Derniers sujets
Présentation de MickaëlAuroraHier à 16:28TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaSalut à tou.te.sVen 17 Nov 2017 - 10:07LuceBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenbonjour tout le mondeLun 13 Nov 2017 - 18:21jojojoBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaPedro KazumiMar 7 Nov 2017 - 0:11IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58AëlloonComment réagir face à l'antiféminisme ?Jeu 2 Nov 2017 - 20:25Aëlloon"non-binaire" c'est quoi ?Mer 1 Nov 2017 - 5:13Reiko

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Illidan
Banni·e
Messages : 11
Date d'inscription : 26/04/2016
https://youtu.be/nKbFFPfQQhY

Re: Bonjour

le Mar 10 Mai 2016 - 0:39
(re-3615 MyLife ^^) : Alors ça y est j'ai bien été en Mayenne comme prévu, j'ai beaucoup roulé, et la voiture a super bien fonctionnéE, et après tout les (gros) travaux mécanique que j'avais fait dessus il y a quelques jours et dont j'avais parlé ici. Avant de partir je l'avais même aussi re-lustrée et tout et tout(c’est pas que je suis hyper maniaque non plus, mais c'est une ancienne voiture de collection que j'ai rénové de A à Z, donc bon, après toutes les heures que j'ai passé dessus, c’était normal de la re-faire briller^^)
Et j'ai bien été voir comme prévu des amiEs, une ancienne maison à rénover en campagne que j'ai déjà réservé pour y déménager les prochains mois, et dont j'avais parlé aussi dans ce fil, ainsi que ma meilleure amie et ma "copine/amie proche" qui devait donc passer 4 jours en vacance chez elle (elle habite pas/plus tout prés elle non plus, pour raisons professionnelles ...)

Par contre, léger changement de programme car quand je suis arrivé elles venaient déjà de passer 2 jours ensembles, puis elles se sont prises la tête (pour des conneries de rien du tout, ça leurEs arrive parfois, faut pas s’inquiéter ^^), du coup ma copine est partie chez ses parents qui habitent eux aussi dans la région puis elle m'a sms pour que je passe la chercher chez eux (Elle a sa voiture aussi, mais c'était histoire que je passe chez ses parents, qui me connaissent bien car ce sont aussi mes "ex-beaux-parents" de longue date, en quelques sortes ^^). Je suis donc passé la voir dans l’après midi le samedi et on est resté-e-s longtemps à discuter dans leur-e-s coure car ses parents avaient un repas avec des invité-e-s et j'avais pas envie de m'incruster... (c'était ma "copine"/ex/"amie de longue date" que je venais voir, pas ses parents et encore moins leur-e-s ami-e-s^^) Bref ... Donc on devait passer ensemble comme prévu-e-s ensuite voir ma meilleure amie mais comme elles s'étaient prises la tête toutes les deux, je suis passé voir cette autre amie seul, puis on à discuter chez elle aussi, de pleins pleins de trucs (jusqu’à au moins 2/3 heures du mat, j'étais crevé^^).
Ha sinon j'ai eu des nouvelles de mon amie lesbienne, en fait elle à (encore)une nouvelle copine ^^ Mais j'ai pas eu le temps de la voir, elle était sortie samedi soir et j'ai pas eu le temps le dimanche car je suis passé chez ma mère qui est elle aussi dans cette région (en fait c'est ma région d'origine, ça explique tout^^ Et comme j'y vais pas souvent, quand j'y vais j'en profite pour voir tout-e-s le monde dans la foulée ^^)
Du coup dimanche soir après avoir fait d'autres trucs dans la journée, j'étais + que crevé alors je suis resté dormir chez ma mère, le lendemain j'ai aidé mon beau père(avec qui je m'entend bien) qui devait bricoler des trucs dans sa maison alors on a été faire 2/3 courses ensemble pour des bricoles à quelques kilomètres, et on est partis avec ma caisse.

.... Enfin bref, j'ai pas arrêté de m’activer et bouger depuis 3 jours et la je suis rentré tranquillement, on est lundi soir et depuis samedi matin ou je suis parti, j'ai déjà fait prés de 1000 kilomètres au compteur... Voila pourquoi j'étais stressé au début de ce fil quand j'expliquais que je devais changer mon l'embrayage, ma boite de vitesse et mon pot sur mon parking en urgence sur une ancienne Porsche, (ancienne... mais très belle !!!) devant chez moi et sous la pluie, et au début de ce fil je venais à peine de juste la mettre sur chandelle et de commander des pièces détachées^^ (le pot et la boite en super état je les avaient par contre déjà récupéré-e-s pour presque rien avant sur des épaves trouvé par des annonces...)

(Fin de 3615 Mylife^^)

@Iridacea : oui, je reconnais parfaitement ton discours, enfin... je veux dire que reconnais bien dans ce que tu as écris comme étant un discours féministe qui ne m'est pas étranger, j’entends par la je savais déjà un peu ce que tu me dis mais, je dois dire pour avoir souvent lu des trucs de ce genre, que tu résumes bien le truc et que tu t'exprimes très bien !! En tout cas je ne met rien en doute, je sais que le harcèlement de rue existe, ma meilleure amie m'avait même confié des trucs aussi à ce sujet comme par exemple quand elle faisait un stage dans une grande ville et qu'elle finissait tard, elle devait faire beaucoup de marche a pied tard le soir , et des fois en plus de risque de harcèlement, ça peut même être hyper stressant, bref..... (g compris ^^)

@erulelya : ha ben c'est dommage, mais je ne joue plus a Aion, j'y avais joué pendant 1 ou deux ans(environ) lorsque le jeu venait de sortir en europe il y a déjà quelques années et qu'il était par abonnement (je sais plus s'il l'est toujours), depuis j'ai un peu laissé tomber les jeux vidéos, je n'ai plus trop la tête à ça depuis un moment, c’est dommage car c'est un très bon dé-stressant (bien que des fois y'en a qui s'énervent ou qui stress tellement qu'on se demande pourquoi ils jouent ^^)

@Aëlloon : Ha ben ça alors ^^ Je connaissais déjà le texte que tu cites, ceci dit je pense que cet homme est réellement un dominant et un oppresseur, de plus s'il enseigne, il peut effectivement être aussi en relation de pouvoir .... et avouer être un oppresseur dans ce cas, c'est "un peu facile", il va se faire "bien voir" par les féministes radicales entre autre c'est clair, mais ce que je constate, c'est que pour un homme, écrire des pavés qui vont dans ce sens la ne le rend pas moins oppresseur ou moins dominant pour autant ....  au mieux il sera bien pro-féministe, je reconnais bien ce type de discours, je ne conteste pas dans le sens général non plus, même si je sais aussi que moi je risque de me faire bien plus que lui "taper sur les doigts" dans le "féminisme" en m'obstinant à dire que je n'oppresse pas ni ne domine pas, (NotAllMen+etc^^) et pourtant ... dans les faits ... et concrètement ... bhaaa le but final est pourtant bien de ne pas opprimer ni dominer, ou j'ai mal compris-e, et dans ce cas, il ne faut donc pas simplement avouer le faire et en avoir conscience juste en écrivant des pavés sur des blogs comme le ferait un homme pro-féministe typique... Mais plutôt NE PAS ou PLUS le faire ...
=> Du coup si on fait tout pour NE PAS opprimer, alors on ne peux pas/plus admettre être un oppresseur, (c'est logique^^) et donc alors on ne peut plus écrire des textes qui dit qu'on est oppresseur et donc on ne peut donc plus être pro-féministe ... comme cet homme.... mais je suppose qu'on peut toujours être "féministe" quand même ....
(D’où la "subtilité-e", enfin bref c'est compliqué-e quand même ^^ Mais je ne parle pas du tout pour ce forum qui est d'un très haut niveau de réflexion je trouve, ni même de ses membres hein... mais d'ailleurs sur le net et dans d'autres groupes, voir même aux USA, bref ... pas facile quand même, et malheureusement, ce soir, je n'ai pas/plus trop la tête pour y réfléchir mieux que ça....)

Pour la répartition des tâches dans le travail de la conversation, j'ai juste survolé un peu mais j'étudierai ça plus tard à tête reposée, la je viens à peine de rentrer d'un long voyage ^^ voila Smile


A++ Bonne soirée !!!
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1790
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Bonjour

le Mar 10 Mai 2016 - 21:46
Oulah oulah...

Bon alors reprenons: ce que cet homme explique (brillamment) c'est qu'en étant un homme, donc rangé dans la classe homme, on est de fait un oppresseur, qu'on en soit conscient ou pas !

Ce n'est pas qu'il cherche à être un oppresseur mais au contraire qu'il a conscience d'être du bon côté du sexisme donc du côté des dominants et que du coup, qu'il le veuille ou non, il participe de toutes façons au maintien d'une dynamique patriarcale (de façon active ou passive, consciente ou pas), comme absolument tous les hommes sur Terre, qu'ils le veuillent ou non et qu'ils en soient conscients ou non.

Son travail était justement de faire comprendre à ses étudiants hommes qu'eux aussi sont oppresseurs, doivent en prendre conscience et l'admettre car c'est le premier pas dans la direction de l'égalité: reconnaître ses privilèges d'homme dans une société patriarcale.

Voilà pourquoi sa démarche est aussi importante, d'autant plus qu'elle est extrêmement rare chez un homme: la plupart des hommes se voilent la face et ne supportent pas d'être mis en face du miroir de cette réalité car elle ne les place pas dans le beau rôle.

Cet homme, auteur de cette analyse remarquable d'autocritique et de lucidité, est malheureusement mort.

C'est plus clair ?

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Illidan
Banni·e
Messages : 11
Date d'inscription : 26/04/2016
https://youtu.be/nKbFFPfQQhY

Re: Bonjour

le Mar 10 Mai 2016 - 22:40
@Aëlloon : oui c'est plus clair, merci pour tes précision Smile
Mais cela ne signifie pas que j'ai tort non plus quand je pense que ce type est réellement un dominant et un oppresseur, il précise même ça à la fin de son discours :
Steven P. Schacht a écrit:Les règles des divers groupes d’hommes auxquels j’ai appartenu prescrivait qu’on ne devrait jamais être violent envers une femme. En conséquence, même si j’ai grièvement blessé d’innombrables hommes, je n’ai jamais été physiquement violent envers les femmes. Néanmoins, quand j’étais plus jeune, j’ai souvent utilisé mes ressources économiques pour contrôler et abuser de nombreuses femmes.
Alors bien sur, il n'a jamais frappé de femmes donc tout va bien.... il peut être pro-féministe sans problèmes voir même "féministe", sauf que ... c'est un dominant et un homme violent, point !
C'est peut être aussi un oppresseur comme tout les hommes de la terre, sauf que je pense qu'il l'est bien plus que moi en tout cas (les choses ne sont pas toujours binaires..).

Mon père aussi était un homme brillant, diplômé, intelligent et tout, et une très bonne personne. Il n'a jamais frappé ni ma mère ni aucune femme dans sa vie, ni même un animal ... mais ... c'était un homme violent quand même, moi par contre il pouvait me frapper, c'était normal, j'étais un "homme".. enfin un garçon quoi... et pas juste des claques quand j'étais gamin mais carrément comme genre j'oubliais mon vélo sans le ranger dehors alors il se jetait sur moi en me serrant avec ses genoux par terre et me criblait de coups de poings dans les épaules comme un punchingball (dans les épaules car ça laisse pas de marques, je l'ai compris plus tard..).
Bon après ... je m'en fout en fait, et la dernière fois qu'il a voulu me frapper, c'était avant que je fugue vers 17/18 ans, et en plein divorce de mes parents (c'était moi qui prenait tout pour eux par contre...) et comme j'étais devenu plus baraqué et plus confiant en moi, alors j'ai attrapé et bloqué son poing quand il a voulu me frapper, et je l'ai immobilisé ... en le regardant droit dans les yeux de façon très calme, sans rien dire, sans bouger, sans haine, sans colère ... puis il est devenu rouge et il est parti sans rien dire .... en fait je me suis aperçu après que je l'avais vraiment dominé ...  à la fois physiquement et mentalement ...

Je suis contre la violence et la domination, mais dans certain cas dans ma vie, pour me protéger ou me défendre, comme quand des fois quand j'étais à la rue par exemple ou après face a des "tarés alcoolisés qui cherchent la merde", j'ai déjà du dominer de cette façon des hommes violents, sans violence mais par la domination mentale et physique, ils ne me font pas peur du tout, c’est aussi pour cela que ça fonctionne car justement je sais les dominer facilement ... mais je n'aime pas ça .....
Par contre tout les hommes avec qui j'ai eu des confrontations de ce genre et tous, sans exceptions, ont finit par me respecter... presque un respect d'admiration, car je ne vais jamais plus loin et je me suis toujours arrêté dés que je sentais la peur ou l'angoisse dans leurs yeux, enfin bref c'est inexplicable cet état de domination, même si dans mon cas c’était uniquement pour calmer ces hommes ....
Enfin moi au moins je n'ai jamais été violent de ma vie, ni abusé personne, contrairement à ce type que j'ai cité plus haut, voila pourquoi relativement je pense que ce type est bien un oppresseur et un dominant, (d'ailleurs il le dit bien lui même, donc voila..) Alors que moi si je suis "oppresseur" ce n'est pas à titre personnel si j'ai bien compris mais juste en raison de mon genre de naissance..
(Même si j'ai été un peu transgenre en fait à une période, du coup je ne suis pas non plus cis, donc pas vraiment "homme" non plus, mais ça c’est encore une autre histoire....)

Voila !! (sinon oui, c'est très clair ^^)
avatar
Zuul
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 233
Date d'inscription : 08/05/2015

Re: Bonjour

le Mer 11 Mai 2016 - 9:20
Réputation du message : 100% (3 votes)
En fait tu es un gars gentil (Nice Guy) qui n'est pas comme les autres hommes (not all men). Et tu viens dire ca sur un espace féministe. Ca me fait dire que tu es un dominant tout à fait comme les autres puisque la seul chose qui t’intéresse c'est qu'on sache que tu est gentil (tu devrais lire sur le poirisme ca devrais te servir) et réduire la cause féministe à ton histoire personnelle (typiquement une attitude dépolitisante de dominant). Le fait que tu affirme ne pas être un "vrai homme" tout en expliquant que tu sais facilement jouer au plus fort et te servir de ton éducation masculine avec les machos alcoolisés quant ca t'arrange me semble très paradoxale. Même si tu était "un peu transgenre" à une époque, tu ne te présente pas aujourd'hui comme une femme. Rien que le fait que tu ai le choix d'utilisé les codes de la masculinité quant ca peut te servir est un privilège. Et parlé de confrontations pour gagner le "respect" et profité "de la peur et l'angoisse" que tu voie dans les yeux des machos que tu as soumis ca me fait vraiment l'effet de te lire te gargarise d'être le mâle alpha quant ca te chante.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2953
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Bonjour

le Mer 11 Mai 2016 - 9:49
J'avoue être un peu perplexe face à ton dernier message, @Illidan. Tu expliques que tu as utilisé la violence pour te défendre à certains moments de ta vie, que tu as dominé d'autres personnes physiquement, puis que tu n'as jamais été violent ni dominant ; ce qui est contradictoire puisque tu as bien fait usage d'une certaine violence virile.
Ensuite, comment peux-tu garantir que tu n'as jamais utilisé à ton avantage les privilèges octroyés par ton statut d'homme vis-à-vis de femmes ? Par définition, cela peut être des choses très subtiles, pas uniquement obliger sa compagne à telle ou telle chose ou harceler des inconnues.
Et enfin, puisque quelque part tu as commis des actes de même nature que l'homme de l'article d'@Aëlloon –le degré peut être moindre, l'acte reste identique– qu'est-ce qui te différencie exactement de cet homme ?

Lorsque je te disais que les privilèges liés à notre statut social sont durs à percevoir, ce n'était pas un effet de style…

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Illidan
Banni·e
Messages : 11
Date d'inscription : 26/04/2016
https://youtu.be/nKbFFPfQQhY

Re: Bonjour

le Mer 11 Mai 2016 - 10:25
@Iridacea : non je n'ai jamais été violent de ma vie, je ne vois pas ou j'ai dis que j'ai usé de violence quelque part ? J'ai juste été contrains de me défendre parfois contre des hommes qui eux étaient violent (y compris une fois face a mon père, je l'ai pourtant expliqué, mais sans aucune violence) et dans des milieux violent et face a des hommes, mais sans violences de ma part..... (je pensais l'avoir bien expliqué... je suis désolé si je me suis mal fait comprendre) et je parlais au sujet du texte lié par Aëlloon du pro-féministe Steven P. Schacht (mais qui est a la page précédente) et qui lui est bien un vrai dominant assumé et qui à lui, je cite : "grièvement blessé d’innombrables hommes" .... donc voila, pourquoi je parlais de violence, de domination etc .... (c'est bien un sujet féministe donc je ne pensais pas être hors sujet)

@Zuul : non en fait je ne suis pas un mec "gentil" ni un "nice guy" dans le sens du péjoratif terme, je homo/bi, et je suis (vraiment, en fait)féministe, et j ai des amiEs féministe donc voila... j'ai beaucoup étudié depuis des années certains sujets comme les études de genre, l'abolitionnisme de la prostitution, la domination et la violence masculine, bien que j'ai été surtout actif dans des milieux militant il y a quelques années, d'ailleurs j'ai été l'un des premiers modérateur de ce forum quelque mois à ses débuts et j'ai donc même connu sa créatrice Antisexisme... après, rien .... je parlais dans le contexte du sujet de l'oppression, de la violence et de la domination, dans le cadre d'un article d'un pro-féministe a ce sujet, bref ... désolé pour l'incompréhension, et je vous laisse entre vous, j'ai ma vie a faire et je n'aime pas les prises de têtes, je n'ai rien a prouver puisque mes amiEs IRL savent bien qui et comment je suis donc voila....

Bonne continuations !!
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2953
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Bonjour

le Mer 11 Mai 2016 - 10:49
@Illidan a écrit:@Iridacea : non je n'ai jamais été violent de ma vie, je ne vois pas ou j'ai dis que j'ai usé de violence quelque part ? J'ai juste été contrains de me défendre parfois contre des hommes qui eux étaient violent (y compris une fois face a mon père, je l'ai pourtant  expliqué, mais sans aucune violence) et dans des milieux violent et face a des hommes, mais sans violences de ma part..... (je pensais l'avoir bien expliqué... je suis désolé si je me suis mal fait comprendre) et je parlais au sujet du texte lié par Aëlloon du pro-féministe Steven P. Schacht (mais qui est a la page précédente) et qui lui est bien un vrai dominant assumé et qui à lui, je cite : "grièvement blessé d’innombrables hommes" .... donc voila, pourquoi je parlais de violence, de domination etc .... (c'est bien un sujet féministe donc je ne pensais pas être hors sujet)
Il faut alors me définir ce que tu entends par « violence » et « domination physique ». Immobiliser quelqu'un par une prise de judo, même dans un cas de légitime défense, c'est exercer une contrainte sur cette personne, donc faire acte de violence. C'est donc une différence de degré – rien ne dit que Steven P. Schacht n'a pas fait acte de violence dans des cas de légitime défense.
@Illidan a écrit:d'ailleurs j'ai été l'un des premiers modérateur de ce forum quelque mois à ses débuts et j'ai donc même connu sa créatrice Antisexisme...
As-tu conscience que tu contreviens à la charte que tu as acceptée, qui dispose entre autre :
La charte a écrit:Les ancien·ne·s membres se réinscrivant sous un nouveau pseudo doivent se faire connaître auprès de la modération par message privé.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Illidan
Banni·e
Messages : 11
Date d'inscription : 26/04/2016
https://youtu.be/nKbFFPfQQhY

Re: Bonjour

le Mer 11 Mai 2016 - 12:13
@Iridacea : il y a bien eu incompréhension et j'en suis le premier désolé :
J'ai dit, au sujet de mon pére :
@Illidan a écrit:il a voulu me frapper, c'était avant que je fugue vers 17/18 ans, (.....) alors j'ai attrapé et bloqué son poing quand il a voulu me frapper, et je l'ai immobilisé ... en le regardant droit dans les yeux de façon très calme, sans rien dire, sans bouger, sans haine, sans colère ...
En fait c'est son poignet que j'ai attrapé, et que j'ai simplement retenu, sans bouger et en le regardant droit dans les yeux de façon très calme ... ce n'etait même pas de la "légitime défense", ni "une prise de judo" mais juste un blocage de poignet contre une violence envers moi.
Je veux bien croire que rien ne dit que Steven P. Schacht n'a pas fait acte de violence dans des cas de légitime défense. Mais pour grièvement blesser des gens, même des hommes, il faut quand même au minimum faire un acte de violence physique, ce que je n'ai jamais fait de ma vie. Enfin bon, par contre la violence que j'ai subi était, elle, vraiment très violente et très traumatisante pour l'enfant que j'étais, comme l'exemple que j'ai dis aussi, et depuis très jeune, j'ai du mal a comprendre pourquoi cela ne parait pourtant pas évident.... j'ai quand même du subir de la psychiatrie + (vraies) tentatives de suicides etc ....et j'ai fini a la rue quand même... et pas pour le fun... encore aujourd’hui j'en ai des séquelles et je suis phobique social, je reste parfois des mois enfermé chez moi dans le noir sans sortir, comme encore cet hivers, etc... alors que bon, je n'ai jamais été violent de ma vie, moi par contre, c'est la vraie véritée .....
(désolé mais j'ai des souvenirs traumatisants qui remontent, alors je préfère ne plus en parler, en rester la et vous laisser entre vous...)

Et bonne continuations à vous, je préfère en rester la si ça vous dérange pas, on va juste dire que j'étais revenu donner de mes nouvelles, depuis déjà de nombreuses années d'absences mais du coup je ne connais plus personne ici et je ne pense pas participer plus que ça au forum ni aller ailleurs que sur ma présentation, voila.
Bises Smile
Contenu sponsorisé

Re: Bonjour

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum