Derniers sujets
NanetteAujourd'hui à 20:22AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalismHier à 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaLa prostitution n'est pas un métier (suite)04.12.18 11:07VénusTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
RoRo

—
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Question de point de vue

le 08.04.16 11:54
Bonjour,

Je suis tombé sur un article qui interrogeait une actrice au sujet du féminisme. La journaliste lui a demandé si sont personnage et elle même était féministe.

L'actrice ne sachant pas quoi répondre(trop jeune pour c' être intéressé au sujet), elle se renseigne.

Sa réponse m'a plus mais je voudrais avoir l'avis des premières concernées.

Voilà: Pour elle, on ne devrait pas utiliser le terme féminisme. Ce que cherche les féministes a atteindre(égalité entre humain) est la normalité. Donc soit tu es "normal" soit tu es sexiste. Elle pense que les étiquettes devraient être posées sur les mauvais comportements et non pas sur les bons.

J'ai trouvé sont point de vue intéressant, mais qu'en pensez vous?

Merci pour vos réponses

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Question de point de vue

le 08.04.16 12:40
Réputation du message : 100% (1 vote)
Le premier truc que je trouve à dire, c'est qu'il ne s'agit pas de poser des étiquettes sur des comportements qui seraient bons ou mauvais en fonction d'une idéologie (ici l'égalité hommes-femmes), mais de démonter un système, une structure sociale invisible, qu'est le patriarcat.

Les comportements des personnes opprimées par ce système découlent notamment d'une adaptation audit système (j'adapte ma tenue en fonction de la situation pour ne pas passer pour une salope ou une prude, je prends un mi-temps pour gérer ma baraque et mes gosses parce que mon conjoint ne participe pas aux tâches ménagères…) ; il est donc inutilement stigmatisant de leur apposer une étiquette sexiste ou anti-sexiste.

Le mot féminisme, donc, désigne à mon sens la lutte contre un système estimé injuste car reposant sur des prémisses fausses (la naturalité des différences entre « hommes » et « femmes », par exemple), lutte visant à faire tomber les structures sociales qui soutiennent ce système. L'identification des comportements qui découlent de ce système n'est qu'une étape dans la prise de conscience dudit système, et ne peut constituer le coeur d'un mouvement.

En bref : le féminisme n'est pas une machine à bons points qui étiquette les bons et les mauvais comportement selon une certaine grille de lecture.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9230
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Question de point de vue

le 08.04.16 13:44
@RoRo a écrit:Voilà: Pour elle, on ne devrait pas utiliser le terme féminisme. Ce que cherche les féministes a atteindre(égalité entre humain) est la normalité. Donc soit tu es "normal" soit tu es sexiste. Elle pense que les étiquettes devraient être posées sur les mauvais comportements et non pas sur les bons.
Sauf que même si c'est quelque chose de normal, ce n'est pas le cas aujourd'hui. D'ailleurs, si on regarde, ce sont généralement les "dominés" qui sont nommés (et les dominants sont tus, vu comme la norme). J'aimerais que l'égalité soit la norme. Ce n'est pas (encore) le cas.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
RoRo

—
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Re: Question de point de vue

le 08.04.16 14:13
@Nurja a écrit:
@RoRo a écrit:Voilà: Pour elle, on ne devrait pas utiliser le terme féminisme. Ce que cherche les féministes a atteindre(égalité entre humain) est la normalité. Donc soit tu es "normal" soit tu es sexiste. Elle pense que les étiquettes devraient être posées sur les mauvais comportements et non pas sur les bons.
Sauf que même si c'est quelque chose de normal, ce n'est pas le cas aujourd'hui. D'ailleurs, si on regarde, ce sont généralement les "dominés" qui sont nommés (et les dominants sont tus, vu comme la norme). J'aimerais que l'égalité soit la norme. Ce n'est pas (encore) le cas.

Justement, les femmes étant les dominées, ne devraient elles pas refuser le nommé des dominant?(féminisme est il un terme donné par les dominants aux dominées?)
Je sais pas si ma tournure de phrase est la bonne, dans aucun cas je ne vous dit comment défendre la cause des femmes, je me pose juste la question. Pardon si mes propos sont inappropriés. J' ai de la peine à exprimer mes pensées par écrit.

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Question de point de vue

le 08.04.16 14:24
Réputation du message : 100% (2 votes)
Féminisme est un terme forgé par les dominées pour décrire leur combat contre les dominants. À partir de là, je ne comprends pas trop ton objection.

Nommer une dynamique d'oppression, c'est la désigner, la mettre en évidence comme oppression. Sans cela, c'est considéré comme une chose naturelle, évidente, allant de soi, donc non discutable. Un peu comme la consommation de viande pour la majorité de la population.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
RoRo

—
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Re: Question de point de vue

le 08.04.16 14:39
Ok, je savais pas pour le terme féminisme. Merci pour ton explication.

C'est plus claire pour moi

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
Invité
Invité

Re: Question de point de vue

le 08.04.16 15:09
L'actrice dont tu parles est dans un discours ambivalent et consensuel, ce n'est pas pour la juger, c'est la réalité.
Le langage est un outils et dans notre société il est celui des classes dominantes.

Exemple simple : Une femme s'est faite violer alors qu'on devrait dire "Un homme a violé une femme". L'agresseur est ici nommé, contrairement à la première phrase et il est actif, ce n'est pas la victime qui se viole toute seule.

Les dominant-e-s sont toujours nommé-e-s, sauf dans les cas où cela ne les arrange pas, comme le montre mon exemple. Et on le retrouve ailleurs que dans le sexisme.

Ensuite, on est jamais trop jeune pour être intéressée par une lutte sociale, c'est de l'âgisme
avatar
RoRo

—
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Re: Question de point de vue

le 08.04.16 15:36
Drärk a écrit:
L'actrice dont tu parles est dans un discours ambivalent et consensuel, ce n'est pas pour la juger, c'est la réalité.
Le langage est un outils et dans notre société il est celui des classes dominantes.

Exemple simple : Une femme s'est faite violer alors qu'on devrait dire "Un homme a violé une femme". L'agresseur est ici nommé, contrairement à la première phrase et il est actif, ce n'est pas la victime qui se viole toute seule.

Les dominant-e-s sont toujours nommé-e-s, sauf dans les cas où cela ne les arrange pas, comme le montre mon exemple. Et on le retrouve ailleurs que dans le sexisme.

Ensuite, on est jamais trop jeune pour être intéressée par une lutte sociale, c'est de l'âgisme

Ton exemple sur la dénomination d'un viol est criant de vérité, j'avais jamais pensé ça dans ce sens. (normal, tu me diras je fais partie des dominants Embarassed )


Quand je disais qu'elle était trop jeune pour s'intéresser au féminisme, j'ai cité l'actrice dans l'article. Mes enfants (4 et 6 ans) sont végé de naissance et ils sont bien sensibilisé sur la cause animal et se gênent pas de faire des remarques aux mangeurs d'animaux morts. Je leur parle aussi de féminisme mais même en vulgarisant mes propos, je suis pas sur que ça les touche beaucoup. Le temps me le dira. Mais c'est fou comme à cette âge là ils ont déjà certains préjugés(rose=fille par ex). Tout n'est pas perdu, j'étais super fier quand mon garçon de 4 ans a demandé pour noël passé les poupées de la reine des neiges(allé, j'arrête avec mes histoires de famille  Laughing )

Merci pour tes remarques, je trouve très intéressant ton point de vue.

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1816
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Question de point de vue

le 09.04.16 23:57
Pour moi le mot féminisme ne désigne pas, ou plutôt pas seulement un combat des dominées contre les dominants, mais un combat pour l'égalité femmes/hommes (tu remarqueras au passage qu'on place souvent "hommes" en premier dans cette expression "combat pour l'égalité hommes/femmes", ce qui en dit long sur la structure mentale qui la produit...).

Donc avant d'être un combat contre des personnes, c'est un combat contre un système d'oppression (comme l'apartheid ou la ségrégation raciale) ce qui ne doit pas empêcher de confronter les personnes dominantes à leur statut privilégié, et c'est bien ce qui est si difficile à faire de façon sereine: la remise en question n'est jamais indolore, c'est pourquoi tant d'hommes refusent de l'admettre.

Et aucun souci avec tes histoires de famille, en tous cas en ce qui me concerne !  Smile

D'ailleurs si j'ai bien compris, tu as une fille de 6 ans, c'est ça ?

Edit: Si ça t'intéresse, voici le lien d'un texte écrit par un homme sur le fait d'être oppresseur que je trouve très honnête et pertinent. Il pose d'abord le contexte de sa démarche, puis fait une liste de ses privilèges en tant qu'homme. Parfait pour découvrir le féminisme !

Dans ce que j'ai vu d'écrit par un homme concernant le féminisme, c'est ce que j'ai lu de mieux.

Le lien

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
RoRo

—
Messages : 176
Date d'inscription : 12/02/2015

Re: Question de point de vue

le 11.04.16 11:39
@Aëlloon a écrit:

Et aucun souci avec tes histoires de famille, en tous cas en ce qui me concerne !  Smile

D'ailleurs si j'ai bien compris, tu as une fille de 6 ans, c'est ça ?

2 petits gars. Mais ma compagne et moi on se bat pour leur inculquer de bonnes valeurs(végé born) et sur l'égalités entre humain(je me suis pas mal inspirer de vous toutes et tous ici)

Un lien au sujet de l'article que j'ai lu sur le sujet qui nous intéresse.

http://www.slate.fr/story/116539/feministe-un-mot-inutile

Ca rejoint(il me semble Rolling Eyes ) se que vous dites.

Et merci pour le lien, je m'y mets de suite.:like:

_________________
Je suis néophyte et je fais encore des erreurs de langage sexiste, merci de me les signaler.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9230
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Question de point de vue

le 11.04.16 15:04
Merci RoRo pour l'article http://www.slate.fr/story/116539/feministe-un-mot-inutile
Je partage ce point de vue.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Contenu sponsorisé

Re: Question de point de vue

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum