Derniers sujets
La prostitution n'est pas un métier (suite)Hier à 23:35AstréeNanetteHier à 19:54AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 27.05.15 18:09
@Araignée a écrit:En l'état actuel des choses, je préfère, et de loin, que ce soit les parents qui aient le loisir d'éduquer leurs enfants comme ils/elles le souhaitent (avec des lois pour limiter leur pouvoir, évidemment. Par exemple, c'est quand qu'on se décide enfin à interdire de frapper les enfants ?), plutôt qu'une institution, qui serait forcément d'État...
Quand je vois quelles philosophies sous-tend l'éducation donnée aux enfants placés, par exemple...

J'entends bien que l'État en place n'est pas franchement une référence en matière d'éducation; c'est d'ailleurs le reflet de toute une société âgiste. Néanmoins, si on parle de projet de société qui abolit le mariage et la monogamie imposée (comme le faisait @Nyrhia dans le commentaire initial), on peut aussi se poser la question de l'éducation des enfants et de la façon de la prendre en charge collectivement.* C'est dans ce sens qu'il faut comprendre ma réaction.
Évidemment, ici et maintenant, si j'avais un enfant, je souhaiterais l'élever selon mes principes qui vont fortement contre ceux de notre société. Mais j'ai été enfant dans une famille étouffante en tous points et sans modèle alternatif positif, ce qui fait que je lutte continuellement contre mon modèle éducatif. Une parentalité plus "collective" pourrait éviter ce genre de dérives.



*Il faut dire que @Nyrhia fait référence à des textes de Delphy qui soulignent que la filiation n'est pas naturelle mais construite. Delphy rejette notamment l'idée que les géniteurices doivent être parents-éducateurices parce que géniteurices.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 27.05.15 18:41
Oui, dans l'absolu, je suis assez d'accord. Smile

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 27.05.15 19:11
cheers Cela dit, si tu as des références consultables sur le Net sur l'éducation des enfants placés que tu évoquais précédemment, ça m'intéresse. Smile

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9235
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 27.05.15 20:17
@Iridacea a écrit:
@Nurja a écrit:
@Nyrhia a écrit:Pourquoi donner la responsabilité de nourrir et éduquer les enfants aux géniteurs ? etc.
Pour protéger les enfants et donner aux adultes qui choisissent de mettre au monde des enfants la responsabilité de leurs actes ?

Et permettre à un ou deux adultes uniquement d'avoir pleins pouvoirs sur la vie d'un enfant? :S
Là est un souci. Pour moi, avoir des responsabilités n'est pas avoir du pouvoir.

@Iridacea a écrit:Mais j'ai été enfant dans une famille étouffante en tous points et sans modèle alternatif positif, ce qui fait que je lutte continuellement contre mon modèle éducatif. Une parentalité plus "collective" pourrait éviter ce genre de dérives.
Ou la dérive serait encore plus grave vu que les enfants seraient sous la coupe de plusieurs adultes étouffants.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 27.05.15 20:54
@Nurja: ok, je crois que le malentendu est le même qu'avec Araignée, auquel je réponds ici. À savoir, la différence entre société actuelle et projet de société idéale. Pour te répondre plus précisément:

@Nurja a écrit:
@Iridacea a écrit:
@Nurja a écrit:
@Nyrhia a écrit:Pourquoi donner la responsabilité de nourrir et éduquer les enfants aux géniteurs ? etc.
Pour protéger les enfants et donner aux adultes qui choisissent de mettre au monde des enfants la responsabilité de leurs actes ?

Et permettre à un ou deux adultes uniquement d'avoir pleins pouvoirs sur la vie d'un enfant? :S
Là est un souci. Pour moi, avoir des responsabilités n'est pas avoir du pouvoir.

Idem qu'expliqué plus haut, @Nyrhia critiquait probablement le fait qu'on considère que être géniteurice, c'est être parent-éducation de facto et naturellement, alors que c'est une construction sociale. Dans un projet de société dans lequel (imaginons) les enfants sont la responsabilité de la collectivité, les géniteurices ne sont pas nécessairement les parents, mais les enfants sont pris en charge.
Dans notre société par contre, je déplore que l'autorité parentale censée protéger les intérêts de l'enfant vire souvent à l'abus de pouvoir, l'enfant étant alors sans défense face à ses parents.

@Nurja a écrit:
@Iridacea a écrit:Mais j'ai été enfant dans une famille étouffante en tous points et sans modèle alternatif positif, ce qui fait que je lutte continuellement contre mon modèle éducatif. Une parentalité plus "collective" pourrait éviter ce genre de dérives.
Ou la dérive serait encore plus grave vu que les enfants seraient sous la coupe de plusieurs adultes étouffants.

J'entends bien; cela m'évoque deux choses. Foncièrement, l'éducation d'un milieu social (les oncles et tantes, le quartier, les parents des fréquentations de l'enfant), même si elle beaucoup plus lâche que l'éducation familiale, peut déjà jouer ce rôle de modèle étouffant. D'un autre côté, on pourrait imaginer que dans un monde où on s'est efforcé de casser les vieux modèles, on va aussi s'efforcer de veiller à éviter l'oppression des enfants. Même si j'admets volontiers que c'est sans doute une projection optimiste de ma part.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nyrhia
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2015

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 27.05.15 22:23
Bonsoir!
Juste un petit mot. C'est agréable de vous lire, les choses s’éclaircissent. Merci d'avoir expliqué mon point de vue.
Je veux juste dire à @Iridacea que je pense vraiment que ça fait du bien de rêver un peu à une société utopique. Et même d'y penser sérieusement car sinon comment savoir vers quoi nos actions tendent? Quel est le but que noues poursuivons? Cela permet aussi de choisir nos moyen de les atteindre. Par exemple à travers l'Institution du mariage. Faire rentrer les gays et lesbiennes dans les cases "marié-e-s" , avec la GPA en vue pour les gays, ou... quoi? Je ne sais même pas par où attaquer ce tentaculaire Patriarcat.
Pour le peu que j'en sais, les homos (et Trans) en 1970-80 ont essayés de proposer d'autres modèles (couple avec sexe libre à coté, communauté de vie à 3 ou 4, pas le-la même partenaire toute la vie...) Évidemment le VIH est arrivé... cette invention humaine (de qui? qui a été transmise à l'homme comment? vraiment involontaire? théorie du complot me voila car on a vraiment peu d'explication sur cette catastrophe sanitaire). Bref, la mortalité soudain élevée des homos principalement (au début), a bien fait chuter cet enthousiasme et ces tentatives de vivre ensemble autrement.
Afin de parer la violence qui noues accable jour après jour, un peu d'espoir.
Encore une fois, vive l'imagination pour construire demain!
N.

_________________
"Le mariage est le tombeau des femmes, le principe de toute servitude féminine."
adapté de Charles Fourier

"Et aussi longtemps qu'une femme restera enchainée, je ne serai pas libre. Ni aucune d'entre vous."
adapté d' Audre Lorde
avatar
Laine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 273
Date d'inscription : 28/01/2013

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 27.05.15 22:57
Réputation du message : 100% (2 votes)
@Nurja a écrit:
@Iridacea a écrit:Mais j'ai été enfant dans une famille étouffante en tous points et sans modèle alternatif positif, ce qui fait que je lutte continuellement contre mon modèle éducatif. Une parentalité plus "collective" pourrait éviter ce genre de dérives.
Ou la dérive serait encore plus grave vu que les enfants seraient sous la coupe de plusieurs adultes étouffants.
Je pense qu'une telle société ne pourrait pas s'envisager sans donner beaucoup plus de contrôle sur leurs vies aux enfants elleux-mêmes. Par exemple, un-e enfant devrait pouvoir être pris-e au sérieux si iel souhaite cesser de vivre sous le même toit que telle personne et une alternative correcte devrait lui être proposée. En gros, qu'iel ai le pouvoir de s'éloigner des personnes iel ressent comme toxiques.
avatar
Tilleul

—
Messages : 672
Date d'inscription : 23/04/2014

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 28.05.15 17:50
Réputation du message : 100% (1 vote)
Sur le fond, c'est une piste intéressante qu'une approche collective de l'éducation et la césure entre "géniteur" et "parent".

Mais je me pose la question du contrôle des naissances dans ce type de société.

C'est mon coté pessimiste mais j'imagine bien dans ce cas de figure un système de planification de la "production" d'enfants en fonction des besoins de la collectivité (ou de leurs oligarques) et leur placement géographique en fonction d'un plan global de natalité. Peut être même des stérilisations temporaire et des permis de parents.
Avec évidemment des placements voir une institutionalisation de l'éducation.

Je dis pas que tout projet de ce type tendrait vers cela mais comme tout systèmes cela peut créer de nouvelles dérives.

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1816
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 30.05.15 5:51
@Nyrhia a écrit:je pense vraiment que ça fait du bien de rêver un peu à une société utopique. Et même d'y penser sérieusement car sinon comment savoir vers quoi nos actions tendent? Quel est le but que noues poursuivons? Cela permet aussi de choisir nos moyen de les atteindre.
Que voilà des phrases qui me parlent, ô combien...

Il est vraiment d'étranges et paradoxales choses en ce monde.

L'une entre autre: ce référendum au pays de l'anti-avortement sur le mariage pour toutes et tous, qui en plus a abouti positivement (yeaaaaah ! même si je déteste l'idée même du mariage, qu'il progresse vers plus d'égalité, ça me rend quand même heureuse) comme quoi faire confiance au libre arbitre et au respect de l'égalité peut payer contre toute attente (pédagogiquement c'est très valable), et l'autre: le concile protestant français qui a aussi abouti positivement concernant la bénédiction de mariage de couples gays et lesbiens, car même si la religion a servi de vecteur violemment discriminant pendant de nombreux millénaires, il me semble de bon aloi que même les institutions les plus rétrogrades telles que les religions progressent enfin vers les respect des libertés, et le respect de l'amuuur.

Fou, paradoxal total, mais tellement beau, quand même !!! Very Happy

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Nyrhia
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2015

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 01.06.15 1:26
Je post ce lien pour rebondir sur ce que j'ai déjà dit. C'est un papier irlandais écrit par une lesbienne qui est gênée par le référendum. https://shackdiaries.wordpress.com/2015/05/25/why-be-liberated-when-you-can-be-normal-a-lesbian-proposing-no-to-gay-marriage/

_________________
"Le mariage est le tombeau des femmes, le principe de toute servitude féminine."
adapté de Charles Fourier

"Et aussi longtemps qu'une femme restera enchainée, je ne serai pas libre. Ni aucune d'entre vous."
adapté d' Audre Lorde
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 01.06.15 14:32
Réputation du message : 100% (1 vote)
En fait, je pense que l'erreur est de penser que le mariage ouvert aux couples de même genre est l'objectif final des luttes LGBT+/MOGAI, et qu'après obtention de ce droit, le déluge. Évidemment qu'une égalité de principe ou légale n'est pas une égalité de fait, et que, contrairement à ce que ressassent les réacs, ça ne fera pas trembler les fondements de la société. La preuve, les femmes sont censées être légalement les égales des hommes depuis quelques décennies (en Occident), et pourtant nous serons toutes d'accord sur ce forum pour dire que le féminisme a encore lieu d'être.

Ce genre d'avancées me semblent bonnes parce qu'elles permettent à des groupes opprimés d'améliorer un peu leur existence dans un monde qui leur est hostile. Ça me semble un peu fort de demander à des gens qui souffrent d'attendre le Grand Soir sans chercher à être un peu plus à l'aise dans la société où iels vivent. Tant que cela n'occulte pas le chemin qui reste à faire (la libération dont parle l'article de @Nyrhia), ce type de réformes ne me gêne pas.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
perlinpinpin
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 6
Date d'inscription : 05/09/2015

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 05.09.15 21:50
@La Chatte a écrit:Si je suis bien contente que le mariage entre deux personnes, quel que soit leur sexe, ait été autorisé en Irlande, l'idée même d'un referendum pour trancher la question me dérange fortement. Je suis gênée par le fait de demander à un peuple s'il est d'accord pour octroyer des droits à untel/unetelle.

En effet c'est le même problème si on faisait un référendum sur le droit de vote des étrangers (ou si son en faisait un sur l'abolition de la prostitution): cela donne l'impression qu'on débat de l'égalité. Maintenant il y a quand même un avantage: si le référendum est bien préparé (pédagogie auprès de l'opinion, formulation soigneuse des questions posées) le vote "oui" et massif donne une légitimité incontestable à la réforme dans l'opinion, et dans ce cas le référendum constitue une véritable célébration citoyenne.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9235
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

le 05.09.15 21:55
Bonjour Perlinpinpin,
Pourrais-tu te présenter dans la section ad hoc ?
Merci

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Contenu sponsorisé

Re: Gênée par le referendum irlandais sur le mariage homosexuel

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum