Derniers sujets
» Nouvelle parmi vous
par MegP Aujourd'hui à 7:01

» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par MegP Aujourd'hui à 6:59

» Le voile
par Dihya Hier à 9:44

» Ressources
par Dihya Hier à 9:28

» Salut!
par Dihya Hier à 9:14

» Une nouvelle arrivée
par Dihya Lun 7 Aoû 2017 - 19:27

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00

» Bonjour tout le monde !
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:29


Dessins pornos dans les salles de garde

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Invité le Lun 19 Jan 2015 - 18:41

Vous avez peut-être entendu parler de la fresque à Clermont Ferrand... réprésentant un viol collectif d'une adhérente à la loi Santé

Un communiqué de presse d'OLF : http://us2.campaign-archive2.com/?u=649a5fd94ddf5454a6864f394&id=c125e696f6 (TW : à la fin photo du dessin d'un viol collectif)

Attention dessin pornographique d'un viol collectif
TW :



Visiblement, cette fresque a été supprimée depuis
http://www.liberation.fr/societe/2015/01/19/la-fresque-du-chu-de-clermont-ferrand-fait-un-tolle_1183939

J'en profite pour vous informer que dans quasiment dans toutes les salles de garde (salles de pause des internes), il y a des dessins pornographiques. Des exemples ici (cliquez à gauche sur des noms d'hôpitaux parisiens).
La fresque de Clermont Ferrand est particulièrement choquante... mais je crois qu'on peut légitimement se poser la question de ces dessins partout dans tous les hôpitaux de France. Comment les internes peuvent-ils développer une empathie envers les femmes (notamment les victimes de violences sexuelles) s'ils sont quotidiennement exposé-e-s à ces dessins misogynes et dégradant ?

J'arrête pas de lire sur Facebook, de la part de médecins et carabin-e-s : "Ca ne regarde que les internes, blablabla". Euh... non, désolée, ça regarde aussi leurs patientes ! et tout le personnel soignant féminin.

D'ailleurs, je trouve qu'il y a un peu un gouffre : beaucoup de femmes (patientes comme tout le monde) découvrent à cette occasion l'existence de ces fresques... et sont ultra choquées, croient à une blague, etc. Bref, j'ai l'impression que les médecins/carabins ne se rendent même pas compte de la gravité du truc.

Précisons aussi que "l'esprit salle de garde", c'est des règles absurdes (du genre, faut pas applaudir ou utiliser de tire-bouchon... et c'est l'économe qui décide de tout, blabla), et que les sanctions consistent en des "gages". En bref, c'est du bizutage - assez soft je crois, mais bon quand même -. Un autre ingrédient de la domination masculine.

Quand je lis les commentaires sur FB, je me rend compte qu'il y a énormément de médecins et de carabin-e-s qui défendent ces fresques. Soit disant pour respecter "la tradition" et parce que ça permet de décompresser (bien sûr ! ah ouais, ces images sont tellement apaisantes et relaxantes...  Suspect ). Je pense que comme pour le bizutage, c'est très mal vu de dire qu'on n'aime pas : si on s'y oppose on n'est coincé-e-s du cul, on n'a pas "l'esprit carabin", blablabla. Bref, un vrai lavage de cerveaux - qu'on retrouve dans beaucoup d'organisations étudiantes (de même le nombre d'étudiant-e-s belges qui défendent le baptême = bizutage...)

Heureusement, certain-e-s avouent à mi-mots qu'ils n'aiment pas "l'ambiance salle de garde".

Sinon, je suis sidérée par le nombre de gens affirmant qu'il ne s'agit pas d'un viol collectif. Je partage un très bon commentaire d' @Omniia à ce sujet

C’est clair que représenter une femme en position de soumission, avec une expression de visage qui ressemble plus à de l'épuisement / impuissance qu'à du plaisir, incapable de bouger tandis que deux hommes sont en train d’éjaculer sur son visage, une femme réalise un fist et un 3ème homme réalise une sodomie tout en disant «tiens ta loi santé, prends la bien profond» ce serait vraiment tirer par les cheveux de dire qu’il s’agit de la représentation d’un viol collectif..! C’est clair que dans cette situation c’est moins tiré par les cheveux de se dire que Wonder Woman est en train de masturber Flash par consentement, envie et plaisir.
Nan mais sans déconner. Si faut aller jusqu’à expliquer en quoi cette scène représente un viol collectif on est vraiment mal barrés.

Je crois que les gens ne voient même pas en quoi c'est violent.... tellement ce genre d'images est maintenant banale. C'est triste à pleurer !

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Nurja le Lun 19 Jan 2015 - 18:55

pale

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Invité le Lun 19 Jan 2015 - 19:31

J'ai vu aussi des fresques du même genre dans les internats de médecine (j'étais en couple avec un étudiant en médecine qui venait de passer son internat, on a changé de ville et le temps de trouver un appart on a habité momentanément dans l'internat), dans le réfectoire il y avait une fresque du même style.
J'ai appris l'histoire de cette peinture de merde : en fait les titulaires (des médecins qui sont en poste dans l’hôpital) affronte des étudiants en internat chaque année. Celui qui gagne (c'est un affrontement en mode prise d'assaut, le lieux à gagner étant une chambre vide à l'étage), dessine la fresque et la peint dans le réfectoire. Inutile de dire que systématiquement les fresques sont des mises en scène de soumission sexuelle (très souvent de femmes font partie de l'équipe battue).

A l'étage, les douches et les toilettes sont communes et mixtes. Il y a plein de dessins obscènes dans les couloirs, sur le sol et les murs, dans les chambres c'est pas mieux. Je veux dire moi quand j'allais prendre ma douche, j'avais des bites dessinées plein la douche).

Un soir je suis allée voir notre voisin pour qu'il baisse sa musique ou qu'il mette un casque, il regardait un film de cul, et il continuait de se branler quand il m'a ouvert la porte.

Donc c'est loin d'être une exception. Et personnellement, j'en ai rien à foutre de la tradition et du carabinage ou des autres conneries de ce genre.
Moi ce genre de truc, ça me fait gerber.

Ce que j'ai vu c'était à l'internat de Grenoble.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Aëlloon le Lun 19 Jan 2015 - 20:28

Ce qui me choque, en tant que bi branchée BDSM et partenaires multiples à l'occasion, c'est la relation entre les images et les textes, d'une part, et d'autre part le lieu:
dans un club de sexe BDSM, passe encore, et en fait même pas: les établissements de ce genre, s'ils veulent durer, ont plutôt intérêt à être carré niveau hygiène et respect des lois.

Pour moi, c'est le texte qui rend l'ensemble hyper violent: dans un endroit qui est sensé préparer un personnel médical professionnel et respectueux de toutes et tous, on trouve une image (très, pornographique même, au minimum) sexuelle imposée et inévitable car géante, et imposée de façon sexiste en regard du lieu où cette image est exposée et de la population mixte femmes/hommes qui fréquente ce lieu. Lieu qui n'a pas pour but d'accueillir des personnes pour une activité sexuelle, mais au contraire de les détacher de tout jugement et a prioris...

Je trouve le rapport lieu/image/texte vraiment hyper vulgaire et hyper déplacé, sans être subversif du tout pour autant.

Edit: j'ai pas toujours eu des échos très heureux des bizutages de médecine, c'est le moins qu'on puisse dire...


Dernière édition par Aëlloon le Lun 19 Jan 2015 - 22:43, édité 7 fois

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par erulelya le Lun 19 Jan 2015 - 21:02

En tant que patiente là tout de suite...Y a pas de mot pour décrire mon état de choc.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1762
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Drärk le Lun 19 Jan 2015 - 21:07

Le mec qui a osé dire que c'était de la pudibonderie, je savais même pas quoi lui répondre tellement j'étais outrée. Une fresque comme ça en face de moi et je peux réellement finir en état de choc, du genre jambes collées, complètement perdue, incapables de parler voire en pleurs.

Mais non hein, c'est juste que je suis "pudibonde", bitard de mes deux va ><

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Aëlloon le Lun 19 Jan 2015 - 21:16

@Drärk: Non, clairement ta réaction ce n'est pas de la pudibonderie, c'est juste une réaction saine par rapport à quelque chose de malsain.

Je suis et pudique et libertine, mais là, c'est juste glauque, le combo endroit+mission//objectif initial de l'endroit//rapport texte/image.

Je trouve ça gerbant comme choix de symboles à but politique.

@Shun: C'est hallucinant, ce que tu racontes (je ne me permettrais pas de te mettre en doute), même dans des milieux bien machos genre le bâtiment ou le tag de rue dans les années 90, je n'ai jamais vu ça... flippant. affraid

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Invité le Lun 19 Jan 2015 - 22:58

Ah nan mais les médecines c'est partout comme ça. Les fresques sont quasiment toujours à caractère sexuel violent et misogyne.

J'en ai vu plusieurs, (bon celle de Grenoble je l'ai vue sous tous les angles à cause du temps où on est resté), et franchement, je me suis toujours dit que ces gens étaient des tarés en puissance, et que jamais, jamais je ne voulais qu'ils me soigne.

Parfois ça m'a déjà carrément rendue violente.

Mais bon, je voulais pas d'embrouille alors je me suis pas trop emportée. Maintenant, faudrait pas que j'ai un de ces connards en face de moi, parce que je risquerais de devenir un peu plus radicale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Aëlloon le Lun 19 Jan 2015 - 23:23

Oui, ben je comprends. Des dessins de bites, ok, un mec qui m'ouvre la porte et continue à se masturber dans un contexte non-sexuel, non.

No way. Evil or Very Mad

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Drärk le Mar 20 Jan 2015 - 0:39

Ah moi les dessins de pénis, c'est no way aussi, on inflige pas des dessins de vulve aux mecs j'vois pas pourquoi on devrait se taper des bites sur tous les murs...

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Araignée le Mar 20 Jan 2015 - 1:34

Brrr... Déjà que j'ai peur des médecins... ça me refroidit encore plus.

Et les dessins de bites, c'est no way pour moi aussi, je suis phobique (en écrivant ça je pense à mes pochoirs d'araignées qui font peut-être peur à des gens, mais bon, c'est quand même pas tout à fait pareil...).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4515
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Invité le Mar 20 Jan 2015 - 8:20

La fresque a bien été effacée :

Attention image explicite (en cours d'effacement, heureusement !)
Spoiler:

Ils ont quand même laissé les poils de Wonder Woman !! Ca m'énerve car j'ai l'impression que c'est une manière de dire "je vous emmerde"

Je regarde encore les commentaires sur FB... (exemple ici) A nouveau, le "gouffre" de visions qu'il y a me choque :
  • les médecins et carabins, généralement mâles, qui t'expliquent que ce n'est pas un viol. Les plus ardents défenseurs de cette fresque sont bien entendu des hommes.
  • des femmes (patientes, mais aussi quelques carabines) qui voient tout de suite la violence de la chose...

Ca m'énerve, ça m'énerve, cette façon qu'ont les hommes de ne pas essayer de comprendre, d'au moins un peu écouter ce que les femmes ont à dire. Enfin, c'est un grand classique. Mais bref, ça m'enerveee. Et ça confirme - encore une fois - qu'il n'y a pas grand chose à attendre des dominants (en effet, ils n'ont aucun intérêt à écouter les femmes), en tout cas de la plupart des dominants.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par pierregr le Mar 20 Jan 2015 - 9:36

c'est vraiment très choquant, que ce soit ce "dessin" ou les justifications données par certaines personnes.
Mais je dois reconnaître que j'ai eu en tête "mais est-ce réellement un viol ?". C'est dire s'il y a toujours des vieux réflexes patriarcaux suggérant qu'au fond, toutes les femmes aiment être forcées à avoir des relations sexuelles.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Invité le Mar 20 Jan 2015 - 9:57

Je viens de commencer à lire un article pas mal du tout
http://ecoledessoignants.blogspot.ca/2015/01/denoncer-la-presence-de-fresques.html

Pour le moment, je suis quasiment entièrement d'accord (à part quelques propos sur Sade et la liberté de consommer et produire de la pornographie, qui serait une "affaire privée")

Nous ne sommes plus sous l'Ancien Régime, à l'époque où les aristocrates pouvaient jouir sans partage des lieux et des privilèges de leur choix. Un internat n'est pas un club privé, c'est un bâtiment mis à la disposition de salariés de l'hôpital (les internes, les étudiants, les médecins, mais pas seulement) et où circulent des personnes de sensibilités très différentes. Le mur d'une salle d'internat n'est pas un "lieu d'expression libre" comme l'est un journal, un livre, un film – ou un tableau d'affichage prévu à cet effet. Et, dans un internat, la loi s'applique. Il ne serait pas toléré qu'on y peigne des scènes racistes, pédophiles ou appelant à la haine. Pourquoi est-il toléré qu'on y peigne des fresques pornographiques, des viols ou des orgies ?

Tous les médecins n'ont pas envie de vivre sous des fresques pornographiques ou des textes grivois. Et d'autres personnes que les médecins y séjournent ou y prennent leurs repas (leur famille, leurs amis, leurs enfants), y travaillent (quand l'internat contient une cantine, du personnel sert les repas), et l'entretiennent.

[...]

Une fresque qui s'impose et contraint tous les usagers d'un lieu à subir des représentations sexistes n'est pas une manifestation de liberté. C'est juste une brutalité (mal) travestie. La liberté ne peut pas se construire sur la contrainte ou l'insulte d'autrui. La liberté, c'est l'absence de contrainte pour tous et pour toutes. Une expression qui contraint ou insulte, ce n'est pas une liberté, mais une dictature. Et demander que ce type de fresque soit banni d'un lieu public, ce n'est pas plus "politiquement correct" ou "intolérant" que réclamer qu'une caricature raciste ou antisémite soit supprimée et son auteur puni.

De plus, la pornographie des salles de garde n'est ni neutre, ni anodine, ni insignifiante.

L'argumentation "historique" sous-entend également que la pornographie est une manière légitime de se "défouler", sans s'interroger sur sa dimension sexiste et misogyne. Ses tenants "oublient" de rappeler toute la dimension historique, à savoir que jusqu'à très récemment, les médecins étaient presque tous des hommes et que leur autorité (et leur domination, y compris sexuelle) s'imposait aux autres professionnels de santé - en majorité des femmes.

La culture médicale des salles de garde, c'était aussi – et c'est encore, dans le langage, l'imagerie et le comportement des étudiants en médecine et de leurs patrons – la glorification du "droit de cuissage", des "initiations", des bizutages mais aussi les insultes sexistes, homophobes, transphobes, racistes. Les fresques pornographiques ne sont pas une simple "expression de défoulement", elles sont l'une des manifestations – longtemps cachée, aujourd'hui plus visible – de la "culture" inacceptable d'une grande partie du monde médical français.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par La Chatte le Mar 20 Jan 2015 - 10:23

Je n'étais pas du tout au courant de l'existence de ces fresques, je trouve ça horrible...
Et encore une fois, voilà une chose faite par des hommes, pour des hommes, alors que le milieu médical est mixte. On invisibilise les femmes, comme si elles étaient tout juste tolérées ou qu'elles ne comptaient pas, et ça me fout en rogne. Franchement, les pauvres femmes internes obligées de se coltiner ça... vomi

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 848
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Aëlloon le Mar 20 Jan 2015 - 12:40

Ce n'est pas la question de savoir si c'est un viol ou pas: comment peut-on imposer une scène ultra-sexuelle et pornographique (car il y a pénétration explicite) dans un lieu sensé être neutre et qui accueille des enfants ???

Et si j'arrive dans ce lieu en ayant récemment été victime d'un viol et que j'en pleure, c'est que je n'ai pas d'humour ?

Non, ce n'est pas admissible (et qu'ils enlèvent la touffe de poils, c'est clairement de l'irrespect caractérisé).

Edit:
Antisexisme a écrit:je suis quasiment entièrement d'accord (à part quelques propos sur Sade et la liberté de consommer et produire de la pornographie, qui serait une "affaire privée")
Je trouve ce texte (en tous cas les extraits que tu nous a transmis) très juste.

Justement, si le droit à consommer et produire de la pornographie est une affaire privée,
la pornographie n'a donc rien à faire dans un lieu public. CQFD.

Et franchement il faut qu'ils repeignent mieux que ça, là ça fait crado, et pour un lieu public médical,
c'est ultra glauque...

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Tecma le Mar 20 Jan 2015 - 14:38

Sans rentré sur le sujet de l'image elle même, deux mots sur la salle de garde:

- aucun enfant ni patient n'est censé entrer dans ces lieux, ils sont uniquementprévus pour les médecins en garde cad pendant les périodes où ils travaillent 24h de suite: c'est leurs salles de repos.

- de ce fait le caractère public est potentiellement discutable: ces salles sont souvent entretenues les médecins eux même étant donné qu'ils sont les seuls à les utiliser. ils y dorment , y mangent, bref y vivent.

Du coup ce genre de représentation est plus comparable à son équivalent au sein de sa propre maison que au sein d'une mairie ds la salle d'attente par exemple.

Ap ça n'enlève rien au caractère déguelasse de la scène.

Tecma
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 214
Date d'inscription : 15/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par ko le Mar 20 Jan 2015 - 15:06

@tecma a écrit:ce genre de représentation est plus comparable à son équivalent au sein de sa propre maison que au sein d'une mairie ds la salle d'attente par exemple.
Non, car il s'agit d'un lieu de travail. C-a-d un lieu ou le-a salarié-e n'est pas libre de faire ce qui lui chante, en vertu d'un contrat (dans le meilleur des cas), en échange d'une certaine somme d'argent. De mon point de vue, cela ressemble plutôt très fortement à une ambiance de harcèlement sexuel:
def a écrit:Le harcèlement sexuel est le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.
sauf que les représentations, au contraire des "propos" ne sont pas reprises dans la loi (pourtant, les représentations véhiculent bel et bien des propos). Le résultat, cependant, et de mon point de vue, est assez similaire.

ko
Amazone
Amazone

Messages : 2503
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Aëlloon le Mar 20 Jan 2015 - 15:12

@Tecma a écrit:Du coup ce genre de représentation est plus comparable à son équivalent au sein de sa propre maison que au sein d'une mairie ds la salle d'attente par exemple.
Non, absolument pas: c'est un lieu professionnel, donc qui très clairement se rapporte à une organisation publique (qui a devoir de  neutralité et de respect du public qui fréquente ce lieu, adulte ou pas, professionnel ou pas) et pas à un habitat privé où chacun-e fait ce qu'iel veut.

Et faire partie du personnel médical n'est en rien une garantie de ne pas souffrir de traumatismes post-viol.

Edit: C'est justement cette incapacité des "carabins" et du personnel médical masculin à faire la différence entre leur lieu de travail (la salle de repos y compris) et leur salon que je trouve très préoccupante.

Dans le genre " zéro professionnalisme ", ça se pose là.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Tecma le Mar 20 Jan 2015 - 16:08

@ko a écrit:Non, car il s'agit d'un lieu de travail. C-a-d un lieu ou le-a salarié-e n'est pas libre de faire ce qui lui chante, en vertu d'un contrat (dans le meilleur des cas), en échange d'une certaine somme d'argent. De mon point de vue, cela ressemble plutôt très fortement à une ambiance de harcèlement sexuel:

@Aëlloon a écrit:Non, absolument pas: c'est un lieu professionnel, donc qui très clairement se rapporte à une organisation publique (qui a devoir de  neutralité et de respect du public qui fréquente ce lieu, adulte ou pas, professionnel ou pas) et pas à un habitat privé où chacun-e fait ce qu'iel veut.

Oui et non: je peux te trouver de nombreux arrêts de la cour de cassation ou les salles de garde sont appréciés comme des logements de fonction. Or un logement de fonction est considéré comme le domicile du salarié.
c'est d'ailleurs l'arguement de l'union européenne (repris par l'UMP) pour faire des temps de garde des temps de repos et non des temps de travail et donc permettre que ceux ci ne soient ni payés et considérés comme entrant dans les temps minimums de repos journaliers et hebdomadaires.

Tecma
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 214
Date d'inscription : 15/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Aëlloon le Mar 20 Jan 2015 - 16:17

Un logement de fonction, s'il est appelé de la sorte, est clairement différencié d'un logement tout court, et n'implique pas les mêmes libertés.

Edit: Le vocable "salle de repos" indique par définition une pièce située sur un lieu de travail.
Sinon on parle de "chambre" ou de "salon" dans un logement privé, aucun amalgame possible.

Et un arrêt de cour de cassation n'est pas une garantie de justice, d'éthique, ni de pertinence, malheureusement (nous pourrions ici placer de nombreux exemples également).

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Tecma le Mar 20 Jan 2015 - 16:35

je ne dis pas que ce genre de représentaiton est juste, équitable ou pertinente, je la trouve déguelasse et trouve ça inacceptable.

Cependant la cour de cassation est une source de droit, parfois plus forte que le parlement (ce qui est d'ailleurs très criticable).

En conséquence, d'un point de vu juridique attaquer cette représentation sur le fait qu'il s'agit d'un lieu public est extrèmement contestable et je ne conseille vraiment pas aux personnes qui ont obtenu son effacement d'aller voir un juge sur ce fondement.

@Aëlloon a écrit:Un logement de fonction, s'il est appelé de la sorte, est clairement différencié d'un logement tout court, et n'implique pas les mêmes libertés.

Edit: Le vocable "salle de repos" indique par définition une pièce située sur un lieu de travail.
Sinon on parle de "chambre" ou de "salon" dans un logement privé, aucun amalgame possible.

Ds le langage courant je suis d'accord avec toi, mais pas en droit:
un bureau avec une table et une chaise à été considéré comme étant un logement de fonction équivalent au domicile en septembre 2014 par la cour de cassation. Motif sur lequel elle s'est appuyée pour refuser au salarié le paiement des heures sup qu'il a effectué ds ce lieu pd un week end étant donné qu'il était considéré comme étant chez lui.



Tecma
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 214
Date d'inscription : 15/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Invité le Mar 20 Jan 2015 - 16:57

Le privé est politique et une salle de garde c'est aussi fréquenté par des médecins femmes et hommes qui ne sont pas adeptes de la culture du viol. Il n'y a aucune raison défendable pour qu'on leur impose se spectacle.

Que la coure de cassation et la loi soit complice de la culture du viol on le sait. Les lois sont voté par une très large majorité de machistes.
La fresque est un bel exemple de harcèlement sexuel institutionnalisé. Elle ne sert aucunement à la détente, mais elle sert à exclure les femmes et hommes médecins qui ne seraient pas machistes. Puisque c'est dans la salle de garde que les médecins socialisent, c'est là qu'ils développent leur influence et leur pouvoir au sein de l’hôpital. La tradition sert à la discrimination des femmes et des hommes non conforme à l'ordre établie. Elle sert à la valorisation des dominants. Avec leurs grosses bites ils humilient les femmes et les hommes de l’hôpital en peinture et en patriarcat ceci est valorisant. Habituellement ces fresques sont faites suit à des pari remporté et représentent le personnel de l’hôpital plutôt que la ministre de la santé. Et c'est la plus part du temps sous le prétexte de "vie privée" que les hommes oppriment le plus et le mieux les femmes, y compris en salle de garde et en cours de cassation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Aëlloon le Mar 20 Jan 2015 - 17:28

De toutes façons une salle de repos est fréquentée par des professionnel-le-s dans un contexte professionnel, et donc culture du viol ou pas, une représentation sexuelle et a fortiori pornographique n'a rien à y faire, que ce lieu soit fréquenté par une population mixte femmes/hommes ou pas, et que cette représentation soit perçue comme sexiste ou pas.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1759
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Nurja le Mar 20 Jan 2015 - 18:09

@Tecma a écrit:Du coup ce genre de représentation est plus comparable à son équivalent au sein de sa propre maison que au sein d'une mairie ds la salle d'attente par exemple.
Excuse-moi, mais mon lieu de travail n'est pas ma maison. Là non, plus ce n'est pas la maison d'une personne.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dessins pornos dans les salles de garde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum