Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"11.06.18 23:56NokinheiL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministe07.12.17 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"07.12.17 0:39AëlloonJe veux des Poches!!06.12.17 22:52Aëlloon

Partagez
Aller en bas
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1067
Date d'inscription : 20/10/2013

Denis Baupin le pro-féministe...

le 01.06.16 20:09
Réputation du message : 100% (2 votes)
Pour qui un parti politique est un lieu de libertinage où lorsqu'une femme ne dit pas non, c'est qu'elle consent.

(Je n'ai pas réussir à lire l'article de l'obs mon pc n'arrête pas de crasher).

Mais cette histoire et en particulier sa réaction (aucun début d'excuse de sa part, ce sont ces méchantes femmes qui n'ont pas compris qu'elles étaient un club libertin, ce n'est donc pas sa faute) mais aussi celles que j'ai lu dans la presse qui réclamaient la démission de sa femme (what the fuck n°1), de cécile duflot et de clémentine autain (parce qu'elle a dit qu'elle avait entendu des rumeurs) (what the fuck n°2)  me scandalisent.

[Par contre personne n'a exigé la démission de Jean Vincent Placé (ah oui c'est un homme, il ne peut donc pas être tenu responsable, j'imagine (what the fuck n°2 bis)]

Et je ne parle même pas de celle de je ne sais plus quel écologiste qui a comparé le libertinage de baupin à la présence de femmes trans à EELV (what the fuck n°3).

Le seul point positif à toutes biteries j'ai personnellement trouvé c'est la tribune qui avait été publié par 8 femmes politiques, dont des femmes de droite, contre le harcèlement sexuel (et en particulier le courage de Monique Pelletier d'outer une affaire d'agression sexuelle par un sénateur alors qu'elle était secrétaire d'état aux droits des femmes sous le gouvernement giscard, en 1979).

Quant à savoir si Baupin a fait quelque chose d'illégal, personnellement je m'en contrefous, ce n'est pas parce que ce n'est pas illégal de considérer un parti politique comme un club libertin que ce n'est pas de l'appropriation patriarcale de l'espace public.

Et d'ailleurs ça vaut aussi pour ce forum, me semble-t-il.


Dernière édition par Claire G. le 01.06.16 20:21, édité 1 fois (Raison : agression pas harcèlement)

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1816
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Denis Baupin le pro-féministe...

le 01.06.16 20:56
Alors j'avais noté wtf concernant la demande de démission de sa femme mais je n'étais pas au courant des autres, c'est juste lamentable...

Et sa déclaration tv d'aujourd'hui:" Je ne suis pas le DSK d'EELV " l'est tout autant: ah bon, le phénomène de harcèlement se limite donc à DSK ?

Comment fait-il pour être à autant d'endroits en même temps du coup ?

(Ça n'a rien à voir mais je suis très heureuse que tu sois de retour parmi nous, @Claire G.)

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Denis Baupin le pro-féministe...

le 02.06.16 22:44
Réputation du message : 100% (1 vote)
Le soit-disant libertinage, qui profite toujours aux harceleurs et agresseurs, et impose le silence aux harcelées et agressées... il a bon dos le libertinage !

Tout à fait d'accord avec ton coup de gueule.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1816
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Denis Baupin le pro-féministe...

le 03.06.16 1:03
Je suis entièrement d'accord avec toi concernant le libertinage, Araignée, ça me hérisse que l'on utilise le libertinage pour justifier des agressions sexuelles et du harcèlement, et au final ça contribue à salir l'image du libertinage qui est l'exact contraire de ces horreurs.

Le libertinage c'est la liberté sexuelle de tou-te-s les participant-e-s impliqué-e-s, et certainement pas la liberté à sens unique des hommes de se comporter en prédateurs vis-à-vis des femmes, de les considérer systématiquement comme à disposition et de pouvoir leur faire subir n'importe quoi.

Je suis libertine et qu'on salisse le vrai libertinage ça me rend dingue.

Ça donne du grain à moudre aux puritains et aux fanatiques religieux de tous poils.

D'une bêtise ils font deux catastrophes.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1067
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Denis Baupin le pro-féministe...

le 03.06.16 8:14
[H.S Libertinage] Je ne crois pas qu'il existe un vrai libertinage (qui serait pur et où la consensualité libre et éclairée régnerait sans partage) et un faux (qui serait le domaine où la domination masculine règnerait sans partage), les deux (comme ailleurs, en fait, ni plus ni moins) sont imbriqués, et c'est quelque part aux personnes adeptes - oserais-je dire croyantes ? - de la consensualité libre et éclairée et du libertinage de faire le tri et de dégager les suprémacistes virilistes (parce que c'est bien de ça dont il s'agit) de là. Et encore une fois ce n'est pas spécifique au milieu libertin, c'est exactement ce que montre cette affaire : EELV est un regroupement de partis politiques pour qui le féminisme n'est pas "une affaire de bonnes femmes" (là c'est une citation aussi), et pourtant un de ses députés ose tenir un discours comme quoi le consentement c'est quand elles ne disent pas non, ce qui démontre que ce type se contrefout du féminisme dès lors que ça LE concerne, ce qui pour un pro féministe me chiffonne quelque peu.]

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Zuul

—
Messages : 233
Date d'inscription : 08/05/2015

Re: Denis Baupin le pro-féministe...

le 03.06.16 11:20
Baupin est pas féministe ni pro-féministe, à part dans ses fantasmes. C'est un macho opportuniste qui se prétend féministe pour dominer mieux et plus. Le fait que le 8 mars dernier il se soit mis du rouge à lèvre en sois disant soutiens aux femmes montre bien la stupidité de ce genre d'action et aussi la méfiance qu'on doit avoir contre les hommes qui se prétendent féministes.


Sa défense est la plus typique des agresseurs sexuels qui soient. https://singuliermasculin.wordpress.com/2016/06/01/les-hommes-coupables-rivalisent-dinnocence/
Elle rappel que le langage est outil puissant de l'oppression des femmes. Le libertinage pour cet homme inclus les agressions sexuelles et la séduction est du harcèlement sexuel. C'est tout à fait la connotation-jouissance VS la connotation-souffrance dont parle Christiane Rochefort :

Il y a un moment où il faut sortir les couteaux.
C’est juste un fait. Purement technique.
Il est hors de question que l’oppresseur aille comprendre de lui-même qu’il opprime, puisque ça ne le fait pas souffrir : mettez-vous à sa place.
Ce n’est pas son chemin.
Le lui expliquer est sans utilité.
L’oppresseur n’entend pas ce que dit son opprimé comme un langage mais comme un bruit. C’est dans la définition de l’oppression.
En particulier les « plaintes » de l’opprimé sont sans effet, car naturelles. Pour l’oppresseur il n’y a pas d’oppression, forcément, mais un fait de nature.
Aussi est-il vain de se poser comme victime : on ne fait par là qu’entériner un fait de nature, que s’inscrire dans le décor planté par l’oppresseur.
L’oppresseur qui fait le louable effort d’écouter (libéral intellectuel) n’entend pas mieux.
Car même lorsque les mots sont communs, les connotations sont radicalement différentes. C’est ainsi que de nombreux mots ont pour l’oppresseur une connotation-jouissance, et pour l’opprimé une connotation-souffrance. Ou : divertissement-corvée. Ou : loisir-travail. Etc. Allez donc causer sur ces bases.
C’est ainsi que la générale réaction de l’oppresseur qui a « écouté » son opprimé est en gros : mais de quoi diable se plaint-il ? Tout ça, c’est épatant.
Au niveau de l’explication, c’est tout à fait sans espoir. Quand l’opprimé se rend compte de ça, il sort les couteaux. Là on comprend qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Pas avant.
Le couteau est la seule façon de se définir comme opprimé. La seule communication audible.
Peu importent le caractère, la personnalité, les mobiles actuels de l’opprimé.
C’est le premier pas réel hors du cercle.
C’est nécessaire.

-----

Ce qui me dérrange avec cette histoire c'est qu'au début la presse a ciblé sur le problème du harcèlement sexuel dans le milieu de la politique. Il y a aussi Sapin - qui a reconnu avoir claquer la culotte d'une journaliste - http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/affaire-baupin-les-excuses-de-michel-sapin-sur-l-affaire-de-la-culotte_1790843.html et dont on ne parle plus aujourd'hui. Déjà réduire la question du harcèlement sexuel systémique des femmes par les hommes au travail - et pas seulement dans le milieu de la politique - est une stratégie que je trouve regrettable. Mais petit à petit ca c'est déplacé du problème du sexisme dans le milieu politique, au seul cas de Baupin. Du coup il n'y aura pas plus de conséquences que pour l'affaire George Tron, un cas isolé d'un mec "un peu lourd"  http://www.crepegeorgette.com/2016/05/09/dragueur-lourd/

Des Baupin y en a par paquet de millions en gaule, y en a même qui font les éditos sur libé - attention c'est du gros machisme bien affreux - http://www.liberation.fr/chroniques/2016/05/23/la-complainte-du-male-aime_1454626
des éditos qui ne s'adressent qu'aux "Frères humains qui après moi bandez, je me demande comment vous vous sentez depuis que votre masculinité est collée au mur de la honte et qu’il vous faut tenter de vous dépatouiller d’une suspicion généralisée, pas forcément infondée, même si très claironnée et assez manigancée."
Luc Le Vaillant est un multirécidiviste mais il donne une bonne idée de la gravité du problème chez les français.
Il y a quelques réactions féministes à ce crachat
sur Rue 89 - attention ne lisez pas les commentaires si vous voulez pas ruiné votre moral  -
http://rue89.nouvelobs.com/rue69/2016/05/24/freres-humains-apres-bandez-copie-vaillant-corrigee-264119

et sur Bondy blog une réponse que je trouve bien qui s'adresse aux  "Sœurs humaines qui après d’autres, mouillez, je me demande comment vous vous sentez quand votre féminité désirante est tour à tour glorifiée par la domination masculine et épinglée au mur de la honte comme l’apanage de la frivolité, et qu’il faut vous dépatouiller d’une suspicion généralisée, forcément infondée, d’avoir cherché les agressions et diverses formes de harcèlement dont vous êtes quotidiennement victimes de la part du sexe fort mâle intentionné."
http://bondyblog.liberation.fr/201605250001/la-complainte-du-male-qui-aime-secouter-ecrire/
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1816
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Denis Baupin le pro-féministe...

le 03.06.16 14:53
Je suis aussi gênée par le traitement des médias de cette affaire, et notamment ce qui m'ulcère est le fait qu'ils osent encore se poser la question "Y aurait-il du harcèlement dans le milieu politique ?" avec une naïveté bien chargée de mauvaise foi.

Car tout le monde sait parfaitement en son fort intérieur que le harcèlement est une réalité permanente et omniprésente de notre société, et qu'aucun milieu n'est épargné, même les masculinistes hypocrites qui nous saoûlent de leurs male tears.

La question du harcèlement devrait effectivement être traitée dans son ensemble et pas dans un compartimentage bien confortable pour se planquer et éviter de regarder la réalité en face.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Contenu sponsorisé

Re: Denis Baupin le pro-féministe...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum