Derniers sujets
Présentation de MickaëlAuroraAujourd'hui à 6:51ReikoC'est quoi "être une femme" ?Aujourd'hui à 6:40ReikoVidéos et films féministesAujourd'hui à 5:34DihyaPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "Hier à 22:17Irjaréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Jeu 14 Déc 2017 - 13:53TortueSalut à tou.te.sMar 12 Déc 2017 - 17:18Ale.bonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30Iridacea

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LysBeth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 40
Date d'inscription : 03/09/2015

Nous mépriserions les hommes...

le Dim 20 Sep 2015 - 18:58
Voici sur quoi je viens de tomber.

http://blankrefer.com/?https://lemeprisfeminin.wordpress.com/

Les féministes sont justes androphobes, veulent dominer, etc...


Dernière édition par Nurja le Mar 22 Sep 2015 - 14:33, édité 2 fois (Raison : Anonymatisation du lien)
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1416
Date d'inscription : 03/11/2012

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Dim 20 Sep 2015 - 20:19
Réputation du message : 100% (2 votes)
Moi je connais surtout des femmes qui ont peur des hommes, à commencer par moi, qui suis à tendance plutôt radicale. Je les évite par crainte de leur violence, violence dont j'ai fait les frais dès la petite enfance jusqu'à au aujourd'hui. Je le dis et redis bien fort pour lutter contre la tendance à vouloir nous faire taire et nous remettre à notre place, comme ce genre d'initiative tente de faire. Pour mépriser il faut être dans une position de pouvoir non? En tant que femme je ne connais pas le luxe de me sentir hors d'atteinte! Pour les personnes appartenant aux catégories dominées c'est plutôt la crainte à mon avis qui est partagée. Le mépris je le ressens beaucoup dans notre société à l'encontre des femmes. Ce blog, c'est renverser les situations comme tous pervers sait le faire et faire passer les victimes pour les coupables.
LysBeth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 40
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Dim 20 Sep 2015 - 20:56
Je suis tout à fait d'accord que le but de ce blog c'est de faire croire que maintenant ce sont les hommes qu'on attaque. Il s'appuie sur des phrases de femmes contre les hommes. Mais la colère s'exprime souvent par l'excès, alors c'est trop facile de réutiliser ces phrases.

Je n'ai plus peur des hommes, mais je ne supporte plus la violence et le mépris. Au fond de moi j'ai la rage. C'est étrange parce que je ressent à leur encontre un mépris. Et c'est pas parce que je veux les dominer, c'est d'avoir saturé de subir autant de violence.


Je ne suis plus sûr de pouvoir à nouveau aimer


Dernière édition par Iridacea le Dim 20 Sep 2015 - 22:25, édité 1 fois (Raison : Éviter des posts successifs)
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique
Messages : 674
Date d'inscription : 23/04/2014

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Dim 20 Sep 2015 - 21:25
Réputation du message : 100% (1 vote)
Wow, il raconte vraiment de la merde,un bitard dans toute sa splendeur. Il utilise fréquemment l'argumentation fallacieuse dite de l'homme de paille, il prend des extraits (vrai ou faux) extrêmes ou déformés/sorti de leur contexte pour donner une version faible et stéréotypée du discours de l'"adversaire" qu'il  pourra dès lors attaquer facilement.
D’ailleurs, il n'a pas envisagé un instant qu'il pouvait y avoir des hommes féministes ayant également avoir du mépris, voir de la haine envers les comportement et actes de la majeure partie de la gente masculine. (Ça ferait sans doute exploser son cerveau...)

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Lun 21 Sep 2015 - 16:04
Réputation du message : 100% (2 votes)
Pourquoi est-ce que les gens sont pas capables de comprendre que le féminisme est pas un truc à propos des hommes?
C'est dingue.

_________________
Question Les Questions Composent Question
LysBeth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 40
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Lun 21 Sep 2015 - 16:08
C'est pas une question de compréhension à mon avis.

Je pense que ce sont des personnes qui ont une conception des femmes et des hommes, de la société tel qu'elle doit être organisé en rapport avec un gros complexe de l'ordre de la domination et ils se sentent attaqués quand une femme réclame ses droits ou l'égalité.
Je pense que pour certains, ils vivent ça comme une attaque personnelle sur leur identité d'hommes.
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Mar 22 Sep 2015 - 0:34
@l'elfe a écrit:Pourquoi est-ce que les gens sont pas capables de comprendre que le féminisme est pas un truc à propos des hommes?C'est dingue.
Parce que l'homme est dépendant physiquement de la femme, il a créé un lien entre eux du type maître-esclave.
Du fait qu'il ne peut se passer de la femme mais ne l'avouera pas en tant que tel, il l'a asservie en faisant tout pour que la femme devienne dépendante de lui sociologiquement (absence de droits) et psychologiquement (rabaissement intellectuel) et soit persuadée de ne pas pouvoir se passer le lui.
L'intervention du Féminisme change la donne imposée par l'homme ; donc ce dernier se sent en danger : l'égalité homme-femme fait peur aux hommes faibles donc aux non féministes.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Mar 22 Sep 2015 - 6:53
Réputation du message : 100% (2 votes)
Ca me plairait assez que le titre de ce topic soit modifié et devienne "nous mépriserions les hommes". Parce que ce n'est juste pas exact même si c'est ce qu'une personne ayant créé un blog défend.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Gambara
Banni·e
Messages : 170
Date d'inscription : 24/07/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Mar 22 Sep 2015 - 11:43
Ou mettre Des guillemets peut être? Pour faire comprendre qu'il s'agit la d'un propos rapporté...

_________________
Le travail du candidat manque de rigueur technique, méthodologique, et déontologique. Il pèche par pensée, par action, par omission et par distorsion. L’ensemble est à interpréter comme un refus de laisser place à la confrontation entre différentes analyses, ce qui donne à sa thèse un statut d’assertion et non de démonstration.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Mar 22 Sep 2015 - 13:36
@Nurja a écrit:Ca me plairait assez que le titre de ce topic soit modifié et devienne "nous mépriserions les hommes". Parce que ce n'est juste pas exact même si c'est ce qu'une personne ayant créé un blog défend.
0ile a écrit:Ou mettre Des guillemets peut être? Pour faire comprendre qu'il s'agit la d'un propos rapporté...
@LysBeth, tu en penses quoi ?

(en même temps, ce titre est perturbant car le nous est dit pas un homme qui dit que les féministes sont misogynes.)

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
LysBeth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 40
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Mar 22 Sep 2015 - 14:25
Peu importe l'une ou l'autre solution.
Peut être la première.

avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Mar 22 Sep 2015 - 14:34
@LysBeth a écrit:Peu importe l'une ou l'autre solution.
Peut être la première.

Merci, c'est fait.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Mer 23 Sep 2015 - 0:37
Réputation du message : 100% (1 vote)
Parfois je me dis que nous devrions les mépriser quelques minutes par jour, et que ça nous ferait beaucoup de bien. Wait, pourquoi se réduire à quelques minutes ?

Ils ne se gênent pas pour nous mépriser, en fait leur éducation, leur culture, leur monde est construit sur la nécessaire misogyne, la haine des femmes.

Mépriser les hommes ne serait pas misandre, ce serait un juste retour des choses. Cela ne réduira pas leur salaire, n'augmentera pas leur exposition aux violences sexuelles, ni aux IST, aux grossesses (oui parce que je parle bien de la classe des hommes, ceux nés avec un pénis), à la limite, ça blessera leur égo surdimensionné et ce serait pas un mal.

Cependant, tant que nous nous tiendrons derrière la barrière de la peur de laisser penser aux hommes que nous pourrions les haïr, ils ne feront rien pour changer. Ils ont eux-même mis en place cette barrière, cet interdit social du mépris de leur classe. Comme les spécistes tuent des animaux qui ont mordu un-e humain-e une fois dans leur vie, les hommes brisent les femmes qui résistent.

Encore que non, ils le font même bien avant, afin de nous ôter toute envie de mordre. Nous avons peur des hommes, nous avons peur aussi de leur faire mal, de leur porter préjudice.
Sinon, lors des viols par fellation que j'ai subi dans ma vie, au lieu de me sentir souillée et coupable, au lieu de subir un effet de sidération dû à mon éducation de femme soumise jusque dans le pire, j'aurais mordu de toute mes forces, quitte à envoyer le bitard aux urgences, quitte à lui faire pisser du sang et en espérant qu'il ne puisse plus s'en servir par la suite.

Les hommes sont les premiers à dire "Vous vous rendez compte de la confiance que nous mettons en vous [femmes] quand nous mettons notre sexe dans votre bouche, entre vos dents ?". Non, ce n'est pas une question de confiance, c'est une vérification perverse et jouissive de notre soumission, car ils savent pertinemment que nous n'oseront pas fermer nos mâchoires, et les rendre d'acier, trempées par notre colère légitime de victime d'oppression systémique.

Ils n'ont aucune raison de changer, tant que nous ne mordons pas. Et même s'il nous brisent pour provoquer une réaction de colère, afin de nous faire passer pour des "hystériques misandres mal baisées ect" (comme pour le lien en haut du post), je crois que nous devons mordre.

De toute façon, la classe des hommes est construite sur une insécurité : la peur des femmes. Il est temps que nous nous rendions compte que c'est leur faiblesse et non pas la notre.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
LysBeth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 40
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Mer 23 Sep 2015 - 0:58
"Ils n'ont aucune raison de changer, tant que nous ne mordons pas. Et même s'il nous brisent pour provoquer une réaction de colère, afin de nous faire passer pour des "hystériques misandres mal baisées ect" (comme pour le lien en haut du post), je crois que nous devons mordre."

Mon frère me faisait ça: il me provoquait, m'insultait, me donnait des tapes discrètement pour me faire réagir et quand je m'énervais il disait à mes parents que j'étais une hystérique et qu'il n'avait rien fait. "Elle est complétement folle". Sauf que ma mère s'en était rendue compte et avait fini (halléluia) par lui dire d'arrêter sa comédie.

Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Jeu 24 Sep 2015 - 22:56
@LysBeth a écrit:"Ils n'ont aucune raison de changer, tant que nous ne mordons pas. Et même s'il nous brisent pour provoquer une réaction de colère, afin de nous faire passer pour des "hystériques misandres mal baisées ect" (comme pour le lien en haut du post), je crois que nous devons mordre."
Comme je suis heureuse de te lire sunny
Le Féminisme est un combat, pas une sinécure !
Oui il faut mordre, même si ce n'est qu'en paroles, taper du poing sur la table et non ils ne nous briserons pas si nous montrons notre saine colère !
Qu'ils détournent la conversation en parlant de misandrie montre combien  ils inversent les choses car ils n'ont aucun argument : l'Histoire du monde entier les accable quelle que soit l'époque considérée donc ils partent en délire et ce sont eux les hystériques mal baisés !

Aux armes citoyennes !
LysBeth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 40
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Jeu 24 Sep 2015 - 23:03
J'aime le mot citoyenne. J'aimerais tellement déjà que le mot citoyen soit une réalité... Quel pied de nez si nous étions plus citoyennes qu'ils ne sont citoyens!

Après tout la chose publique c'est l'affaire de chacun.
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Ven 25 Sep 2015 - 11:35
@LysBeth a écrit:J'aime le mot citoyenne. J'aimerais tellement déjà que le mot citoyen soit une réalité... Quel pied de nez si nous étions plus citoyennes qu'ils ne sont citoyens! Après tout la chose publique c'est l'affaire de chacun.
- Le terme "citoyenne-yen" peut souvent nous sembler vide de sens, bafoué...mais on pourrait lui rendre ses lettres de noblesse, être plus actives-tifs... ? Au niveau du civisme, les Femmes sont déjà plus citoyennes, ce qui n'est pas une faiblesse mais sans doute les dessert et nous devrions le marteler !

- Tu aimes le mot "citoyenne" et moi j'aime le mot "armes" associé à citoyennes...Toutes les armes légales!...dont les armes verbales, justes boomerangs, afin de réveiller et de responsabiliser celles-ceux qui les ont propulsées. Et pourquoi pas un petit salon à Pontoise et dans chaque ville de France "anti-salfistes de tous poils dehors !...




avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Ven 25 Sep 2015 - 11:44
Réputation du message : 100% (1 vote)
@Agatha Christa a écrit: Et pourquoi pas un petit salon à Pontoise et dans chaque ville de France "anti-salfistes de tous poils dehors !...
Mais quel est le rapport avec la choucroute ? scratch Je ne comprends pas ce passage…

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
LysBeth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 40
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Ven 25 Sep 2015 - 12:01
Moi je le vois;)

"Le salafisme (en arabe : السلفية) est un mouvement sunnite revendiquant un retour à l'islam des origines, qui serait donc fondé essentiellement sur le Coran et la Sunna. Ils rejettent toute innovation (ou bid`ah), et sont en faveur d'une application stricte de la loi islamique (sharia) qui en découle."

Un citoyen se doit de lutter pour ses droits.
Mais des extrêmes il y en a d'autres. Chez les catholiques, même chez les athées. Mais il est vrai que les religions colportent la misogynie à travers les siècles. Pourquoi, plus globalement ne pas faire un mouvement anti-régression religieuse?
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Ven 25 Sep 2015 - 20:08
@LysBeth a écrit:Moi je le vois;) "Le salafisme (en arabe : السلفية) est un mouvement sunnite revendiquant un retour à l'islam des origines, qui serait donc fondé essentiellement sur le Coran et la Sunna. Ils rejettent toute innovation (ou bid`ah), et sont en faveur d'une application stricte de la loi islamique (sharia) qui en découle."
Un citoyen se doit de lutter pour ses droits.
Mais des extrêmes il y en a d'autres. Chez les catholiques, même chez les athées. Mais il est vrai que les religions colportent la misogynie à travers les siècles. Pourquoi, plus globalement ne pas faire un mouvement anti-régression religieuse?
Oui Lysbeth, tout à fait ; combattre tout d'abord le mouvement "salafiste" qui lui n'a eu aucune honte à "tenir un salon", c'est fort quand même, alors qu'il est connu pour prôner un retour à l'esclavage et à l'invisibilité des femmes... Donc pourquoi ne lui rendrions-nous pas la pareille ? Tenue d'un salon Féministe qui les dénonce, eux, leur idéologie et leurs méthodes.
Et ensuite combattre "les salafistes de tous poils" donc les autres mouvements religieux ou masculinistes...
(La tenue d'un salon étant une arme légale)
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Ven 25 Sep 2015 - 21:27
Réputation du message : 100% (4 votes)
Je continue à ne pas comprendre pourquoi les salafistes poppent tout à coup dans une conversation qui ne parlait pas particulièrement de religieux (je doute d'ailleurs que ces gens définissent le féminisme comme mépris des femmes d'ailleurs, plutôt comme menace à la très sainte complémentarité/ supériorité masculine naturelle).
Et je me demande pourquoi on parle de salafistes et pas de lefebvristes, par exemple.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Sam 26 Sep 2015 - 16:39
@Iridacea a écrit:
@Agatha Christa a écrit:"... moi j'aime le mot "armes" associé à citoyennes...Toutes les armes légales!...dont les armes verbales, justes boomerangs, afin de réveiller et de responsabiliser celles-ceux qui les ont propulsées. Et pourquoi pas un petit salon à Pontoise et dans chaque ville de France "anti-salfistes de tous poils dehors !...
Je continue à ne pas comprendre pourquoi les salafistes poppent tout à coup dans une conversation... Et je me demande pourquoi on parle de salafistes et pas de lefebvristes, par exemple.
L'un des derniers scandales était bien la tenue d'un salon à Pontoise par des anti-féministes-esclavagistes (anti-femmes serait plus juste) rétrogrades-intégristes ? En l'occurrence, il se trouve que c'était un salon tenu par des salafistes, je n'y peux rien.  
Ces fourbes abusent de la démocratie, ils savent tirer toutes les ficelles de la loi française alors que leurs propos sont hors la loi. Ils savent tirer parti de toute situation : faisons comme eux !
Donc l'effet boomerang serait d'organiser des salons (ça va coûter cher!!) à Pontoise et partout ailleurs pour dénoncer leurs mensonges, leur hypocrisie et surtout leurs projets pour la France et les Françaises.(Français aussi...)
Cette idée a pop comme ça au gré de l'actualité, si les lefébvristes font parler d'eux de manière sauvage, ce sera idem.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Sam 26 Sep 2015 - 19:58
Réputation du message : 100% (5 votes)
Attends, le fil a été créé pour parler du délire anti-féministe d'un blogueur quelconque. Il y a eu un développement sur la haine misogyne de nombreux hommes, indépendamment de leur (non-)foi.
Tout à coup, tu évoques les salafistes en France comme étant (implicitement) la menace anti-féministe numéro une, en le justifiant par l'actualité. Et parce que visiblement, ils sont la cinquième colonne qui va envahir la France-terre-de-laïcité, vu ton dernier message.

Je continue de croire que parler des salafistes, c'est particulariser le problème à un groupe très précis et donc diminuer la pertinence de l'analyse faite sur le fil. Il n'y a pas que des groupuscules islamistes pour diffuser l'anti-féminisme en France ou en Europe, les masculinistes laïques à la SOS Papa et Zemmour font aussi ça très bien (et avec plus de répercussions à mon sens, la complaisance des médias aidant sûrement).
Je pense, de plus, que développer une réthorique à base de « les salafistes ont un projet pour la France et les français-es », c'est 1) leur prêter un pouvoir exagéré (je ne dis pas qu'ils ont zéro influence, je dis que leur influence ne touche pas les hautes sphères) ; 2) développer un argumentaire conspirationniste (ils nous envahissent dans l'ombre !).

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Sam 26 Sep 2015 - 22:02
@Iridacea a écrit:Attends, le fil a été créé pour parler du délire anti-féministe d'un blogueur quelconque. Il y a eu un développement sur la haine misogyne de nombreux hommes, indépendamment de leur (non-)foi.
Tout à coup, tu évoques les salafistes en France comme étant (implicitement) la menace anti-féministe numéro une, en le justifiant par l'actualité. Et parce que visiblement, ils sont la cinquième colonne qui va envahir la France-terre-de-laïcité, vu ton dernier message.
Oui un petit hors-sujet s'est installé, parti d'un commentaire autour du slogan : "Aux armes citoyennes !" (titre d'une chanson de Zazie soit dit en passant..) et à force de devoir se justifier, justifier la justification, ça arrive...

Maintenant si tu veux que j'enlève mes messages, pourquoi pas ? Ca ne me posera aucun problème Smile
LysBeth
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 40
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Nous mépriserions les hommes...

le Sam 26 Sep 2015 - 22:11
Non tes interventions sont intéressantes.

Même si hors sujet Wink
Contenu sponsorisé

Re: Nous mépriserions les hommes...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum