Derniers sujets
» La porno féministe
par Tortue Hier à 1:20

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Alpheratz Hier à 0:11

» Revenu de base
par Tortue Lun 22 Mai 2017 - 16:22

» [Étude] Etat des lieux des connaissances, représentations et pratiques sexuelles des jeunes adolescents
par Iridacea Lun 22 Mai 2017 - 10:13

» L’horreur de la chasse aux sorcières demeure omniprésente dans la culture moderne.
par kekemore Dim 21 Mai 2017 - 20:38

» que pensez-vous de Steven Pinker
par Iridacea Sam 20 Mai 2017 - 12:01

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Nurja Ven 19 Mai 2017 - 19:07

» Youtube
par Aëlloon Ven 19 Mai 2017 - 0:57

» Vidéos et films féministes
par Aëlloon Jeu 18 Mai 2017 - 0:49

» Game Of Fraude, la vidéo qui ne ment pas...
par kekemore Mer 17 Mai 2017 - 22:24

» Inclusion de la question animale dans les revendications féministes
par Dihya Mer 17 Mai 2017 - 9:29

» Pour dissuader ses parents de voter fn, une lycéenne de 17 ans présente un exposé de 28 pages
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 3:51

» Des petites touches féministes dans la vie de tous les jours
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:52

» [Article] L’esclavage atlantique et son abolition : plus qu’un simple enjeu de mémoire, un enjeu contemporain de luttes
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:33

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Claire G. Dim 14 Mai 2017 - 23:39

» Présentation - Fabien
par Aëlloon Dim 14 Mai 2017 - 23:06

» Court-métrage sur l'égalité femmes-hommes dans l'espace numérique.
par BenSet Dim 14 Mai 2017 - 13:55

» Parent par défaut, ou la charge mentale des mères
par Aëlloon Ven 12 Mai 2017 - 22:04

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Aëlloon Ven 5 Mai 2017 - 23:53

» La santé pour les garçons féminins
par Reiko Ven 5 Mai 2017 - 17:05

» Bonjour à tous
par onyx Jeu 4 Mai 2017 - 23:34

» [Article] La Russie vote la dépénalisation des violences domestiques
par Araignée Mer 3 Mai 2017 - 18:35

» [Article] La non-mixité de dominants, c'est caca
par Aëlloon Mer 3 Mai 2017 - 2:21

» Chansons féministes
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 23:51

» Les petites phrases sexistes cultes (suite)
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 15:38

» [Article] SexNegative ?
par Aëlloon Lun 1 Mai 2017 - 0:12

» Présentation de Skander
par onyx Ven 28 Avr 2017 - 18:10

» [Podcast] Où sont les Mascus ? Dans la Forêt !!
par onyx Jeu 27 Avr 2017 - 23:07

» La prostitution masculine est-elle différente ?
par shun Mer 26 Avr 2017 - 15:18

» Doc: " Tampon, notre ennemi intime "
par Aëlloon Mar 25 Avr 2017 - 23:12

» [Pétition] Appel au défenseur des droits, endométriose : sexisme médical et défaut d'accès aux soins
par Iridacea Mar 25 Avr 2017 - 22:49

» [Ressources] La transphobie
par erulelya Dim 23 Avr 2017 - 21:55


Vos techniques anti-manspreading ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vos techniques anti-manspreading ?

Message par Aëlloon le Mer 20 Avr 2016 - 13:53

Suite à cet article sur le manspreading dans Le Monde, qui présente un pour et un contre le manspreading, je me demandais si certaines d'entre vous avaient des techniques efficaces contre ?

J'avoue ne pas comprendre que l'auteure ait écrit un pour et un contre puisque le manspreading n'est en fait que le refus de tenir compte des autres, l'égoïsme nombriliste dans toute sa splendeur, et hautement favorisé par notre cher patriarcat.

C'est vraiment un phénomène que j'observe très souvent dans le bus, des hommes qui prennent toute la place possible en écartant les jambes au maximum, en mettant leur bras sur la barre du dossier (ce qui m'a déjà coincé les cheveux plusieurs fois)...

Et de l'autre côté, je vois en permanence des femmes qui n'en peuvent plus de se faire les plus petites possibles, de s'escamoter elles-mêmes, et ça m'insupporte, c'est vraiment un symbole clair de la présence du patriarcat dans ce qu'il a de plus oppressif dans l'espace public, d'autant plus que tout se passe dans le non dit.

Donc appel à vos témoignages, techniques, idées de destruction définitive de ce fléau !

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1730
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos techniques anti-manspreading ?

Message par RoRo le Mer 20 Avr 2016 - 14:19

Je me suis surpris à faire du manspreading tout seul sur ma chaise de bureau, juste après avoir lu ton post. Embarassed
J'avoue que j'ai cette position par confort(mais quand je suis seul).
Mais dans les transports publiques c'est horrible. Je me suis déjà retrouvé coincé par d'autres gars aux jambes écartées. Je ferai attention la prochaine fois que je vois du manspreading dans le bus ou le train et je ferai une remarque aux concernés.

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
RoRo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 174
Date d'inscription : 12/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos techniques anti-manspreading ?

Message par Aëlloon le Mer 20 Avr 2016 - 14:41

Quand tu es seul tu ne déranges personne, donc pas de souci !

Pour les femmes aussi c'est plus confortable de s'assoir jambes écartées, le problème c'est que c'est socialement très mal vu, et on apprend aux femmes à toujours penser aux autres avant de penser à elles (et encore ça c'est dans le cas où on leur apprend à penser à elles quand même donc même pas le pire !).

C'est ça qui est révoltant: quand les femmes se permettent le même comportement, faut voir ce qu'elles se mangent dans la face, alors que pour les mecs c'est impunité l'automatique...

Et c'est bien qu'en tant que mec tu choisisse de lutter contre, parce que malheureusement trop souvent les seuls arguments auxquels réfléchissent les manspreadeurs sexistes ce sont ceux qu'ils ont entendu de la bouche... d'autres mecs (les femmes récoltant généralement des protestations très agressives des premiers concernés au milieu d'une stupéfaction collective passive matinée d'indifférence...).

J'ai un exemple de situation dans le bus où un mec est intervenu en ma faveur par rapport à un autre: j'étais assise,  et derrière moi un mec debout regardait son phone le bras autour de la barre de bus, mais avec son coude à dix centimètres de ma tête, et au bout d'un moment à redouter un coup de frein du bus, et alors que le coude du mec m'était déjà rentré une ou deux fois dans la tête j'ai commencé à lui expliquer le problème et à lui demander de laisser un minimum d'espace vital à autrui autour de lui, et bien-sûr, refus, mauvaise foi, la totale...

La seule chose qu'a fini par comprendre ce jeune imbécile sexiste c'est quand un mec bien plus costaud que lui s'est levé pour l'emmener vers des places assises vides que je lui indiquais depuis déjà cinq bonnes minutes.

La loi du plus fort par suggestion, malheureusement il n'y a souvent que ça que ces crétins comprennent.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1730
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos techniques anti-manspreading ?

Message par erulelya le Mer 20 Avr 2016 - 15:06

Moi je fais pareil, et je ne me gêne pas. Il n'y pas de raison que je me retrouve serrée contre un type qui garde ses jambes largement ouvertes.

Si je me suis assise avant le gêneur je résiste, c'est arrivé plein de fois que des mecs se posent comme si les femmes autour d'eaux étaient invisibles, ils ne les voient pas se tasser avec leurs sacs contre elles pour leur faire de la place. Étrangement ils voient les autres mecs et se poussent pour leur laisser de la place. Ou les jolies femmes, il y un phénomène de redressement d'épaule et gainage d’ados en même temps...

Mon premier réflexe c'est de me tasser mais il n'y a pas de raison que je le fasse...Alors je résiste, je ne pousse pas mes pieds, je laisse mes coudes prendre la place qu'ils méritent et jusqu'ici j'y gagne des regard ébahis et des "oh pardon madame", suivi de mouvements de reculs.

Si je m’assois après, c'est qu'il n'y a vraiment plus de place ailleurs et que je ne peux vraiment pas rester debout, je lance un grand "pardon monsieur" comme si j'étais un mec qui voulait de la place et je rentre dans le tas. Et pareil, mouvement de reculs, avec ou sans excuses.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1733
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos techniques anti-manspreading ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum