Derniers sujets
Magdalen Berns17.02.19 22:16michekhenLe phallus et le néant par Sophie robert.16.02.19 23:211977Demande d'avis : qui se décharge sur qui ?10.02.19 18:15NurjaUne culture du viol à la française - Crêpe Georgette09.02.19 10:43NurjaSortir en tant que féministe 29.01.19 16:18VénusHumour sexiste18.01.19 13:14AstréeChristine Delphy, théoricienne et militante féministe d'aujourd'hui18.01.19 7:17NurjaFemmage aux militantes féministes tuées - 9 janvier14.01.19 8:19AstréeFilm "Colette", 201810.01.19 17:57NurjaLa soi-disant crise de la masculinité06.01.19 18:25AstréeFéminisme et véganisme06.01.19 16:11Nurja"La petite fille sur la banquise" par Adélaïde Bon.05.01.19 18:32AstréeDétransition MTF05.01.19 18:20AstréePétition - Constat du sexisme dans le sport et le roller derby24.12.18 23:28AstréeNanette23.12.18 21:39AstréePeggy Sastre21.12.18 9:31AstréeNaissance de mon webzine féministe20.12.18 10:01poppee-leeT'as pensé a... L'instagram de la charge mentale19.12.18 23:27PapillusionSyndrome de Stress Post-Traumatique.19.12.18 20:43Astrée"Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent" théâtre et projet livre, par Les culottées du bocal.19.12.18 20:19Astrée"Contes à rebours" par Thypaine D.19.12.18 19:48AstréeConférence 2018 : Les femmes et le mouvement animaliste par Willène Pilate.19.12.18 19:20AstréeLa prostitution n'est pas un métier (suite)17.12.18 23:35AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28Vénus

Partagez
Aller en bas
Araignée
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4548
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Le salon de lafâme

le 20.04.15 15:37
J'ai fouiné un peu, et ça m'a donné une drôle d'impression. D'un côté, c'est très "clichés" (qui dit Fâme dit maquillage, mode, lingerie, pole dance, cuisine, apparence, coiffure... ah si, dans les photos du salon dernier, y a une voiture... pour femme : petite, citadine, pratique, rouge), et de l'autre côté, y a aussi des conférences par exemple qui prises à part, ont l'air assez intéressantes (reste à voir qui les présente - je ne connais pas les noms - et quel est le contenu...). Ca fait gros pêle-mêle sur tout ce qui pourrait concerner les femmes ou Lafâme, dans la tête des un-e-s ou des autres... sans toutefois une seule allusion au féminisme.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Anonymous
Invité
Invité

Re: Le salon de lafâme

le 20.04.15 18:48
ça fait très cliché...quand même...
l'elfe
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1727
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Le salon de lafâme

le 22.04.15 12:19
Réputation du message : 100% (3 votes)
« La femme est l'unique vase qui nous reste encore où verser notre idéalité. »

heuuuu

j'ai envie de répondre t'es gentil tu les gardes tes merdes, jsuis pas un pot de chambre

Non mais sérieux

_________________
Question Les Questions Composent Question
Araignée
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4548
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Le salon de lafâme

le 22.04.15 15:26
Réputation du message : 100% (1 vote)
Merci l'Elfe, tu m'as fait rire. J'ai imaginé la tête de Goethe en entendant ta réponse.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Griselda
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 16
Date d'inscription : 04/04/2015

Re: Le salon de lafâme

le 25.04.15 9:15
Cet entête qui s'adresse uniquement aux hommes Shocked
"La femme" donc un autre que soi. "qui nous reste" s'adresse aux hommes. "un vase" donc un objet. C'est cool.


Le texte d'intro se termine : "Le Salon des Femmes rend hommage à toutes les femmes ainsi qu'à leur univers varié, délicat, poétique."
Outre les clichés ridicules, ce texte s'adresse donc aux hommes, pas à nous.
Claire G.
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1070
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Le salon de lafâme

le 25.04.15 21:05
Je trouve que ta réponse à Goethe est extraordinaire.

_________________
i am who i am because you are who you are.
Laine
Laine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 271
Date d'inscription : 28/01/2013

Re: Le salon de lafâme

le 26.04.15 14:45
@l'elfe a écrit:j'ai envie de répondre t'es gentil tu les gardes tes merdes, jsuis pas un pot de chambre
Laughing

@ Griselda
Ou alors ça s'adresse aux femmes qui ont appris toute leur vie à se voire elles-même comme "l'autre", au travers du regard des hommes. J'ai pas été très loin dans ma lecture du Deuxième Sexe mais le passage ou elle parle de ça m'a marquée.

Vous avez remarqué ? Paradoxalement ça s'appelle le Salon des femmes. Ils ont réussi à comprendre qu'on était plusieurs ! Faute de comprendre qu'on a pas toute le même cerveau. Même pour le 8 mars ils arrivent pas à piger ça.
avatar
Griselda
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 16
Date d'inscription : 04/04/2015

Re: Le salon de lafâme

le 27.04.15 10:27
En effet, tu as sans doute raison : énormément de choses sont pensées pour les hommes, donc on en arrive certainement à nous voir par leurs yeux.
C'est peut-être aussi pour ça qu'il est plus facile à une femme de jouer un role masculin qu'à un mec de jouer un role féminin sans glisser dans la caricature : je fais des jeux de roles, et c'est flagrant. Beaucoup de mecs refusent tout net de jouer un perso féminin -mon compagnon entre autres car il a du mal à s'y identifier-*, soit le jouent de façon ridicule - une sainte, ou une pure nymphomane... ils sont peu à jouer un personnage féminin de façon neutre.
*J'a un ami féministe qui se fout du sexe de son personnage... mais le maitre du jeu lui a bien demandé 5 fois si le sexe du perso pré-tiré choisi ne le gênait pas, et lui a répété qu'il pouvait changer. C'était tellement insistant que ça en devenait embarrassant (je me suis même demandé : est-ce vraiment une telle honte que de jouer un perso féminin pour lui ?).
Contenu sponsorisé

Re: Le salon de lafâme

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum