Derniers sujets
élections et féminismeVen 21 Sep 2018 - 9:23LollipopArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutageMer 12 Sep 2018 - 10:05Lollipop(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"Mar 11 Sep 2018 - 21:10LollipopQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? Sam 8 Sep 2018 - 8:33HécateLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfantsJeu 30 Aoû 2018 - 15:58LollipopLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Jeu 30 Aoû 2018 - 0:28LollipopFéminisme culturel vs. féminisme radicalLun 27 Aoû 2018 - 10:44LollipopA votre avis, comment créer une action effective ? Lun 20 Aoû 2018 - 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !Jeu 16 Aoû 2018 - 7:51HécateLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Dim 29 Juil 2018 - 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 21 Juil 2018 - 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58HécateVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52HécateFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49HécatePublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29HécateSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44HécateClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00HécateThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15HécateMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58HécateThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23ReikoLa Nuit rêvée de... Geneviève FraisseSam 10 Fév 2018 - 20:56Hécate

Partagez
Aller en bas
avatar
Tortue
Battant⋅e
Battant⋅e
Messages : 462
Date d'inscription : 28/06/2015

Re: Langage

le Mer 23 Mar 2016 - 15:52
J'ai du mal a saisir ce que tu veux dire en fait. J'ai l'impression que notre langage indique malgres nous notre position sociale (pas seulement de classe comme tu le precise) J'ai l'impression qu'on a tres peu de maitrise sur lui, que c'est lui qui nous utilise plutot que l'inverse.
Une communication se fait au mois a deux et on est jamais sur que notre langage ne va pas nous deservire vu qu'il vehicule des mythes collectif ou personnel dont on a meme pas idee, on ne sait jamais comment l'autre recoit. Bon c'est la communication c'est normal peut etre. En fait les dernieres bonnes grosses discutions que j'ai eu avec mon copin je me suis rendue compte qu' on a passe quand meme pas mas de temps juste a definir des mots qu'on utilisait, pour avoir une base commune (sans laquelle il nous a ete tres difficile par le passe de se comprendre.)
Bon je sais pas si c'est tres constructif ce que je raconte.

ca me rappelle un truc que j'ai poste au tout debut

Quand je parle, je tiens leurs discours, avec leurs mots, avec leurs images. Je véhicule leurs traditions, leurs institutions, leur système. Comment faire autrement, sans les mots? Sans mes mots?
Et c'est une question qui me taquine aussi, et malgres tout, ici, je trouve que les mots sont plutot chouettes pour discuter avec vous.

_________________
"Et la seule façon de ne pas oublier la souffrance des autres c'est de commencer par
reconnaître la sienne." C.D
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Langage

le Mer 23 Mar 2016 - 16:10
@Tortue a écrit:J'ai du mal a saisir ce que tu veux dire en fait.
J'avoue que ce n'est pas simple à expliquer, désolée !
Pour prendre un exemple parmi d'autres, le mot "gentil-le", qui à la base est positif, est de plus en plus souvent utilisé de façon péjorative, dans le sens de "pas malin-e", ce qui induit un changement de sens mais aussi un changement de vision, de mentalité, voire même de valeurs: être "gentil-le" serait devenu mal vu, méprisable (bravo la téléréalité d'abaisser à ce point le niveau, pfffff...).

Du coup la personne gentille est rétrogradée, par cet emploi à charge négative du mot "gentil-le", on la descend plus bas dans l'échelle sociale.

Cet exemple reflète assez bien ce que j'essaie d'expliquer car il se situe hors des jugements de valeurs concernant les classes sociales (édit: bien que celles-ci soient aussi un élément participant de la hiérarchie générale).

@Tortue a écrit:J'ai l'impression qu'on a tres peu de maitrise sur lui, que c'est lui qui nous utilise plutôt que l'inverse.
Complètement, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai employé le mot "inféodé-e-s": nous sommes assujettis par le langage, trop...

Et nous assujettissons les autres également, en les réduisant ect...

@Tortue a écrit:En fait les dernieres bonnes grosses discutions que j'ai eu avec mon copin je me suis rendue compte qu' on a passe quand meme pas mas de temps juste a definir des mots qu'on utilisait, pour avoir une base commune (sans laquelle il nous a ete tres difficile par le passe de se comprendre.)
Moi aussi, et ça m'est arrivé dans quasiment toutes mes relations avec des mecs (et pas que) !

Je ne sais plus quelle est cette phrase géniale:
"Entre ce que je pense, ce que je crois dire, ce que je dis, ce vous entendez, ce que vous comprenez... il y a au moins 8 chances sur 10 que nous ne nous comprenions pas" qui explique tellement bien ces problèmes de communication !

Nous avons rarement les mêmes définitions d'un même mot, et souvent c'est ça qui brouille la communication.

Et je pense qu'on éduque pas les femmes et les hommes à communiquer de la même façon.
Vocabulaire, structures de phrases, attitudes, façons de poser la voix...

Mais déjà, rien que concernant les mots, le vocabulaire et leur emploi, je constate souvent un gouffre entre femmes et hommes.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
apud
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 5
Date d'inscription : 17/03/2016

Re: Langage

le Mer 23 Mar 2016 - 20:18
Lorsque je discute avec une personne , je l'écoute mais surtout je l'observe; au delà des mots , l'intonation , la direction du regard, les mimiques faciales ainsi que la gestuelle ou positionnement du corps peuvent corroborés ou au contraire modifier le sens des paroles
avatar
Tortue
Battant⋅e
Battant⋅e
Messages : 462
Date d'inscription : 28/06/2015

Re: Langage

le Mer 23 Mar 2016 - 20:35
Oui bien sur le langage ne passe pas que par les mots. Nos actes ou nos non-actes aussi sont un langage.

_________________
"Et la seule façon de ne pas oublier la souffrance des autres c'est de commencer par
reconnaître la sienne." C.D
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Langage

le Mer 23 Mar 2016 - 21:54
Je sais bien que ce type est un misogyne, mais certains de ses textes n'en restent pas moins très forts. Au sujet de la langue et de la poésie :

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
michekhen
Battant⋅e
Battant⋅e
Messages : 729
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: Langage

le Mar 5 Avr 2016 - 1:17
Aëlloon tu dis : Mais déjà, rien que concernant les mots, le vocabulaire et leur emploi, je constate souvent un gouffre entre femmes et hommes.
Je suis d'accord.
Moi je trouve qu'il y aussi un gouffre selon notre "éducation", notre passé, notre classe sociale.
Quand je vois comment beaucoup de mots sont complètement dévies de leur sens initial je prend peur
avatar
Zuul
Novice
Novice
Messages : 233
Date d'inscription : 08/05/2015

Re: Langage

le Mar 2 Aoû 2016 - 9:09
J'ai lu hier un texte interessant sur l'utilisation de l'antonomase comme figure d'invisibilisation et d'humiliation des noir·e·s. https://penseedudiscours.hypotheses.org/14558
Et cette figure de style est aussi utilisé contre les femmes. Par exemple Anne Sylvestre était qualifiée de "Brassens en jupons" alors que Brassens n'a pas été désigné comme "l'Anne Sylvestre en slip" à ma connaissance.
Il y a un article des NN qui est malheureusement aujourd'hui sous paywall qui pointait l'utilisation d'expressions toutes faites pour désigné les femmes dans la presse, or ces expressions sont des antonomase, bien que l'article ne le remarque pas.
"La Pasionaria, l’Egérie, la Muse, la Mère, la Madone" http://www.lesnouvellesnews.fr/pasionaria-egerie-muse-mere-madone/

----

Ici une explication détaillé de l'expression "crime passionnel" très interessante : https://sanscompromisfeministeprogressiste.wordpress.com/2016/08/02/pourquoi-lexpression-crime-passionnel-est-critiquee/
«L’expression est née au XVIIIe siècle sous la plume des journalistes», explique Benoît Garnot, professeur d’histoire moderne, dans une émission de La Fabrique de l’Histoire consacrée à «l’invention du crime passionnel». Le terme va être utilisé par les avocats, soucieux d’expliquer le geste de leur client et ainsi d’obtenir une décision de justice plus clémente.
Si l’expression n’existe pas en tant que telle dans le code pénal, l’idée que la jalousie pouvait excuser un homicide y était tout de même présente jusqu’en 1975 –mais uniquement pour les hommes.
avatar
(K)eur
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 134
Date d'inscription : 30/04/2016

Re: Langage

le Mar 2 Aoû 2016 - 10:11
@Zuul Ouah... Merci pour ce partage, je me sens toute con. Bêtement je n'aurai jamais eu cette lecture là des figures de styles journalistiques à la noix.

La femme qui n'existe qu'à travers l'homme, ça oui, ça finit par sauter aux yeux dans la littérature (CF Des souris et des hommes de Steinbeck, dont le seul personnage féminin est appelé "La femme de Curley") mais concernant la couleur de peau...

C'est très intéressant de faire le parallèle entre les deux (le genre et la couleur), lorsqu'une femme noire est désignée en référence à un homme blanc, on touche le fond en terme d'invisibilisation. C'est très dur de prendre conscience de ça et c'est angoissant de se dire que les personnes racisées finissent par subir des discriminations au quotidien sans même s'en rendre compte.

Mon commentaire n'apporte pas grand chose, mais je voulais te remercier, voilà.
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Langage

le Jeu 4 Aoû 2016 - 3:10
Clairement l'adjectif "passionnel" accolé à "crime" m'a toujours dérangé car je trouve que ça minimise le crime, voire ça déculpabilise, excuse et absout le/la criminel-le: ce ne serait pas grave car le/la criminel-le n'aurait tué que sous le coup de la passion. Pourtant la personne tuée est bien morte, elle.

Comme si le fait de tuer sous l'emprise d'une émotion quelle qu'elle soit était une excuse valable...

Et ça sert plutôt d'excuse aux hommes, ou plutôt on dirait que cette excuse de "passion" et/ou d'émotion fonctionne mieux pour eux devant les tribunaux: quand Jacqueline Sauvage a tué son bourreau et pédophile de mari, bizarrement l'argument de l'émotion n'a pas suffit, il a fallu un mouvement d'ampleur nationale pour qu'elle puisse enfin être acquittée, et le moins qu'on puisse dire c'est que ça n'a pas été simple ni rapide.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Contenu sponsorisé

Re: Langage

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum