deux genres, les enfants s'imaginent que c'est un métier "de fille" ou "de garçon". Mon fils m 'a fait le coup avec les pompiers : a Noël, il a eu un camion de pompier avec deux figurines de pompiers dedans, un homme et une femme. Il m'a demandé à quoi servait la dame. Je lui ai dit qu'elle était pompier, et il m'a répondu "ah ! elle aide le pompier !". Evil or Very Mad
Notre société crée les mots, mais les mots façonnent notre vision de la société. Si notre société est sexiste, elle crée des mots sexistes, et ces mots nous apprennent à considérer le monde avec sexisme. C'est un cercle vicieux qu'il faut briser.
Ce qui est marrant, c'est que la plupart des gens avec qui j'en ai parlé trouvent la chose anodine et ne comprennent pas qu'on puisse perdre du temps à réfléchir à ça... tout en hurlant quand on leur propose de changer les choses. Pas touche à nos mots ! Laughing Comme quoi, ils font tellement partie de notre environnement qu'on n'y fait plus attention, même si on y tient.

Sur le genre, les accords, je ne sais pas trop.
Il existe une pétition "que les hommes et les femmes soient belles" qui m'a convaincue et que j'ai signée.
A part ça, je ne suis pas assez spécialiste de la langue française pour trancher.
A mon avis, on ne pourra jamais éradiquer toute trace de sexisme dans notre langue. Les règles, comme l'orthographe, sont l'héritage des évolutions de la langue. Pourquoi ne pas apprendre aux enfants d'où viennent les règles comme on leur donne des rudiments d'étymologie ? Ca permettrait d'aiguiser leur esprit critique...

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 4 Sep 2011 - 10:39
Tout ce que je sais, c'est qu'auparavant, on accordait l'adjectif en fonction des personnes les plus nombreuses : si c'était les hommes ou les femmes.
Ce qui donnait par exemple : les deux hommes et dix femmes ici présentes sont très belles.
Les cinq hommes et la femme sont beaux.
La majorité l'emportait, et franchement, je trouve que ce n'était pas plus mal, car à notre époque, il suffit d'un terme masculin parmi les cent féminins pour que tout soit mis au masculin, et ils seront tous beaux, gentils, vilains, mais pas belles ou autre. Ce que je trouve absurde.

Et si vous n'avez rien compris, c'est normal ; je me réveille, ce que j'écris ne veut donc pas dire grand chose probablement... =_=
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 4 Sep 2011 - 12:31
@berthe gagarine a écrit:vous en pensez quoi de la féminisation des noms de métiers ?
Les expressions telles que "madame le docteur" m'ont toujours gêné. Ça sonne mal. C'est contre-naturel. Je suis content que ce soit remplacé par "madame la docteure", pas parce que ça représente mieux les femmes, mais parce que ça sonne mieux à l'oreille.

@Poussin Machin a écrit:Tout ce que je sais, c'est qu'auparavant, on accordait l'adjectif en fonction des personnes les plus nombreuses : si c'était les hommes ou les femmes.
Ce qui donnait par exemple : les deux hommes et dix femmes ici présentes sont très belles.
Les cinq hommes et la femme sont beaux.
Si on ne connait pas la proportion homme/femme d'un groupe donné, ce n'est vraiment pas pratique. Neutral
Je préfère la convention actuelle.
avatar
Morrigane
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 32
Date d'inscription : 11/08/2011

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 4 Sep 2011 - 21:51
Il existait la loi de l'accord avec le dernier mot qui précède:

- des hommes et des femmes belles
- des femmes et des hommes beaux.

Je trouve cela simple, cohérent et agréable à l'oreille.
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 4 Sep 2011 - 22:03
@Morrigane a écrit:Il existait la loi de l'accord avec le dernier mot qui précède:

- des hommes et des femmes belles
- des femmes et des hommes beaux.

Je trouve cela simple, cohérent et agréable à l'oreille.

Exact ! J'en avait aussi entendu parler. Eh bien quand on ne sait pas qui est majoritaire du féminin ou du masculin, cette loi de l'accord me paraît tout à fait appropriée.
Et comme Morrigane le dit, c'est agréable à l'oreille (mais bon, ça, ce n'est pas très objectif).
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 4 Sep 2011 - 22:24
"des hommes et des femmes belles" est effectivement plus agréable à l'oreille mais ambigu car on ne sait pas si l'adjectif "belles" se rapporte à "des hommes et des femmes" ou bien seulement à "des femmes".

Je préfère donc "des hommes et des femmes beaux". Si on veut une belle sonorité mais pas d'ambigüité, il faudrait dire "de beaux hommes et de belles femmes".
avatar
Healcraft
Banni·e
Messages : 155
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.healcraft.fr

Re: Vocabulaire et genre

le Mar 6 Sep 2011 - 17:46
@berthe gagarine a écrit:Bon je me lance, je lance le grand chantier du XXIème siècle: la rénovation de la langue française pour abolir le genre!
Bonne initiative !

Sinon, je pense que d'autr(e)s commencent à se reveiller aussi à ce sujet, un truc que j'avais lu(e) sur un autre forum et qui me semble assez explicite :

Supprimer la règle grammaticale du "masculin l'emporte"
Et la remplacer par la règle de proximité.

Cette règle de grammaire apprise dès l'enfance sur les bancs de l'école façonne un monde de représentations dans lequel le masculin est considéré comme supérieur au féminin. En 1676, le père Bouhours, l'un des grammairiens qui a œuvré à ce que cette règle devienne exclusive de toute autre, la justifiait ainsi : « lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte. »

Pourtant, avant le 18e siècle, la langue française usait d'une grande liberté. Un adjectif qui se rapportait à plusieurs noms, pouvait s'accorder avec le nom le plus proche. Cette règle de proximité remonte à l'Antiquité : en latin et en grec ancien, elle s'employait couramment.

Plus récemment, l'éminente linguiste, Josette Rey-Debove, l'une des premières collaboratrices des dictionnaires Le Robert, disait à ce sujet : « J'aime beaucoup la règle ancienne qui consistait à mettre le verbe et l'adjectif au féminin quand il était après le féminin, même s'il y avait plusieurs masculins devant. Je trouve cela plus élégant parce qu'on n'a pas alors à se demander comment faire pour que ça ne sonne pas mal. »

Pour voter la pétition :
http://www.linkblur.com?http://www.petitions24.net/regleproximite
Ninouchka
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 108
Date d'inscription : 27/08/2011

Re: Vocabulaire et genre

le Mer 7 Sep 2011 - 11:35
@Poussin Machin a écrit:Tout ce que je sais, c'est qu'auparavant, on accordait l'adjectif en fonction des personnes les plus nombreuses : si c'était les hommes ou les femmes.
Ce qui donnait par exemple : les deux hommes et dix femmes ici présentes sont très belles.
Les cinq hommes et la femme sont beaux.
La majorité l'emportait, et franchement, je trouve que ce n'était pas plus mal, car à notre époque, il suffit d'un terme masculin parmi les cent féminins pour que tout soit mis au masculin, et ils seront tous beaux, gentils, vilains, mais pas belles ou autre. Ce que je trouve absurde.

Et si vous n'avez rien compris, c'est normal ; je me réveille, ce que j'écris ne veut donc pas dire grand chose probablement... =_=

Pardonne mon ignorance, mais quand tu dis " auparavant ", de quelle période parles-tu ? Ca m'intrigue que l'on ait pu avoir une règle de grammaire plus égalitaire (si c'est le terme...) dans le passé !

Je suis pour la féminisation des noms de métier, comme Kalista, je pense que les enfants apprennent avec le système actuel que certains métiers sont purement masculins ou purement féminins, et ça... ça me hérisse le poil !
Je dois dire que j'ai encore du mal à ne pas " tilter " lorsque j'entends " écrivaine " par exemple, mais j'imagine qu'avec le temps, ça va devenir plus naturel à nos oreilles.

Sinon, puisque l'on parle de vocabulaire, que pensez-vous du mot " madelle " pour éviter de dire mademoiselle ou madame qui renseigne sur la situation maritale ?
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Vocabulaire et genre

le Mer 7 Sep 2011 - 12:17
@Ninouchka a écrit:Sinon, puisque l'on parle de vocabulaire, que pensez-vous du mot " madelle " pour éviter de dire mademoiselle ou madame qui renseigne sur la situation maritale ?
J'avoue que je ne vois pas l'intérêt. Dans la vraie vie, on ne te demande pas si t'es "madelle".
Quand on me demande si je suis madame ou mademoiselle (à la banque, etc.), je dis que je suis madame alors que je ne suis pas mariée. Je juge que si je réponds ainsi, la distinction madame/mademoiselle n'aura plus d'intérêt. A quoi sert ce "madame" exactement ? à signifier si on est mariée ou à signifier que le nom qu'on donne n'est en fait qu'un nom d'usage ? On peut être mariée et choisir de ne pas porter le nom d'usage de son mari, à ce moment-là, on est censé être madame ou mademoiselle ?
Toutes les femmes devraient être des "madames" si tous les hommes sont des "mon-seigneurs". Même, je pense qu'il devrait y avoir un nom neutre (ni masculin ni féminin) pour désigner un interlocuteur qu'on ne connait pas. "Masieur" ou "Mondame"...^^


Et sinon, j'en profite pour dire que dans un de mes petits boulots (enquêtes téléphoniques), j'ai dû demander à des personnes si elles étaient satisfaites du "nombre de soignants de proximités (médecins, infirmières, pharmacie)". Je dis "infirmiers"...
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Mer 7 Sep 2011 - 13:19
M_hysterie a écrit:Même, je pense qu'il devrait y avoir un nom neutre (ni masculin ni féminin) pour désigner un interlocuteur qu'on ne connait pas. "Masieur" ou "Mondame"...^^
Pour l'instant, je ne vois qu'un cas où ce serait utile : nommer une personne dont on connait le nom, dont on a oublié le prénom et dont on ignore le sexe.

"Dans un quart d'heure, convoquez-moi Ouslmgzionf Dupont dans mon bureau.
-D'accord."
Un quart d'heure plus tard : "La personne dont le nom est Dupont doit se rendre dans le bureau de..."

Remplacer "La personne dont le nom est Dupont" par "Massieur Dupont" aurait été plus pratique. Mais ce genre de cas est extrêmement rare. Quelqu'un en voit d'autres ?
avatar
Healcraft
Banni·e
Messages : 155
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.healcraft.fr

Re: Vocabulaire et genre

le Mer 7 Sep 2011 - 23:18
M_hysterie a écrit:
@Ninouchka a écrit:Sinon, puisque l'on parle de vocabulaire, que pensez-vous du mot " madelle " pour éviter de dire mademoiselle ou madame qui renseigne sur la situation maritale ?
J'avoue que je ne vois pas l'intérêt. Dans la vraie vie, on ne te demande pas si t'es "madelle".
Oui, moi j’avais pris l'habitude d'appeler les femmes majeures(à vue de nez, que je connais pas) simplement par Madame. Par exemple à un guichet de banque, si on tombe sur une jeune stagiaire, et bien je suppose qu'elle a plus de chance de mieux nous considérer (faut pas non plus perdre le nord heinn c'est quand même important de s'entendre avec sa banque ^^), en plus ça coute rien.

> Mais c’est vrai qu'il manque un nom neutre pour désigner quelqu’un-e, par exemple au téléphone si on veut un-e technicien-ne pour nous dépanner, on s'en fou un peu que ça soit une fâme ou un zhôm car des fois effectivement ça pourrait aussi mener à des quiproquos ou interprétations de genre ambigus, comme par exemple cette perle de l'assistance téléphonique de chez EDF :
PerleEDF a écrit:
Le téléphone sonne à l'EDF. Voix de femme :
- Allô, ce n'est plus possible ! Envoyez moi un homme maintenant, ça fait quatre jours que je me sers d'une bougie.
>Sinon, comme Polyvalentour l'a écrit, on peut aussi utiliser le mot "(la/une) personne" qui est bi-genre et pourtant bien écrit au féminin, mais ça n'est pas toujours pratique c'est vrai.
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: Vocabulaire et genre

le Jeu 8 Sep 2011 - 14:08
@Ninouchka a écrit:Pardonne mon ignorance, mais quand tu dis " auparavant ", de quelle période parles-tu ? Ca m'intrigue que l'on ait pu avoir une règle de grammaire plus égalitaire (si c'est le terme...) dans le passé !
Oula, je ne me souviens plus, c'était un prof d'université à la radio. Mais ça date d'il y a quelques siècles quand même.
Désolée, c'est tout ce dont je me souviens...

Polyvalentour a écrit:"des hommes et des femmes belles" est effectivement plus agréable à l'oreille mais ambigu car on ne sait pas si l'adjectif "belles" se rapporte à "des hommes et des femmes" ou bien seulement à "des femmes".

Je préfère donc "des hommes et des femmes beaux". Si on veut une belle sonorité mais pas d'ambigüité, il faudrait dire "de beaux hommes et de belles femmes".
Ou alors "des femmes et des hommes belles" et "des hommes et des femmes beaux".
Aucun rapport, et on s'en fout un peu, mais je trouve que "homme" et "belle" vont bien ensemble.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Vocabulaire et genre

le Sam 10 Sep 2011 - 17:39
Un twit que j'ai vu passer a mentionné ce lien en rapport avec le sujet : Construire une langue égalitaire
pour négocier l’Egalité professionnelle
(décalogue pour une rédaction non-sexiste) de la CGT.

Sinon j'ai découvert le point médian (⋅) pour écrire des mots au féminin et au masculin en même temps (par exemple : musicien⋅ne). C'est un copain informaticien qui me l'a suggéré. D'abord je le trouve agréable à lire, c'est vrai mais ensuite j'ai appris que la plupart des logiciels ne considèrent pas que le point médian rompt un mot, ce qui leur permet de faire des césures correctes. Il est utilisé dans la traduction de Gender Trouble (Buttler) apparemment.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Vocabulaire et genre

le Sam 10 Sep 2011 - 20:32
On peut aussi écrire musicienNE pour marque le féminin, j’utilise les 2 façons, en fait.
même avec un adjectif qui semble neutre (à cause du e final), on peut ainsi marquer le féminin. Exemple « elle est intègrE ».
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Sam 10 Sep 2011 - 21:26
Pour les raisons d'ambigüité que j'ai évoquées dans mon troisième post, je suis contre la règle de proximité. Plutôt que "des hommes et des femmes belles", je préfère encore "des femmes et des hommes belles" (proposé par Poussin Machin) qui est univoque.

M_hysterie a écrit:Un twit que j'ai vu passer a mentionné ce lien en rapport avec le sujet : Construire une langue égalitaire
pour négocier l’Egalité professionnelle
(décalogue pour une rédaction non-sexiste) de la CGT.
Je n'approuve la préférence pour les épicènes que lorsque cela ne diminue pas la concision. "avoir 18 ans" est plus concis que "être âgé-e de 18 ans minimum". Mais "avoir une forte motivation" est moins concis que "être très motivé-e".

Utiliser des tirets (musicien-ne) ou des points médians (musicien⋅ne) alourdit la lecture, bien que beaucoup moins que les parenthèses (musicien(ne)) et les majuscules (musicienNE). A l'oral, lorsque la prononciation diffère selon le genre, c'est même très moche : "Je cherche un-e acteur-trice." Shocked

D'ailleurs, M_hysterie, comment fais-tu ce point médian là (⋅) ? Les miens, Alt+7 (•) et Alt+250 (·), sont différents. D'ailleurs, quand on écrit par ordi, ce n'est pas pratique d'entrer des combinaisons de Alt plusieurs fois par phrase.

Toujours à cause de la concision, je m'oppose à l'obligation d'employer à la fois le masculin et le féminin ("des musiciens et des musiciennes") en l'absence d'épicène de substitution. De même, en anglais, je n'ai pas envie d'écrire sans arrêt "he or she" à la place de "he".

A propos des langues étrangères, l'espéranto semble intéressant. Il comporte trois genres : masculin, féminin et neutre.
Parfois, le masculin avec le préfixe "vir" et le féminin avec le suffixe "in" se déduisent du neutre.
Exemple : "hundo" = chien mâle ou femelle ; "virhundo" = chien mâle ; "hundino" = chienne.
Bizarrement, d'autres fois, c'est le neutre avec le préfixe "ge" qui se déduit du masculin.
Exemple : "patro" = père ; "patrino" = mère ; "gepatro" = père ou mère.
Mais je ne connais pas assez cette langue pour en dire davantage.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Vocabulaire et genre

le Sam 10 Sep 2011 - 23:06
Polyvalentour a écrit:Je cherche un-e acteur-trice." Shocked
On dirait plutôt "un⋅e acteurice" (un mélange des deux mots)

Polyvalentour a écrit:D'ailleurs, M_hysterie, comment fais-tu ce point médian là (⋅) ? Les miens, Alt+7 (•) et Alt+250 (·), sont différents. D'ailleurs, quand on écrit par ordi, ce n'est pas pratique d'entrer des combinaisons de Alt plusieurs fois par phrase.
Et bien j'utilise les logiciels libres et j'ai installé ubuntu comme distribution et donc je pense que je n'ai pas les mêmes combinaisons que les windows et les macs. Pour écrire un point médian ⋅ je fais (très facilement) altgr+maj+point

Polyvalentour a écrit:Toujours à cause de la concision, je m'oppose à l'obligation d'employer à la fois le masculin et le féminin ("des musiciens et des musiciennes") en l'absence d'épicène de substitution. De même, en anglais, je n'ai pas envie d'écrire sans arrêt "he or she" à la place de "he".
Je crois qu'on dit "they" quand c'est indéfini/neutre.
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Sam 10 Sep 2011 - 23:35
Après quelques recherches, je vois que les espérantophones sont aussi frappés par le féminisme, avec le riisme qui propose une modification de l'espéranto.

En espéranto riiste, le masculin et le féminin dérivent toujours du neutre, respectivement avec les suffixes icx (prononcez "itch") et in.
En espéranto classique : "patro" = père ; "patrino" = mère ; "gepatro" = père ou mère.
En espéranto riiste : "(ge)patro" = père ou mère ; "patricxo" = père ; "patrino" = mère.
Le préfixe "ge" (prononcez "gué") permet à un espérantophone riiste de communiquer sans ambigüité avec un espérantophone normal.

Les espérantophones riistes inventent également le mot "ri" qui veut dire "il/elle", en parlant d'une personne. Précisons que, en espéranto, le mot "gxi" (prononcez "dji"), signifie aussi "il/elle", mais pour un objet ou un animal. Personnellement, j'aime bien le principe.

Mais, selon l'article de wikipédia dont je viens de donner le lien, le riisme propose aussi de supprimer les mots "li" et "sxi" (prononcez "chi"), qui désignent respectivement "il" et "elle" pour une personne, ce que je trouve absurde.

M_hysterie a écrit:On dirait plutôt "un⋅e acteurice"
Je ne connaissais pas. Smile Je vais donc essayer de critiquer un autre exemple : on ne distinguera pas à l'oral "des musiciennes" et "des musicien-ne-s".

M_hysterie a écrit:Je crois qu'on dit "they" quand c'est indéfini/neutre.
"they" désigne effectivement "ils/elles", mais seulement au pluriel. Au singulier, il y a aussi "it" dont le genre est neutre mais, sauf avec une connotation très péjorative, on ne l'emploie pas pour une personne.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 11 Sep 2011 - 11:27
C'est sans doute mon petit côté trop réac, mais je n'aime pas qu'on change trop trop la langue française de manière artificielle.
Par exemple, je suis pas fan du tout "madelle" (je préfère tout simplement "Madame", d'ailleurs à ce propos :http://www.facebook.com/pages/Mademoiselle-la-case-en-trop/184708494934525) ou de "acteurice"...

Par contre, changer cette foutue règle du "le masculin l'emporte", 100 % oui ! Pour la règle de proximité (ou alors de manière logique : on accorde avec ceux qui sont le plus nombreux : hommes ou femmes), qui est d'ailleurs acceptée au Québec.
Et bien sûr pour la féminisation des noms de métier.

Je regrette que le masculin soit le "neutre" du français : le masculin est toujours considéré l'universel. Mais j'ai peur que l'écriture en féminin/masculin en même temps (avec le point médian ou non ⋅) soit lourdingue à la longue .Je n'ai pas lu de livres entiers écrits comme ça, mais je me pose la question...

Bref, pas toujours facile... comment rendre notre langue non sexiste sans pour autant la rendre trop difficile à lire/comprendre.
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 11 Sep 2011 - 13:02
Antisexisme a écrit:Par contre, changer cette foutue règle du "le masculin l'emporte", 100 % oui ! Pour la règle de proximité (ou alors de manière logique : on accorde avec ceux qui sont le plus nombreux : hommes ou femmes), qui est d'ailleurs acceptée au Québec.
Je suis totalement contre la règle de la majorité. Ce serait l'une des pires catastrophes pour la langue française !

Il nous arrive trop souvent de parler d'un groupe de personnes sans savoir si celui-ci comporte plus d'hommes ou plus de femmes.
Si on rend officielle la règle de la majorité, il faudra connaître la proportion homme/femme de chaque pays, chaque ville, chaque classe d'élèves, chaque entreprise, chaque groupe ethnique... On dira "les chinois" mais "les canadiennes" (http://www.muskadia.com/pays_par_pays/ratio_pays.asp). Mais si on l'ignore, comment communiquer ?

Parfois, la proportion homme/femme ne peut être disponible tout de suite pour personne. Par exemple, on serait incapable de choisir entre "les manifestants" et "les manifestantes" avant le décompte.

Il y a aussi les groupes de personne dont la majorité bascule imprévisiblement d'un genre à l'autre.
"J'enseigne en terminale S2. Il y a 20 garçons et 21 filles. Ce matin, mes 41 étudiantes étaient sages."
Le lendemain : "Ce matin, mes étudiants étaient endormis.
-Ah oui, ces garçons ne sont pas très attentifs.
-Les filles non plus. Mais comme deux filles étaient absentes, ce matin, il y avait 20 garçons et 19 filles, soit 39 étudiants."
Le surlendemain : "Ce matin, il y avait autant de garçons que de filles. Comment dois-je les appeler ?"

Et même lorsque la proportion homme/femme est toujours connue, si elle varie, elle peut alourdir le discours. Ainsi, "le nombre d'étudiants était de 30 en 2008, 27 en 2009, 31 en 2010 et 29 en 2011" deviendra "il y avait 30 étudiants en 2008, 27 étudiantes en 2009, 31 étudiants en 2010 et 29 étudiants en 2011".

En outre, maintenant, seul le masculin est ambigu (masculin ou neutre?). Le féminin, lui, est univoque. Si on applique la règle de la majorité, alors le masculin et le féminin seront tous les deux ambigus. Ce sera une égalité tirée par le bas.
"J'ai 25 étudiantes.
-Tu viens de me dire que tu as 25 filles ou bien 25 élèves dont une majorité de filles ?"

Une langue DOIT avoir un genre dominant. Si la langue française avait trois genres comme l'espéranto (masculin, féminin et neutre), le neutre serait automatiquement le genre dominant. Manque de bol, la langue française ne comporte que deux genres.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 11 Sep 2011 - 14:12
Donc il faudrait créer le neutre ? En ajoutant un suffixe/préfixe après/avant chaque mot comme dans l'esperanto ?

En espagnol, pour mettre un mot au masculin et au féminin en même temps on utilise @ (comme amig@). Valable que pour l'écrit.
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 11 Sep 2011 - 14:56
M_hysterie a écrit:Donc il faudrait créer le neutre ? En ajoutant un suffixe/préfixe après/avant chaque mot comme dans l'esperanto ?
Pour les noms, ça ne doit pas être très difficile. Par exemple, dans mon Larousse à 150 000 mots, seuls quatre mots commencent par "gos" : gosette, gosier, gospel et gosse. "gos" pourrait donc être un préfixe candidat. Ainsi, on aurait "gosloup" = loup ou louve, "gossorcier" = sorcier ou sorcière et "gosétudiant" = étudiant-e.

Mais après, il reste les articles, les pronoms, les adjectifs et tout le bazar. Et là, on est parti pour réinventer toute une langue...
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 11 Sep 2011 - 15:04
Je comprends pas pourquoi la règle de la majorité te chagrine tant.

S'il y a beaucoup plus d'hommes que de femmes, on utilise le masculin. S'il y a beaucoup plus de femmes que d'hommes, le féminin.
Si femmes et hommes sont en proportion équivalente : on choisit l'un ou l'autre.

Evidemment, la règle serait très flexible.
En fait, voilà, on choisirait le genre qui nous semble le plus approprié, sans se prendre la tête.
avatar
Invité
Invité

Re: Vocabulaire et genre

le Dim 11 Sep 2011 - 15:12
Antisexisme a écrit:Je comprends pas pourquoi la règle de la majorité te chagrine tant.

S'il y a beaucoup plus d'hommes que de femmes, on utilise le masculin. S'il y a beaucoup plus de femmes que d'hommes, le féminin.
Si femmes et hommes sont en proportion équivalente : on choisit l'un ou l'autre.

Évidemment, la règle serait très flexible.
En fait, voilà, on choisirait le genre qui nous semble le plus approprié, sans se prendre la tête.
Dans ce cas-là, ce n'est plus une catastrophe, mais je reste contre en maintenant le point suivant :
Polyvalentour a écrit:En outre, maintenant, seul le masculin est ambigu (masculin ou neutre?). Le féminin, lui, est univoque. Si on applique la règle de la majorité, alors le masculin et le féminin seront tous les deux ambigus. Ce sera une égalité tirée par le bas.
"J'ai 25 étudiantes.
-Tu viens de me dire que tu as 25 filles ou bien 25 élèves dont une majorité de filles ?"
A part ça, je viens de m’apercevoir que mon préfixe "gos" n'était pas approprié : on confondrait "gosdocteur" avec "gosse docteur".
Contenu sponsorisé

Re: Vocabulaire et genre

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum