Derniers sujets
» Nouvelle parmi vous
par MegP Hier à 7:01

» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par MegP Hier à 6:59

» Le voile
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:44

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» Une nouvelle arrivée
par Dihya Lun 7 Aoû 2017 - 19:27

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00

» Bonjour tout le monde !
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:29


L'éducation féministe dans le combat de l'abolition de la prostitution

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'éducation féministe dans le combat de l'abolition de la prostitution

Message par IF-revelista le Lun 16 Mai 2016 - 14:08

Apparemment je suis très incomprise sur ce forum depuis mon arrivée.

Si j'ai lancé cette discussion, c'est justement pour avoir différents avis sur ma problématique, y compris ceux des personnes concernées. Qui serais-je pour me faire des idées toutes faites et porter atteinte à mon propre sexe ? Qui serais-je pour penser que les victimes n'ont pas leur mot à dire dans le débat ainsi que dans le dénouement ? Je suis juste INCOMPRISE.

Le but de mon livre est de raconter une fiction tout en alarmant les lecteurs de la gravité du fléau en question, et en mettant en avant une idée progressiste bien que relativement insuffisante et non partagée par tout le monde. Éradiquer la prostitution signifierait réduire les violences qu'on subit en général, et pas seulement dans le cadre du commerce du sexe.

Je ne crois pas qu'on s'illusionne sur ses raisons d'entrée en prostitution, je n'ai jamais écris pour viser/offenser une personne précise mais pour simplement communiquer ma proposition par rapport à l'implication de l'éducation féministe dans la perspective d'éradication. D'ailleurs, je ne rentre pas dans les causes dans mon écrit, justement parce que je ne peux pas. Il faudrait que je fasse une étude psychanalytique pour ce fait, et ce n’est pas ce qui m’intéresse. Je dis simplement que ce n'est pas suffisant pour le dénouement.

Pour arriver à conclure mon cheminement et présenter mon idée le plus explicitement possible, il ne m'a pas été possible de m'arrêter sur une seule composante de la problématique à nature très complexe. J'estime mériter un minimum de respect par rapport à un travail que je n'ai pas fait uniquement pour le plaisir mais pour transmettre une morale réformatrice sur le plan intellectuel du moins.

Je voudrais sincèrement qu'on arrête de lire mes idées à travers une ou deux phrases avancées dans le cadre d'une sous-discussion dans ce fil, car en lisant mon livre, mêmes les plus opposantes par rapport à ce que j'avance comprendront que mon objectif est très noble et réfléchi, ayant comme unique motivation la libération de la femme en tant qu’entité forte et sublime pouvant réellement régner, et j’y dénonce toutes sortes de violences ou formes de patriarcat. Un objectif toutefois symbolique puisqu'il s'agit beaucoup plus d'une morale.

Je suis là pour discuter et échanger dans le respect et l'ouverture d'esprit. J'accepte donc d'être critiquée lorsqu'il s'agit d'une critique constructive et non subjective basée sur "quelque chose que j'ai sous-entendue".

_________________
"Je ne crois pas en l'égalité hommes-femmes, je crois en la supériorité des femmes"

IF-revelista
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 22
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation féministe dans le combat de l'abolition de la prostitution

Message par Iridacea le Lun 16 Mai 2016 - 14:56

Le problème que je vois, c'est que tu es arrivée sur le forum en étant désireuse d'avoir des critiques sur l'idée du livre. Bon, il y a déjà une première ambiguïté, c'est que c'est difficile de savoir si tu souhaites que l'on critique le principe de l'ouvrage (la nouvelle d'essai) ou son contenu, ce qui est difficile sans y avoir accès.

Après, tu as développé des idées au cours de cette discussion, idées qui, bien que probablement moins bien développées que dans un ouvrage d'une centaine de pages, sont tout de même révélatrices de ta pensée. Or, ces idées, bien que très nobles, sont parfaitement criticables, c'est à dire qu'on peut évaluer si elles sont bonnes, mauvaises, ou incomplètes.

Il ne suffit pas de dire que ces idées, ton ouvrage, ne sont que l'expression d'une opinion personnelle, pour les rendre incriticables ou impossibles à remettre en question. Je suis très perplexe de lire que tu cherches un débat contradictoire, tout en répétant que ce que tu écris n'est que ton avis. Ce d'autant plus que tu sembles avoir un projet de société ; c'est à dire que tu comptes agir sur le monde en proposant des mesures pragmatiques, donc dépasser la portée du simple avis personnel.

Je suis d'ailleurs un peu déçue que tu ne répondes pas à mes derniers messages, où j'essaye de développer de façon argumentée ce qui me gêne dans ce que je comprends de ta démarche. Non pas qu'elle est mauvaise per se, mais parce qu'elle me semble avoir certains biais, qui limitent fatalement sa portée.

Pour conclure, je te déconseille de renvoyer les gens à un livre qui n'est pas très accessible (il faut avoir un compte Amazon, de l'argent à dépenser dans un ouvrage, une liseuse électronique ou les connaissances techniques pour convertir le fichier) en guise de réponse. Si tu souhaites que les gens te critiquent sur le contenu du livre, il faut que ce dernier soit disponible. Sinon, le débat portera sur ce qui est accessible, à savoir, ce que tu as pu écrire ici.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice

Messages : 2876
Date d'inscription : 12/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation féministe dans le combat de l'abolition de la prostitution

Message par shun le Lun 16 Mai 2016 - 18:51

Je pense que IF-revelista enverra probablement son livre en version PDF à qui le lui demandera.
Pour le moment je ne l'ai pas encore lu, j'avais d'autres choses plus urgentes à faire, mais je le lirai, ne serait-ce que pour savoir de quoi il est question avant de ré-intervenir (ou pas) dans ce fil.
avatar
shun
Hystérique
Hystérique

Messages : 633
Date d'inscription : 10/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation féministe dans le combat de l'abolition de la prostitution

Message par Araignée le Lun 16 Mai 2016 - 19:24

@IF-revelista a écrit:
@Araignée Je ne vais pas avancer de long commentaire car je me suis déjà assez expliquée par rapport à tes critiques assez déplacées. Apparemment ton implication personnelle fait que tu visualises le fléau d'un point de vue très subjectif, refusant ainsi toute idée nouvelle par rapport à la bible de tes croyances.
OK, ce sont mes critiques qui sont déplacées, et mon système (pardon, ma bible) de croyances qui continue à m'aveugler... Bouh, je suis une vilaine parce que j'ose dire que ce que tu écris est violent.

@IF-revelista a écrit:Décrédibiliser mes idées ne crédibilisent pas pour autant les tiennes, et je te demande de simplement ne pas te placer toi non plus en position de psy sans m'avoir lu et encore moins d'experte en matière de critique littéraire.
Franchement, te lire ici m'est suffisamment pénible comme ça, donc non, je ne vais pas lire ton bouquin, c'est sûr.

Je vais plutôt faire la seule chose qui me protège de ton ton hautain et de ta violence : te mettre en fonction ignore.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4515
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éducation féministe dans le combat de l'abolition de la prostitution

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum