Derniers sujets
» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Hier à 23:52

» Nouvelle parmi vous
par MegP Hier à 14:14

» Le voile
par michekhen Hier à 13:51

» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par MegP Mer 16 Aoû 2017 - 6:59

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» Une nouvelle arrivée
par Dihya Lun 7 Aoû 2017 - 19:27

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


C'est quoi "être une femme" ?

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est quoi "être une femme" ?

Message par erulelya le Mar 30 Mai 2017 - 16:43

Merci a vous deux @shun et @araignée j'avais parlé de cette problématique sur la première page, et j'osais pas radoter.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1762
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi "être une femme" ?

Message par Aëlloon le Mer 31 Mai 2017 - 23:32

Pareil, entièrement d'accord avec la définition faite par @Shun :
j'ai spécifié dans mon avant-dernier message qu'il s'agissait d'un ajout "spécial maternité", ce qui n'exclut absolument pas les réalités vécues par les femmes non-mères, qu'elles soient cisgenre ou pas, et qu'elles soient non-mères par choix ou pas.

Les femmes-trans, par exemple, sont avant tout femmes à mes yeux, et je me trompe peut-être, n'étant pas à leur place, mais je pense que c'est leur faire injure que de les considérer d'abord voire uniquement comme trans au lieu de les considérer d'abord comme femmes, voire (de préférence) uniquement comme femmes.

Les femmes sont multiples, diverses et différentes, et les réduire à une seule définition est la première et la pire des discriminations que l'on puisse leur faire subir.

En tant qu'agent de sécurité évènementielle (=spectacles, concerts etc), qui a donc été chargée de palpations de sécurité (car on ne dit pas "fouilles", terme réservé à la police/gendarmerie et autres organes d'Etat), j'ai eu à effectuer certaines desdites palpations sur des femmes qui étaient absolument ravies d'êtres reconnues comme telles parce que ne rentrant pas dans les normes que le patriarcat tente sempiternellement de nous imposer.

Comme des femmes trans, ou des femmes cis n'ayant pas un corps normé et que mes collègues ne parvenaient pas à identifier en tant que femmes au premier coup d'œil.

Combien de fois ai-je reçu des " Oh merci !!! J'en ai tellement marre qu'on me prenne pour un mec !!! ", avec des yeux humides tant ils étaient remplis à ras bord de gratitude.

Je n'oublierais jamais leurs regards, c'est la plus belle et la plus grande des reconnaissances que j'ai jamais eue dans ce métier.

Donc cela dit, je pense que la maternité est l'une situation où le patriarcat s'exprime le plus dans toute sa criante horreur, je pense que ça doit également être le cas en situation de prostitution ou en situation de parcours de transition, par exemple.

Il existe des points névralgiques, des situations dans lesquelles le sexisme est encore plus écrasant et où son évidence se manifeste de façon absolument indéniable, ce en quoi je rejoins totalement les commentaires d'@Erulelya concernant les projections faites par les adultes sur les enfants: il s'agit bien de constats objectifs, réellement validés par des études solides.

Et en tant que mère d'un bébé de sept mois (bientôt huit), je sais d'expérience à quel point il est difficile, par exemple, de trouver des vêtements non-genrés.

On se farcit systématiquement du bleu pour les petits garçons et du rose pour les petites filles, des matières solides pour les petits garçons, et des matières beaucoup plus fragiles pour les petites filles, et ça commence dès la naissance.

Donc c'est bien une réalité, à laquelle il est extrêmement difficile d'échapper (à moins d'être hyper riche ou de coudre tous les vêtements soi-même, truc qu'évidemment tu n'as pas le temps de faire quand tu es maman solo).

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi "être une femme" ?

Message par Dihya le Ven 2 Juin 2017 - 15:49

Je suis plongée dans la lecture du "deuxième sexe" de Simone de Beauvoir, je me dis que sa vision des choses reste très intéressante à l'heure actuelle quant ce qu'est être une femme...
avatar
Dihya
Hystérique
Hystérique

Messages : 503
Date d'inscription : 22/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi "être une femme" ?

Message par Aëlloon le Sam 3 Juin 2017 - 0:31

Alors ça va probablement faire halluciner certaines d'entre vous, mais je ne l'ai pas lu (enfin pas fini car pas le temps, trop de trucs à lire ^^)... :dents

Par contre, j'ai lu Mémoires d'une jeune fille rangée quand j'étais ado ou jeune adulte, et ce livre m'a beaucoup marquée.

Notamment dans sa précision pour décrire la façon dont on nous apprend à ne pas nous regarder, ne pas nous connaître, porter un regard pudique/puritain/désexualisant sur notre propre corps, comment on nous apprend à ignorer nos désirs, à les mépriser, à les refouler...

Comme on nous apprend à réserver notre côté sexuel aux autres et aux hommes en premier lieu, et comment on nous dépossède de notre sexualité et donc d'une part immense de notre personnalité en tant qu'individue.

Ça a été un enseignement profond, riche, qui a résonné et résonne encore dans tous mes choix personnels.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi "être une femme" ?

Message par Coquelic0t le Jeu 13 Juil 2017 - 9:43

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170712.OBS2015/on-a-retrouve-l-etude-citee-par-despentes-sur-les-filles-les-garcons-et-les-yaourts-sales.html

Des adultes font manger des yaourts salés à des enfants : cela nous en dit beaucoup sur l'intériorisation des stéréotypes de genre par les petites filles.

Coquelic0t
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 47
Date d'inscription : 18/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

auto-gynéphile auto-érotisme et filles féministes radicales

Message par Reiko le Sam 5 Aoû 2017 - 19:19

mon troisième posting sur mon livre-online parle de s'aimer d'aimer son propre corps et comment y prendre soin

une semaine et demi  je lis sans arrêt le blog 'Gender Trender', lu près de 7 essais et mille commentaires, j'ai lu cet essai et ses 569 commentaires son lien est plus bas


Two Kinds of Male-to-Female Transsexuals

The classification system of MtF transsexuals that we believe to be correct was
developed by the psychologist Ray Blanchard in a series of studies conducted at
the Clarke Institute of Psychiatry in Toronto and published between 1985 and
1995. (Blanchard’s relevant oeuvre includes more than 20 articles; we provide
only a summary of his conclusions.) Blanchard’s studies reported data on hundreds
of transsexual males (that is, males who hoped to become or had become
women), as well as other individuals who were male with respect to birth sex
and did not desire sex reassignment surgery, but who sometimes presented
themselves, or thought of themselves, as female. Participants in these studies were
representative of gender patients in Canada, and were probably also quite similar to
patients seen in the United States and Western Europe. Blanchard’s goal was to
make sense out of the diversity of patients that gender clinics saw.

With respect to sexual orientation, Blanchard studied four groups of seemingly
diverse male participants: homosexual (entirely attracted to other males),
bisexual, heterosexual, and asexual. In three key studies, Blanchard (1985, 1988,
1989a) showed that homosexual transsexuals were different in a number of
respects from members of the three other groups, and that members of the latter
groups did not differ much among themselves.These differences included age
of presentation at the gender clinic, history of childhood femininity, and most
importantly, history of erotic arousal in association with cross-dressing and
crossgender fantasy.These findings supported the division of MtF transsexualism into
two types: homosexual and nonhomosexual. Blanchard’s work provided a
parsimonious and compelling taxonomy for the apparent sexual diversity among MtF
transsexuals, reducing the four types of MtF transsexuals to two fundamentally
distinct subtypes

Autogynephilic Male-to-Female Transsexualism
 
Arguably, Blanchard’s most important contribution was recognizing and elaborating
the phenomenon that united the three nonhomosexual transsexual subtypes:
autogynephilia. Autogynephilia is “a male’s propensity to be attracted to
the thought or image of himself as a woman” (Blanchard 2005)

Bailey, J. Michael.
Triea, Kiira.
Perspectives in Biology and Medicine, Volume 50, Number 4, Autumn
2007, pp. 521-534 (Article)


What many transgender activists don't want you to know and why you should know anyway

GallusMag est une femme féministes radicales qui a des connaissances vastes sur l'informatique sur la psychologie humaine sur le corps humain et sur les sociétés humaines, elle est multi-langues anglais et scandinave et elle est la seule propriétaire et modératrice de ce blog populaire

je connais la théorie de Ray Blanchard et supportée par la psychologue Anne Lawrence et les deux thérapeutes qui ont écrit cette compilation et d'une minorité de psychologues à travers le monde

en fait l'auto-gynéphylie est un type d'auto-érotisme et ces deux états sont en fait très santé parce que la personne s'aime et à cause elle prendra mieux soin de son corps et qu'elle vivra heureuse en les sociétés humaines

à mainte reprise les femmes radicales partout sur ce blog ont répondu aux hommes en colère qui se disent femmes, elles leurs ont dit 'vous pouvez vous féminiser comme vous voulez mais que vous le fassiez comme mâle humain donc homme ou garçon vous ne serez jamais des femelles humaines', j'ai toujours été d'accord à ce qu'elles leurs disent et je promeus ce droit depuis très longtemps  


Dernière édition par Reiko le Sam 5 Aoû 2017 - 19:39, édité 1 fois (Raison : mettre mots phrase en italique)

_________________
Un petit récit coloré optimiste à comment un garçon peut se féminiser avec ses mains La vie des silverfish

Ma série colorée Une fille au pays des garçons menus

Un livre on-line La santé pour les garçons féminins
avatar
Reiko
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 45
Date d'inscription : 30/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi "être une femme" ?

Message par Claire G. le Sam 5 Aoû 2017 - 19:56

Moi je ne suis pas d'accord avec ce qu'elles disent, mais absolument pas du tout. Et je pense par ailleurs que l'autogynéphilie (qui n'est pas un concept venant de féministes radicales mais bel et bien d'experts en transexualisme, maladie déclarée inexistante par l'OMS, donc d'experts en rien) ne sert qu'à justifier le pouvoir qu'avaient ces experts sur les personnes qu'ils diagnostiquaient comme atteintes de la dite maladie (maladie qui n'existe pas).

Je pense que la position des ces experts par rapport à leurs patients était proche de celle de gourou par rapport à leurs adeptes au sein d'une secte, et je trouve malheureux que des féministes utilisent la littérature produite par des experts dans une maladie qui n'existe pas.

Les mêmes experts à l'époque considéraient d'ailleurs aussi l'homosexualité comme une maladie et la traitaient avec des méthodes très douteuses(électrochocs entre autres).

A quant la justification de la transphobie par les travaux de Mengele, je demande ?

Parce que l'agressivité c'est pas très bien, et parce qu'en plus elle écrit bien mieux que moi je te renvoie à ce travail de Julia Serano sur ce sujet (et parce qu'il me semble que tu lis l'anglais)

https://medium.com/@juliaserano/debunking-trans-women-are-not-women-arguments-85fd5ab0e19c

en particulier ses écrits sur l'autogypéphilie et pourquoi faire l'apologie de ce concept c'est pas très très bien (elle évoque le transexualisme dedans parce qu'il me semble que ce texte a été écrit avant que cette maladie mentale cesse d'en être une)

http://www.juliaserano.com/av/Serano-CaseAgainstAutogynephilia.pdf


Dernière édition par Claire G. le Sam 5 Aoû 2017 - 20:36, édité 1 fois

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1031
Date d'inscription : 20/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi "être une femme" ?

Message par Reiko le Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

j'ai pensé une semaine avant de poster ce message, je le jugeais trop violent mais important de montrer le blog de GallusMag (erreur je lis son blog plus 2 semaines)

aussi cet essai sur les quatre sexualités des femmes transgenres

je ne crois pas que Ray Blanchard et les trois autres psychologues voulaient faire du mal aux femmes transgenre, il a pris le mot auto-gynéphilie parce que ce mot fait partie du jargon universitaire

j'écris plus le mot auto-érotisme parce que ce mot note plus un état sain

un garçon à la capacité d'affiner son corps s'il le sait et son choix à y faire est sain et vient d'un sentiment profond pour qu'il soit heureux en sa société animale

je lis un huitième essai en ce moment et je vous reviendrai ici à propos d'un message de GallusMag à une maman qui a perdu sa petite fille au puissant lobby du transsexualisme

ajout édition

merci @ClaireG, je vais arrêter le huitième de GallusMag et lire celui de Julia Serano, j'ai acheté son titre Whipping girl 30$ CAN, pas encore lu

_________________
Un petit récit coloré optimiste à comment un garçon peut se féminiser avec ses mains La vie des silverfish

Ma série colorée Une fille au pays des garçons menus

Un livre on-line La santé pour les garçons féminins
avatar
Reiko
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 45
Date d'inscription : 30/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi "être une femme" ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum